CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de María Fernanda Ladrón de Guevara
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

R.G. Armstrong



Date et Lieu de naissance : 7 avril 1917 (Birmingham, Alabama, USA)
Date et Lieu de décès : 27 juillet 2012 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Robert Golden Armstrong

ACTEUR
Image
1966 El Dorado – de Howard Hawks avec John Wayne, Robert Mitchum, Paul Fix & Arthur Hunnicutt
Image
1973 Pat Garrett et Billy the Kid (Pat Garrett & Billy the Kid) de Sam Peckinpah avec James Coburn
Image
1976 Enfer mécanique (the car) de Elliot Silverstein avec James Brolin, Kathleen Lloyd, John Marley & Roy Jenson
Image
1986 Predator – de John McTiernan avec Arnold Schwarzenegger, Carl Weathers & Kevin Peter Hall

Issu d’une famille de fondamentalistes religieux, Robert Golden Armstrong est né le 7 avril 1917, à Pleasant Grove, petite ville du centre de l’Alabama. Il grandit dans la ferme de ses parents qui désirent plus que tout que leur fils devienne Pasteur. Il étudie au Collège Howard dont la devise est «Pour Dieu, pour apprendre, pour toujours» et c’est là qu’il découvre le plaisir de jouer sur scène pour des spectacles scolaires, puis, contre la volonté de ses parents, il poursuit son enseignement des arts libéraux à l’Université de Caroline du Nord. Il fait ses vrais débuts sur les planches du «Playmakers Carolina» de Chapel Hill en compagnie d’un autre étudiant qui va lui aussi devenir célèbre, Andy Griffith.

Son diplôme en poche, R.G. Armstrong part à New York où sa carrière d’acteur ne va vraiment décoller que dix ans plus tard. Peu après la création de l’Actor’ Studio, il s’y inscrit pour parfaire sa formation. En 1953, il fait partie du casting de «End as a man», une pièce de Calder Willingham jouée en Off-Broadway remporte un beau succès. L’année suivante, il fait ses premiers pas au cinéma en père tyrannique dans «Jardin de l’Eden», un drame de série B honorablement réalisé par Max Nosseck. Entre mars 1955 et novembre 1956, il interprète à Broadway, le docteur Baugh dans «La chatte sur un toit brûlant» de Tennessee Williams, mis en scène par Elia Kazan avec Barbara Bel Geddes, Burl Ives et Ben Gazzara. Un rôle pour lequel il reçoit d’excellentes critiques qui l’encouragent à écrire ses propres pièces.

Cependant, c’est la télévision qui apporter à R.G. Armstrong une grande popularité avec des dizaines de rôles de méchants pour des séries. Il apparaît dans presque tous les westerns produits pour le petit écran des années 1950 et 1960, de «L’homme à la carabine» avec Chuck Connors en 1958 jusqu’au «Grand Chaparral» avec Leif Erickson en 1970, en passant par «Au nom de la loi», «Maverick», «Cheyenne», «La grande caravane», «Rawhide» ou «La grande Vallée». Il est également invité à jouer dans des séries de genres différents, telles que «La quatrième dimension», «Alfred Hitchcock Présente», «The Andy Griffith Show», «Le fugitif», «Perry Mason», «Starsky et Hutch» et «Dynasty». R.G. Armstrong va aussi imposer sa tête de brute pour incarner plus de soixante personnages pour le cinéma. En 1959, il est le shérif Jordan Talbott dans «L’homme à la peau de serpent» (1959) avec Anna Magnani et Marlon Brando, il incarne aussi le patriarche d’une famille d’éleveurs dans «El Dorado» (1966) avec John Wayne. C’est pour Sam Peckinpah qu’il va donner le meilleur de lui-même: le père religieux fanatique de Mariette Hartley dans «Coups de feu dans la Sierra» (1962); le révérend Dalhstrom dans «Major Dundee» (1964) avec Charlton Heston; le sadique Ollinger dans «Pat Garrett & Billy the Kid» (1973) ou il frappe violement Kris Kristoffersen. Citons encore le Général Phillips dans «Predator» (1986) avec Arnold Schwarzenegger ou Pruneface dans «Dick Tracy» (1990) de et avec Warren Beatty.

R.G. Amstrong a été marié trois fois. Sa première femme, Ann Neale, avec qui il a eu quatre enfants, est une dessinatrice de dessins animés pour les studios Disney. Après vingt ans de mariage, il divorce en 1973 pour épouser Susan M. Guthrie suivit d’une nouvelle séparation en janvier 1976. Il trouve enfin le bonheur après de l’actrice Mary Craven qui, malheureusement, le laissera veuf en 2004. Le vieil acteur s’éteint à l’âge de 95 ans le 27 juillet 2012 à son domicile de Studio City, en Californie.

© Pascal DONALD

copyright
1954Jardin de l’Eden ( garden of Eden ) de Max Nosseck avec Jamie O’Hara
1956La poupée de chair ( baby doll ) de Elia Kazan avec Carroll Baker
    Seulement voix
1957Un homme dans la foule ( a face in the crowd ) de Elia Kazan avec Patricia Neal
1958La fureur des hommes ( from hell to Texas / the Hell-Bend Kid / manhunt ) de Henry Hathaway avec Diane Varsi
Racket sur New York ( never love a stranger ) de Robert Stevens avec Steve McQueen
Une balle signée X ( no name on the bullet ) de Jack Arnold avec Audie Murphy
1959L’homme à la peau de serpent ( the fugitive kind ) de Sidney Lumet avec Anna Magnani
1960Ten who dared – de William Beaudine avec Ben Johnson
1962Coups de feu dans la Sierra ( ride the high country /guns in the afternoon ) de Sam Peckinpah avec Randolph Scott
1963La valse de colts ( he rides tall ) de R.G. Springsteen avec Dan Duryea
1964Major Dundee – de Sam Peckinpah avec Charlton Heston
1966El Dorado – de Howard Hawks avec John Wayne
1967Le jour des Apaches / Cavaliers de la fureur ( day of the evil gun ) de Jerry Thorpe avec Glenn Ford
    Scènes coupées au montage
1968Tiger by the tail – de R.G. Springsteen avec Tippi Hedren
1969Eighty steps to Jonah – de Gerd Oswald avec Jo Van Fleet
Les anges meurent durement ( angels die hard ) de Richard Compton avec William Smith
1970Un nommé Gable Hogue ( the ballad of Gable Hogue ) de Sam Peckinpah avec Jason Robards Jr.
Le clan des McMasters ( the McMasters / the blood crowd ) de Alf Kjellin avec Jack Palance
L’insurgé ( the great white hope ) de Martin Ritt avec James Earl Jones
1971J. W. Coop – de Cliff Robertson avec Geraldine Page
Justin Morgan had a horse – de Hollingsworth Morse avec Don Murray
Emeutes à Los Angeles ( the final comedown / Blast ! ) de Oscar Williams avec Billy Dee Williams
La légende de Jesse James ( the great northfield Minnesota raid ) de Philip Kaufman avec Robert Duvall
1972Gentle savage – de Sean MacGregor avec Gene Evans
Cotter – de Paul Stanley avec Carol Lynley
Mon nom est Personne ( il mio nome è Messino / lonesome gun / my name is nobody / mein name ist Nobody ) de Tonino Valerii avec Henry Fonda
1973Pat Garrett et Billy the Kid ( Pat Garrett & Billy the Kid ) de Sam Peckinpah avec James Coburn
Les bootleggers ( white lightning / McKlusky ) de Joseph Sargent avec Burt Reynolds
Running wild / Deliver us from evil – de Robert McMahon avec Lloyd Bridges
The legend of Hillbilly John / Who fears the devil ? / My name is John / Ballad of Hillbilly John – de John Newland avec Susan Strasberg
1974Boss Nigger / Boss ( the black bounty hunter / the black bounty killer ) de Jack Arnold avec Fred Williamson
1975Course contre l’enfer ( race with the devil ) de Jack Starrett avec Warren Oates
La route de la violence ( white line fever ) de Jonathan Kaplan avec Kay Lenz
Johnny Barrows ( Mean Johnny Barrows / the hit man ) de Fred Williamson avec Stuart Whitman
Stay hungry – de Bob Rafelson avec Sally Field
1976Dynamite Express / J’en ai plein les bastos ( Dixie Dynamite ) de Lee Frost avec Christopher George
On m’appelle Dollar ( Mr. Billion / the windfall ) de Jonathan Kaplan avec Terence Hill
Enfer mécanique ( the car ) de Elliot Silverstein avec James Brolin
1977The pack / the long hard night / The long, dark night – de Robert Clouse avec Joe Don Baker
Le ciel peut attendre ( heaven can wait ) de Warren Beatty & Buck Henry avec Dyan Cannon
1978Texas detour – de Howard Avedis avec Patrick Wayne
Good luck, miss Wyckoff / Secret yearnings / The shaming / The sin – de Marvin Chomsky avec Anne Heywood
1979Fast Charlie... the moonbeam rider / Fast Charlie and the moonbeam – de Steve Carver avec Brenda Vaccaro
Des nerfs d’acier ( steel / Look down and die / men of steel ) de Steve Carver avec Lee Majors
1980Where the buffalo roam – de Art Linson avec Bill Murray
1981Messe noire ( evilspeak / evilspeaks / computer murder ) de Eric Wetson avec Clint Howard
L’homme dans l’ombre ( raggedy man ) de Jack Fisk avec Sissy Spacek
Deux cent mille dollars en cavale / 200 000 dollars en cavale ( the pursuit of D.B. Cooper ) de Roger Spottiswoode avec Treat Williams
Reds – de Warren Beatty avec Diane Keaton
Les entrailles de l’enfer ( the beast within ) de Philippe Mora avec Ronny Cox
Hammett – de Wim Wenders avec Frederic Forrest
1983Œil pour œil / Le loup solitaire ( Lone Wolf McQuade ) de Steve Carver avec Chuck Norris
Les démons du maïs ( children of the corn / horror kid ) de Fritz Kiersch avec Linda Hamilton
1985La dernière passe ( the best of times ) de Roger Spoottiswood avec Robin Williams
1986Red headed stranger – de William D. Wittliff avec Katharine Ross
Jocks ( road trip ) de Steve Carver avec Christopher Lee
Predator – de John McTiernan avec Arnold Schwarzenegger
1987À l’épreuve des balles ( bulletproof ) de Steve Carver avec Gary Busey
1988Los Angeles, terre des gangs ( ghetto blaster ) de Alan Stewart avec Richard Jaeckel
1989Trapper County war – de Worth Keeter avec Bo Hopkins
1990Dick Tracy – de Warren Beatty avec Al Pacino
1993Dead center / Crazy Joe – de Steve Carver avec David Carradine
Warlock : The Armageddon – de Anthony Hickox avec Julian Sands
1994Payback – de Anthony Hickox avec C. Thomas Howell
1995 DO Ben Johnson : Third cowboy on the right – de Tom Thurman avec Ben Johnson
    Seulement apparition
1996Piège intime ( invasion of privacy ) de Anthony Hickox avec David Keith
1997L’homme au masque de fer ( the man in the iron mask ) de William Richert avec Timothy Bottoms
2001The waking / Keeper of souls – de Tim Card avec Rae Rowen
2005 DO Passion & poetry: The ballad of Sam Peckinpah – de Mike Siegel avec Ali MacGraw
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1999 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au Fright-Fest de Gainesville, Géorgie, USA ( 2003
Fiche créée le 28 juillet 2012 | Modifiée le 10 juillet 2014 | Cette fiche a été vue 2229 fois
PREVIOUSLouis Armstrong || R.G. Armstrong || Robert ArmstrongNEXT