CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Joan Fontaine
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rafael Gil



Date et Lieu de naissance : 22 mai 1913 (Madrid, Espagne)
Date et Lieu de décès : 10 juillet 1986 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Rafael Gil Álvarez

REALISATEUR

Rafael Gil Álvarez voit le jour à Madrid, le 22 mai 1913. Il s’intéresse très jeune au cinéma. À tout juste dix-huit ans, alors que la seconde république espagnole vient d’être proclamée, il collabore à plusieurs revues comme critique de cinéma. Pendant la guerre civile (1936-1939), il réalise des courts métrages didactiques ou de propagande pour le gouvernement espagnol dont «Sanidad» (1937) et «Ametralladoras» (1939) sur les mitrailleuses soviétiques qui équipent les troupes républicaines.

Le pouvoir franquiste en place (mars 39), Rafael Gil continue à faire des documentaires. Il écrit aussi des scénarios comme celui de «La florista de la reina» (1940) avec un Alfredo Mayo débutant. En 1942, il réalise trois comédies très réussies dont «Huella de luz» avec Fernando Freyre de Andrade. En 1943, il filme une œuvre encore plus délirante «Eloísa está debajo de un almendro» avec Rafael Durán et Amparo Rivelles complètement dépassés par des seconds rôles plus loufoques les uns que les autres, dans un décor de vieux château à la Frankenstein. Puis Rafael Gil décide de faire des films «littéraires» comme «El clavo» (1944) et «La pródiga» (1946) d’après Pedro Antonio de Alarcón, «Don Quichotte» (1947) interprété par Rafael Rivelles ainsi que «Mare Nostrum» (Du sang à l’aube), adapté du roman de Vicente Blasco Ibáñez en 1948 avec Maria Félix et Fernando Rey. Il s’essaie, la même année, au néoréalisme avec «La calle sin sol» qu’interprètent Amparo Rivelles et Antonio Vilar. Dans les années cinquante, il réalise des films religieux: «La dame de Fatima» (1951) avec Inés Orsini; «Sœur Intrépide» (1952) avec Dominique Blanchar; «Hommes en détresse» (1953) avec Claude Laydu en prêtre de village; «Le baiser de Judas» (1954) et «Le chant du coq» (1955).

Les années soixante amènent des comédies musicales comme «La casa de la Troya» (1959) avec les célèbres orchestres d’étudiants chanteurs de Saint-Jacques de Compostelle. Rafael Gil filme Sara Montiel, Carmen Sevilla ou le jeune prodige Joselito. Le cinéaste s’intéresse aussi à la tauromachie «El Litri y su sombra» (1960), «Chantaje a un torero» (1963) avec Manuel Benítez el Cordobés, «Sangre en el ruedo» (1968) avec Francisco Rabal ou «Le reliquaire» (1969). Il évoque la légion étrangère espagnole dans «Les fiancés de la mort» (1974) récit contemporain avec Helga Liné, tandis que «La légion aime les femmes et… les femmes, la légion» (1976) se passe pendant la guerre civile.

Dans l’après franquisme immédiat, Rafael Gil aborde le mariage des prêtres «La boda del señor cura» (1978) avec José Sancho, puis la perte de l’autorité paternelle «Hijos de papá» (1979) avec José Bódalo. Il se fait très critique envers la politique de transition des années quatre-vingts: «…Et à la troisième année, il ressuscita» (1980), «De la vieille chemise à la veste neuve» (1981). Il a soixante-dix ans quand il tourne son dernier film, en 1983: «Las alegres chicas de Colsada», une comédie musicale avec Tania Doris et Luis Cuenca.

Rafael Gil, décède à Madrid, le 10 juillet 1986. Comme réalisateur, scénariste et producteur, il laisse derrière lui près de soixante-dix films. Sans être un génie de la mise en scène, il a été un très bon faiseur d’histoires qui a su distraire les spectateurs en s’adaptant à l’air du temps.

© Caroline HANOTTE

copyright
1937 DO Sanidad – de Rafael Gil
En busca de una canción – de Eusebio Fernández Ardavín avec Fernando Freyre de Andrade
    Seulement assistant réalisateur
DO Mando único – de Antonio del Amo
    Seulement assistant réalisateur
DO Industrias de guerra – de Antonio del Amo
    Seulement assistant réalisateur
1938 DO Soldados campesinos – de Rafael Gil & Antonio del Amo
    + scénario
DO Salvad la cosecha – de Rafael Gil & Arturo Ruiz Castillo
    + sujet & scénario
DO Resistencia en Levante – de Rafael Gil
    + sujet & scénario
1939 DO Ametralladoras – de Rafael Gil
DO Flechas – de Rafael Gil
    + sujet & scénario
DO La corrida de la victoria – de Rafael Gil avec Vincente Barrena
    + scénario, montage & production
DO La copa del generalísimo en Barcelona – de Rafael Gil
    + scénario, montage & production
Leyenda rota – de Carlos Fernández Cuenca avec Mari Paz
    Seulement scénario
1940 DO Luz de levante – de Rafael Gil
    + sujet & scénario
La gitanilla – de Fernando Delgado avec Pilar Soler
    Seulement scénario
CM Luna gitana – de Rafael Gil avec Manuel Arbó
La florista de la reina – de Eusebio Fernández Ardavín avec Ana Mariscal
    Seulement scénario
DO Feria en Sevilla – de Rafael Gil
    + montage
1941 DO Tierra Canaria – de Rafael Gil
    + scénario
DO Islas de Tenerife / Canarias Occidentales – de Rafael Gil
    + scénario
Pasos de mujer, Unos – de Eusebio Fernández Ardavín avec Rafel Prieto
    Seulement scénario
DO Islas de Gran Canaria / Canarias Orientales – de Rafael Gil
    + scénario
DO Fiesta Canaria – de Rafael Gil
    + scénario
DA Un día de feria – de Andrés Mejías & Theodore J. Pahle
    Seulement sujet & scénario
1942Viaje sin destino – de Rafael Gil avec José Prada
    + scénario
Huella de luz – de Rafael Gil avec Juan Calvo
    + scénario
    Prix par le syndicat du spectacle espagnol, Espagne

El hombre que se quiso matar – de Rafael Gil avec Antonio Casal
El pobre Rico – de Ignacio F. Iquino avec Roberto Font
    Seulement sujet & scénario
DA La manzana encantada – de Theodore J. Pahle
    Seulement sujet & scénario
1943Eloísa está debajo de un almendro – de Rafael Gil avec Amparo Rivelles
    + dialogues & scénario
1944El clavo – de Rafael Gil avec Rafael Durán
    + scénario
Lecciones de buen amor – de Rafael Gil avec Milagros Leal
    + scénario
Le fantôme et Dona Juanita ( el fantasma y doña Juanita ) de Rafael Gil avec José Calle
    + scénario
1945Tierra sedienta – de Rafael Gil avec Irene Caba Alba
    + scénario
1946La pródiga – de Rafael Gil avec Paola Bárbara
    + scénario
La reine Sainte ( Reina Santa / Rainha Santa ) de Rafael Gil avec Antonio Vilar
    + scénario
1947Don Quichotte ( Don Quijote de la Mancha / Don Quixote ) de Rafael Gil avec Fernando Rey
    + scénario
La dama del armiño – de Eusebio Fernández Ardavín avec Jorge Mistral
    Seulement scénario
La foi ( la fé ) de Rafael Gil avec Ricardo Calvo
    + scénario
1948La rue sans soleil ( la calle sin sol ) de Rafael Gil avec Amparo Rivelles
    + scénario
Du sang à l’aube ( mare nostrum / alba de sangre ) de Rafael Gil avec Maria Félix
    + scénario
    Prix CEC du meilleur acteur par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne
1949Aventuras de Juan Lucas – de Rafael Gil avec Marie Déa
    + scénario
Une femme comme tant d’autres ( una mujer cualquiera ) de Rafael Gil avec José Nieto
    + scénario
1950La noche del sábato – de Rafael Gil avec Rafael Durán
    + scénario
Teatro Apolo – de Rafael Gil avec Jorge Negrete
    + sujet & scénario
1951La dame de Fatima ( la señora de Fátima ) de Rafael Gil avec Ines Orsini
El gran galeoto – de Rafael Gil avec Helga Liné
    + scénario
1952Sœur Intrépide ( Sor Intrépida ) de Rafael Gil avec Dominique Blanchar
De Madrid al cielo – de Rafael Gil avec Gustavo Rojo
    + scénario
CM Cincuenta años del Real Madrid – de Rafael Gil avec Fernando Fernán Gómez
    + scénario
1953Hommes en détresse / La guerre de dieu ( la guerra de Dios ) de Rafael Gil avec Francisco Rabal
    Prix OCIC au festival du cinéma de Venise, Italie

Le baiser de Judas ( el beso de Judas ) de Rafael Gil avec Rafael Rivelles
    + scénario
1954Murió hace quince años – de Rafael Gil avec Lila Rocco
1955La otra vida del capitán Contreras – de Rafael Gil avec Maria Piazzai
    + scénario – Non crédité
Le chant du coq ( el canto del gallo ) de Rafael Gil avec Jacqueline Pierreux
1956La gran mentira – de Rafael Gil avec Jacqueline Pierreux
Un traje blanco – de Rafael Gil avec José Isbert
1957¡ Viva lo imposible ! – de Rafael Gil avec Paquita Rico
    + production, adaptation & scénario
1958Camarote de lujo – de Rafael Gil avec Celia Foster
    + scénario
1959La casa de la Troya – de Rafael Gil avec José Rubio
El litri y su sombra – de Rafael Gil avec Licia Calderón
    + scénario
1960Siega verde – de Rafael Gil avec Elvira Quintillá
    + scénario
1961Sissi 63 ( cariño mio / die liebe ist ein seltsames spiel ) de Rafael Gil avec Marianne Hold
    + scénario
Tú y yo somos tres – de Rafael Gil avec Katia Loritz
    + scénario
1962 DO Historia de cinco copas – de Rafael Gil & Matías Prats
Rogelia – de Rafael Gil avec Arturo Fernández
    + scénario
L’espionne de Madrid ( la reina del Chantecler ) de Rafael Gil avec Sara Montiel
1963Le triomphe d’El Cordobés ( chantaje a un torero ) de Rafael Gil avec Alberto de Mendoza
1964Samba à Rio ( Samba ) de Rafael Gil avec Fausto Giachetti
    + scénario
Currito de la Cruz – de Rafael Gil avec Soledad Miranda
    + scénario
1965Le petit andalou ( la vida nueva de Pedrito de Andía ) de Rafael Gil avec Joselito
    + scénario
¡ Es mi hombre ! – de Rafael Gil avec José Luis López Vázquez
    + scénario
1966Camino del rocío – de Rafael Gil avec Carmen Sevilla
    + adaptation & scénario
La mujer de otro – de Rafael Gil avec Martha Hyer
    + scénario
1967Verde doncella – de Rafael Gil avec Sonia Bruno
1968El marino de los puños de oro – de Rafael Gil avec Pedro Carrasco
    + scénario – Non crédité
Sangre en el ruedo – de Rafael Gil avec Francisco Rabal
1969Le reliquaire ( El relicario ) de Rafael Gil avec Francisco Piquer
Un adulterio decente – de Rafael Gil avec Manolo Gómez Bur
1970El hombre que se quiso matar – de Rafael Gil avec Tony Leblanc
El sobre verde – de Rafael Gil avec Esperenza Roy
DO Sexto centenario de la coronación de nuestra señora de lledó – de Rafael Gil
1971Nada menos que todo un hombre – de Rafael Gil avec Rosa Fontana
    + scénario
1972La duda – de Rafael Gil avec Lali Romay
La guerrilla – de Rafael Gil avec Julia Saly
1973El mejor alcalde, el rey – de Rafael Gil avec Ray Lovelock
1974Les fiancés de la mort ( novios de la muerte ) de Rafael Gil avec José Nieto
    + production
1975Los buenos días perdidos – de Rafael Gil avec Teresa Rabal
Olvida los tambores – de Rafael Gil avec Tony Isbert
La légion aime les femmes et… les femmes, la légion ( a la legión le gustan las mujeres... y a las mujeres, les gusta la legión ) de Rafael Gil avec Manolo Codeso
    + scénario – Non crédité
1976Dos hombres y en medio dos mujeres – de Rafael Gil avec Susana Mayo
1978La boda del señor cura – de Rafael Gil avec Blanca Estrada
    + adaptation & scénario
1979Hijos de papá – de Rafel Gil avec Antonio Casas
…Et à la troisième année, il ressuscita ( ...y al tercer año, resucitó ) de Rafael Gil avec José Bódalo
1981De la vieille chemise à la veste neuve ( de camisa vieja a chaqueta nueva ) de Rafael Gil avec Antonio Garisa
1982Las autonosuyas – de Rafael Gil avec Alfredo Landa
1983Las alegres chicas de Colsada – de Rafael Gil avec Tania Doris
Fiche créée le 15 avril 2006 | Modifiée le 4 novembre 2016 | Cette fiche a été vue 8198 fois
PREVIOUSGilbert Gil || Rafael Gil || Rikar GilNEXT