CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jack Klugman
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rafaela Aparicio



Date et Lieu de naissance : 9 avril 1906 (Marbella, Espagne)
Date et Lieu de décès : 9 juin 1996 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Rafaela Díaz Valiente

ACTRICE
Image
1962 Histoire d’une nuit (historia de una noche) de Luis Saslavski avec Paquita Rico & Jorge Mistral
Image
1972 Anna et les loups (Ana y los lobos) de Carlos Saura avec Fernando Fernán Gómez & Geraldine Chaplin
Image
1979 Maman a cent ans (Mamá cumple cien años) de Carlos Saura avec Geraldine Chaplin & Fernando Fernán Gómez
Image
1988 El mar y el tiempo – de Fernando Fernán Gómez avec Cristina Marsillach & Fernando Fernán Gómez

C’est à Marbella, ville de la province andalouse de Malaga, que nait Rafaela Aparicio le 9 avril 1906, sous le véritable patronyme de Rafaela Díaz Valiente. Son père pilote dans la marine marchande deviendra après la mort de son épouse imprésario pour des artistes de théâtre et de tauromachie. Après des études de lettres, elle travaille pendant deux ans comme professeur. Rattrapée par sa passion pour le théâtre, elle décide d’abandonner l’enseignement pour se consacrer à la scène. Elle à 23 ans quand elle fait ses débuts sur les planches du Théâtre de Cordoue dans la pièce «El conflicto de Mercedes» des frères Serafin et Joaquin Álvarez Quintero.

Au début des années trente, Rafaela Aparicio rencontre Erasmo Pascual. Très vite les comédiens se plaisent et ils se marient en 1933. Ils resteront unis jusqu’à la mort de Erasmo en juin 1975. Après des rôles dans des pièces de théâtre et quelques apparitions au cinéma, notamment dans «Nobleza baturra» (1935) de Florián Rey, Rafaela donne naissance à un enfant et met sa carrière entre parenthèses pour s’occuper de sa famille. Sans jamais avoir délaissé totalement le théâtre, elle revient plus intensément sur scène en 1950 avec «Su amante esposa» de Jacinto Benavente, auprès de Isabel Garcés et Manolo Gómez Bur, une pièce créée au théâtre madrilène Infanta Isabel.

Comédienne à succès au théâtre, plus particulièrement dans des pièces de Enrique Jardiel Poncela, Miguel Mihura ou Jacinto Benavente, Rafaela Aparicio devient un second rôle apprécié du cinéma espagnol à partir de 1955. Très vite, elle bénéficie d’une forte sympathie de la part du public, sa filmographie va accumuler une bonne centaine de films, principalement des comédies. Elle tourne sous la direction de, entre-autres, Fernando Fernán Gómez, Ana Mariscal, José Luis Sáenz de Heredia, Pedro Lazaga, José Maria Forqué, Rafael Gil, Luis César Amadori et Mariano Ozores. En 1974, son incontestable talent est enfin reconnu quand le Cercle des Ecrivains Espagnols lui décerne le prix de la meilleure actrice dans un second rôle pour son personnage de la vieille mère invalide dans «Ana et les loups» (1972) de Carlos Saura. Une récompense qui lui sera attribuée une seconde fois cinq ans plus tard pour «Maman a cent ans» (1979) du même réalisateur. Parmi les meilleurs films auxquels elle a participé, nous pouvons également citer: «Où va mon enfant?» (1980) de Luis María Delgado avec Manolo Escobar; «Le Sud» (1982) de Víctor Erice avec Omero Antonutti; «El Cid cabreador» (1983) de Angelino Fons avec Carmen Maura; «La cardinale» (1985) de Francisco Regueiro avec Fernando Rey et Victoria Abril; «L’année des lumières» (1986) de Fernando Trueba avec Jorge Sanz et Maribel Verdú. En 1988, l’Académie du cinéma espagnol lui fait l’honneur d’un prix spécial pour l’ensemble de sa carrière. En 1990, elle reçoit le Goya de la meilleure actrice pour son rôle dans «El mar y el tiempo» (1988) dirigé par son ami Fernando Fernán Gómez. Elle accroit sa popularité dans les années 1970 en participant à de nombreuses séries et émissions de télévision.

Le 9 juin 1996, Rafaela Aparicio meurt dans une maison de retraite médicalisée du quartier de la Piovera de Madrid. Elle avait 90 ans et souffrait depuis quelques temps de sénilité suite à un anévrisme. Elle est inhumée au Panthéon des artistes dans le cimetière San Justo de la capitale espagnole.

© Pascal DONALD

copyright
1935Nobleza baturra – de Florián Rey avec Juan de Orduña
La hija de Juan Simón – de Nemesio M. Sobrevila & José Luis Sáenz de Heredia avec Carmen Amaya
1955Al fin solos – de José María Elorrieta avec Raúl Cancio
Todos somos necesarios / Ritorno alla vita – de José Antonio Nieves Conde avec Lida Baarova
1956La gran mentira – de Rafael Gil avec Jacqueline Pierreux
1957Valencia ( el último culpé ) de Juan de Orduña avec Armando Calvo
1958Aquellos tiempos del cuplé – de José Luis Merino & Mateo Cano avec Rafael Luis Calvo
Le christ aux lanternes / Le christ des lanternes ( el cristo de los faroles ) de Gonzalo Delgrás avec Antonio Molina
La vida por delante – de Fernando Fernán Gómez & José Luis de la Torre avec Rafael Bardem
Ya tenemos coche – de Julio Salvador avec Umberto Spadaro
Parque de Madrid – de Enrique Cahen Salaberry avec Walter Chiari
1959Bombas para la paz – de Antonio Román avec José Isbert
La vida alrededor – de Fernando Fernán Gómez avec Analía Gadé
La quiniela – de Ana Mariscal avec Manuel Monroy
1960Sólo para hombres – de Fernando Fernán Gómez avec Juan Calvo
El indulto – de José Luis Sáenz de Heredia avec Pedro Armendariz
1961Abuelita Charlestón – de Javier Setó avec Julio Peña
El grano de mostaza – de José Luis Sáenz de Heredia avec Francisco Piquer
Atraco a las tres – de José María Forqué avec José Luis López Vázquez
1962Histoire d’une nuit ( historia de una noche ) de Luis Saslavski avec Paquita Rico
Sabían demasiado – de Pedro Lazaga avec Jesús Colomer
Vuelve San Valentín – de Fernando Palacios avec Georges Rigaud
Tombola ( tómbola / los enredos de Marisol ) de Luis Lucia avec Marisol
La becerrada – de José María Forqué avec María José Alfonso
1963Les filles d’Héléna ( las hijas de Helena ) de Mariano Ozores avec Isabel Garcés
Confidencias de un marido / Tercero izquierda – de Francisco Prósper avec Lola Gálvez
Han robado una estrella – de Javier Setó avec Matilde Muñoz Sampedro
Marisol rumbo a Río – de Fernando Palacios avec José Marco Davó
Les conquérants du Pacifique ( los conquistadores del Pacífico ) de José María Elorrieta avec Frank Latimore
1964Ella y el miedo – de León Klimovsky avec Virgilio Teixeira
El extraño viaje / El crimen de Mazarrón – de Fernando Fernán Gómez avec Tota Alba
Le pécheur et la sorcière ( el pecador y la bruja ) de Julio Buchs avec Mara Cruz
Vacances pour Ivette ( vacaciones para Ivette ) de José Maria Forqué avec Marie Déa
Historias de la televisión – de José Luis Sáenz de Heredia avec Manuel Alexandre
1965La visita que no tocó el timbre – de Mario Camus avec Laura Valenzuela
La familia y... uno más – de Fernando Palacios avec Alberto Closas
Mi canción es para ti – de Ramón Torrado avec Tomás Blanco
¡ Es mi hombre ! – de Rafael Gil avec Mercedes Vecino
Hoy como ayer – de Mariano Ozores avec Manuel Zarzo
El arte de no casarse – de Jorge Feliu & José María Font avec Concha Velasco
    Segment « Amor con amor se paga » de José María Font
Los duendes de Andalucía – de Ana Mariscal avec Álvaro de la Isla
    Seulement apparition
1966Vestida de novia / Ojos verdes- de Ana Mariscal avec Mercedes Barranco
Las viudas / El aniversario – de Julio Coll, José María Forqué & Pedro Lazaga avec José Franco
    Segment « El retrato de Regino » de José María Forqué
Sœur Citroën ( Sor Citroen ) de Pedro Lazaga avec Gracita Morales
La mujer de otro – de Rafael Gil avec Martha Hyer
Una señora estupenda – de Eugenio Martín avec Lola Flores
1967Un millón en la basura – de José María Forqué avec Emilio Laguna
El hueso – de Antonio Giménez Rico avec Cassen
Codo con codo – de Víctor Auz avec Claudia Gravy
Los chicos con las chicas – de Javier Aguirre avec Manuel de Blas
Los chicos del Preu – de Pedro Lazaga avec José Luis Lopez Vasquez
Novios 68 – de – de Pedro Lazaga avec Arturo Fernández
Le faucon de Castille ( el halcón de Castilla ) de José María Elorrieta avec Germán Cobos
Amore en el aire – de Luis César Amadori avec Fernando Rey
Relaciones casi públicas – de José Luis Sáenz de Heredia avec Rubén Rojo
1968Las secretarias – de Pedro Lazaga avec Alberto de Mendoza
Los que tocan el piano – de Javier Aguirre avec José Bódalo
¡Cómo sois las mujeres! – de Pedro Lazaga avec Arturo Fernández
Dame un poco de amooor...! – de José María Forqué avec Manolo Fernández
La chica de los anuncios – de Pedro Lazaga avec Juanjo Menéndez
Cristina Guzmán – de Luis César Amadori avec Rocío Dúrcal
Susana – de Mariano Ozores avec Concha Velasco
Verano 70 – de Pedro Lazaga avec Diana Lorys
Abuelo made in Spain – de Pedro Lazaga avec Paco Martínez Soria
Prisionero en la ciudad – de Antonio de Jaén avec Joselito
1969Vamos por la parejita – de Alfonso Paso avec Emilio Gutiérrez Caba
La que arman las mujeres – de Fernando Merino avec Manolo Gómez Bur
Amor a todo gas – de Ramón Torrado avec Nieves Navarro
L’avocat, le maire et le notaire ( el abogado, el alcalde y el notario ) de José María Font avec José María Blanco
A 45 revoluciones por minuto – de Pedro Lazaga avec Ivana
Matrimonios separados – de Mariano Ozores avec Germán Cobos
Con ella llegó el amor – de Ramón Torrado avec Tomás Blanco
El abominable hombre de la Costa del Sol – de Pedro Lazaga avec Margot Cottens
Cateto a babor / Cateto a babor. Un marinero y medio – de Ramón Fernández avec Alfredo Landa
1970Los extremeños se tocan – de Alfonso Paso avec Andrés Pajares
Simón, contamos contigo – de Ramón Fernández avec Helga Liné
Hay que educar a Papá – de Pedro Lazaga avec Julia Caba Alba
1971La maison des Martinez ( la casa de los Martínez ) de Agustín Navarro avec Carlos Muñoz
Las ibéricas F.C. – de Pedro Masó avec Pilar Bardem
En la red de mi canción – de Mariano Ozores Hijo avec Cassen
Le père de la créature ( el padre de la criatura ) de Pedro Lazaga avec Florinda Chico
No firmes más letras, cielo – de Pedro Lazaga avec Mari Carmen Prendes
1972Venta por pisos – de Mariano Ozores avec José Luis López Vázquez
Dos chicas de revista – de Mariano Ozores avec José Sacristán
Guapo heredero busca esposa – de Luis María Delgado avec Alfredo Landa
La curiosa – de Vicente Escrivá avec Luis Barbero
La descarriada – de Mariano Ozores avec Lina Morgan
¡ Qué cosas tiene el amor ! – de Germán Lorente avec José Sazatornil
Anna et les loups ( Ana y los lobos ) de Carlos Saura avec Fernando Fernán Gómez
    Prix CEC du meilleur second rôle féminin par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne
1973Manolo, la nuit – de Mariano Ozores avec Alfredo Landa
1974El último proceso en París – de José Canalejas avec Frank Braña
Matrimonio al desnudo – de Ramón Fernández avec Francisco Piquer
Los caballeros del botón de ancla – de Ramón Torrado avec Alfredo Mayo
No quiero perder la honra – de Eugenio Martín avec Angela Molina
Pantaleón y las visitadoras – de José María Gutiérrez & Mario Vargas Llosa avec Katy Jurado
Cuando el cuerno suena – de Luis María Delgado avec Rafael Alonso
Un lujo a su alcance – de Ramón Fernández avec Don Jaime de Mora y Aragón
1975País, S.A. – de Antonio Fraguas Forges avec Juan Diego
Duerme, duerme, mi amor – de Francisco Regueiro avec María José Alfonso
El adúltero – de Ramón Fernández avec Fernando Guillén
El in... moral – de José Canalejas avec Francisco Calatrava
Canciones de nuestra vida – de Eduardo Manzanos Brochero avec Juan Luis Galiardo
Tío, ¿ de verdad vienen de París ? – de Mariano Ozores avec Inma de Santis
1976Señoritas de uniforme – de Luis María Delgado avec María José Cantudo
Cuando los maridos iban a la guerra – de Ramón Fernández avec Claudine Auger
Mauricio, mon amour – de Juan Bosch avec Arturo Fernández
El secreto inconfesable de un chico bien – de Jorge Grau avec José Sacristán
Guerreras verdes – de Ramón Torrado avec Roberto Camardiel
Adulterio a la española – de Arturo Marcos avec Javier Escrivá
Cambio de sexo – de Vincente Aranda avec Lou Castel
Estoy hecho un chaval – de Pedro Lazaga avec Queta Claver
CM El increíble aumento del coste de la vida – de Ricardo Franco avec Paco Martínez Soria
1977El apolítico – de Mariano Ozores avec Carmen Sevilla
Esposa y amante – de Angelino Fons avec Victoria Abril
Gusanos de seda – de Francisco Rodríguez Gordillo avec Antonio Ferrandis
Estimado Sr. juez... – de Pedro Lazaga avec María Elena Flores
1978La insólita y gloriosa hazaña del cipote de Archidona – de Ramón Fernández avec Francisco Algora
1979Maman a cent ans ( Mamá cumple cien años ) de Carlos Saura avec Geraldine Chaplin
    Prix CEC du meilleur second rôle féminin par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne

    Saint Jordi de la meilleure actrice dans un film espagnol aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne
1980Unos granujas decentes – de Mariano Ozores avec Bárbara Rey
Où va mon enfant ? ( ¿dónde estará mi niño?) de Luis María Delgado avec Manolo Escobar
Huevos revueltos – de Enrique Jiménez Pereira avec Pepe Ruiz
1981Profesor eróticus / El profesor erótico – de Luis María Delgado avec Jorge Rivero
La cripta / El misterio de la cripta embrujada – de Cayetano Del Real avec Blanca Guerra
Un Rolls para Hipólito – de Juan Bosch avec Alfredo Landa
El primer divorcio – de Mariano Ozores avec María Isbert
Todos al suelo – de Mariano Ozores avec Antonio Ozores
Adulterio nacional – de Francisco Lara Polop avec Charo López
1982Los autonómicos – de José María Gutiérrez Santos avec Tito García
Loca por el circo – de Luis María Delgado avec Teresa Rabal
Cristóbal Colón, de oficio... descubridor – de Mariano Ozores avec Andrés Pajares
À la recherche de l’œuf perdu ( en busca del huevo perdido ) de Javier Aguirre avec Manolo Gómez Bur
El gran mogollón – de Ramón Fernández avec Pedro Ruiz
Chispita y sus gorilas – de Luis María Delgado avec Miguel Ángel Valero
Le Sud ( el Sur ) de Víctor Erice avec Omero Antonutti
1983Vivir mañana – de Nino Quevedo avec Antonio Ferrandis
La loca historia de los tres mosqueteros – de Mariano Ozores avec Adriana Ozores
El Cid cabreador – de Angelino Fons avec Carmen Maura
A tope – de Ramón Fernández avec José Luis Coll
1984Cuando Almanzor perdió el tambor – de Luis María Delgado avec Vicente Parra
El último penalty – de Martín Garrido avec Ricard Reguant
Dos mejor que uno – de Ángel Llorente avec Antonio Resines
El pico 2 – de Eloy de la Iglesia avec José Luis Manzano
1985¡ Qué tía la C.I.A. ! – de Mariano Ozores Hijo avec Gérard Tichy
La cardinale ( padre nuestro ) de Francisco Regueiro avec Fernando Rey
1986Manolo… / L’année des lumières ( el año de las luces ) de Fernando Trueba avec Maribel Verdú
Cara de acelga – de José Sacristán avec Marisa Paredes
La vida alegre – de Fernando Colomo avec Verónica Forqué
Etranger de l’espace ( hermano del espacio / fratello dello spacio ) de Mario Gariazzo avec Martin Balsam
1987Esto sí se hace – de Mariano Ozores avec Alfonso del Real
El pecador impecable – de Augusto Martínez Torres avec Chus Lampreave
1988El aire de un crimen – de Antonio Isasi-Isasmendi avec Francisco Rabal
El mar y el tiempo – de Fernando Fernán Gómez avec Cristina Marsillach
    Goya de la meilleure actrice, Espagne
1991Mala yerba – de José Luis Pérez Tristán avec Eduardo MacGregor
1994Oh, cielos – de Ricardo Franco avec Angela Molina
AUTRES PRIX :
      
    Fotogramas de Plata Spécial pour l’ensemble de sa carrière aux prix Fotogramas de Plata, Espagne ( 1987 )

    Goya d’honneur, Espagne ( 1988 )
Fiche créée le 14 novembre 2013 | Modifiée le 5 mai 2016 | Cette fiche a été vue 2242 fois
PREVIOUSDjedje Apali || Rafaela Aparicio || Jean AquistapaceNEXT