CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Julián Pastor
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rainer Werner Fassbinder



Date et Lieu de naissance : 31 mai 1945 (Bad Wörishofen, Allemagne)
Date et Lieu de décès : 10 juin 1982 (Munich, Allemagne)
Nom Réel : Rainer Werner Fassbinder

REALISATEUR
Image
1973 Tous les garçons s’appellent Ali (angst essen seele auf) de Rainer Werner Fassbinder avec Brigitte Mira
Image
1978 Le mariage de Maria Braun (die ehe der Maria Braun) de Rainer Werner Fassbinder
Image
1980 Lola, une femme allemande (Lola) de Rainer Werner Fassbinder avec Armin Mueller-Stahl
Image
1982 Querelle de Brest (Querelle) de Rainer Werner Fassbinder avec Brad Davis & Jeanne Moreau

Issu de la bourgeoisie allemande (son père est médecin et sa mère traductrice), Rainer Werner Fassbinder voit le jour, en pleine déroute du troisième Reich, le 31 mai 1945 à Bad Wörishofen en Bavière. En 1951, après le divorce de ses parents, ce fils unique est confié à la garde de sa mère et passe une grande partie de son enfance au cinéma. Après sa scolarité, il devient archiviste au Süddeutsche Zeitung, grand journal allemand, et figurant au théâtre de Munich. Il finance ainsi ses cours d’art dramatique, où il fait la connaissance de Hanna Schygulla.

En 1965, il tourne un premier court métrage et tente, sans succès, l’examen d’entrée à la Berliner Film Akademie. L’année suivante, il réalise un second court métrage et se voit une nouvelle fois refuser son entrée à la télévision berlinoise. Suite à ses échecs, il fonde, avec plusieurs amis une troupe d’avant-garde: l’Action-Theater. En 1968, il y connaît son premier succès avec «Le bouc», une pièce qu’il a écrite. Quelques mois plus tard, les membres de l’Action-Theater se séparent. Il crée alors, avec Hanna Schygulla et Kurt Raab, l’Antitheater. Toujours en 1968, il réalise «L’amour est plus fort que la mort» avec Ingrid Caven, un film passé inaperçu. En 1969, l’adaptation de sa pièce «Le bouc» remporte un vif succès et le fait découvrir au grand public.

En 1970, Rainer Werner Fassbinder épouse Ingrid Caven. Mais les crises incessantes et l’homosexualité affirmée de Rainer auront raison de ce mariage et ils divorceront deux ans plus tard. En 1971, il fonde la Tango-Film, sa propre maison de production. Génie créatif, il va connaître une fulgurante et prolifique carrière comprenant une quarantaine de titres en seulement treize ans. Son parcours est semé de quelques-uns des plus grands chefs-d’œuvre de la nouvelle vague allemande des années soixante-dix. Ces films rencontrent souvent des succès mitigés en Allemagne, mais révèlent à l’étranger un réalisateur d’une audace et d’un anti-conformisme sans précédent. Parmi ses plus grandes réussites, nous pouvons citer: «Prenez garde à la sainte putain» (1971) avec Eddie Constantine, «Tous les garçons s’appellent Ali» (1973) avec Brigitte Mira, «Le droit du plus fort» (1974) avec Adrian Hoven, «Maman Kuster s’en va au ciel» (1975) avec Karlheinz Böhm, «Despair» 1977) avec Dirk Bogarde, «Le mariage de Maria Braun» (1978) avec Hanna Schygulla et «La troisième génération» (1979) avec Udo Kier.

Ses quatre dernières réalisations pour le cinéma, au début des années quatre-vingt, sont certainement considérées comme ses meilleurs films: «Lili Marlene» (1980) sur l’amour impossible entre l’interprète de la célèbre chanson et un jeune musicien juif; «Lola, une femme allemande» (1980), la vie de Lola partagé entre deux hommes dans une petite ville allemande des années cinquante; «Le secret de Veronika Voss» (1981), l’histoire romancée de la vie tragique de l’actrice Sybille Schmitz, interprétée par Rosel Zech et enfin «Querelle de Brest» (1982), les aventures d’un beau marin qui ne laisse pas insensible les hommes qu’il côtoie, incarné par Brad Davis, magnifique adaptation du roman de Jean Genêt.

Artiste sulfureux au talent volcanique, Rainer Werner Fassbinder n’en est pas moins un être en mal de vivre. Il se suicide le 10 juin 1982, à Munich, en absorbant un cocktail de stupéfiants.

© Philippe PELLETIER

copyright
1965 CM Le clochard ( der stadtstreicher ) de Rainer Werner Fassbinder avec Christoph Roser
    + interprétation & scénario
1966 CM Le petit chaos ( das kleine chaos ) de Rainer Werner Fassbinder avec Susanne Shimckus
    + interprétation & scénario
1967Tonys freunde – de Paul Vasil
    Seulement interprétation
CM La fiancée, la comédienne et le maquereau ( der braütigam, die komödiantin und der Zulälter ) de Jean-Marie Straub & Danièle Huillet avec Rudolf Waldemar Brem
    Seulement interprétation
1968 L’amour est plus fort que la mort ( liebe ist kälter als der tod ) de Rainer Werner Fassbinder avec Ingrid Caven
    + montage, production, interprétation & scénario
1969Le bouc ( katzelmacher ) de Rainer Werner Fassbinder avec Elga Sorbas
    + montage, interprétation & scénario
    Prix d’Or du futur cinéma aux prix du cinéma germanique, Allemagne

    Prix d’Or du meilleur scénario aux prix du cinéma germanique, Allemagne

    Prix Teleplay aux journées de Baden-Baden de Teleplay, Allemagne

TV Das kaffeehaus – de Rainer Werner Fassbinder avec Kurt Raab
    + scénario
CM Lointaine Jamaïque ( fernes Jamaica ) de Peter Moland
    Seulement scénario
Pourquoi M. R. est-il atteint de folie meurtrière ? ( warum läuft Herr R. Amok ) de Rainer Werner Fassbinder & Michael Fengler avec Lilith Ungerer
    + montage & scénario
    Prix Interfilm avec recommandation au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix OCIC avec recommandation au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix d’Or du meilleur réalisateur aux prix du cinéma germanique, Allemagne

Les dieux de la peste ( götter der pest ) de Rainer Werner Fassbinder avec Harry Baer
    + montage, production, interprétation & scénario
Alarm – de Dieter Lemmel
    Seulement interprétation
1970 TV Rio das mortes – de Rainer Werner Fassbinder avec Michael König
    + montage, interprétation & scénario
TV Niklashauser l’agitateur ( die niklashauser fahrt ) de Rainer Werner Fassbinder & Michael Fengler avec Margit Cartensen
TV Pioniere in ingolstadt – de Rainer Werner Fassbinder avec Hanna Schygulla
    + scénario
Der amerikanische soldat – de Rainer Werner Fassbinder avec Ulli Lommel
    + production, interprétation & scénario
DO Ende einer kommune – de Joachim von Mengershausen avec Hanna Schygulla
    Seulement apparition
Prenez garde à la sainte putain ( warum vor einer heilingen nutte ) de Rainer Werner Fassbinder avec Eddie Constantine
    + montage, interprétation & scénario
1971Matthias Kneissl – de Reinhard Hauff avec Volker Schlöndorff
    Seulement interprétation
Supergirl – de Rudolf Thome avec Iris Berben
    Seulement interprétation
Whity – de Rainer Werner Fassbinder avec Ron Randell
    + montage, interprétation & scénario
Le marchand des quatre saisons ( der händler der vier jahreszeiten ) de Rainer Werner Fassbinder avec Irm Hermann
    + interprétation & scénario
    Prix d’Or du futur cinéma aux prix du cinéma germanique, Allemagne
1972Les larmes amères de Petra von Kant ( die bitteren tränen der Petra von Kant ) de Rainer Werner Fassbinder avec Margit Carstensen
    + sujet & scénario
TV Gibier de passage ( wildwechsel ) de Rainer Werner Fassbinder avec Ruth Drexel
    + scénario
TV Bremer freiheit / Bremen coffee – de Rainer Werner Fassbinder avec Wolfgang Schenck
    + interprétation, sujet & scénario
TV Huit heures ne font pas un jour ( acht stunden sind kein tag ) de Rainer Werner Fassbinder avec Herb Andress
1973Tous les garçons s’appellent Ali ( angst essen seele auf ) de Rainer Werner Fassbinder avec Brigitte Mira
    + production, interprétation & scénario
    Prix Œcuménique du jury au festival du cinéma de Cannes, France

    Prix FIPRESCI au festival du cinéma de Cannes, France

TV Nora Helmer – de Rainer Werner Fassbinder avec Joachim Hansen
Zärtlichkeit der Wölfe – de Ulli Lommel avec Rainer Hauer
    Seulement montage & interprétation
Effi Briest ( fontane Effi Briest ) de Rainer Werner Fassbinder avec Eva Mattes
    + production, voix, narration & scénario
    Prix Interfilm au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

TV Le monde comme il tourne ( welt am draht ) de Rainer Werner Fassbinder avec Barbara Valentin
    + scénario
Martha – de Rainer Werner Fassbinder avec Karlheinz Böhm
    + scénario
1974Le droit du plus fort ( faustrecht der freiheit ) de Rainer Werner Fassbinder avec Peter Chatel
    + interprétation & scénario
1 Berlin-Harlem – de Lothar Lambert & Wolfram Zobus avec Conrad Jennings
    Seulement apparition
TV Wie ein vogel auf dem draht – de Rainer Werner Fassbinder avec Evelyn Künneke
    + scénario
TV La maison de poupées – de Rainer Werner Fassbinder
    + scénario
TV Peur de la peur ( angst vor der angst ) de Rainer Werner Fassbinder avec Adrian Hoven
    + scénario
1975Maman Kusters s’en va au ciel ( mutter Küsters fahrt zum himmel ) de Rainer Werner Fassbinder avec Karlheinz Böhm
    + scénario
L’ombre des anges ( schatten der engel ) de Daniel Schmid avec Jean-Claude Dreyfus
    Seulement interprétation, dialogues & scénario
TV Je veux seulement qu’on s’aime ( ich will doch nur, daß ihr mich liebt ) de Rainer Werner Fassbinder avec Elke Aberle
    + scénario & interprétation
1976 La femme du chef de gare ( bolwieser ) de Rainer Werner Fassbinder avec Udo Kier
    + scénario
Le rôti de Satan ( satanbraden ) de Rainer Werner Fassbinder avec Helen Vita
    + scénario
Roulette chinoise ( chinesisches roulette ) de Rainer Werner Fassbinder avec Anna Karina
    + production & scénario
DO Der kleine Godard an das kuratorium junger deutscher film – de Hellmuth Costard avec Jean-Luc Godard
    Seulement interprétation
1977Adolf und Marlene – de Ulli Lommel avec Hark Bohm
    Seulement interprétation
Frauen in New York – de Rainer Werner Fassbinder avec Anne-Marie Kuster
Despair ( despair – Eine reise ins licht ) de Rainer Werner Fassbinder avec Dirk Bogarde
    Prix d’Or du meilleur réalisateur aux prix du cinéma germanique, Allemagne

DO L’Allemagne en automne ( Deutschland im herbst ) de Rainer Werner Fassbinder, Alf Brustellin, Hans Peter Cloos, Alexander Kluge, Maximiliane Mainka, Beate Mainka- Jellinghaus, Edgar Reitz, Katja Rupé, Volker Schlöndorff, Peter Schubert & Bernhard Sinkel avec Wolf Biermann
    + scénario & apparition
DO Rainer Werner Fassbinder – de Florian Hopf & Maximiliane Mainka avec Andréa Ferréol
    Seulement apparition
1978Le mariage de Maria Braun ( die ehe der Maria Braun ) de Rainer Werner Fassbinder avec Klaus Löwitsch
    + montage, interprétation & scénario
    Prix du jury des lecteurs du « Berliner Morgenpost » au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix d’Or du meilleur réalisateur aux prix du cinéma germanique, Allemagne

L’année des treize lunes ( in einem jahr mit 13 monden ) de Rainer Werner Fassbinder avec Volker Spengler ,
    + montage, directeur artistique, directeur de la photographie & scénario
CM Bourbon Street Blues – de Hans Schönherr, Douglas Sirk & Tilman Taube avec Annemarie Düringer
    Seulement interprétation
1979La troisième génération ( die dritte generation ) de Rainer Werner Fassbinder avec Eddie Constantine
    + directeur de la photographie, production & scénario
TV Berlin-Alexanderplatz – de Rainer Werner Fassbinder avec Barbara Sukowa
    + scénario
1980Lili Marleen – de Rainer Werner Fassbinder avec Mel Ferrer
    + montage, interprétation & scénario
Lola, une femme allemande ( Lola ) de Rainer Werner Fassbinder avec Armin Mueller-Stahl
    + montage, interprétation & scénario
1981Les filles héréditaires ( die erbtöchter) de Vivianne Berthommier, Jutta Brückner, Ula Stöckl, Danièle Dubroux , Marie-Christine Questerbert & Helma Sanders-Brahms avec Emmanuelle Riva
    Seulement apparition
Le secret de Veronika Voss ( die sehnsucht der Veronika Voss) de Rainer Werner Fassbinder avec Rosel Zech
    + interprétation & scénario
    Ours d’Or au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix de la Critique Internationale FIPRESCI au festival international du cinéma de Toronto, Canada

DO Theater in trance – de Rainer Werner Fassbinder
    + montage & scénario
DO Rainer Werner Fassbinder – Letzte arbeiten – de Wolf Gremm
    Seulement apparition
CM Chambre 666 – de Wim Wenders avec Michelangelo Antonioni
    Seulement apparition
1982Kamikaze 1989 – de Wolf Gremm avec Günther Kaufmann
    Seulement interprétation
Querelle de Brest ( Querelle / Querelle – Ein pakt mit dem teufel ) de Rainer Werner Fassbinder avec Brad Davis
    + montage & scénario
DO Der bauer von Babylon / The wizard of Babylon – de Dieter Schindor avec Jeanne Moreau
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix Luchino Visconti aux prix David di Donatello, Italie ( 1979 )

    Prix spécial du cinéma pour le Quarantième anniversaire de La République Fédérale Allemande pour «Die ehe der Maria Braun» aux prix du cinéma germanique, Allemagne ( 1989 )
Fiche créée le 4 août 2005 | Modifiée le 27 novembre 2014 | Cette fiche a été vue 8419 fois
PREVIOUSGlenda Farrell || Rainer Werner Fassbinder || Renée FaureNEXT