CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Robin Williams
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Raoul Billerey



Date et Lieu de naissance : 12 octobre 1920 (Nice, France)
Date et Lieu de décès : 28 juillet 2010 (Limoux, France)
Nom Réel : Emile Gaston Maurice Billerey

ACTEUR
Image
1962 Le chevalier de Pardaillan – de Bernard Borderie avec Gérard Barray & Gianna Maria Canale
Image
1968 L’enfance nue – de Maurice Pialat avec Michel Terrazon, Linda Gutemberg & Pierrette Deplanque
Image
1988 La petite voleuse – de Claude Miller avec Charlotte Gainsbourg, Didier Bezace & Simon de La Brosse
Image
1993 La fille de d’Artagnan – de Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret, Sophie Marceau & Claude Rich

Né à Nice le 12 octobre 1920, Raoul Billerey, de son vrai prénom Emile, se forme auprès du comédien Pierre Renoir puis fait ses débuts sur les planches parisiennes au début des années cinquante mais il va vite se spécialiser en tant que cascadeur auprès du maître d’armes Claude Carliez.

Raoul Billerey participe aux nombreux films de capes et d’épées qui font légion à l’époque comme «Les trois mousquetaires» (1953) avec Georges Marchal ou «Cadet Rouselle» (1954) avec François Périer. Il partage sa lame avec Jean Marais dans: «Le bossu» (1959), et «Le capitan» (1960) de André Hunebelle avec également Bourvil, «Le Capitaine Fracasse» (1961) de Pierre Gaspard-Huit ou «Le masque de fer» (1962) de Henri Decoin. Elargissant son champ d’action, il collabore, entre 1963 et 1966, à la série «Thierry la fronde» qui révèle Jean-Claude Drouot, comédien qu’il retrouve dans la saga «La rivière Espérance» de Josée Dayan en 1994. S’il apparaît épisodiquement dans «Thierry la Fronde», il obtient un second rôle dans une autre série de capes et d\'épées «Lagardère» (1967) avec Jean Piat. Toujours en maître d’armes, des metteurs en scène de théâtre font appel à lui: Raymond Rouleau pour «Lorenzaccio» (1964) avec Pierre Vaneck, Patrice Chéreau pour «Richard II» (1970) et Michel Berto pour «Les trois mousquetaires» (1971) avec Gérard Desarthe, apparaissant dans certains de ces spectacles. Mais sa collaboration la plus fructueuse reste celle avec Marcel Maréchal. Ensemble, ils signent la mise en scène de «Capitaine Fracasse» (1987) ou «Les trois mousquetaires» (1999). Au Théâtre de la Criée à Marseille, Marcel Maréchal le dirige dans «Paradis des morts de faim» (1986) de Sam Shepard.

À la soixantaine venue, la carrière de Raoul Billerey va prendre un nouvel des rôles de composition remarquables. Il est le père de Charlotte Gainsbourg dans «L’effrontée» (1985) de Claude Miller qui obtient un énorme succès, casting qui se reconstitue pour «La petite voleuse» en 1988. Dès lors, il enchaîne les prestations dans des films populaires: policier dans «37°2 le matin» (1985) de Jean-Jacques Beineix qui révèle Jean-Hugues Anglade et Béatrice Dalle ou curé dans «Le grand chemin» (1986) de Jean-Loup Hubert avec Anémone et Richard Bohringer couronnés tous deux par un César. Jean-Loup Hubert qui le dirige à nouveau dans «Après la guerre» (1988). Il obtient un rôle plus conséquent dans «Le moine et la sorcière» (1986) de Suzanne Schiffman avec Tchéky Karyo et Christine Boisson. Il renoue avec des fresques historiques avec «Chouans!» (1987) de Philippe de Broca et «La fille de d’Artagnan» (1993) de Bertrand Tavernier, tous deux avec Philippe Noiret et Sophie Marceau. On le retrouve à l’affiche de «Diên Biên Phù» (1991) de Pierre Schoendoerffer et incarne le père de Christophe Lambert dans «À ton image» de Aruna Villiers. Pour son dernier film, il retrouve Philippe Noiret dans «Les ripoux 3» (2003) avec Thierry Lhermitte et Lorànt Deutsch. Parallèlement, il mène une carrière fructueuse à la télévision: un rôle récurrent dans série «Quai n°1» (1997) avec Sophie Duez et Olivier Marchal et est le partenaire de Annie Girardot dans «Un pull par-dessus l’autre» (1993).

Retiré avec son épouse sur la commune de Limoux dans l’Aude, Raoul Billerey décède à l’aube de ses quatre-vingt-cinq ans le 28 juillet 2010 puis est incinéré au crématorium de Trèbes, information annoncée discrètement par le quotidien régional «La dépêche».

© Olivier SINQSOUS – Remerciements : «La dépêche»

copyright
1953Les trois mousquetaires – de André Hunebelle avec Georges Marchal
1954Cadet-Rousselle – de André Hunebelle avec François Périer
1955L’impossible monsieur Pipelet – de André Hunebelle avec Michel Simon
La mégère apprivoisée ( la fierecilla domada ) de Antonio Román avec Carmen Sevilla
1956Action immédiate – de Maurice Labro avec Barbara Laage
1956Fernand cow-boy – de Guy Lefranc avec Fernand Raynaud
Ce soir les jupons volent – de Dimitri Kirsanoff avec Sophie Desmarets
Le dos au mur – de Edouard Molinaro avec Jeanne Moreau
1959Austerlitz – de Abel Gance avec Pierre Mondy
Le bossu – de André Hunebelle avec Bourvil
1960Le capitan – de André Hunebelle avec Elsa Martinelli
1961Le miracle des loups – de André Hunebelle avec Jean-Louis Barrault
Le capitaine Fracasse – de Pierre Gaspard-Huit avec Anna-Maria Ferrero
Cartouche – de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo
1962Les mystères de Paris – de André Hunebelle avec Jill Hayworth
Le masque de fer – de Henri Decoin avec Jean Marais
Le chevalier de Pardaillan – de Bernard Borderie avec Gianna Maria Canale
1963L’honorable Stanislas, agent secret – de Jean-Charles Dudrumet avec Mathilde Casadesus
À toi de faire mignonne / L’agent fédéral Lemmy Caution – de Bernard Borderie avec Elga Andersen
1964Banco à Bangkok pour OSS 117 – de André Hunebelle avec Kerwin Mathews
Merveilleuse Angélique – de Bernard Borderie avec Michèle Mercier
1966 CM Voilà l’ordre – de Jacques Baratier avec Emmanuelle Riva
1968L’enfance nue – de Maurice Pialat avec Linda Gutemberg
Mr. Freedom – de William Klein avec Delphine Seyrig
1970Les camisards – de René Allio avec Dominique Labourier
1971Les yeux fermés – de Joël Santoni avec Marcel Dalio
1975Les loulous – de Patrick Caborat avec Valérie Mairesse
1978Perceval le Gallois – de Eric Rohmer avec Fabrice Luchini
1981Family Rock – de José Pinheiro avec Christophe Malavoy
1984Hors-la-loi – de Robin Davis avec Clovis Cornillac
1985L’effrontée – de Claude Miller avec Charlotte Gainsbourg
Mon beau-frère a tué ma sœur – de Jacques Rouffio avec Michel Serrault
37°2 le matin – de Jean-Jacques Beineix avec Béatrice Dalle
1986Attention bandits ! – de Claude Lelouch avec Patrick Bruel
Le moine et la sorcière – de Suzanne Schiffman avec Christine Boisson
Le grand chemin – de Jean-Loup Hubert avec Anémone
Si le soleil ne revenait pas – de Claude Goretta avec Charles Vanel
CM La face achée de la lune – de Yvon Marciano avec Danièle Lebrun
1987Noyade interdite – de Pierre Granier-Deferre avec Marie Trintignant
Les chouans ! – de Philippe de Broca avec Sophie Marceau
1988Après la guerre – de Jean-Loup Hubert avec Richard Bohringer
La maison dans la dune – de Michel Mees avec Tchéky Karyo
La petite voleuse – de Claude Miller avec Charlotte Gainsbourg
1989Les petits vélos / Les p’tits vélos ( il prete bello ) de Carlo Mazzacurati avec Jessica Forde
1990 CM La mort d’une vache – de Dante Desarthe avec Karin Viard
1991Un type bien – de Laurent Bénégui avec Daniel Gélin
Diên Biên Phù – de Pierre Schoendoerffer avec Donald Pleasence
1993Grosse fatigue – de Michel Blanc avec Carole Bouquet
La reine Margot – de Patrice Chéreau avec Isabelle Adjani
    Seulement maître d’armes
La fille de d’Artagnan – de Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret
    + maître d’armes
1995Les caprices d’un fleuve – de Bernard Giraudeau avec Thierry Frémont
1996Oranges amères – de Michel Such avec Bruno Todeschini
2001Décalage horaire – de Danièle Thompson avec Juliette Binoche
2002À ton image – de Aruna Villiers avec Nastassja Kinski
2003Ripoux 3 – de Claude Zidi avec Thierry Lhermitte
Fiche créée le 1 août 2010 | Modifiée le 30 août 2016 | Cette fiche a été vue 5049 fois
PREVIOUSPaul Bildt || Raoul Billerey || Barbara BillingsleyNEXT