CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jill Ireland
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ray Milland



Date et Lieu de naissance : 3 janvier 1905 (Neath, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 10 mars 1987 (Torrance, Californie, USA)
Nom Réel : Reginald Alfred John Truscott-Jones

ACTEUR
Image
1942 Les naufrageurs des mers du sud (reap the wild wind) de Cecil B. DeMille avec John Wayne & Paulette Goddard
Image
1945 Le poison (the lost weekend) de Billy Wilder avec Jane Wyman, Phillip Terry & Doris Dowling
Image
1947 La grande horloge (the big clock) de John Farrow avec Charles Laughton, Maureen O’Sullivan & Elsa Lanchester
Image
1956 L’homme de Lisbonne (Lisbon) de Ray Milland avec Maureen O’Hara, Claude Rains & Yvonne Furneaux

Regardez Ray Milland, ce sémillant gentleman à l’élégance de dandy. Cynique et un tantinet hâbleur, il a le regard en coin et un sourire sarcastique au bord des lèvres. Il se fait une spécialité de ces personnages mondains et un peu amoraux qui, sous l’urbanité des manières, cachent parfois les plus noirs desseins. Né Reginald Alfred John Truscott-Jones, le 3 janvier 1907, à Neath, au Pays de Galles, Ray Milland s’engage d’abord dans l’armée, où il devient un tireur d’élite. Puis, attiré par la comédie, il commence, à la fin des années 1920, à faire un peu de figuration. C’est son habileté à la carabine qui lui vaut d’être engagé par Arthur Robison, pour son film «The informer» (1929), avec Lya De Putti.

C’est au réalisateur anglais Castleton Knight que Ray Milland doit ses vrais débuts d’acteur, dans deux films de 1929. En 1930, la MGM le prend sous contrat, mais ne lui propose que de petits rôles. Après un retour infructueux dans son pays natal et la perspective de travailler dans une station service aux Etats-Unis, la Paramount lui fait signer un contrat durable en 1934. Sa carrière est lancée. C’est sans doute le drame et le film noir qui conviennent le mieux à Ray Milland. On n’oublie pas son extraordinaire prestation dans «Le poison» (1945), de Billy Wilder, où il personnifie de manière saisissante la déchéance pathétique d’un alcoolique. Il est également remarquable dans «Le ministère de la peur» (1944) de Fritz Lang, où, sortant d’un asile psychiatrique, il se meut dans un univers fantasmagorique, peuplé de faux aveugles, d’agents nazis et de chiromanciennes espionnes. Et qui ne se souvient du mari diabolique qui, dans «Le crime était presque parfait» (1953) de Alfred Hitchcock, manigance l’assassinat de sa femme, Grace Kelly, puis la pousse vers la chaise électrique?

Mais on voit des films de jungle, comme «The jungle princess» (1936), où, chassant le fauve et laissé pour mort dans la forêt, il est recueilli par une sauvageonne incarnée par Dorothy Lamour, qu’il retrouve, seule habitante d’une île déserte dans «Toura, déesse de la jungle» (1938); les westerns, sous la houlette de John Farrow, qui lui fait tourner «Terre damnée» (1950) avec Hedy Lamarr, où il campe un tireur d’élite protégeant des mineurs, ou sous celle de Roy Rowland, qui le dirige dans «Les clairons sonnent la charge» (1951). Il excelle aussi dans les thrillers et les films d’ambiance, où son charme ambigu distille toujours une angoisse sourde: dans «L’enquête est close» (1951) de Jacques Tourneur, il cherche la vérité sur ses frères, morts durant une opération de guerre et dans «Close to my heart» (1951) avec Gene Tierney, il s’interroge sur l’hérédité de l’enfant que sa femme et lui songent à adopter. Dans les années 1960, il commence à tourner des films d’horreur pas toujours dignes de son talent, comme «L’enterré vivant» (1961) de Roger Corman, ou «L’horrible cas du Dr X» (1963) du même réalisateur.

Ray Milland est aussi un metteur en scène méconnu, auteur de films intéressants et parfois insolites, mais boudés par la critique et le public. Son western, «Un homme traqué» (1955) commence par une longue séquence quasi muette et «Panique année zéro» (1962) analyse les réactions d’une famille américaine durant une alerte atomique. À noter aussi un film de guerre, «Le perceur de coffre» (1958), et un thriller, «Hostile witness» (1968), où il interprète un avocat décidé à retrouver les meurtriers de sa fille. Ray Milland est décédé le 10 mars 1986 à Torrance, Californie, d’un cancer du poumon.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1929The flying scotsman – de Castelton Knight avec Pauline Johnson
The lady from the sea / Goodwins sands – de Castelton Knight avec Mona Goya
Piccadilly – de Ewald André Dupont avec Anna May Wong
The plaything – de Castelton Knight avec Margaret Allan
The informer – de Arthur Robison avec Lya De Putti
1930Les égarés ( way for a sailor ) de Sam Wood avec Wallace Beery
Passion flower – de William C. DeMille avec Kay Francis
Le père célibataire ( the bachelor father ) de Robert Z. Leonard avec Marion Davies
1931Je n’aime que toi ( strangers may kiss ) de George Fitzmaurice avec Norma Shearer
C’est mon gigolo ( just a gigolo ) de Jack Conway avec William Haines
Bought – de Archie Mayo avec Constance Bennett
Bill Harper, ambassadeur / Dollar Bill ( ambassador Bill ) de Sam Taylor avec Greta Nissen
La folle blonde ( blonde crazy / Larceny Lane ) de Roy Del Ruth avec James Cagney
Trapèze ( Polly of the circus ) de Alfred Santell avec Clark Gable
L’homme qui jouait dieu ( the man who played god / the silent voice ) de John G. Adolfi avec George Arliss
1932Mais la chair est faible ( -but the flesh is weak ) de Jack Conway avec Nora Gregor
Payment deferred – de Lothar Mendes avec Charles Laughton
1933This is the life – de Albert de Courville avec Binnie Hale
Orders is orders / Orders are orders – de Walter Forde avec Charlotte Greenwood
Boléro ( Bolero ) de Wesley Ruggles avec George Raft
1934We’re not dressing – de Norman Taurog avec Carole Lombard
Many happy returns – de Norman Z. McLeod avec Gracie Allen
Charlie Chan à Londres ( Charlie Chan in London ) de Eugene Forde avec Warner Oland
Menaces ( menace ) de Ralph Murphy avec Gertrude Michael
One hour late – de Ralph Murphy avec Helen Twelvetrees
Aller et retour ( the gilded lily ) de Wesley Ruggles avec Claudette Colbert
1935Ultime forfait ( four hours to kill ! ) de Mitchell Leisen avec Helen Mack
Kidnapping ( alias Mary Dow / lost identity ) de Kurt Neumann avec Lola Lane
La clé de verre ( the glass key ) de Frank Tuttle avec Claire Dodd
Epreuves ( next time we love / next time we live ) de Edward H. Griffith avec Margaret Sullavan
1936Le retour de Sophie Lang ( return of Sophie Lang ) de George Archainbaud avec Elizabeth Patterson
Radio Folies 1937 / Folies burlesques / Miousic 37 ( the big broadcast of 1937 ) de Mitchell Leisen avec Martha Raye
Trois jeunes filles à la page ( three smart girls ) de Henry Koster avec Deanna Durbin
Hula fille de la brousse ( the jungle princess ) de Wilhelm Thiele avec Dorothy Lamour
Bulldog Drummond s’évade ( Bulldog Drummond escapes / Bulldog Drummond’s escape ) de James P. Hogan avec Heather Angel
1937À l’Est de Shanghai ( wings over Honolulu ) de H.C. Potter avec Wendy Barrie
La vie facile ( easy living ) de Mitchell Leisen avec Jean Arthur
Le voilier maudit ( ebb tide ) de James P. Hogan avec Frances Farmer
SOS vertu ( wise girl ) de Leigh Jason avec Miriam Hopkins
1938Toura déesse de la jungle ( her jungle love ) de George Archainbaud avec Dorothy Lamour
La belle de Mexico ( tropic holiday ) de Theodore Reed avec Binnie Barnes
Les hommes volants ( men with wings ) de William A. Wellman avec Fred MacMurray
Soubrette ( say it in french ) de Andrew L. Stone avec Olympe Bradna
1939Hôtel Impérial ( hotel Imperial ) de Robert Florey avec Isa Miranda
Beau Geste – de William A. Wellman avec Gary Cooper
Tout se passe la nuit ( everything happens at night ) de Irving Cummings avec Sonja Henie
L’écurie Watson / En français messieurs ( french without tears ) de Anthony Asquith avec Ellen Drew
1940Irène ( Irene ) de Herbert Wilcox avec Anna Neagle
Le docteur se marie / Docteur marrions-nous ! ( the doctor takes a wife ) de Alexander Hall avec Loretta Young
La femme indomptable ( untamned / mantrap ) de George Archainbaud avec Patricia Morison
Réveille-toi, mon amour ( arise, my love ) de Mitchell Leisen avec Claudette Colbert
L’escadrille des jeunes ( I wanted wings ) de Mitchell Leisen avec Constance Moore
1941La folle alouette ( skylark ) de Mark Sandrich avec Brian Aherne
Espionne aux enchères ( the lady has plans ) de Sidney Lanfield avec Paulette Goddard
1942Les naufrageurs des mers du sud ( reap the wild wind ) de Cecil B. DeMille avec John Wayne
Madame exagère ( are husbands necessary ? ) de Norman Taurog avec Betty Field
Au pays du rythme ( stars spangled rhythm ) de George Marshall avec Vera Zorina
    Seulement apparition
Uniformes et jupons courts ( the major and the minor ) de Billy Wilder avec Ginger Rogers
Et la vie recommence ( forever and a day ) de René Clair, Edmund Goulding, Frank Lloyd, Cedric Hardwicke, Victor Saville, Robert Stevenson & Herbert Wilcox avec Charles Laughton
La boule de cristal ( the crystal ball ) de Elliott Nugent avec Paulette Goddard
1943Les nuits ensorcelées ( lady in the dark ) de Mitchell Leisen avec Warner Baxter
La falaise mystérieuse ( the uninvited ) de Lewis Allen avec Ruth Hussey
    + chansons
1944Voyage sans retour / Ce n’est qu’un au revoir / Amour sans lendemain ( till we meet again) de Frank Borzage avec Barbara Britton
Espions sur la Tamise ( ministry of fear ) de Fritz Lang avec Marjorie Reynolds
1945La duchesse des bas-fonds ( Kitty ) de Mitchell Leisen avec Paulette Goddard
Le poison ( the lost weekend ) de Billy Wilder avec Jane Wyman
    Oscar du meilleur acteur, USA

    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma, USA

    Prix d’interprétation masculine au festival du cinéma de Cannes, France

    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur acteur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA
1946Champagne pour deux ( the well-groomed bride ) de Sidney Lanfield avec Olivia de Havilland
Californie terre promise ( California ) de John Farrow avec Barbara Stanwyck
À chacun son destin ( to each his own ) de Mitchell Leisen avec John Lund
    Seulement apparition
1947Suprême aveu ( the imperfect lady / Mrs. Loring’s secret / they met at midnight ) de Lewis Allen avec Teresa Wright
Le dompteur de femmes ( the trouble with women ) de Sidney Lanfield avec Rose Hobart
Les anneaux d’or ( golden earrings ) de Mitchell Leisen avec Marlene Dietrich
Hollywood en folie ( variety girl ) de George Marshall avec Joan Caulfield
    Seulement apparition & chansons
Une âme perdue ( so evil my love ) de Lewis Allen avec Ann Todd
La grande horloge ( the big clock ) de John Farrow avec Maureen O’Sullivan
1948Verdict secret ( sealed verdict ) de Lewis Allen avec Florence Marly
La chasse aux millions ( Miss Tatlock’s million ) de Richard Haydn avec Wanda Hendrix
Un pacte avec le diable ( alias Nick Beal / the contact man ) de John Farrow avec Audrey Totter
1949Faux jeu ( it happened every spring ) de Lloyd Bacon avec Jean Peters
Suzy dis-moi oui ! ( a woman of distinction ) de Edward Buzzell avec Rosalind Russell
1950Ma vie à moi ( a life of her own ) de George Cukor avec Lana Turner
Terre damnée ( Copper Canyon ) de John Farrow avec Hedy Lamarr
Close to my heart – de William Keighley avec Gene Tierney
1951L’enquête est close / Le treizième témoin ( circle of danger ) de Jacques Tourneur avec Patricia Roc
Cœurs enchaînés ( night into morning ) de Fletcher Markle avec Nancy Davis
Rhubarb le chat millionnaire ( Rhubarb ) de Arthur Lubin avec Jan Sterling
Les clairons sonnent la charge ( bugles in the afternoon ) de Roy Rowland avec Helena Carter
L’ivresse et l’amour ( something to live for ) de George Stevens avec Joan Fontaine
1952L’espion ( the thief ) de Russell Rouse avec Rita Gam
La belle de la Jamaïque / Courrier pour la Jamaïque ( Jamaica run ) de Lewis R. Foster avec Arlene Dahl
1953Remarions-nous / Chérie, recommençons ( let’s go it again ) de Alexander Hall avec Jane Wyman
Le crime était presque parfait ( dial M for murder ) de Alfred Hitchcock avec Grace Kelly
1955La fille sur la balançoire ( the girl in the red velvet swing ) de Richard Fleischer avec Joan Collins
Un homme traqué ( a man alone ) de Ray Milland avec Mary Murphy
1956L’homme de Lisbonne ( Lisbon ) de Ray Milland avec Maureen O’Hara
    + production
Je ne suis pas un espion ( three brave men ) de Philip Dunne avec Nina Foch
TV The Ford television theatre – de Ray Milland avec Kevin Matthews
    Série – + réalisation de l’épisode « Catch at straws »
1957Le voyage hallucinant / Le bord de la rivière ( the river’s edge ) de Allan Dwan avec Debra Paget
Pilotes de haut vol ( high flight ) de John Gilling avec Bernard Lee
TV Schlitz Playhouse of Stars – de Ray Milland avec Fay Baker
    Série – + réalisation de l’épisode « The girl in the grass »
1958Le perceur de coffres ( the safecracker ) de Ray Milland avec Barry Jones
TV Suspicion – de Ray Milland avec Jeanne Bates
    Série – Seulement réalisation de l’épisode « Death watch »
TV General Electric Theater – de Ray Milland avec Ronald Reagan
    Série – Seulement réalisation de 4 épisodes « Never turn back », « Angel of wrath », « Eyes of a stranger » & « Battle for a soul »
1961L’enterré vivant ( the premature burial ) de Roger Corman avec Hazel Court
TV The Dick Powell show / Independance S. W. / The Dick Powell theatre – de Ray Milland avec Dick Powell
    Série – Seulement réalisation de l’épisode « Open season »
TV Thriller / Boris Karloff’s thriller – de Ray Milland avec Boris Karloff
    Série – Seulement réalisation de l’épisode « Yours truly, Jack the ripper »
1962Panique année zéro ( panic in year zero ! / end of the world ) de Ray Milland avec Jean Hagen
1963L’horrible cas du docteur X ( X / the man with X-ray eyes / X : The man with X-ray eyes ) de Roger Corman avec John Hoyt
1964La confession ( the confession / quick let’s get married / seven different ways ) de William Dieterle avec Barbara Eden
1967Roses rouges pour le führer ( rose rosse per il fuehrer / code name, red roses / red roses for the fuhrer ) de Fernando Di Leo avec Pier Angeli
1968Hostile witness – de Ray Milland avec Sylvia Syms
1970Love story – de Arthur Hiller avec Ali MacGraw
Les meurtriers ( compagny of killers / the hit team / the protectors ) de Jerry Thorpe avec Van Johnson
1971Crapauds ( frogs ) de George McCowan avec Sam Elliott
1972Baraka à Beyrouth / Du rififi à l’ambassade ( embassy / target : Embassy ) de Gordon Hessler avec Marie-José Nat
Les espions meurent à l’aube ( the big game / lokual in Venezia ) de Robert Day avec Stephen Boyd
La chose à deux têtes ( the thing with two heads / the beast with two heads / the man with two heads ) de Lee Frost avec Roosevelt Grier
1973The house in Nightmare Park / Crazy house / Night of the laughing dead – de Peter Sykes avec Hugh Burden
Terror in the wax museum – de Georg Fenady avec Elsa Lanchester
Un par de zapatos del’ 32 / Qualcuno l’ha vista uccidere / Qualcuno l’ha visto uccidere / Unica traccia : Un paio di scarpe n.32 / The student connection / Witness to murder – de Rafael Romero Marchent avec Sylva Koscina
1974Pour quelques pépites de plus ( gold / the great gold conspiracy ) de Peter Hunt avec Susannah York
La montagne ensorcelée ( escape to witch mountain ) de John Hough avec Eddie Albert
1975La banque du crime ( the swiss conspiracy ) de Jack Arnold avec Senta Berger
Le tigre du ciel ( aces high ) de Jack Gold avec Malcolm McDowell
Le dernier nabab ( the last tycoon ) de Elia Kazan avec Robert De Niro
1976Oil ( cuibul salamandrelor / the billion dolla r fire / the billion dollar fire / il nido delle salamandre ) de Mircea Dragan avec Woody Strode
1976L’irréel ( the uncanny / the cats killers ) de Dennis Héroux avec Peter Cushing
1977La ragazza dal pigiama giallo – de Flavio Mogherini avec Dalila Di Lazzaro
Les négriers ( slavers / die sklavenjäger ) de Jürgen Goslar avec Britt Ekland
New York blackout / New York ne répond plus / Et la terreur commence / Black-out à New York ( blackout / New York escapees ) de Eddy Matalon avec June Allyson
1978Oliver’s story – de John Korty avec Candice Bergen
Soleil de feu / Rafales ( survival run / spree ) de Larry Spiegel avec Peter Graves
Le putsch des mercenaires ( a game for vultures ) de James Fargo avec Richard Harris
Galactica, la bataille de l’espace ( battlestar Galactica ) de Richard A. Colla avec Lorne Greene
1980The attic – de James Edwards avec Carrie Snodgress
1984Hydra ( serpiente de mar / the sea serpent / hydra-monster of the deep ) de Amando de Ossorio avec Timothy Bottoms
Fiche créée le 20 janvier 2011 | Modifiée le 8 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 4011 fois
PREVIOUSJohn Miljan || Ray Milland || Ann MillerNEXT