CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Constance Dowling
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Red Buttons



Date et Lieu de naissance : 5 février 1918 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 13 juillet 2006 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Aaron Chwatt

ACTEUR
Image
1957 Sayonara – de Joshua Logan avec Marlon Brando, Ricardo Montalban, Patricia Owens & James Garner
Image
1958 Le général Casse-Cou (imitation general) de George Marshall avec Glenn Ford, Tania Elg & Dean Jones
Image
1962 Cinq semaines en ballon (five weeks in a balloon) de Irwin Allen avec Peter Lorre, Fabian & Barbara Eden
Image
1972 L’aventure du Poseïdon (the Poseidon adventure) de Ronald Neame avec Gene Hackman & Shelley Winters

Red Buttons naît Aaron Chwatt, le 5 février 1918, dans un quartier populaire de New-York. Il commence à gagner sa vie encore enfant: pour attirer la pratique, il chante au coin des rues vêtu d’un costume voyant et prend comme pseudonyme son surnom de l’époque «boutons rouges». Red Buttons apparaît à seize ans dans une première pièce de boulevard avec un certain Robert Alda comme partenaire; puis il fait des tournées avec déjà des rôles comiques. Il joue à Broadway en 1941. Mais les Etats-Unis rentrent en guerre en décembre de la même année. L’acteur est mobilité dans les «Marines». Rendu à la vie civile Red retrouve le théâtre mais travaille aussi comme animateur et chanteur burlesque au sein d’orchestres de variété réputés. Son battage sympathique lui permet d’être engagé par une chaîne de télévision et d’animer sa propre émission à partir de 1952.

Côté cinéma, Red Buttons apparaît dans un film de guerre «Winged victory» (1944) de George Cukor et côtoie Annabella sur le tournage d’un film hollywoodien de commande sur la résistance «13, rue Madeleine» de Henry Hathaway, mais les scènes sont coupées au montage! Il perse vraiment à l’écran grâce à «Sayonara » de Joshua Logan. Il interprète malgré sa petite taille et sa voix de fausset un aviateur américain extrêmement émouvant. Pendant la guerre de Corée, amoureux d’une Japonaise, il lutte contre les préjugés racistes issus des deux bords. Son supérieur est joué par Marlon Brando. Les critiques ne s’y trompent pas et accordent à Red des récompenses parfaitement méritées.

Très pris par la télévision, le théâtre et son métier de compositeur de chansons à succès, Red Buttons tourne assez peu de films mais sa personnalité et son grand talent lui permettent de faire des prestations toujours remarquées à côté des géants du cinéma nord-américains. Il est de nouveau militaire, en 1958, dans «Le général Casse-Cou» avec Glenn Ford. Pour «Le cirque fantastique» (1959), il est mandaté par une banque pour surveiller la gestion du cirque dont le directeur est Victor Mature. Dans «Hatari !» (1962) de Howard Hawks, surnommé «Pockets», il est l’homme à tout faire de John Wayne qui organise des safaris, secondé par Gérard Blain et Hardy Kruger, rivaux en amour pour Elsa Martinelli. En 1962, notre comédien survole l’Afrique dans «Cinq semaines en ballon» (1962), adaptation d’un roman de Jules Verne, aux côtés de Barbara Eden et Peter Lorre, puis la Normandie en interprétant John Steele, le parachutiste resté accroché au clocher de l’église de Sainte-Mère-Eglise dans «Le jour le plus long». On le retrouve, en 1969, en matelot qui s’épuise à danser dans un concours idiot organisé au moment de «la grande dépression» avec Jane Fonda et Michael Sarrazin: «On achève bien les chevaux» de Sydney Pollack. Il participe à des productions pour enfants comme la série télé «La petite maison dans la prairie» (1974), «Peter et Elliott le dragon» (1977) où il a partenaire inhabituel et «C.H.O.M.P.S» (1979). L’artiste qui s’implique beaucoup pour des œuvres de charité et des Téléthons, fait aussi du music-hall dans les casinos de Las Vegas et de Californie.

Red Buttons tourne un dernier film en 2001: «Odessa or bust» de Brian Herskowitz. Marié trois fois, père de deux enfants, cet artiste complet à la personnalité peu commune, décède le 13 juillet 2006 à Los Angeles, dans sa quatre-vingt huitième année.

© Caroline HANOTTE

copyright
1944Winged victory – de George Cukor avec Jeanne Crain
194613 Rue Madeleine – de Henry Hathaway avec Annabella
    Scènes coupées au montage
1951Footlight varieties – de Hal Yates avec Jack Paar
    Seulement apparition
1957Sayonara – de Joshua Logan avec Marlon Brando
    Oscar du meilleur second rôle masculin, USA

    Golden Globe du meilleur second rôle masculin de cinéma, USA

    Laurel d’Or du meilleur second rôle masculin, USA
1958Le général Casse-Cou ( imitation general ) de George Marshall avec Glenn Ford
1959Le cirque fantastique ( the big circus ) de Joseph M. Newman avec Rhonda Fleming
1961Un, deux, trois ( one, two, three ) de Billy Wilder avec James Cagney
Hatari ! – de Howard Hawks avec John Wayne
1962Cinq semaines en ballon ( five weeks in a balloon ) de Irwin Allen avec Peter Lorre
Le jour le plus long ( the longest day ) de Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki & Gerd Oswald avec Arletty
DA Le chat des viles… et le chat des champs ( the gay purr-ee ) de Abe Levitow
    Seulement voix
1963Les astuces de la veuve ( a ticklish affair ) de George Sidney avec Shirley Jones
1964Un jour, un troubadour ( your cheatin’ heart ) de Gene Nelson avec Susan Oliver
1965Le jour d’après ( up from the beach ) de Robert Parrish avec Irina Demick
Harlow, la blonde platine ( Harlow ) de Gordon Douglas avec Carroll Baker
1966La diligence vers l’Ouest / Ringo Kid ( stagecoach ) de Gordon Douglas avec Bing Crosby
1969On achève bien les chevaux ( they shoot horses don’t they ? ) de Sydney Pollack avec Jane Fonda
CM The moviemakers – de Jay Anson avec Susannah York
    Seulement apparition
1971Who killed Mary what’s ’ername ? / Death of a hooker – de Ernest Pintoff avec Sylvia Miles
1972L’aventure du Poseïdon ( the Poseidon adventure ) de Ronald Neame avec Gene Hackman
CM The return of the movie movie – de Andrew J. Kuehn avec Ernest Borgnine
    Seulement apparition
1975Gable et Lombard ( Gable and Lombard ) de Sidney J. Furie avec Jill Clayburgh
1976Peter et Elliott le dragon ( Pete’s dragon ) de Don Chaffey avec Shelley Winters
1977Le casse-cou ( viva Knievel ! / second to live ) de Gordon Douglas avec Gene Kelly
1978Folie, folie ( movie, movie ) de Stanley Donen avec George C. Scott
1979C.H.O.M.P.S. – de Don Chaffey avec Conrad Bain
Le jour de la fin du monde ( when time ran out / the day the world ended / earth’s final fury ) de James Goldstone avec William Holden
1988Papy junior ( eighteen again ! ) de Paul Flaherty avec George Burns
1990L’ambulance ( the ambulance ) de Larry Cohen avec James Earl Jones
1994Milliardaire malgré lui ( it could happen to you ) de Andrew Bergman avec Nicolas Cage
1999 DO Let me in, I hear laughter – de Dean Ward avec Sid Caesar
    Seulement apparition
Une vie à deux ( the story of us ) de Rob Reiner avec Michelle Pfeiffer
2001Odessa or bust – de Brian Herskowitz avec Jason Alexander
2003 DO Goodnight, we love you – de Gregg Barson avec Ann Miller
    Seulement apparition
2005 DO Sid Bernstein presents… – de Jason Ressler & Evan Strome avec Paul Anka
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1984 )
Fiche créée le 14 juillet 2006 | Modifiée le 16 septembre 2013 | Cette fiche a été vue 5389 fois
PREVIOUSRaymond Bussières || Red Buttons || Nand BuylNEXT