CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rolf Ludwig
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

René Blancard



Date et Lieu de naissance : 12 mars 1897 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 6 novembre 1965 (Asnières-sur-Seine, France)
Nom Réel : René Georges Olivier Blancard

ACTEUR
Image
1945 Raboliot – de Jacques Daroy avec Blanchette Brunoy, Julien Bertheau, Lise Delamare & Marthe Mellot
Image
1947 Quai des Orfèvres – de Henri-Georges Clouzot avec Louis Jouvet, Simone Renant & Bernard Blier
Image
1954 La reine Margot – de Jean Dréville avec Jeanne Moreau, Henri Genès & Françoise Rosay
Image
1956 Grand’Rue (Calle Mayor) de Juan Antonio Bardem avec Betsy Blair, José Suárez & Yves Massard

René Blancard est né à Paris 9ème, le 12 mars 1897. Il fait partie de cette merveilleuse escouade des acteurs de second plan du cinéma français, qui ont sauvé tant de films de la fadeur et de l’ennui. Son physique anodin lui a permis de se muer en un véritable Frégoli de l’écran: barbu, moustachu ou glabre, béret, feutre ou casquette sur la tête, il a figuré toutes les conditions sociales et endossé tous les emplois. Elève du Conservatoire de Paris, il fait beaucoup de théâtre, notamment au Vieux Colombier, avec Jacques Copeau, ou à l’Odéon. On le voit aussi dans «La femme en blanc» (1933), de Marcel Achard, au théâtre Michel, dans «L’école des ménages», de Balzac, en 1943, dans une mise en scène de Jean Meyer ou encore dans «Gog et Magog» (1954), la pièce de Roger MacDougall et Ted Allan, dans une mise en scène de François Périer, au théâtre de la Michodière.

René Blancard commence sa carrière sur le grand écran à l’époque du muet et, de 1922 à 1965, il apparaît dans plus de 80 films. S’il y a un fil d’Ariane dans cette carrière, ce sont peut-être les rôles de policiers, qu’on lui propose très souvent. Il est ainsi inspecteur dans «Le paradis des pilotes perdus» (1948) de Georges Lampin, l’inspecteur Martial de «La rue des Saussaies» (1950) de Ralph Habib, ou encore l’inspecteur Lepic de «La main au collet» (1955) de Alfred Hitchcock. Montant en grade, le voilà commissaire dans «Belle étoile» (1938) de Jacques de Baroncelli, commissaire principal dans le «Quai des Orfèvres» (1947) de Henri-Georges Clouzot; il campe aussi le commissaire Bellefontaine d’«Un certain monsieur» (1949) de Yves Ciampi, le commissaire Basquet dans «Le grand rendez-vous» (1949) de Jean Dréville, le commissaire Brochant de «Quai des blondes» (1954) de Paul Cadéac ou encore le commissaire Denys de «Marchandes d’illusions» (1954) de Raoul André, dont il écrit aussi le scénario.

Cette assiduité dans les rangs de la police n’a pas empêché René Blancard de faire, au cinéma tous les métiers. Il est en effet directeur de théâtre dans «Le voyageur de la Toussaint» (1942) de Louis Daquin, chirurgien dans «La main du diable» (1942) de Maurice Tourneur, notaire dans «La dame de Haut le Bois» (1946) de Jacques Daroy, avocat dans «Quitte ou double» (1952) de Robert Vernay, médecin dans «Suivez cet homme» (1952) de Georges Lampin, curé dans «Un roi sans divertissement» (1963) de François Leterrier, et même… shérif dans «Sérénade au Texas» (1958) de Richard Pottier! On se souvient cependant de rôles plus marquants, comme Joseph, le chauffeur de Jean Murat dans «Mensonges» (1945) de Jean Stelli, comme ce Bourrel, le garde-chasse qui a juré la perte de Raboliot - Julien Bertheau - dans «Raboliot» (1945) de Jacques Daroy, ou encore le patron du bateau acheté par Jean Gabin dans «La Marie du port» (1949) de Marcel Carné. On n’oublie pas non plus sa composition du maire du village qui accueille les pensionnaires de la maison Tellier dans «Le plaisir» (1951) de Max Ophüls.

Alfred Hitchcock, qui avait ses têtes, trouvait René Blancard vaniteux. Un matin, sur le plateau de «La main au collet», il lui demande: «Vous avez bien dormi?» René Blancard lui répond en anglais: «Très bien». Et Hitchcock, dont les blagues étaient parfois d’un goût discutable: «Et avec qui, Monsieur?». L’acteur, qui était marié à une ancienne vedette du muet, Jane Rollette, meurt le 6 novembre 1965, à Asnières-sur-Seine. Il est enterré au cimetière ancien de cette ville.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1922 CM Les mystères de Paris 1 : Le tapis blanc – de Charles Burguet avec Huguette Duflos
CM Les mystères de Paris 2 : La ferme de Bouqueval – de Charles Burguet avec Pierre Fresnay
CM Les mystères de Paris 3 : Les justiciers – de Charles Burguet avec Andrée Lionel
CM Les mystères de Paris 4 : Le ménage Pipelet – de Charles Burguet avec Georges Lannes
CM Les mystères de Paris 5 : Les suites d’un bal à l’ambassade – de Charles Burguet avec Suzanne Bianchetti
CM Les mystères de Paris 6 : Misère – de Charles Burguet avec Camille Bardou
CM Les mystères de Paris 7 : Le martyre de Louise Morel – de Charles Burguet avec Jeanne Bérangère
CM Les mystères de Paris 8 : L’étude de maître Ferrand – de Charles Burguet avec Gaston Modot
CM Les mystères de Paris 9 : L’île du ravageur – de Charles Burguet avec Madeleine Guitty
CM Les mystères de Paris 10 : Le maître d’école et la chouette – de Charles Burguet avec Charles Lamy
CM Les mystères de Paris 11 : Celle qui venge – de Charles Burguet avec Berthe Jalabert
CM Les mystères de Paris 12 : Son altesse fleur de Marie – de Charles Burguet avec Paul Guidé
1923Faubourg-Montmartre – de Charles Burguet avec Gaby Morlay
1924La joueuse d’orgues – de Charles Burguet avec Camille Bardou
1936 CM Transigeons – de Hubert de Rouvres avec Henri Crémieux
1937Un coup de rouge – de Gaston Roudès avec Saint-Granier
1938Monsieur Coccinelle – de Bernard-Deschamps avec Pierre Larquey
Belle étoile – de Jacques de Baroncelli avec Michel Simon
1941Le briseur de chaînes / Mamouret ou le briseur de chaînes – de Jacques Daniel-Norman avec Pierre Fresnay
1942L’assassin habite… au 21 – de Henri-Georges Clouzot avec Suzy Delair
L’honorable Catherine – de Marcel L’Herbier avec Edwige Feuillère
Le voyageur de la Toussaint – de Louis Daquin avec Assia Noris
Le chant de l’exilé – de André Hugon avec Tino Rossi
La main du diable – de Maurice Tourneur avec Josseline Gaël
Les Roquevillard – de Jean Dréville avec Mila Parély
1943Mermoz – de Louis Cuny avec Héléna Manson
Au bonheur des dames – de André Cayatte avec Albert Préjean
Vautrin – de Pierre Billon avec Madeleine Sologne
Tornavara – de Jean Dréville avec Pierre Renoir
La cage aux rossignols – de Jean Dréville avec Noël-Noël
1944Le dernier sou / La merveille blanche – de André Cayatte avec Ginette Leclerc
CM Enquête du 58 – de Jean Tedesco avec Charles Vanel
1945Raboliot – de Jacques Daroy avec Blanchette Brunoy
Mensonges – de Jean Stelli avec Jean Marchat
Les gosses mènent l’enquête – de Maurice Labro avec Léonce Corne
1946La dame de Haut-le-Bois – de Jacques Daroy avec Françoise Rosay
Les portes de la nuit – de Marcel Carné avec Yves Montand
L’inspecteur Sergil – de Jacques Daroy avec Paul Meurisse
Miroir – de Raymond Lamy avec Jean Gabin
1947Quai des Orfèvres – de Henri-Georges Clouzot avec Simone Renant
Route sans issue – de Jean Stelli avec Claude Dauphin
Le dessous des cartes – de André Cayatte avec Serge Reggiani
Le dessous des cartes ( Manù il contrabbandiere ) de Lucio De Caro avec Adriana Benetti
    Version italienne de « Le dessous des cartes »
Danger de mort – de Gilles Grangier avec Fernand Ledoux
1948Sergil et le dictateur – de Jacques Daroy avec Liliane Bert
Les casse-pieds / Parade du temps perdu – de Jean Dréville avec Jean Tissier
Bal Cupidon – de Marc-Gilbert Sauvageon avec Pierre Blanchar
56, Rue Pigalle – de Willy Rozier avec Marie Déa
Le droit de l’enfant – de Jacques Daroy avec Renée Devillers
Le paradis des pilotes perdus – de Georges Lampin avec Andrée Debar
Cité de l’espérance – de Jean Stelli avec René Dary
Le grand rendez-vous – de Jean Dréville avec Véra Norman
1949L’épave – de Willy Rozier avec Françoise Arnoul
Un certain monsieur – de Yves Ciampi avec Louis Seigner
La Marie du port – de Marcel Carné avec Blanchette Brunoy
1950Porte d’Orient – de Jacques Daroy avec Tilda Thamar
Pas de pitié pour les femmes – de Christian Stengel avec Michel Auclair
Sous le ciel de Paris / Sous le ciel de Paris coule la Seine – de Julien Duvivier avec Paul Frankeur
Rue des Saussaies – de Ralph Habib avec Anne Vernon
1951Le plaisir – de Max Ophüls avec Madeleine Renaud
    Segment « La maison Tellier »
Duel à Dakar – de Georges Combret & Claude Orval avec Jean Gaven
1952Nous sommes tous des assassins – de André Cayatte avec Raymond Pellegrin
Suivez cet homme – de Georges Lampin avec Suzy Prim
Les amours finissent à l’aube – de Henri Calef avec Jacques Castelot
La pocharde – de Georges Combret avec Monique Mélinand
Quitte ou double – de Robert Vernay avec Zappy Max
1953Horizons sans fin – de Jean Dréville avec Jean Chevrier
La rage au corps – de Ralph Habib avec Raymond Pellegrin
Adam est… Eve – de René Gaveau avec Anouk Ferjac
Monsieur Scrupule gangster – de Jacques Daroy avec Yves Vincent
Le défroqué – de Léo Joannon avec Pierre Fresnay
1954Napoléon – de Sacha Guitry avec Orson Welles
Quai des blondes – de Paul Cadéac avec Barbara Laage
La reine Margot – de Jean Dréville avec Jeanne Moreau
Marchandes d’illusions – de Raoul André avec Philippe Lemaire
1955Escale à Orly ( zwischenlandung in Paris ) de Jean Dréville avec Simone Renant
La main au collet ( to catch a thief ) de Alfred Hitchcock avec Grace Kelly
Si Paris nous était conté – de Sacha Guitry avec Jean Marais
Ce soir les jupons volent – de Dimitri Kirsanoff avec Mathilde Casadesus
Un missionnaire – de Maurice Cloche avec Albert Préjean
Mademoiselle de Paris – de Walter Kapps avec Giselle Pascal
1956Le long des trottoirs – de Léonide Moguy avec Simone Paris
Grand’Rue ( Calle Mayor ) de Juan Antonio Bardem avec Betsy Blair
La polka des menottes – de Raoul André avec Mischa Auer
Miss Catastrophe – de Dimitri Kirsanoff avec Sophie Desmarets
1957Les suspects / Quand le soleil montera – de Jean Dréville avec Maurice Teynac
1958Sérénade au Texas – de Richard Pottier avec Bourvil
Le petit prof – de Carlo Rim avec Dary Cowl
Julie la rousse – de Claude Boissol avec Pascale Petit
Le fric – de Maurice Cloche avec Eleonora Rossi Drago
1959La verte moisson – de François Villiers avec Dany Saval
Les fruits du péché / Secret professionnel – de Raoul André avec Dawn Addams
1960La vérité – de Henri-Georges Clouzot avec Brigitte Bardot
1962Jusqu’à plus soif – de Maurice Labro avec Bernadette Lafont
1963Un roi sans divertissement – de François Leterrier avec Charles Vanel
1964Passeport diplomatique agent K 8 / Passeport diplomatique – de Robert Vernay avec Christiane Minazzoli
Fiche créée le 15 janvier 2012 | Modifiée le 21 août 2016 | Cette fiche a été vue 2444 fois
PREVIOUSBernard Blancan || René Blancard || Dominique BlancharNEXT