CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Robert Dhéry
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

René Génin



Date et Lieu de naissance : 25 janvier 1890 (Aix-en-Provence, France)
Date et Lieu de décès : 24 octobre 1967 (Paris, France)
Nom Réel : Prosper René Genin

ACTEUR
Image
1938 Les disparus de Saint-Agil – de Christian-Jaque avec Erich von Stroheim & Michel Simon
Image
1939 Pour le maillot jaune – de Jean Stelli avec Albert Préjean, Meg Lemonnier & Robert Arnoux
Image
1945 L’invité de la onzième heure – de Maurice Cloche avec Jean Tissier, Blanchette Brunoy & Roger Pigaut
Image
1960 Cocagne – de Maurice Cloche avec Fernandel, Dora Doll, Rellys, Andrex & Paul Préboist

Voix pateline et traînante, frottée d’une pointe d’accent du Midi, le regard malicieux et l’allure paterne, René Génin, né à Aix-en-Provence le 25 janvier 1890, vous ferait prendre des vessies pour des lanternes. C’est que le boniment, cet ancien acteur ambulant, qui sillonnait les routes de sa Provence natale, sait le manier. Des années 1930 à la décennie 1950, on s’attend à le voir à chaque coin d’écran et sa trogne goguenarde vient égayer tant de films qu’on renonce à en faire le compte.

Parmi tous les emplois qu’il a tenus, il en est qui semblent avoir sa préférence. La soutane lui convient, puisque le voilà curé de province dans «Mon oncle et mon curé» (1938) de Pierre Caron, curé provençal dans «La chèvre d’or» (1942) de René Barberis ou dans «La bonne étoile» (1942) de Jean Boyer. René Génin récite des patenôtres dans «Adémaï bandit d’honneur» (1943) de Gilles Grangier, où il est, cette fois, un curé corse ou dans «La route Napoléon» (1953) de Jean Delannoy, sans oublier le saint homme perdu dans les intrigues du Directoire de «Cadet Rousselle» (1954) de André Hunebelle. Est-ce sa moustache à la gauloise ou son débit un peu pâteux qui ont permis à René Génin d’incarner des clochards sentencieux et des chemineaux vaticinants? C’est le clochard philosophe des «Bas-fonds» (1935) de Jean Renoir, le père Eternel de «La charrette fantôme» (1939) de Julien Duvivier, la Coule, qui réconforte un Tino Rossi amnésique dans «Mon amour est près de toi» (1943) de Richard Pottier ou encore ce trimardeur qui décroche le gros lot dans «L’assassin habite au 21» (1942) de Henri-Georges Clouzot.

Mais avec des lorgnons, un col cassé et des manches de lustrine, notre vagabond devient un fonctionnaire très présentable ou même un notable. C’est ainsi qu’il incarne un chef de bureau dans «Sur le plancher des vaches» (1939) de Pierre-Jean Ducis, un greffier dans «Le dossier noir» (1954) de André Cayatte, mais aussi des pédagogues, comme ce Bellemain qui, dans «L’entraîneuse» (1938) de Albert Valentin, noie dans l’alcool son spleen professionnel, ou ce professeur de musique des «Disparus de Saint-Agil» (1938) de Christian-Jaque. Mais il n’y a rien à faire, René Génin a des allures plébéiennes, et il est plus à l’aise dans le bourgeron de l’ouvrier que dans la redingote du notable. Comment oublier le frotteur de parquet des «Jumeaux de Brighton» (1936) de Claude Heymann, qui vante les mérites de la «lencoustique», ou le balayeur londonien de «Drôle de drame» (1936) de Marcel Carné? Mais il y a aussi le commis bijoutier de «Fric Frac» (1939) de Maurice Lehmann, Goupi-Dicton, le paysan amoureux des proverbes de «Goupi mains rouges» (1942) de Jacques Becker, ou encore le fripier des «Amants du pont Saint-Jean» (1947) de Henri Decoin. Il a parfois eu des rôles plus étoffés, comme ce Louis Martet qui, dans «Fièvres» (1941) de Jean Delannoy, surprend son ami Tino Rossi dans les bras de sa femme, campée par Ginette Leclerc, ou carrément inquiétants, comme ce chef cuisinier des «Caves du Majestic» (1944) de Richard Pottier, qui est le meurtrier recherché par le commissaire Maigret.

Au théâtre, on a pu voir René Génin dans «Les bonnes cartes» (1949) de Marcel Thiébaut, dans une mise en scène de Pierre Bertin ou dans «Vogue la galère» (1951) de Marcel Aymé, au théâtre de la Madeleine. Sur le petit écran, il participe à une des enquêtes des «Cinq dernières minutes» (1965). René Génin est décédé à Paris le 24 octobre 1967.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1931Amour à l’américaine – de Claude Heymann avec Pauline Carton
CM En zinc sec – de Louis Mercanton avec Rivers-Cadet
1932Un fil à la patte – de Karl Anton avec Spinelly
1933La fusée / Grandeur et décadence – de Jacques Nathanson avec Lucien Gallas
CM Gudule – de Pierre-Jean Ducis avec Alice Tissot
CM La prison de Saint-Clothaire – de Pierre-Jean Ducis avec Georges Bever
CM Le dernier preux – de Jean-Pierre Ducis avec Noël-Noël
CM Un petit trou pas cher – de Pierre-Jean Ducis avec Julien Carette
CM Quatre à Troyes – de Pierre-Jean Ducis avec Jeanne Fusier-Gir
CM Deux Picon-Grenadine – de Pierre-Jean Ducis avec Pauline Carton
1934Le cavalier Lafleur – de Pierre-Jean Ducis avec Fernandel
Le vertige – de Paul Schiller avec Alice Field
CM Cocaïne – de Louis S. Licot avec René Navarre
CM Le centenaire – de Pierre-Jean Ducis avec Noël-Noël
1935Ferdinand le noceur – de René Sti avec Fernandel
Le crime de monsieur Lange – de Jean Renoir avec René Lefèvre
Jim la Houlette – de André Berthomieu avec Marguerite Moreno
Une fille à papa – de René Guissart avec Jean Servais
Haut comme trois pommes – de Pierre Ramelot avec Roland Toutain
Les gaietés de la finance – de Jack Forrester avec Madeleine Guitty
Les bas-fonds – de Jean Renoir avec Jean Gabin
CM Le collier du Grand-duc – de Robert Péguy avec Marguerite Templey
CM Les deux docteurs – de Pierre-Jean Ducis avec Fernand Charpin
CM Méfiez-vous des amis – de Michel Einert avec Paul Azaïs
CM La clé des champs – de Pierre-Jean Ducis avec Julien Carette
CM Le parapluie de monsieur Bec – de Robert Péguy avec Marguerite Templey
CM Le crime de monsieur Pegotte – de Pierre-Jean Ducis avec Jules Berry
1936Jenny – de Marcel Carné avec Françoise Rosay
Les mutinés de l’Elseneur – de Pierre Chenal avec Winna Winifried
Drôle de drame / Drôle de drame ou l’étrange aventure du docteur Moulyneux – de Marcel Carné avec Jean-Louis Barrault
Vous n’avez rien a déclarer ? – Léo Joannon avec Saturnin Fabre
27 rue de la Paix – de Richard Pottier avec Gaby Basset
Les jumeaux de Brighton – de Claude Heymann avec Raimu
L’homme de nulle part / Feu Mathias Pascal – de Pierre Chenal avec Isa Miranda
CM Les Croquignolle – de Robert Péguy avec Pitouto
1937Nuits de feu – de Marcel L’Herbier avec Madeleine Robinson
François 1er / François Premier / Les amours de la belle ferronnière – de Christian-Jaque avec Alexandre Rignault
Un déjeuner au soleil – de Marcel Cohen avec Josseline Gaël
Gribouille – de Marc Allégret avec Michèle Morgan
Un carnet de bal – de Julien Duvivier avec Marie Bell
La danseuse rouge / La chèvre aux pieds d’or – de Jean-Paul Paulin avec Véra Korène
Ramuntcho – de René Barberis avec Madeleine Ozeray
Le choc en retour – de Georges Monca & Maurice Kéroul avec Ginette Leclerc
L’innocent – de Maurice de Canonge avec Noël-Noël
Orage / Le venin – de Marc Allégret avec Charles Boyer
CM Le gagnant / Amour Automobile – de Yves Allégret avec René Lefèvre
1938Nuits de prince – de Vladimir Strijewski avec Käthe von Nagy
Raphaël le tatoué – de Christian-Jaque avec Madeleine Sologne
Quai des brumes / Le quai des brumes – de Marcel Carné avec Michel Simon
Les disparus de Saint-Agil – de Christian-Jaque avec Erich von Stroheim
La vierge folle – de Henri Diamant-Berger avec Gabrielle Dorziat
Sommes-nous défendus ? – de Jean Loubignac avec Raymond Aimos
Mon oncle et mon curé – de Pierre Caron avec Alice Tissot
Ernest le rebelle – de Christian-Jaque avec Mona Goya
L’accroche-cœur – de Pierre Caron avec Jacqueline Delubac
Le jour se lève – de Marcel Carné avec Arletty
Le paradis de Satan – de Félix Gandéra avec Jean-Pierre Aumont
L’entraîneuse – de Albert Valentin avec Michèle Morgan
1939Jeunes filles en détresse – de Georg Wilhelm Pabst avec Micheline Presle
Dernière jeunesse – de Jeff Musso avec Pierre Brasseur
Fric-frac – de Maurice Lehmann & Claude Autant-Lara avec Andrex
La charrette fantôme – de Julien Duvivier avec Pierre Fresnay
Sur le plancher des vaches – de Pierre-Jean Ducis avec Betty Stockfeld
Pour le maillot jaune – de Jean Stelli avec Meg Lemonnier
L’homme qui cherche la vérité – de Alexandre Esway avec Yvette Lebon
1940La comédie du bonheur – de Marcel L’Herbier avec Ramon Novarro
Retour au bonheur / L’enfant dans la tourmente – de René Jayet avec Gina Manès
La loi du printemps – de Jacques Daniel-Norman avec Pierre Renoir
Untel père et fils – de Julien Duvivier avec Renée Devillers
1941Fièvres – de Jean Delannoy avec Tino Rossi
Le valet maître – de Paul Mesnier avec Elvire Popesco
Fromont jeune et Risler aîné – de Léon Mathot avec Mireille Balin
Mademoiselle Swing – de Richard Pottier avec Jean Murat
CM L’appel du stade – de Marcel Martin avec Paul Demange
1942La bonne étoile – de Jean Boyer avec Jeannine Darcey
Le moussaillon – de Jean Gourguet avec Gabrielle Fontan
À la Belle Frégate – de Albert Valentin avec Julien Carette
L’assassin habite au 21 – de Henri-Georges Clouzot avec Suzy Delair
La chèvre d’or – de René Barberis avec Marcel Maupi
Le journal tombe à cinq heures – de Georges Lacombe avec Pierre Fresnay
Patricia – de Paul Mesnier avec Louise Carletti
Goupi Mains Rouges – de Jacques Becker avec Fernand Ledoux
1943Ademaï bandit d’honneur – de Gilles Grangier avec Marcel Pérès
L’aventure est au coin de la rue – de Jacques Daniel-Norman avec Raymond Rouleau
La collection Ménard – de Bernard-Roland avec Lucien Baroux
L’homme de Londres – de Henri Decoin avec Suzy Prim
Mon amour est prés de toi – de Richard Pottier avec Annie France
Le dernier sou / La merveille blanche – de André Cayatte avec Ginette Leclerc
Pierre et Jean – de André Cayatte avec Jacques Dumesnil
La cage aux rossignols – de Jean Dréville avec Micheline Francey
1944Le voyageur sans bagages / Le voyageur sans bagage – de Jean Anouilh avec Pierre Fresnay
Les caves du Majestic – de Richard Pottier avec Denise Grey
Pamela – de Pierre de Hérain avec Renée Saint-Cyr
CM L’enquête sur le 58 – de Jean Tedesco avec Julien Carette
1945Le roi des resquilleurs – de Jean Devaivre avec Suzanne Dehelly
Jéricho – de Henri Calef avec Pierre Brasseur
Au pays des cigales – de Maurice Cam avec Henri Alibert
L’invité de la onzième heure – de Maurice Cloche avec Junie Astor
Les gosses mènent l’enquête – de Maurice Labro avec Léonce Corne
1946Le pavillon de la folle – de Jean Gourguet avec Marthe Mellot
La rose de la mer – de Jacques de Baroncelli avec Roger Pigaut
Le beau voyage – de Louis Cuny avec Pierre Bertin
Le bateau à soupe – de Maurice Gleize avec Charles Vanel
La maison sous la mer – de Henri Calef avec Viviane Romance
1947Le village perdu – de Christian Stengel avec Gaby Morlay
Les amants du pont Saint-Jean – de Henri Decoin avec Michel Simon
L’inconnu d’un soir – de Max Neufeld & Hervé Bromberger avec Nadia Gray
1948La ferme des sept péchés – de Jean Devaivre avec Héléna Manson
Les dieux du dimanche – de René Lucot avec Georges Chamarat
Les amants de Vérone – de André Cayatte avec Martine Carol
La passagère – de Jacques Daroy avec Dora Doll
CM Les bienfaits de Monsieur Ganure – de André Hugon avec Jacqueline Dor
1949Les vagabonds du rêve – de Charles-Félix Tavano avec Françoise Rosay
Tête blonde – de Maurice Cam avec Jeanne Fusier-Gir
L’atomique monsieur Placido – de Robert Hennion avec Michel Ardan
Amour et compagnie – de Gilles Grangier avec Gaby Sylvia
Le trésor de Cantenac – de Sacha Guitry avec Lana Marconi
Dieu a besoin des hommes – de Jean Delannoy avec Pierre Fresnay
1950Juliette ou la clé des songes – de Marcel Carné avec Gérard Philipe
Le clochard milliardaire – de Léopold Gomez avec Raymond Pellegrin
Tu m’as sauvé la vie – de Sacha Guitry avec Fernandel
Sous le ciel de Paris / Sous le ciel de Paris coule la Seine – de Julien Duvivier avec Brigitte Auber
Piédalu à Paris – de Jean Loubignac avec Armand Bernard
L’aiguille rouge – de Emil Edwin Reinert avec Michèle Philippe
1951Les amants de Bras-Mort /Les requins du fleuve – de Marcello Pagliero avec Philippe Nicaud
Le garçon sauvage – de Jean Delannoy avec Madeleine Robinson
La table aux crevés – de Henri Verneuil avec Maria Mauban
Eternel espoir – de Max Joly avec Jean-Pierre Mocky
Le chemin de la drogue – de Louis S. Licot avec Jacques Varennes
Monsieur Octave – de Maurice Téboul avec Robert Seller
1952Le fruit défendu – de Henri Verneuil avec Françoise Arnoul
Brelan d’as – de Henri Verneuil avec Jacqueline Porel
La minute de vérité – de Jean Delannoy avec Daniel Gélin
Le secret d’une mère – de Jean Gourguet avec Jane Marken
Le boulanger de Valorgue – de Henri Verneuil avec Henri Vilbert
1953Quand te tues-tu ? – de Emile Couzinet avec Jean Tissier
La route Napoléon – de Jean Delannoy avec Pierre Fresnay
Casse-cou mademoiselle – de Christian Stengel avec Marthe Mercadier
1954Le mouton à cinq pattes – de Henri Verneuil avec Dario Moreno
Cadet-Rousselle – de André Hunebelle avec Bourvil
Le dossier noir – de André Cayatte avec Bernard Blier
1955Si Paris nous était conté – de Sacha Guitry avec Jean Marais
1956Paris Palace Hôtel – de Henri Verneuil avec Françoise Arnoul
1957Le désir mène les hommes – de Mick Roussel avec Magali Noël
La loi c’est la loi ( la legge è legge ) de Christian-Jaque avec Totò
1959Les yeux sans visage – de Georges Franju avec Alida Valli
Classe tous risques – de Claude Sautet avec Sandra Milo
1960Crésus – de Jean Giono avec Sylvie
Cocagne – de Maurice Cloche avec Dora Doll
1961La chambre ardente – de Julien Duvivier avec Nadja Tiller
1962Mon oncle du Texas – de Robert Guez avec Jess Hahn
La salamandre d’or – de Maurice Regamey avec Jean-Claude Pascal
1963Judex – de Georges Franju avec Edith Scob
1964Jaloux comme un tigre – de Darry Cowl avec Jean Poiret
1965Cent briques et des tuiles – de Pierre Grimblat avec Marie Laforêt
Fiche créée le 29 août 2009 | Modifiée le 26 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 4015 fois
PREVIOUSMarcelle Géniat || René Génin || Augusto GeninaNEXT