CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Luis Arroyo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

René Marjac



Date et Lieu de naissance : 21 mars 1908 (Nancy, France)
Date et Lieu de décès : 17 septembre 1993 (Boulogne-Billancourt, France)
Nom Réel : René Alexandre Homme

ACTEUR
Image
1947 L’éventail – de Emil Edwin Reinert avec Claude Dauphin, Dany Robin, Henri Vidal & Lucien Baroux
Image
1949 La danseuse de Marrakech – de Léon Mathot avec Yves Vincent, Katia Lova, Aimé Clariond & Habib Benglia
Image
1952 Brelan d’as – de Henri Verneuil avec Michel Simon, Raymond Rouleau, Nathalie Nattier & René Génin
Image
1985 La gitane – de Philippe de Broca avec Valérie Kaprisky, Claude Brasseur, Martin Lamotte & Stéphane Audran

René Marjac naît René Alexandre Homme le 21 mars 1908 dans cette très belle ville de Nancy, capitale du duché de Lorraine acquis par le roi de France Louis XV. Très jeune René s’intéresse au théâtre et rentre au conservatoire national de sa ville natale où il obtient un premier prix de comédie. Il se produit en amateur en été à Bussang, petite localité des Vosges, au «Théâtre du Peuple» de Maurice Pottecher qui le prend dans sa troupe pour la création de «Jean de Calais» (1933), mise en scène par Pierre Richard-Willm et du «Laboureur et ses enfants». Fort de cette expérience, René Marjac entre dans la Compagnie Dramatique de Radio Luxembourg en 1934. Puis il «monte» à Paris, en 1938, pour tenter sa chance et devient chansonnier. Mais arrive 1939. Le 23 août Hitler et Staline s’entendent pour dépecer la Pologne où les troupes allemandes pénètrent dès le 1er septembre. Le 3, la France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l’Allemagne. Le 17, les troupes soviétiques envahissent à leur tour la Pologne qui capitule dix jours plus tard, après une héroïque résistance. René Marjac est aussitôt rappelé sous les drapeaux. Il est chargé d’animer une troupe du «théâtre aux armées», pour distraire les milliers de soldats français, postés sur un système défensif des frontières de l’est de la France dit ligne Maginot. Mais le dispositif est contourné par les troupes hitlériennes le 10 mai 1940. La France envahie demande un armistice le 22 juin. René se retrouve alors prisonnier de guerre pendant quatre années. Il peut néanmoins animer quelques séances récréatives pour aider à maintenir le moral de ses compagnons d’infortune.

De retour à Paris fin 1943, René Marjac reprend aussitôt son métier de comédien. Son activité est intense puisqu’il est à la fois sur les planches où il fait partie de la distribution pour sa création française d’«Arsenic et vieilles dentelles» de Kesselring mais aussi devant les caméras. Il participe en cinq ans à une trentaine de films où il interpréte des rôles secondaires. Les auditeurs de la radio de la France d’Outre-Mer ont également le plaisir de l’entendre quotidiennement.

À partir des années cinquante, tout en continuant ses prestations dans plusieurs théâtres parisiens, René Marjac apparaît encore dans de nombreux films tournés en France mais aussi en Italie dont notamment «Caroline chérie» (1950) de Richard Pottier, avec Martine Carol dans le rôle titre. Mais le comédien décide de passer à la production de documentaires dont certains reçoivent de nombreux prix à l’étranger comme «Les cathédrales de France au rythme des saisons» (1954). Il s’intéresse à des films de promotion touristique en particulier sur sa région natale. Il aborde le genre didactique avec des œuvres de vulgarisation médicale et technique. Il dirige également, un temps, un cours d’art dramatique et s’investit beaucoup dans la promotion du cinéma français (direction de l’Atelier du film; membre actif de la chambre syndicale des producteurs de films).

Dans les années 1980, les Français ont le plaisir de le retrouver toujours aussi souriant, svelte et élégant sur le petit et le grand écran. René Marjac apparaît une dernier fois, en 1993, dans le film franco-belgico-luxembourgeois «Le fils du requin» de Agnès Merlet. En effet l’acteur s’éteint le 18 septembre 1993, à Boulogne-Billancourt. Merci à Senta Jaschek, celle qui fut son épouse pendant onze ans, de nous avoir rappeler les multiples talents de l’un des grands seconds rôles du cinéma français.

© Caroline HANOTTE - Remerciements à Senta JASCHEK

copyright
1944 CM Les premiers prix du conservatoire – de René-Guy Grant avec Jacques François
1945L’assassin n’est pas coupable – de René Delacroix avec Albert Préjean
Marie la Misère – de Jacques de Baroncelli avec Pierre Renoir
Le jugement dernier – de René Chanas avec Michel Vitold
Cyrano de Bergerac – de Fernand Rivers avec Pierre Bertin
Monsieur Grégoire s’évade – de Jacques Daniel-Norman avec Jules Berry
Nuits d’alerte – de Léon Mathot avec Gabrielle Dorziat
Mission spéciale – de Maurice de Canonge avec Jany Holt
    Film en 2 parties
    1 : L’espionne
    2 : Réseau clandestin
Les clandestins – de André Chotin avec Suzy Carrier
1946Le beau voyage – de Louis Cuny avec Renée Saint-Cyr
Martin Roumagnac – de Georges Lacombe avec Marlene Dietrich
La figure de proue – de Christian Stengel avec Madeleine Sologne
Torrents – de Serge de Poligny avec Renée Faure
1947Mademoiselle s’amuse – de Jean Boyer avec Gisèle Pascal
Si jeunesse savait – de André Cerf avec Jules Berry
Antoine et Antoinette – de Jacques Becker avec Roger Pigaut
L’éventail / L’île aux nuages – de Emil Edwin Reinert avec Claude Dauphin
Miroir – de Raymond Lamy avec Jean Gabin
Les amoureux sont seuls au monde – de Henri Decoin avec Louis Jouvet
Berlin Express – de Jacques Tourneur avec Merle Oberon
1948L’assassin est à l’écoute – de Raoul André avec Louise Carletti
L’échafaud peut attendre – de Albert Valentin avec Junie Astor
Gigi – de Jacqueline Audry avec Gaby Morlay
Le colonel Durand – de René Chanas avec Paul Meurisse
Ronde de nuit – de François Campaux avec Tilda Thamar
1949Rome Express – de Christian Stengel avec Denise Grey
CM À qui le bébé ? – de Henri Verneuil avec Pauline Carton
CM Trente-troisième chambre – de Henri Verneuil avec Raymond Souplex
Quai de Grenelle – de Emil Edwin Reinert avec Henri Vidal
La danseuse de Marrakech – de Léon Mathot avec Yves Vincent
Le parfum de la dame en noir – de Louis Daquin avec Serge Reggiani
1950Caroline chérie – de Richard Pottier avec Martine Carol
La ronde – de Max Ophüls avec Simone Signoret
Sans laisser d’adresse – de Jean-Paul Le Chanois avec Danièle Delorme
Une fille à croquer / Le petit chaperon rouge – de Raoul André avec Serge Reggiani
1951Sous le ciel de Paris / Sous le ciel de Paris coule la Seine – de Julien Duvivier avec Brigitte Auber
Seul dans Paris – de Hervé Bromberger avec Bourvil
La maison Bonnadieu – de Carlo Rim avec Danielle Darrieux
Deux sous de violettes – de Jean Anouilh avec Dany Robin
1952Brelan d’as – de Henri Verneuil avec René Génin
Nous sommes tous des assassins – de André Cayatte avec Raymond Pellegrin
Les surprises d’une nuit de noces – de Jean Vallée avec Georgette Plana
1953 DO Les cathédrales de France au rythme des saison ( Les merveilles de l’art gothique ) – de ?
    Seulement directeur de production
DO Paris s’éveille ( Paris de 4 à 8 heures du matin ) – de ?
    Seulement directeur de production
DO Science et industrie pharmaceutique ( La pénicilline ) – de ?
    Seulement directeur de production
1954Les amours de Manon Lescaut ( gli amori di Manon Lescaut ) de Mario Costa avec Myriam Bru
1953 DO La France romane ( Les merveilles de l’architecture ) – de ?
    Seulement directeur de production
1955 DO Le soleil se lève à l’est de chez nous – de ?
    Seulement directeur de production
1956 DO La poliomyélite ( Diagnostic et traitement ) – de ?
    Seulement directeur de production
1957Mademoiselle et son gang – de Jean Boyer avec Line Renaud
DO Pharmacologie ( Le contrôle pharmaceutique ) – de ?
    Seulement directeur de production
1958 DO Les peintres romans – de ?
    Seulement directeur de production
DO Suite française d’André Jolivet – de ?
    Seulement directeur de production
DO Pastorale d’automne ( Une transhumance des Alpes en Provence ) – de ?
    Seulement directeur de production
1959 DO Vous n’avez rien contre la jeunesse ? – de ?
    Seulement directeur de production
DO Visage de la coopération ouvrière – de ?
    Seulement directeur de production
1960 DO Quand le bâtiment va – de ?
    Seulement directeur de production
DO Connaissez-vous la Vendée – de ?
    Seulement directeur de production
1964 DO Paris secret – de Edouard Logereau
    Seulement directeur de production
1967 DO Les teenagers – de Pierre Roustang
    Seulement directeur de production
1968 DO Paris top secret – de Pierre Roustang
    Seulement directeur de production
1971 CM On ne se dit pas tout entre époux – de Jacques Doillon avec Jean-Paul Frankeur
L’an 01 – de Alain Resnais, Jacques Doillon & Jean Rouch avec Lee Falk
1972 CM Chourave story – de Alphonse Boudard avec Bernard Le Coq
    + directeur de production
CM La dernière violette – de André Hardellet avec Serge Gainsbourg
    + directeur de production
1976 DO Crazy Horse de Paris – de Alain Bernardin avec Lova Moor
    Seulement directeur de production
1979 DO Carné : L’homme à la caméra – de Christian-Jaque avec Marcel Carné
    Seulement directeur de production
1982Circulez, y’a rien à voir ! – de Patrice Leconte avec Jane Birkin
Le prix du danger – de Yves Boisset avec Gérard Lanvin
La balance – de Bob Swaim avec Richard Berry
1983Mesrine – de André Génovès avec Nicolas Silberg
Adieu, foulards – de Christian Lara avec Daniel Prévost
Contes clandestins – de Dominique Crèvecœur avec Tchéky Karyo
1984L’amour ou presque – de Patrice Gautier avec Elisabeth Depardieu
1985La gitane – de Philippe de Broca avec Valérie Kaprisky
1986Masques – de Claude Chabrol avec Philippe Noiret
1988Mes nuits sont plus belles que vos jours – de Andrzej Zulawski avec Sophie Marceau
DO La grande Arche – de Pascal Kané avec Jean Baudrillard
1990Madame Bovary – de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert
Netchaïev est de retour – de Jacques Deray avec Yves Montand
1991Une époque formidable… – de Gérard Jugnot avec Richard Bohringer
1992Le fils du requin – de Agnès Merlet avec Yolande Moreau
Fiche créée le 4 août 2006 | Modifiée le 7 octobre 2017 | Cette fiche a été vue 5908 fois
PREVIOUSSari Maritza || René Marjac || Léo MarjaneNEXT