CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Bill Bojangles Robinson
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Renée Faure



Date et Lieu de naissance : 4 novembre 1918 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 2 mai 2005 (Clamart, France)
Nom Réel : Renée Paule Nanine Faure

ACTRICE

Renée Faure naît à Paris, à l’hôpital Lariboisière où son père est directeur. C’est le 4 novembre 1918, tout juste une semaine avant l’armistice qui met fin au terrible conflit ayant entraîné la chute de trois empires, la mort de plus de huit millions d’Européens et laissé plus de six millions d’invalides ou mutilés. Renée suit sa scolarité comme pensionnaire à la Maison d’Education de la Légion d’Honneur, établissement fondé par Napoléon, et qui accueille les jeunes filles dont un ascendant direct s’est vu remettre la dite décoration. La jeune fille passe brillamment son baccalauréat et convainc sa famille de sa vocation de comédienne. Formée au conservatoire d’Art Dramatique de Paris, elle devient à dix-neuf ans pensionnaire de la Comédie-Française (1937) et se marie avec le comédien Renaud Mary dont elle aura une fille, son unique enfant, Emmanuelle. Devenue sociétaire de 1942, elle quittera l’Illustre Maison vingt-deux ans plus tard, après avoir joué avec maestria tant dans le registre de la comédie que celui de la tragédie, tous les classiques mais aussi des œuvres plus contemporaines.

Elle débute au cinéma dans le premier film réalisé sous l’occupation, «L’assassinat du père Noël» (1941) et tourne six longs métrages pendant la seconde guerre mondiale dont «Sortilèges» (1944) de nouveau sous la direction de Christian-Jaque qui devient son second mari. Il la filme encore avec bonheur dans la célèbre adaptation de l’œuvre de Stendhal, «La chartreuse de Parme» (1947), où elle retrouve Lucien Coëdel, devenu chef de la police, mais a surtout comme partenaire Gérard Philipe. Puis toujours avec son mari derrière la caméra, elle est aux côtés de Daniel Gélin, l’une des «Adorables créatures» (1952) que sont aussi Edwige Feuillère, Danielle Darrieux et Martine Carol, cette dernière bientôt, d’ailleurs, nouvelle épouse du réalisateur. Mais Renée Faure très prise par le théâtre ne se consacre que d’une manière assez épisodique au cinéma et sa filmographie ne comprendra qu’une trentaine d’œuvres tournées surtout jusque dans les années soixante. Citons notamment: «Koenigsmark» (1952) de Solange Térac, d’après Pierre Benoît, avec Jean-Pierre Aumont; et «Le président» (1961) de Henri Verneuil avec Jean Gabin. Après une interruption de dix ans elle retrouve le cinéma pour, à partir de 1975, quelques longs métrages dont «Le juge et l’assassin» de Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret, Michel Galabru, Jean-Claude Brialy, puis «L’enfant silencieux» (1976) de Robert Enrico. Dans les années quatre-vingts notons encore «La petite voleuse» de Claude Miller, avec Charlotte Gainsbourg, et en 1993, «L’inconnu dans la maison», nouvelle adaptation par Georges Lautner du roman de Georges Simenon, où Renée Faure reprend le rôle de la vieille bonne, Fine, tenu en 1941 par Gabrielle Fontan.

Mais la comédienne va aussi travailler pour le petit écran. Dans les années soixante Claude Santelli est l’un de ses réalisateurs attitrés. Plus disponible après son départ de la Comédie-Française en 1964, Renée Faure tourne plus de cinquante productions télévisées. Elle fait notamment partie de la distribution du «Dernier amour de Balzac» (1973) de Jacqueline Audry et Wojciech Solarz. Pour sa dernière interprétation en 1999, à plus de quatre-vingts ans, elle donne la réplique à la très cathodique adjudant de gendarmerie Corinne Touzet, héroïne du feuilleton «Une femme d’honneur». Renée Faure décède, mal remise de deux opérations chirurgicales, à Clamart, en région parisienne, le 2 mai 2005. Elle allait prendre quatre-vingt sept ans.

© Caroline HANOTTE

copyright
1941L’assassinat du Père Noël – de Christian-Jaque avec Harry Baur
Le prince charmant – de Jean Boyer avec Lucien Baroux
1942Des jeunes filles dans la nuit – de René Le Hénaff avec Fernand Ledoux
1943Les anges du péché – de Robert Bresson avec Louis Seigner
Béatrice devant le désir / Béatrice – de Jean de Marguenat avec Jules Berry
1944Sortilèges – de Christian-Jaque avec Lucien Coëdel
1945François Villon – de André Zwobada avec Serge Reggiani
1946Torrents – de Serge de Poligny avec Georges Marchal
La grande aurore ( la grande aurora ) de Giuseppe Maria Scotese avec Rossano Brazzi
1947La chartreuse de Parme – de Christian-Jaque avec Gérard Philipe
1948L’ombre – de André Berthomieu avec Pierre Louis
1949On n’aime qu’une fois – de Jean Stelli avec Pierre Larquey
1952Adorables créatures – de Christian-Jaque avec Daniel Gélin
Koenigsmark – de Solange Térac avec Jean-Pierre Aumont
1953Raspoutine – de Georges Combret avec Pierre Brasseur
1954Bel Ami – de Louis Daquin avec Johannes Heesters
1956Le sang à la tête – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
1957Cargaison blanche – de Georges Lacombe avec Georges Rivière
1959Rue des Prairies – de Denys de La Patellière avec Claude Brasseur
1961Le président – de Henri Verneuil avec Bernard Blier
1965Les sultans – de Jean Delannoy avec Louis Jourdan
1975Le juge et l’assassin – de Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret
1976Un neveu silencieux – de Robert Enrico avec Jean Bouise
1983 CM Ombre et secrets – de Philippe Delabre avec Jean Marais
1985L’amour en douce / Une amie de passage – de Edouard Molinaro avec Jean-Pierre Marielle
1988La petite voleuse – de Claude Miller avec Simon de La Brosse
1989Dédé – de Jean-Louis Benoît avec Didier Bezace
1990À la vitesse du cheval au galop – de Fabien Onteniente avec Yves Afonso
1992Miss Moscou – de Gilles Carle avec Michel Côté
1993L’inconnu dans la maison – de Georges Lautner avec Jean-Paul Belmondo
1997Homère, la dernière odyssée / Homère, portrait de l’artiste dans ses vieux jours ( nel profondo paese straniero ) de Fabio Carpi avec Claude Rich
2004 DO Les anges 1943, histoire d’un film – de Anne Wiazemsky avec Jacques Siclier
    Seulement apparition
Fiche créée le 22 mai 2007 | Modifiée le 1 juin 2007 | Cette fiche a été vue 4399 fois
PREVIOUSRainer Werner Fassbinder || Renée Faure || Leonardo FavioNEXT