CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rose Hobart
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rex Ingram



Date et Lieu de naissance : 20 octobre 1895 (Cairo, Illinois, USA)
Date et Lieu de décès : 19 septembre 1969 (Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : Reginald Cliff Ingram

ACTEUR

C’est lors du retour d’une visite familiale de sa mère que Reginald Cliff Ingram naît le 20 octobre 1898, à bord d’une péniche prêt de Cairo dans l’Illinois. Il passe son enfance sur le fleuve Mississippi, auprès de son père qui est ouvrier sur un bateau à vapeur. Il étudie la médecine à l’université Northwestern de Evanston puis, son diplôme en poche, il part en Californie pour travailler comme matelot sur un voilier. Remarqué par un «talent-scout» par son physique impressionnant (1.90m), le jeune homme débute en 1918 au cinéma, dans «Tarzan chez les singes» aux côtés de Elmo Lincoln.

Au temps du cinéma muet, Rex Ingram décroche à l’écran comme à la scène, une succession de personnages typiquement réservés aux acteurs noirs. Ses prestations au cinéma restent cependant cantonnées aux apparitions ou aux rôles mineurs. On l’aperçoit, entre autres, dans «Les dix commandements» (1923) et «Le roi des rois» (1927), deux films de Cecil B. DeMille. Sur les conseils de l’acteur anglais Alan Mowbray, il se lance dans les adaptations théâtrales des grands classiques de la littérature noire américaine. Ses principaux succès sont «Le marchand de Venise» de William Shakespeare et «The emperor Jones» de Eugene O’Neill. Toute sa vie, il poursuivra son parcours sur scène, en se produisant notamment à Broadway, avec des pièces telles que «Theodora, the Quean» (1934), «Haiti» (1938), «Cabin in the sky» (1940/41) et «Kwamina» (1961).

En 1933, Rex Ingram fait une apparition dans l’adaptation cinématographique de «The emperor Jones» avec Paul Robeson dans le rôle-titre. L’année suivante, il joue dans un film de gangsters de Oscar Micheaux, le premier grand cinéaste noir à promouvoir de façon positive la culture afro-américaine. En 1936, Rex Ingram obtient le rôle principal dans «Les verts pâturages», un mélodrame biblique réalisé par Marc Connelly et William Keighley. Le film est un triomphe qui propulse son interprète au sommet du vedettariat. Dès lors, Rex n’accepte plus de jouer les bagagistes ou les indigènes, personnages qui lui sont habituellement proposés. En 1937, refusant tous les scénarii, la star décide d’abandonner sa carrière pour se relancer dans la médecine. Il monte une petite société de recherche médicale, et fait faillite un an plus tard. Il est alors obligé de reprendre le chemin des studios par la petite porte.

En 1938, Rex Ingram revient à l’écran en esclave dans «Les aventures de Huckleberry Finn» aux côtés de Mickey Rooney. Le succès planétaire de la superproduction de Alexander Korda, «Le voleur de Bagdad» (1940), où il incarne le génie de la lampe magique auprès du jeune Sabu, relance sa carrière. Il tourne pour George Stevens, Vincent Minnelli, Victor Fleming et Frank Borzage, mais en 1948, une sombre histoire de mœurs brise son ascension. Accusé à tord de viol sur une mineure blanche, il est malgré tout arrêté et condamné à dix-huit mois de prison. Le contrecoup est rude, ruiné et dépressif, il reste plusieurs années sans travailler. Le salut lui vient de la télévision en 1952, il recommence à zéro dans des séries avec des petits rôles. Puis en 1954, Harold D. Schuster l’engage pour interpréter le chef Soukoulou, face à Gordon Scott, dans «Tarzan chez les Soukoulous». Dès lors, Rex Ingram ne cessera de tourner pour le grand et le petit écran, jusqu’au 19 septembre 1969 ou il meurt foudroyé par une crise cardiaque dans la maison de Hollywood. Il allait avoir soixante-quatorze ans.

© Philippe PELLETIER

copyright
1918Tarzan chez les singes ( Tarzan of the apes ) de Scott Sidney avec Elmo Lincoln
Salome – de J. Gordon Edwards avec Theda Bara
1923Les dix commandements ( the ten commandments ) de Cecil B. DeMille avec Rod La Rocque
1926Beau Geste – de Herbert Brenon avec Victor McLaglen
1927Le roi des rois ( the king of the kings ) de Cecil B. DeMille avec Ernest Torrence
1929Les quatre plumes blanches ( the four feathers ) de Ernest B. Schoedsack, Lothar Mendes & Merian C. Cooper avec Fay Wray
1932Le signe de croix ( the sign of the cross ) de Cecil B. DeMille avec Charles Laughton
1933The emperor Jones / Emperor Jones – de Dudley Murphy avec Paul Robeson
1934Harlem after midnight – de Oscar Micheaux avec Rex Lease
1936Les verts pâturages ( the green pastures ) de William Keighley & Marc Connelly avec Myrtle Anderson
1938Les aventures de Huckleberry Finn ( Huckleberry Finn / the adventures of Huckleberry Finn ) de Richard Thorpe avec Mickey Rooney
1939 CM Let my people live – de Edgar G. Ulmer avec Ethel Waters
1940Le voleur de Bagdad ( the thief of Bagdad ) de Michael Powell, Ludwig Berger & Tim Whelan avec Sabu
1942La justice des hommes ( the talk of the town ) de George Stevens avec Ronald Colman
1943Un petit coin aux cieux ( cabin in the sky ) de Vincente Minnelli avec Ethel Waters
1943Les diables du Sahara ( Sahara ) de Zoltan Korda avec Humphrey Bogart
Fired wife – de Charles Lamont avec Diana Barrymore
1944Eaux dormantes ( dark waters ) de André De Toth avec Merle Oberon
1945L’aventure ( adventure ) de Victor Fleming avec Greer Garson
Les mille et une nuits ( a thousand and one nights ) de Alfred E. Green avec Cornel Wilde
1946 DA John Henry and the Inky-Poo – de George Pal
    Seulement voix & narration
1948Le fils du pendu ( moonrise ) de Frank Borzage avec Ethel Barrymore
1954 Tarzan chez les Soukoulous ( Tarzan’s hidden jungle ) de Harold D. Schuster avec Vera Miles
1955Intrigue au Congo / Le carrefour des proscrits ( Congo crossing ) de Joseph Pevney avec Virginia Mayo
1957Hell on Devil’s Island – de Christian Nyby avec Helmut Dantine
1958Le petit arpent du bon dieu ( god’s little acre ) de Anthony Mann avec Aldo Ray
Escorte pour l’Oregon ( escort West ) de Francis D. Lyon avec Faith Domergue
Anna Lucasta – de Arnold Laven avec Eartha Kitt
1959Watusi – de Kurt Neumann avec George Montgomery
1960Elmer Gantry, le charlatan ( Elmer Gantry ) de Richard Brooks avec Jean Simmons
Désirs sauvages ( desire in the dust ) de William F. Claxton avec Joan Bennett
1964Un jour, un troubadour ( your cheatin’heart ) de Gene Nelson avec George Hamilton
1966Que vienne la nuit ( hurry sundown ) de Otto Preminger avec Jane Fonda
1968La brigade ces cow-boys ( journey to Shiloh ) de William Hale avec James Caan
Fiche créée le 3 mars 2009 | Modifiée le 1 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 3829 fois
PREVIOUSAngelo Infanti || Rex Ingram || Valéry InkijinoffNEXT