CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Luis Arroyo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rex Harrison



Date et Lieu de naissance : 5 mars 1908 (Huyton, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 2 juin 1990 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Reginald Carey Harrison

ACTEUR

Rex Harrison naît Reginald Carey Harrison le 5 mars 1908 à Huyton, dans le Nord-Ouest de l’Angleterre, ville limitrophe de Liverpool où il fait ses études et débute au «Repertory Theatre» en 1924. Il poursuit ensuite une carrière londonienne. Il épouse en 1933 Marjorie Colette Thomas dont il a un fils Noel Harrison, futur chanteur, musicien et compositeur.

Il tourne un premier film comme figurant en 1930, «L’école du scandale», de Maurice Elvey, avec notamment Madeleine Carroll, la première «actrice blonde» de Alfred Hitchcock. Puis au cours de la décennie, tout en se produisant au théâtre, Rex Harrison tourne une douzaine de films, souvent des comédies comme «Get your man» (1934) de George King, d’après une pièce de Louis Verneuil, et «Tempête dans une tasse de thé» (1936), où il interprète un jeune journaliste écossais qui tombe amoureux de Vivien Leigh. Mais il apparaît également dans «La citadelle» que King Vidor adapte en 1938, à partir du roman de A.J. Cronin, et qui raconte l’histoire d’un jeune médecin joué par Robert Donat, dans une ville minière galloise.

Mobilisé pendant la seconde guerre mondiale dans la «Royal Air Force», Rex Harrison reprend une activité très soutenue dès 1945 et donne notamment dans «L’honorable monsieur sans-gêne» (1946) de Sidney Gilliat, la réplique à sa nouvelle épouse Lili Palmer, mère du petit Carey Harrison (1944), futur romancier et dramaturge. La même année Rex Harrison commence une carrière hollywoodien en jouant, avant Yul Brynner, un étonnant monarque exotique dans «Anna et le roi du Siam» de John Cromwell avec Irene Dunne. Il est également un fantôme plein de charme qui courtise Gene Tierney, l’héroïne de «L’aventure de madame Muir» de Joseph L. Mankiewicz. Dans les années cinquante, l’acteur britannique impose sans difficulté son élégante silhouette mais aussi son humour dans des comédies comme «Qu’est-ce que maman comprend à l’amour?» (1958) de Vicente Minnelli, où il est le mari à l’écran mais aussi à la ville de Kay Kendall, sa troisième épouse qui décédera d’une leucémie un an plus tard. Mais c’est sans doute au cours de la décennie suivante qu’il obtient ses plus grands succès en interprétant Jules César face à Richard Burton et Elizabeth Taylor alias «Cléopâtre» (1963) puis le professeur Henry Higgins qui apprend à la gentille vendeuse de fleurs Audrey Hepburn à se comporter en jeune aristocrate dans «My fair lady» (1964) de George Cukor. Il faudrait encore citer beaucoup d’autres rôles d’importance et pourtant très différents comme le pape Jules II dans «L’extase et l’agonie» (1965) avec Charlton Heston en Michel-Ange; «L’extravagant Docteur Doolittle» (1967) qui parle aux animaux; ou Victor Chantebise de «La puce à l’oreille» (1968), avec Louis Jourdan et Estella Blain.

Rex Harrison se remarie en 1962 avec l’actrice galloise Rachel Roberts dont il divorce pour épouser une autre artiste née au Pays de Galles, Elizabeth Rees. Mercia Tinker sera, à partir de 1978, la dernière femme de sa vie. En 1979, l’acteur britannique tourne son dernier film. Puis il s’installe à New-York où il retrouve le théâtre. Il fait également quelques téléfilms. En 1989, il est anobli par sa souveraine Elisabeth II d’Angleterre. Rex Harrison, ou plus exactement «Sir Reginald», décède un an plus tard, le 2 juin 1990, d’un cancer du pancréas, à son domicile new-yorkais.

© Caroline HANOTTE

copyright
1930 L’école du scandale ( school for scandal ) de Maurice Elvey avec Anna Neagle
1931The great game – de Jack Raymond avec John Batten
1934Get your man – de George King avec Dorothy Boyd
Leave it to Blanche – de Harold Young avec Olive Blakeney
1935All at sea – de Anthony Kimmins avec Googie Withers
Les hommes ne sont pas des dieux ( men are not gods ) de Walter Reisch avec Laura Smithson
1936Tempête dans une tasse de thé ( storm in a teacup ) de Victor Saville & Ian Dabrymple avec Vivien Leigh
1937L’école des maris ( school for husbands ) de Andrew Marton avec Diana Churchill
Mademoiselle Crésus ( over the moon ) de Thornton Freeland & William K. Howard avec Merle Oberon
1938Vedettes du passé ( Saint Martin’s Lane / sidewalk of London ) de Tim Whelan avec Charles Laughton
La citadelle ( the citadel ) de King Vidor avec Robert Donat
La bataille silencieuse ( the silent battle / Continental Express ) de Herbert Mason avec Valerie Hobson
1939L’aventure est commencée ( ten days in Paris / missing ten days / spy in the pantry ) de Tim Whelan avec Leo Genn
1940Train de nuit pour Munich ( night train to Munich / gestapo / night train ) de Carol Reed avec Margaret Lockwood
1941Major Barbara – de Gabriel Pascal avec Wendy Hiller
1944Grosvenor Square ( I live in Grosvenor Square / a yank in London ) de Herbert Wilcox avec Anna Neagle
L’esprit s’amuse ( blithe spirit ) de David Lean avec Constance Cummings
1945La grande aventure / Cinquante secondes sur Berlin ( journey together ) de John Boulting avec Richard Attenborough
1946L’honorable monsieur sans-gêne ( the rake’s progress / notorious gentleman ) de Sidney Gilliat avec Jean Kent
Anna et le roi de Siam ( Anna and the king of Siam ) de John Cromwell avec Irene Dunne
L’aventure de madame Muir ( the ghost and Mrs. Muir ) de Joseph L. Mankiewicz avec Gene Tierney
1947La fière Créole ( the foxes of Harrow ) de John M. Stahl avec Maureen O’Hara
Homicide ( escape ) de Joseph L. Mankiewicz avec Peggy Cummins
1948Infidèlement vôtre / Meurtre et symphonie ( unfaithfully yours ) de Preston Sturges avec Linda Darnell
1950L’assassin frappe à minuit / La mort est en retard ( the long dark hall ) de Anthony Bushell & Reginald Beck avec Lilli Palmer
    + producteur associé
1952Le ciel de lit ( the four poster ) de Irving Reis avec Lilli Palmer
1953Main street to Broadway – de Tay Garnett avec Agnes Moorehead
    Seulement apparition
Richard Cœur de Lion ( king Richard and the crusaders ) de David Butler avec Virginia Mayo
1954Un mari fidèle / Un mari presque fidèle ( the constant husband ) de Sidney Gilliat avec Margaret Leighton
1958Qu’est-ce que maman comprend à l’amour ( the reluctant debutant ) de Vincente Minnelli avec Kay Kendall
1960Piège à minuit ( midnight lace ) de David Miller avec Doris Day
1961Les joyeux voleurs ( the happy thieves ) de George Marshall avec Rita Hayworth
1963Cléopâtre ( Cleopatra ) de Joseph L. Mankiewicz avec Elizabeth Taylor
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA
1964My fair Lady – de George Cukor avec Audrey Hepburn
    Oscar du meilleur acteur, USA

    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie musical ou comédie, USA

    Laurel d’Or de la meilleure interprétation musicale masculine, USA

    Prix NYFCC du meilleur acteur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

    David du meilleur acteur étranger, Italie

La Rolls-Royce jaune ( the yellow Rolls-Royce ) de Anthony Asquith avec Ingrid Bergman
1965L’extase et l’agonie ( the agony and the ecstasy / Irving Stone’s the agony and the ecstasy ) de Carol Reed avec Charlton Heston
DO Flashes festival – de Charles Gérard avec Ursula Andress
    Seulement apparition
1966Guêpier pour trois abeilles ( the honey pot / anyone for Venice ? / the honeypot / it comes up murder / Mr. Fox of Venice ) de Joseph L. Mankiewicz avec Susan Hayward
1967L’extravagant docteur Dolittle ( doctor Dolittle ) de Richard Fleischer avec Samantha Eggar
1968La puce à l’oreille ( a flea in her ear ) de Jacques Charon avec Louis Jourdan
1969L’escalier ( staircase ) de Stanley Donen avec Richard Burton
1976Le prince et le pauvre ( crossed swords / the prince and the pauper ) de Richard Fleischer avec Raquel Welch
1977Le cinquième mousquetaire ( the fifth musketeers / behind the iron mask ) de Ken Annakin avec Olivia de Havilland
Shalimar / Le défi mortel ( deadly thief / raiders of Shalimar) de Krishna Shah avec John Saxon
1978Ashanti ! ( Ashanti, land of no mercy ) de Richard Fleischer avec William Holden
1979V comme vengeance ( a time to die / seven graves for Rogan ) de Matt Cimber avec Rod Taylor
Fiche créée le 19 juin 2007 | Modifiée le 18 juin 2016 | Cette fiche a été vue 7876 fois
PREVIOUSKathleen Harrison || Rex Harrison || Richard HarrisonNEXT