CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Arthur
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ricardo Montalban



Date et Lieu de naissance : 25 novembre 1920 (Mexico, District Fédéral, Mexique)
Date et Lieu de décès : 14 janvier 2009 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Ricardo Gonzalo Pedro Montalban y Merino

ACTEUR
Image
1949 Incident de frontière (border incident) de Anthony Mann avec George Murphy & Howard Da Silva
Image
1953 Lune de miel au Brésil (latin lovers) de Mervyn LeRoy avec Lana Turner, John Lund & Louis Calhern
Image
1956 Le fils du Cheik (los amantes del desierto) de Fernando Cerchio avec Carmen Sevilla
Image
1981 Star Trek II, la colère de Khan (Star Trek: The wrath of Khan) de Nicholas Meyer avec Leonard Nimoy

Issu d’une famille d’émigrés espagnols, Ricardo Montalban naît le 25 novembre 1920 à Mexico. Son père, Jenaro Montalbán est directeur d’un grand magasin, sa mère, Ricarda Merino, femme au foyer. Il a un frère aîné Carlos Montalbán, futur comédien, et une sœur Carmen. Adolescent, Ricardo s’installe chez son frère, à Los Angeles, où celui-ci tente une carrière américaine après avoir tourné quelques films dans son pays natal. En 1940, les deux frères partent pour New York. Ricardo décroche un petit rôle auprès de Tallulah Bankhead dans l’adaptation de la pièce de Jacques Deval «Her cardboard lover». L’année suivante, appelé au chevet de sa mère mourante, il rentre au Mexique. Fort de son expérience américaine, il joue dans une douzaine de films réalisés, entre-autres, par Fernando Soler, Herbert Kline, Fernando Palacios et Emilio Fernández, qui vont faire de lui une vedette en Amérique Latine.

Entre temps, Ricardo Montalban se marie en octobre 1944 avec la comédienne Georgiana Young, sœur de Loretta Young. Le couple aura quatre enfants et restera uni jusqu’à la mort de Georgina en 2007. En 1947, Ricardo revient à Hollywood. Beau et séduisant, la Metro-Goldwyn-Mayer, après avoir essayé de lui faire changer son non en Ricky Martin, emploie son charme latino pour servir de faire-valoir à Esther Williams dans trois comédies musicales et romantiques. Par la suite, il évolue vers des rôle plus dramatiques et va devenir l’une des rares vedettes d’origine sud-américaine à imposer son nom et son talent dans des productions hollywoodiennes. En 1949, il complète l’escouade composée par Van Johnson, John Hodiak et George Murphy dans «Bastogne», ville prise au piège pendant la bataille des Ardennes, un film réalisé par William A. Wellman, et il interprète l’agent fédéral Pablo Rodriguez dans «Incident de frontière» un thriller de Anthony Mann. Puis, il incarne l’inspecteur Morales dans «Le mystère de la plage perdue» (1950) de John Sturges; le digne chef indien dans «Au-delà du Missouri» (1951) face à Clark Gable; et donne la réplique à Marlon Brando dans le «Sayonara» (1957) de Joshua Logan. Il est également la vedette de plusieurs productions tournées en Italie, en Espagne et au Mexique.

Parallèlement au cinéma, Ricardo Montalban revient régulièrement sur scène. De 1957 à 1959, il est notamment le partenaire de Lena Horne dans la comédie musicale «Jamaica» à l’Impérial Theatre de Broadway. Une prestation qui lui vaut une nomination au Tony Awards. Il travaille aussi pour la radio, en prêtant sa voix au capitaine du navire de «Lobo del mar», une série hebdomadaire de trente minutes, diffusée dans de nombreux pays hispanophone jusqu’au début des années 70. De 1978 à 1984, il renforce sa notoriété avec la célèbre série télévisée «L’île fantastique», où accompagné du nain Tatoo interprété par Hervé Villechaize, il est monsieur Roarke, directeur d’hôtel d’une île paradisiaque, aux services de riches clients venus assouvir leurs fantasmes. Il apparaît aussi dans de nombreuses séries pour le petit écran, dont «Star trek» (1967) où il interprète de terrible Khan, rôle repris au cinéma en 1981.

En 1993, Ricardo Montalban subit une lourde opération de la colonne vertébrale, l’obligeant à se déplacer en fauteuil roulant pour le reste de sa vie. Il fait malgré tout un peu de télévision et apparaît dans la série cinématographique des «Spy kids» en 2001 et 2003. De santé fragile, l’acteur meurt le 14 janvier 2009, à son domicile de Los Angeles. Il avait quatre-vingt-huit ans.

© Philippe PELLETIER

copyright
1942El verdugo de Sevilla – de Fernando Soler avec Sara García
Five were chosen – de Herbert Kline avec Howard Da Silva
La fuite ( la fuga ) de Norman Foster avec Sally Blane
La razón de la culpa – de Juan José Ortega avec Pedro Infante
1943Cinco fueron escogidos – de Agustín P. Delgado & Herbert Kline avec María Elena Marqués
Sang et volupté ( Santa ) de Norman Foster & Alfredo Gómez de la Vega avec Esther Fernández
1944Les cadets de la marine ( cadetes de la naval / dos pasiones ) de Fernando Palacios avec Abel Salazar
La maison du renard ( la casa de la zorra ) de Juan José Ortega avec Mimí Derba
1945Nosostros – de Fernando A. Rivero avec Emilia Guiú
Adieu torero ( la hora de la verdad ) de Norman Foster avec Virginia Serret
1946Pepita Jiménez– de Emilio Fernández avec Rosita Díaz Gimeno
1947Fantasia ranchera – de Juan José Ortega avec Manuel Noriega
Senorita Toréador ( fiesta ) de Richard Thorpe avec Mary Astor
1948Dans une île avec vous ( on an island with you ) de Richard Thorpe avec Cyd Charisse
Le brigand amoureux ( the kissing bandit ) de Laszlo Benedek avec Frank Sinatra
    + chansons
1949Bastogne ( battleground ) de William A. Wellman avec Van Johnson
La fille de Neptune ( Neptune’s daughter ) de Edward Buzzell avec Esther Williams
    + chansons
Incident de frontière ( border incident ) de Anthony Mann avec George Murphy
1950Le mystère de la plage perdue ( mystery street / murder at Harvard ) de John Sturges avec Sally Forrest
Tourment ( right cross ) de John Sturges avec June Allyson
Les heures tendres ( two weeks with love ) de Roy Rowland avec Jane Powell
1951Au-delà du Missouri ( across the wide Missouri ) de William A. Wellman avec Clark Gable
Le signe des renégats ( mark of the renegade ) de Hugo Fregonese avec Andrea King
CM The million dollar nickel – de ? avec Leslie Caron
    Seulement apparition
1952La femme sans loi ( my man and I ) de William A. Wellman avec Shelley Winters
1953Sombrero – de Norman Foster avec Pier Angeli
Lune de miel au Brésil ( latin lovers ) de Mervyn LeRoy avec Lana Turner
1954L’épée des Sarrasins ( the Saracen blade ) de William Castle avec Carolyn Jones
La belle de Vera Cruz ( sombra verde ) de Roberto Gavaldón avec Ariadna Welter
La sixième victime ( a life in the balance ) de Harry Horner avec Anne Bancroft
La courtisane de Babylone / Sémiramis, esclave et reine ( la cortigiana de babilonia / the queen of Babylon ) de Carlo Ludovico Bragaglia avec Rhonda Fleming
1956Three for Jamie Dawn – de Thomas Carr avec Laraine Day
Le fils du Cheik ( los amantes del desierto / gli amanti del deserto / la figlia dello sceicco / desert warrior ) de Goffredo Alessandrini, Fernando Cerchio, Léon Klimovsky, Ricardo Muñoz Suay & Gianni Vernuccio avec Carmen Sevilla
1957Sayonara – de Joshua Logan avec Marlon Brando
1960L’étrange destin de Nicky Romano ( let no man write my epitaph ) de Philip Leacock avec Jean Seberg
1961Gordon chevalier des mers ( Gordon, il pirata nero / the black buccaneer / black pirate / pirate warrior / rage of the buccaneers ) de Mario Costa avec Liana Orfei
1962Aventures de jeunesse ( Hemingway’s adventures of a young man / adventures of a young man ) de Martin Ritt avec Diane Baker
Scandale au monastère / Miracle à Capertino ( the reluctant saint / Joseph Desa ) de Edward Dmytryk avec Maximilian Schell
Le grand-duc et l’héritière ( love is a ball / all this and money too ) de David Swift avec Ulla Jacobsson
1963Les Cheyennes ( Cheyenne autumn ) de John Ford avec Dolores Del Rio
1964Buenas noches, año nuevo – de Julián Soler avec Silvia Pinal
1965Piège au grisbi ( the money trap ) de Burt Kennedy avec Rita Hayworth
Madame X – de David Lowell Rich avec Lana Turner
1966Dominique ( the singing nun ) de Henry Koster avec Greer Garson
L’évasion la plus longue ( the longest hundred miles ) de Don Weis avec Katharine Ross
1967Les corrupteurs ( Sol Madrid / the heroin gang ) de Brian G. Hutton avec Stella Stevens
1968El gringo ( blue ) de Silvio Narizzano avec Terence Stamp
Sweet Charity ( Sweet Charity : The adventures of a girl who wanted to be loved ) de Bob Fosse avec Shirley MacLaine
1969Les dynamiteros ( la spina dorsale del diavolo / the deserter ) de Burt Kennedy & Niksa Fulgosi avec Richard Crenna
1971Les évadés de la planète des singes ( escape from the planet of the apes ) de Don Taylor avec Kim Hunter
DO Les sentinelles du silence ( cantinelas del silencio ) de Robert Amram
    Seulement narration de la version espagnole
1972La conquête de la planète des singes ( conquest of the planet of the apes ) de Jack Lee Thompson avec Roddy McDowall
Les voleurs de trains ( the train robbers ) de Burt Kennedy avec John Wayne
1975Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Charlton Heston
1976Joe Panther – de Paul Krasny avec Brian Keith
1977Mission to glory / The Father Kino story / Father Kino, Padre on horseback – de Ken Kennedy avec Rory Calhoun
1981Star Trek II, la colère de Khan ( Star Trek : The wrath of Khan / Star Trek II : The wrath of Khan ) de Nicholas Meyer avec Leonard Nimoy
1984Cannonball II ( the cannonball run II ) de Hal Needham avec Burt Reynolds
1985 DO Ricardo Montalban en España – de Carlos Jover
1988Y a-t-il un flic pour sauver la reine ? ( the naked gun : From the files of police squad / the naked gun ) de David Zucker avec Leslie Nielsen
1992 DO The Bronze Screen: 100 tears of the latino image in american cinema – de Nancy De Los Santos, Alberto Domínguez & Susan Racho avec Benicio Del Toro
    Seulement apparition
2001Spy kids 2, espions en herbe ( spy kids 2 : Island of lost dreams ) de Robert Rodriguez avec Antonio Banderas
2003Spy kids 3-D ( spy kids 3-D : Game over ) de Robert Rodriguez avec Salma Hayek
2005 DA Lucas, fourmi malgré lui / Le tyran des fourmis ( ant Bully ) de John A. Davis
    Seulement voix
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1985 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la Guilde des acteurs de cinéma, USA ( 1994 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix NCLR Bravo, USA ( 1995 )

    Prix Spirit of Angelus au festival du cinéma étudiant Prix Angelus de Los Angeles, USA ( 2002 )
Fiche créée le 14 janvier 2009 | Modifiée le 20 avril 2014 | Cette fiche a été vue 6647 fois
PREVIOUSJacqueline Monsigny || Ricardo Montalban || Yves MontandNEXT