CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Olaf Fønss
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Richard Attenborough



Date et Lieu de naissance : 29 août 1923 (Cambridge, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 24 août 2014 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Richard Samuel Attenborough

ACTEUR
Image
1959 Hold-up à Londres (the league of gentlemen) de Basil Dearden avec Jack Hawkins & Nigel Patrick
Image
1964 Les canons de Batasi (guns at Batasi) de John Guillermin avec Flora Robson, Jack Hawkins & Mia Farrow
Image
1966 La canonnière du Yang Tsé (the sand pebbles) de Robert Wise avec Steve McQueen & Candice Bergen
Image
1982 Gandhi – de Richard Attenborough avec Ben Kingsley, John Gielgud, Trevor Howard & John Mills

Richard Attenborough est né le 29 août 1923 à Cambridge. Fils du recteur de l’Université de Leicester, il intègre, grâce à une bourse, l’Académie royale d’art dramatique de Londres et fait, en 1941, ses débuts sur scène. Petit, le visage quelconque et cet air anodin des gens sans histoire, Richard Attenborough cache, sous ce physique banal, des trésors de talent. Il n’a aucune peine à jouer les Anglais moyens mais aussi des personnages équivoques et inquiétants.

C’est Noël Coward qui le pousse à faire du cinéma et l’engage, en 1942, dans le film qu’il réalise avec David Lean, «Ceux qui servent en mer». Dès lors, il tourne avec les meilleurs réalisateurs anglais. John Boulting d’abord, qui le dirige dans plusieurs films: «Le gang des tueurs» (1947), où il campe, face à Hermione Baddeley, un truand glacé et sadique, aux tics étranges, puis «La boîte magique» (1951), avec Robert Donat, sur les débuts du cinéma, et encore «Ce sacré confrère» (1957), qui se passe dans le milieu du barreau et qui réunit le même trio d’acteurs, Attenborough bien sûr et aussi Ian Carmichael et Terry-Thomas, que dans «Après nous le déluge» (1959), où Richard Attenborough campe avec délectation un industriel retors et fielleux. D’autres cinéastes l’engagent aussi: Sidney Gilliat pour «London belongs to me» (1948), où il incarne un des locataires d’une élégante maison londonienne; Roy Ward Baker dans «La nuit commence à l’aube» (1950), qui retrace les mésaventures de l’équipage d’un sous-marin coulé, Cyril Endfield dans «Jet storm» (1958), film catastrophe avant la lettre, où il est le père inconsolable d’une fillette renversée par une voiture, qui traque son assassin dans un avion qu’il a bourré d’explosifs.

Il joue aussi dans nombre de ces impeccables films de guerre anglais, qui savent avec un sens parfait du tempo mêler les scènes intimistes et des reconstitutions tout à fait crédibles. Richard Attenborough y incarne le soldat débrouillard et bon enfant, soucieux de ses intérêts mais sachant se sacrifier pour ses camarades ou son pays. On peut citer, entre autres, «Commando sur Saint-Nazaire» (1952), de Compton Bennett, «Dunkerque» (1957), de Leslie Norman, sur la terrible retraite du même nom ou «Les diables du désert» (1957), de Guy Green. Sollicité par les studios hollywoodiens, il est un des prisonniers de «La grande évasion» (1963), de John Sturges, il incarne aussi Frenchy, le marin ami de Steve McQueen, qui épouse une Chinoise en secret dans «La canonnière du Yang Tsé» (1966), de Robert Wise. Mais son meilleur rôle est sans conteste celui de l’assassin froid et méticuleux de «L’étrangleur de Rellington Place» (1971), de Richard Fleischer; sa composition donne vraiment froid dans le dos.

Peu à peu, cependant, sa carrière de réalisateur prend le pas sur celle d’acteur. Dès 1968, Richard Attenborough se moque du premier conflit mondial et de la guerre en général dans «Dieu que la guerre est jolie!», où généraux et politiciens dansent le quadrille. En 1977, il livre un film de guerre plus classique avec «Un pont trop loin», qui réunit Dirk Bogarde et Michael Caine. Féru de «biopics», comme on dit, il nous fait revivre, de façon assez académique, les jeunes années de Churchill dans «Les griffes du lion» (1971), avant de nous donner, avec «Gandhi» (1982), un grand film, scrupuleux et honnête, magnifié par l’époustouflante interprétation de Ben Kingsley. Ambassadeur de l’UNICEF et anobli en 1976, marié à Sheila Sim, Sir Richard Attenborough décède, le 24 août 2014, dans une maison de repos londonienne.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1942Ceux qui servent la mer ( in which we serve ) de David Lean & Noel Coward avec Noel Coward
1943Schweik’s new adventures / It started at midnight – de Carl Lamac avec Lloyd Pearson
The hundred pound window – de Brian Desmond Hurst avec Anne Crawford
1945La grande aventure / Cinquante secondes sur Berlin ( journey together ) de John Boulting avec Edward G. Robinson
Une question de vie ou de mort ( a matter of life and death / stairway to heaven ) de Emeric Pressburger & Michael Powell avec Kim Hunter
1946School for secrets / Secret flight – de Peter Ustinov avec Ralph Richardson
Dancing with crime – de John Paddy Carstairs avec Sheila Sim
1947Les pirates de la Manche ( the man within / the smugglers ) de Bernard Knowles avec Joan Greenwood
Le gang des tueurs ( Brighton Rock / young Scarface ) de John Boulting avec Hermione Baddeley
1948London belongs to me / Dulcimer Street – de Sidney Gilliat avec Alastair Sim
The Guinea pig / The outsider – de Roy Boulting avec Bernard Miles
1949Le rideau se lève ( the lost people ) de Bernard Knowles & Muriel Box avec Mai Zetterling
Boys in brown – de Montgomery Tully avec Jack Warner
La nuit recommence à l’aube ( morning departure / operation disaster ) de Roy Ward Baker avec John Mills
1951La boite magique ( the magic box ) de John Boulting avec Robert Donat
Hell is sold out – de Michael Anderson avec Herbert Lom
1952Commando sur Saint-Nazaire ( the gift horse / glory at sea ) de Compton Bennett avec Trevor Howard
Ding dong dingue ( father’s doing fine ) de Henry Cass avec Heather Tatcher
1953Eight o’clock walk – de Lance Comfort avec Cathy O’Donnell
1955Le bateau qui mourut de honte ( the ship that died of shame / PT raiders ) de Michael Relph & Basil Dearden avec George Baker
Ce sacré z’héros / Un crétin s’en va-t-en guerre ( private’s progress ) de John Boulting avec Dennis Price
1956Le bébé et le cuirassé ( the baby and the battleship ) de Jay Lewis avec Bryan Forbes
Ce sacré confrère ( brothers in law ) de Roy Boulting avec Ian Carmichael
1957The scamp / Strange affection – de Wolf Rilla avec Terence Morgan
Dunkerque ( Dunkirk ) de Leslie Norman avec John Mills
Les diables du désert ( sea of sand / desert patrol ) de Guy Green avec Michael Craig
1958The man upstairs – de Don Chaffey avec Bernard Lee
Le traître est parmi nous / Le mouchard ( danger within / breakout ) de Don Chaffey avec Richard Todd
Jet storm / Killing urge – de Cy Endfield avec Stanley Baker
Après moi le déluge ( I’m all right Jack ) de John Boulting avec Terry-Thomas
1959SOS Pacifique ( SOS Pacific ) de Guy Green avec Pier Angeli
Hold-up à Londres / Colonel Hyde contre Scotland Yard ( the league of gentlemen ) de Basil Dearden avec Jack Hawkins
    Prix Zulueta du meilleur acteur au festival international du film de San Sebastián, Espagne

Le silence de la colère ( the angry silence ) de Guy Green avec Michael Craig
    + production
1960Tout au long de la nuit ( all night long ) de Basil Dearden avec Betsy Blair
Le vent garde son secret ( whistle down the wind ) de Bryan Forbes avec Hayley Mills
    Seulement production
1961On n’y joue qu’a deux / L’amour est un jeu à deux ( only two can play ) de Sidney Gilliat avec Peter Sellers
1962The dock brief / Trial and error – de James Hill avec David Lodge
La chambre indiscrète / La chambre en forme de L. ( the L-shaped room ) de Bryan Forbes avec Leslie Caron
    Seulement production
1963La grande évasion ( the great escape ) de John Sturges avec Steve McQueen
Le secret du docteur Whitset ( the third secret ) de Charles Crichton avec Diane Cilento
1964Le rideau de brume ( seance at a wet afternoon ) de Bryan Forbes avec Kim Stanley
    + production
    BAFTA du meilleur acteur aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix du meilleur acteur au festival international du film de San Sebastián, Espagne

Les canons de Batasi ( guns at Batasi ) de John Guillermin avec Flora Robson
    BAFTA du meilleur acteur aux British Academy Awards, Grande-Bretagne
1965Le vol du Phoenix ( flight of the Phoenix ) de Robert Aldrich avec James Stewart
1966La canonnière du Yang Tsé ( the sand pebbles ) de Robert Wise avec Candice Bergen
    Golden Globe du meilleur second rôle masculin de cinéma, USA

L’extravagant docteur Dolittle ( doctor Dolittle ) de Richard Fleischer avec Rex Harrison
    + chansons
    Golden Globe du meilleur second rôle masculin de cinéma, USA
1967Trio d’escrocs / Trio d’espions ( only when I larf ) de Basil Dearden avec Alexandra Stewart
Un mari dans le grenier ( the bliss of Mrs. Blossom ) de Joseph McGrath avec Shirley MacLaine
1968Oh ! que la guerre est jolie / Ah ! Dieu que la guerre est jolie ( oh ! what a lovely war ) de Richard Attenborough avec Laurence Olivier
    Seulement réalisation & production
David Copperfield – de Delbert Mann avec Wendy Hiller
1969Un Beatle au paradis ( the magic Christian ) de Joseph McGrath avec Laurence Harvey
La dernière grenade ( the last grenade ) de Gordon Flemyng avec Honor Blackman
1970Le magot ( loot ) de Silvio Narizzano avec Lee Remick
A severed head – de Dick Clement avec Ian Holm
1971L’étrangleur de Rellington Place ( 10 Rillington Place ) de Richard Fleischer avec John Hurt
Les griffes du lion ( young Winston ) de Richard Attenborough avec Simon Ward
    Seulement réalisation & production
1974Dix petits nègres ( and then there were none / ein unberkannter rechnet ab / ten little indians / diez negritos / zehn kleine negerlein / …e poi non ne rimasse nessumo ) de Peter Collinson avec Elke Sommer
Rosebud – de Otto Preminger avec Peter O’Toole
Brannigan ( Joe Battle ) de Douglas Hickox avec John Wayne
1975Conduct unbecoming – de Michael Anderson avec Christopher Plummer
1977Les joueurs d’échecs ( shatranj ke khiladi / the chess players / শতরঞ্জ কি খিলাড়ি ) de Satyajit Ray avec Sanjeev Kumar
Un pont trop loin ( a bridge too far ) de Richard Attenborough avec Robert Redford
    Seulement réalisation & apparition
1978Magic – de Richard Attenborough avec Ann-Margret
    Seulement réalisation
1979La guerre des otages ( the human factor ) de Otto Preminger avec John Gielgud
1982Gandhi – de Richard Attenborough avec Ben Kingsley
    Seulement réalisation & production
    Oscar du meilleur film, USA

    Oscar du meilleur réalisateur, USA

    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    BAFTA du meilleur film aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    BAFTA du meilleur réalisateur aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    David du meilleur film étranger, Italie

    Prix DGA pour la réalisation d’un film de cinéma par la Guilde des Réalisateurs Américains, USA

    Prix d’Or du film étranger par la guilde des arts germaniques du cinéma, Allemagne

    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film étranger par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1984Chorus line ( a chorus line ) de Richard Attenborough avec Michael Douglas
    Seulement réalisation
1986 DO Mère Teresa ( Mother Teresa ) de Ann Petrie & Jeanette Petrie
    Seulement narration
1987Le cri de la liberté ( cry freedom ) de Richard Attenborough avec Denzel Washington
    Seulement réalisation & production
    Prix Paix du Cinéma – Mention d’Honneur – au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Caméra Berlinoise au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1991Chaplin – de Richard Attenborough avec Robert Downey Jr.
    Seulement réalisation & production
1992Jurassic Park ( JP ) de Steven Spielberg avec Laura Dern
1993Les ombres du cœur ( Shadowlands ) de Richard Attenborough avec Debra Winger
    Seulement réalisation & production
    Prix Alexander Korda du meilleur film britannique aux British @Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix Studio Crystal Heart au festival du cinéma Heartland d’Indianapolis, USA

DO In darkest Hollywood : Cinema and apartheid – de Peter Davis & Daniel Riesenfeld avec Bono
    Seulement apparition
1994Miracle sur la 34ème Rue ( miracle on 34th Street ) de Les Mayfield avec Elizabeth Perkins
DO A century of cinema – de Caroline Thomas avec Kirk Douglas
    Seulement apparition
1995Le temps d’aimer ( in love and war ) de Richard Attenborough avec Sandra Bullock
    Seulement réalisation & production
1996 Hamlet ( William Shakespeare’s Hamlet ) de Kenneth Branagh avec Jack Lemmon
E=mc2 ( wavelength ) de Benjamin Fry avec Liza Walker
1997 Le monde perdu : Jurassic Park ( the lost world : Jurassic Park ) de Steven Spielberg avec Julianne Moore
1998Elizabeth ( Elizabeth : The virgin queen ) de Shekhar Kapur avec Cate Blanchett
1999Grey Owl, celui qui rêvait d’être indien ( Grey Owl ) de Richard Attenborough avec Pierce Brosnan
    Seulement réalisation & production
2000 DO Ljuset håller mig sällskap / Light keeps me company – de Carl-Gustav Nykvist avec Bibi Andersson
    Seulement apparition
2001Puckoon – de Terence Ryan avec Elliott Gould
2002 DO Charlie : The life and art of Charles Chaplin – de Richard Schickel avec Johnny Depp
    Seulement apparition
DO Richard Attenborough : The Actors’ director – de Tony Earnshaw & Jim Moran avec Tony Earnshaw
2004Tres en el camino / Within the way without – de Laurence Boulting avec Carolina Calvo
    Seulement voix
2005 DO The needs of Kim Stanley – de Dani Minnick avec Kim Stanley
    Seulement apparition
2006 CM Welcome to the world war – de Lancelot Narayan avec Corin Redgrave
2007L’amour à jamais ( closing the ring ) de Richard Attenborough avec Shirley MacLaine
    Seulement réalisation & production
AUTRES PRIX :
      
    David Européen aux prix David di Donatello, Italie ( 1983 )

    Prix Dilys Powell par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne ( 1995 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Fort Lauderdale, USA ( 1999 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international de cinéma de Chicago, USA ( 2000 )
Fiche créée le 18 janvier 2009 | Modifiée le 28 septembre 2017 | Cette fiche a été vue 6474 fois
PREVIOUSHenri Attal || Richard Attenborough || Lionel AtwillNEXT