CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Judy Canova
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Richard Barthelmess



Date et Lieu de naissance : 9 mai 1895 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 17 août 1963 (Southampton, New York, USA)
Nom Réel : Richard Semler Barthelmess

ACTEUR
Image
1920 A travers la tempête (way down East) de David Wark Griffith & Elmer Clifton avec Lillian Gish & Kate Bruce
Image
1927 Son plus beau combat (the patent leather kid) de Alfred Santell avec Molly O’Day & Lawford Davidson
Image
1930 La patrouille de l’aube (the dawn patrol) de Howard Hawks avec Douglas Fairbanks Jr. & Neil Hamilton
Image
1935 Ultime forfait (four hours to kill !) de Mitchell Leisen avec Gertrude Lawrence, Helen Mack & Ray Milland

Fils d’une comédienne de théâtre, Caroline Harris (1867-1937), Richard Barthelmess grandit dans le milieu artistique. Il fait ses premiers pas au collège dans une troupe d’amateurs. C’est l’actrice russe Alla Nazimova, à qui la mère de Richard donne des leçons particulières d’anglais, qui l’encourage à débuter une carrière professionnelle d’acteur et lui donne sa chance. Il joue à ses côtés dans «Epouses de guerre» de Herbert Brenon en 1916. Suit une série de rôles de jeune premier romantique auprès des plus grandes stars de l’époque: Marguerite Clark, Madge Kennedy, Theda Bara et Dorothy Gish. Ces interprétations retiennent toute l’attention de David Wark Griffith, lequel lui fait signer un contrat de trois ans en 1919.

C’est le début d’une période faste pour Richard Barthelmess qui devient rapidement une grande vedette sous la direction de David Wark Griffith, notamment grâce au «Lys brisé», (1918) avec Lillian Gish. L’année suivante, ils se retrouvent dans «Le cœur se trompe», puis en 1920, pour «A travers l’orage». Ce film contient une scène d’anthologie du cinéma muet: La fameuse lutte de Richard Barthelmess contre les éléments naturels sur une rivière gelée où on le voit sautant d’un banc de glace à l’autre pour sauver Lillian Gish entraînée à la dérive. En 1920, il épouse l’actrice Marie Hay. Par la suite, il crée sa propre société de production, «Inspiration Film Company», avec Charles Duell et Henry King. Il en sort «Quand une maman pleure» (1921) réalisé par Henry King, qui est un grand succès. Il incarne dans ce film un jeune montagnard qui prend la défense d’une communauté rurale contre des forçats en cavale. En 1929, il est nominé dans la catégorie du meilleur acteur pour la première remise de l’histoire des «Academy Awards» pour «Son dernier combat» (1927) et «Le bâillon» (1927), mais Emil Jannings lui ravit la place. Il divorce en 1927 et l’année suivante épouse en secondes noces Jessica Stewart Sargent. Le personnage du jeune campagnard courageux lui semble destiné, on le retrouve en 1928 dans «The little shepherd of Kingdom come» de Alfred Santell. Cependant, il commence à être moins convaincant dans ce rôle, où, déjà trentenaire, il incarne un adolescent.

C’est maintenant l’avènement du cinéma parlant, et avec lui, les premières difficultés d’adaptation pour Richard Barthelmess, pas toujours à son aise face à un débit rapide requis. Toutefois, il s’en sort plutôt bien dans «La patrouille de l’aube» (1930) de Howard Hawks avec Douglas Fairbanks Jr.; «Son plus beau combat» (1931) de William Dieterle avec Johnny Mack Brown; «Ombres vers le sud» (1932) de Michael Curtiz avec Bette Davis; «Héros à vendre» (1933) de William A. Wellman avec Loretta Young et «Massacre» (1934) de Alan Crosland avec Ann Dvorak et Claire Dodd. il est aussi très convainquant en aviateur perturbé dans «Seuls les anges ont des ailes» (1939) ou il retrouve une nouvelle fois Howard Hawks et a pour partenaires Cary Grant, Jean Arthur et Rita Hayworth. Malgré ces films, un déclin s’est amorcé dans sa carrière, d’autres films dans lesquels il tourne n’ont pas le succès escompté. La guerre survient, qui mettra un point final à celle-ci. Richard Barthelmess sert comme lieutenant dans la «Naval Reserve». Il abandonne le cinéma par la suite et se retire à Long Island. Il succombe à Southampton, d’un cancer durant l’été 1963, à l’âge de soixante-huit ans, et est inhumé au cimetière Ferncliff d’Hartsdale aux Etats-Unis.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1916Blanche Neige ( Snow White ) de J. Searle Dawley avec Marguerite Clark
Just a song at twilight – de Carlton S. King avec Evelyn Greeley
Epouses de guerre ( war brides ) de Herbert Brenon avec Alla Nazimova
Gloria’s romance – de Colin Campbell & Walter Edwin avec Billie Burke
    Sérial en 20 épisodes
    1 : Lost in the Everglades
    2 : Caught by the Seminoles
    3 : A perilous love
    4 : The social vortex
    5 : The gathering storm
    6 : Hidden fires
    7 : The harvest of sin
    8 : The mesh of mystery
    9 : The shadow of scandal
    10 : Tangled threads
    11 : The fugitive witness
    12 : Her fighting spirit
    13 : The midnight riot
    14 : The floating trap
    15 : The murderer at bay
    16 : A modern pirate
    17 : The tell-tale envelope
    18 : The bitter thruth
    19 : Her vow fulfilled
    20 : Love’s reward
The Valentine girl – de J. Searle Dawley avec Adolphe Menjou
1917L’enlèvement de Babette ( Bab’s burglar ) de J. Searle Dawley avec Marguerite Clark
The eternal sin / Lucretia Borgia / The queen mother – de Herbert Brenon avec Florence Reed
Presque mariés ( nearly married ) de Chester Withey avec Madge Kennedy
Bab’s diary – de J. Searle Dawley avec Nigel Barrie
Les sept cygnes ( the seven swans ) de J. Searle Dawley avec Marguerite Clark
La dame aux camélias ( Camille ) de J. Gordon Edwards avec Theda Bara
The soul of Magdalen / The soul of a Magdalen / The soul of a Magdalene – de Burton L. King avec Olga Petrova
The street of illusion – de William Parke avec Gladys Hulette
The moral code – de Ashley Miller avec Anna Q. Nilsson
For valour – de Albert Parker avec Mabel Ballin
Sunshine Nan – de Charles Giblyn avec Helen Tracy
1918Le mariage secret ( the hope chest ) de Elmer Clifton avec Dorothy Gish
Boots – de Elmer Clifton avec Dorothy Gish
Hit-the-trail Holliday – de Marshall Neilan avec Marguerite Clayton
Wild primerose – de Frederick A. Thomson avec Gladys Leslie
Trois maris pour une femme ( three men and a girl ) de Marshall Neilan avec Marguerite Clark
Rich man, poor man – de G. Searle Doulay avec Marguerite Clark
Le lys brisé ( broken blossoms / the Chink and the child / scarlet blossoms / the yellow man and the girl ) de David Wark Griffith avec Donald Crisp
Peppy Polly – de Elmer Clifton avec Dorothy Gish
1919I’ll get him yet – de Elmer Clifton avec Dorothy Gish
Le cœur se trompe ( the greatest question / idol dancer / love flower ) de David Wark Griffith avec Lillian Gish
Dans la tourmente ( the girl who stayed at home ) de David Wark Griffith avec Kate Bruce
Le calvaire d’une mère ( scarlet days ) de David Wark Griffith avec Carol Dempster
1920A travers la tempête / A travers l’orage ( way down East ) de David Wark Griffith & Elmer Clifton avec Lillian Gish
La danseuse idole ( the idol dancer ) de David Wark Griffith avec Clarine Seymour
La fleur d’amour ( the love flower ) de David Wark Griffith avec Carol Dempster
CM Screen snapshots, series 1, No. 20 – de ? avec Larry Semon
    Seulement apparition
1921Quand une maman pleure / David l’endurant ( tol’able David ) de Henry King avec Gladys Hulette
Sonny – de Henry King avec Margaret Seddon
Le septième jour ( the seventh day ) de Henry King avec Frank Losee
Experience – de George Fitzmaurice avec Nita Naldi
CM Screen snapshots, series 2, No. 14-F – de ? avec Mary MacLaren
    Seulement apparition
1922Just a song at twilight – de Burton L. King avec Pedro de Cordoba
The bond boy / The bondboy – de Henry King avec Charles Hill Mailes
1923Furie ( fury ) de Henry King avec Dorothy Gish
Le châle aux fleurs de sang ( the bright shawl ) de John S. Robertson avec Dorothy Gish
Twenty-one – de John S. Robertson avec Dorothy Cumming
Par l’épée ( the fighting blade ) de John S. Robertson avec Dorothy Mackaill
1924Le cottage enchanté ( the enchanted cottage ) de John S. Robertson avec May McAvoy
Shore leave – de John S. Robertson avec Nick Long
Classmates / Winning through – de John S. Robertson avec Madge Evans
1925Soul-fire – de John S. Robertson avec Bessie Love
    + production
The beautiful city – de Kenneth S. Webb avec Dorothy Gish
New toys – de John S. Robertson avec Mary Hay
    + production
Just suppose – de Kenneth S. Webb avec Lois Moran
1926Ransom’s folly – de Sidney Olcott avec Dorothy Mackaill
Un gentleman amateur ( the amateur gentleman ) de Sidney Olcott avec Dorothy Dunbar
Sous le regard d’Allah ( the white black ship ) de Sidney Olcott avec Patsy Ruth Miller
1927The drop kick / Glitter – de Millard Webb avec Barbara Kent
Son plus beau combat / Son dernier combat ( the patent leather kid ) de Alfred Santell avec Molly O’Day
Le bâillon ( the noose ) de John Francis Dillon avec Montagu Love
Le torrent fatal ( weary river ) de Frank Lloyd avec Betty Compson
1928La roue du destin ( wheel of chance ) de Alfred Santell avec Warner Oland
La danseuse captive ( scarlet seas ) de John Francis Dillon avec Betty Compson
The little shepherd of Kingdom Come / Kentucky courage – de Alfred Santell avec Molly O’Day
Out of the ruins – de John Francis Dillon avec Marian Nixon
Parasites ( drag ) de Frank Lloyd avec Alice Day
1929Young nowheres – de Frank Lloyd avec Marian Nixon
The show of shows – de John G. Adolfi avec John Barrymore
    Seulement apparition
Adios ( the lash / Don Francisco Delfina / El Puma ) de Frank Lloyd avec Mary Astor
Le fils du ciel ( son of the gods ) de Frank Lloyd avec Constance Bennett
1930The finger points – de John Francis Dillon avec Fay Wray
La patrouille de l’aube ( the dawn patrol / flight commander ) de Howard Hawks avec Douglas Fairbanks Jr.
1931Son plus beau combat / Le dernier vol ( the last flight ) de William Dieterle avec David Manners
CM Les bijoux volés ( slippery pearls / the stolen jools ) de William McGann avec Buster Keaton
    Seulement apparition
CM How I play golf, by Bobby Jones No. 1: « The putter » - de George Marshall avec Bobby Jones
    Seulement apparition
1932Alias the doctor – de Lloyd Bacon & Michael Curtiz avec Marian Marsh
Ombres vers le sud ( cabin in the cotton ) de Michael Curtiz avec Bette Davis
1933Le signal ( Central Airport ) de William A. Wellman avec John Wayne
Héros à vendre ( heroes for sale / breadline ) de William A. Wellman avec Loretta Young
Massacre – de Alan Crosland avec Ann Dvorak
1934Un héros moderne ( a modern hero ) de Georg Wilhelm Pabst avec Jean Muir
1935Midnight alibi – de Alan Crosland avec Helen Chandler
Ultime forfait ( four hours to kill ! ) de Mitchell Leisen avec Gertrude Lawrence
CM Starlit days at the Lido – de ? avec Donald Grayson
    Seulement apparition
1936Spy of Napoleon / The invader / The man who changed his mind – de Maurice Elvey avec Dolly Haas
1939Seuls les anges ont des ailes ( only angels have wings ) de Howard Hawks avec Rita Hayworth
L’homme qui parlait trop ( the man who talked to much / Broadway lawyer / the sentence ) de Vincent Sherman avec Virginia Bruce
1941 CM Meet the stars #5 : Hollywood meets the Navy – de Harriet Parsons avec Charles Butterworth
    Seulement apparition
1942Au coin de la 44ème rue ( the mayor of 44th Street ) de Alfred E. Green avec Anne Shirley
Les écumeurs ( the spoilers ) de Ray Enright avec Marlene Dietrich
Fiche créée le 17 avril 2008 | Modifiée le 19 septembre 2017 | Cette fiche a été vue 5348 fois
PREVIOUSYves Barsacq || Richard Barthelmess || Freddie BartholomewNEXT