CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Sam Edwards
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Richard Brooks



Date et Lieu de naissance : 18 mai 1912 (Philadelphie, Pennsylvanie, USA)
Date et Lieu de décès : 11 mars 1992 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Reuben Sax

REALISATEUR
Image
1952 Bas les masques (deadline U.S.A.) de Richard Brooks avec Humphrey Bogart & Ethel Barrymore
Image
1956 Le carnaval des dieux (something of value) de Richard Brooks avec Rock Hudson & Sidney Poitier
Image
1960 Elmer Gantry, le charlatan (Elmer Gantry) de Richard Brooks avec Burt Lancaster & Jean Simmons
Image
1967 De sang froid (in cold blood) de Richard Brooks avec Scott Wilson, Ruth Storey & Robert Blake

Richard Brooks naît sous le nom de Reuben Sax le 18 mai 1912 à Philadelphie. Il interrompt ses études de journalisme à Temple University et quitte le domicile familial lorsqu’il apprend que ses parents s’endettaient pour lui payer ses études. Travaillant d’abord comme journaliste, il change son nom et s’installant à Los Angeles, écrit les scénarios de deux films de Maria Montez «Princesse des îles / La sauvagesse blanche» et «Le signe du cobra» (1943). Il rejoint les Marines et fait la connaissance de Robert Ryan au Camp Pendleton à San Diego, qui aime beaucoup le roman «L’aventure du caporal Mitchell» que Brooks vient d’écrire basé sur son expérience militaire, souhaitant interpréter le personnage principal dans une adaptation cinématographique. Le producteur Mark Hellinger engage Brooks et le roman est porté à l’écran avec Robert Ryan dans le rôle principal, «Feux croisés» (1947), premier film Hollywoodien traitant de l’antisémitisme.

Richard Brooks continue à écrire des scénarios, notamment pour les débuts de Burt Lancaster dans «Les tueurs» (1946), «Les démons en liberté» (1947) et pour John Huston, qui est un de ses mentors, «Key Largo» (1948). Il passe à la réalisation avec «Cas de conscience» (1950) avec Cary Grant, suivi de plusieurs films dont «Bas les masques» (1952) avec son ami Humphrey Bogart et «Sergent la Terreur» (1953) avec Richard Widmark, mettant à profit pour ces deux derniers films ses propres expériences journalistiques et militaires. Il se fait remarquer avec le controversé «Graine de violence» (1954), et fait partie des réalisateurs «rebelles» d’Hollywood mentionnés dans les «Cahiers du Cinéma» en Décembre 1955, avec Anthony Mann, Nicholas Ray et Robert Aldrich. Richard Brooks aborde de nouveau le thème du racisme et de l’intolérance, qui lui tient à cœur, dans «La dernière chasse» (1955) et «Le carnaval des dieux» (1956). Il adapte par deux fois des pièces de Tennessee Williams, dans les remarqués «La chatte sur un toit brûlant» (1957) et «Doux oiseau de jeunesse» (1962), tous deux avec Paul Newman.

Bénéficiant d’une relative indépendance pendant le reste de sa carrière, Richard Brooks reçoit l’Oscar du meilleur scénario pour son film «Elmer Gantry, le Charlatan» (1960) avec Burt Lancaster et Jean Simmons, qu’il épouse la même année, divorçant en 1980. Son adaptation du roman «Lord Jim» (1964) avec Peter O’Toole, qu’il produit et réalise, est son film le plus cher et un cuisant échec au box-office, qu’il rattrape l’année suivante avec «Les professionnels» (1965), réunissant Burt Lancaster, Claudia Cardinale, Jack Palance, Lee Marvin, Robert Ryan et Woody Strode pour un western trépidant et picaresque, se déroulant au Mexique. Brooks est ensuite choisi par Truman Capote pour réaliser l’adaptation cinématographique de son roman à succès «De sang froid» (1967) pour lequel il choisit un style semi-documentaire, en noir et blanc, imposant des acteurs inconnus dans les rôles principaux des deux tueurs: Scott Wilson et Robert Blake (qui connaîtra le succès avec le rôle de Baretta à la télévision). Richard Brooks termine sa carrière avec deux films remarqués, d’abord un retour au western «La chevauchée sauvage» (1974) avec Gene Hackman et Candice Bergen, puis un film à nouveau sujet à controverses, «À la recherche de Mister Goodbar» (1977) avec Diane Keaton, sur la quête de satisfaction sexuelle d’une enseignante dans les bars de célibataires, traitant de façon franche la sexualité. Il décède d’une défaillance cardiaque le 11 mars 1992 à Los Angeles, âgé de 79 ans.

© Tarek MSADEK

copyright
1942Régime de terreur ( men of Texas / men of destiny ) de Ray Enright avec Jackie Cooper
    Seulement scénario
La ville du péché ( Sin Town / Sin City ) de Ray Enright avec Constance Bennett
    Seulement dialogues additionels
Don Winslow of the Coast Guard – de Lewis D. Collins & Ray Taylor avec Don Terry
    Sérial en 13 épisodes – Seulement dialogues additionels
    1 : Trapped in blazing sea
    2 : Battling a U-Boat
    3 : The crash in the clouds
    4 : The scorpion strikes
    5 : A flaming target
    6 : Ramming the submarine
    7 : Bombed in the ocean depths
    8 : Blackout treachery
    9 : The torpedo strikes
    10 : Blasted from the skies
    11 : A flight to the death
    12 : A death trap
    13 : Capturing the scorpion
1943Princesse des îles / La sauvagesse blanche ( white savage / white captive ) de Arthur Lubin avec Maria Montez
    Seulement scénario
My best gal – de Anthony Mann avec Jane Withers
    Seulement sujet & scénario
Le signe du cobra ( cobra woman ) de Robert Siodmak avec Lon Chaney Jr.
    Seulement scénario
1946Les tueurs ( the killers / a man alone ) de Robert Siodmak avec Ava Gardner
    Seulement scénario – Non crédité
Swell guy – de Frank Tuttle avec Ann Blyth
    Seulement scénario
1947Les démons en liberté ( brute force ) de Jules Dassin avec Yvonne De Carlo
    Seulement scénario
Feux croisés ( crossfire ) de Edward Dmytryk avec Robert Mitchum
    Seulement nouvelle & scénario
    Edgar du meilleur auteur aux Edgar Allan Poe Awards, USA
1948Ombres sur Paris ( to the victor ) de Delmer Daves avec Viveca Lindfors
    Seulement scénario
Key Largo – de John Huston avec Lauren Bacall
    Seulement scénario
1949Faites vos jeux ( any number can play ) de Mervyn LeRoy avec Clark Gable
    Seulement scénario
1950Cas de conscience ( crisis ) de Richard Brooks avec Cary Grant
    + scénario
Le mystère de la plage perdue ( mystery street / murder at Harvard ) de John Sturges avec Ricardo Montalban
    Seulement scénario
Khu klux klan ( storm warning ) de Stuart Heisler avec Ginger Rogers
    Seulement scénario
1951Miracle à Tunis ( the light touch ) de Richard Brooks avec Pier Angeli
    + scénario
1952Bas les masques / Du sang à la une ( deadline U.S.A. / deadline ) de Richard Brooks avec Humphrey Bogart
    + scénario
Le cirque infernal ( battle circus ) de Richard Brooks avec June Allyson
    + scénario
1953Sergent la terreur ( take the high ground ! ) de Richard Brooks avec Richard Widmark
1954La dernière fois que j’ai vu Paris ( the last time I saw Paris ) de Richard Brooks avec Van Johnson
    + scénario
La flamme et la chair ( the flame and the flesh ) de Richard Brooks avec Lana Turner
Graine de violence ( blackboard jungle / the blackboard jungle ) de Richard Brooks avec Glenn Ford
    + scénario
1955La dernière chasse ( the last hunt ) de Richard Brooks avec Robert Taylor
    + scénario
1956Le repas de noce ( the catered affair / wedding breakfast ) de Richard Brooks avec Bette Davis
Le carnaval des dieux ( something of value / Africa ablaze ) de Richard Brooks avec Rock Hudson
    + scénario
    Prix San Giorgio au festival du cinéma de Venise, Italie
1957Les frères Karamazov ( the brothers Karamazov / the murder of Dmitri Karamazov ) de Richard Brooks avec Yul Brynner
    + scénario
La chatte sur un toit brûlant ( cat on a hot tin roof ) de Richard Brooks avec Paul Newman
    + scénario
1960Elmer Gantry, le charlatan ( Elmer Gantry ) de Richard Brooks avec Burt Lancaster
    + scénario
    Oscar du meilleur scénario adaptation, USA

    Prix WGA Screen du meilleur scénario dramatique par la Guilde des scénaristes américains, USA
1962Doux oiseau de jeunesse ( sweet bird of youth ) de Richard Brooks avec Geraldine Page
    + scénario
1964Lord Jim – de Richard Brooks avec Peter O’Toole
    + scénario & production
1965Les professionnels ( the professionals ) de Richard Brooks avec Claudia Cardinale
    + scénario & production
1967De sang froid ( in cold blood ) de Richard Brooks avec John Forsythe
    + scénario & production
    David du meilleur réalisateur étranger, Italie

    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA
1968The happy ending – de Richard Brooks avec Jean Simmons
    + scénario & production
1971Dollars / Le coup ( $ / the heist ) de Richard Brooks avec Warren Beatty
    + scénario
1974La chevauchée sauvage ( bite the bullet ) de Richard Brooks avec Gene Hackman
    + scénario & production
    Wrangler de Bronze du meilleur film de cinéma aux Western Heritage Awards, USA
1977À la recherche de Mister Goodbar ( looking for Mr. Goodbar ) de Richard Brooks avec Diane Keaton
    + scénario
1982Meurtres en direct ( wrong is right / the man with the deadly lens ) de Richard Brooks avec Sean Connery
    + scénario & production
1985La fièvre du jeu ( fever pitch ) de Richard Brooks avec Ryan O’Neal
    + scénario
1990 DO Listen up : The lives of Quincy Jones – de Ellen Weissbrod avec Quincy Jones
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix Laurel pour sa carrière de scénariste dramatique par la Guilde des scénaristes américains, USA ( 1967 )

    Prix Preston Sturges par la guilde des réalisateurs américains, USA ( 1990 )
Fiche créée le 6 avril 2014 | Modifiée le 15 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 1982 fois
PREVIOUSMel Brooks || Richard Brooks || Claude BrossetNEXT