CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Kenneth More
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Richard Burton



Date et Lieu de naissance : 10 novembre 1925 (Pontrhydyfen, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 5 août 1984 (Nyon, Suisse)
Nom Réel : Richard Walter Jenkins Jr.

ACTEUR
Image
1963 Hôtel International (the V.I.P’s) de Anthony Asquith avec Elizabeth Taylor, Louis Jourdan & Maggie Smith
Image
1965 L’espion qui venait du froid (the spy who came in from the cold) de Martin Ritt avec Claire Bloom
Image
1977 Equus – de Sidney Lumet avec Peter Firth, Colin Blakely, Harry Andrews, Jenny Agutter & Joan Plowright
Image
1984 1984 (nineteen eighty-four) de Michael Radford avec John Hurt, Suzanna Hamilton, Cyril Cusack & Gregor Fisher

Issu d’une famille nombreuse de mineurs gallois, Richard Walter Jenkins Jr. voit le jour le 10 novembre 1925, à Pontrhydyfen (Angleterre). Au cours de son adolescence, le jeune homme interprète brillamment tous les classiques du théâtre anglais, sous la coupe de son professeur d’art dramatique, Philip Burton. Pendant la seconde guerre mondiale, il s’engage dans la Royal Air Force, puis à la fin du conflit, reprend ses études au Collège d’Exeter à Oxford. Par la suite, il se fait appeler Richard Burton, en hommage à son mentor, et poursuit ses apparitions scéniques.

En 1948, Richard, devenu un acteur shakespearien confirmé des planches britanniques, débute au cinéma dans «Les derniers jours de Dolwyn» de Emlyn Williams. Les années suivantes, il tourne quelques films dans son pays, mais gagne rapidement Hollywood. En effet, il est contacté par la Twentieth Century Fox, pour tourner dans «Ma cousine Rachel» aux côtés de Olivia de Havilland. Son interprétation lui vaut d’ailleurs le Golden Globe du meilleur espoir masculin. Dans les années cinquante, il serre dans ses bras les plus grandes stars féminines, parmi lesquelles: Jean Simmons dans «La tunique» (1953), Susan Hayward dans «Les gladiateurs» (1953), Lana Turner dans «La mousson» (1955) et Angie Dickinson dans «Le buisson ardent» (1959).

En 1963, il remplace Stephen Boyd pour incarner Marc-Antoine dans la coûteuse production de Joseph L. Mankiewicz: «Cléopâtre» aux côtés de la sublime Elizabeth Taylor. Les deux stars qui poursuivent leur histoire d’amour hors des plateaux, se marient le 15 mars 1964. Cette même année, Richard Burton tourne avec un autre monstre sacré: Ava Gardner dans «La nuit de l’iguane» sous la direction de John Huston. Richard est certainement l’un des plus grands acteurs de son époque. Cependant, afin de financer les dépenses faramineuses de son couple, il préfère souvent tourner dans des productions qui ne se montrent pas à la hauteur de son indéniable talent. En 1965, il joue dans «Qui a peur de Virginia Woolf ?» de Mike Nichols, toujours aux côtés de Elizabeth Taylor. Il enchaîne ensuite avec différents films, dont: «Les comédiens» (1967) de Peter Glenville et «Boom !» (1968) de Joseph Losey.

Dans les années soixante dix, Richard est un homme usé, fatigué par les excès d’alcool, de mariages, de divorces et de scandales. Il tourne encore dans quelques films alimentaires et participe à des productions télévisées. Il accepte également d’être dirigé par de grands cinéastes, mais hélas, pas toujours dans leurs meilleurs films. Nous pouvons citer: Henry Hathaway pour «Le cinquième commando» (1970), Joseph Losey pour «L’assassinat de Trotsky» (1971), Edward Dmytryk pour «Barbe-Bleue» (1972), Vittorio De Sica pour «Le voyage» (1973), et John Boorman pour «L’exorciste II: L’hérétique» (1976). Et parfois, son incroyable génie refait surface, notamment en 1977, dans «Equus» de Sidney Lumet.

En 1983, Richard Burton incarne de façon très convaincante, le compositeur Richard Wagner, dans la série télévisée «Wagner». Il termine sa carrière avec panache sous la direction de Michael Radford dans «1984» avec John Hurt. Cependant, épuisé par une vie d’abus en tous genres, il meurt le 5 août 1984, à Nyon en Suisse, victime d’une hémorragie cérébrale.

© Philippe PELLETIER

copyright
1948Les derniers jours de Dolwyn ( the last days of Dolwyn / women of Dolwyn / Dolwyn ) de Emlyn Williams avec Edith Evans
1949Now Barabbas / Now Barabbas was a robber … – de Gordon Parry avec Kenneth More
Amours perdues ( the woman with no name / her panelled door) de Ladislao Vajda & George More O’Ferrall avec Phyllis Calvert
1950Sa dernière escale ( waterfront / waterfront women ) de Michael Anderson avec Avis Scott
1951Green grow the rushes / Brandy ashore – de Derek Twist avec Honor Blackman
1952Ma cousine Rachel ( my cousin Rachel ) de Henry Koster avec Olivia de Havilland
    Golden Globe du meilleur espoir masculin, USA
1953Les rats du désert ( the desert rats ) de Robert Wise avec James Mason
La tunique ( the robe ) de Henry Koster avec Victor Mature
Les gladiateurs ( Demetrius and the gladiators ) de Delmer Daves avec Susan Hayward
    Seulement apparition
1954Le prince des acteurs ( prince of players ) de Philip Dunne avec Raymond Massey
1955La mousson ( the rains of Ranchipur ) de Jean Negulesco avec Lana Turner
CM Thursday’s children – de Lindsay Anderson & Guy Brenton
    Seulement narration
1956Alexandre le grand ( Alexander the great ) de Robert Rossen avec Danielle Darrieux
1957L’épouse de la mer ( sea wife / sea-wyf and biscuit ) de Bob McNaught avec Joan Collins
Amère victoire ( bitter victory ) de Nicholas Ray avec Curd Jürgens
1958Les corps sauvages / La paix du dimanche ( look back in anger ) de Tony Richardson avec Mary Ure
CM March to Aldermaston – de ?
    Seulement narration
1959Le buisson ardent ( the bramble bush ) de Daniel Petrie avec Angie Dickinson
Les aventuriers ( Ice Palace ) de Vincent Sherman avec Robert Ryan
DA Le songe d’une nuit d’été ( sen noci svatojanske ) de Jirí Trnka
    Seulement voix & narration de la version anglaise
1961Le jour le plus long ( the longest day ) de Bernhard Wicki, Ken Annakin, Andrew Marton & Gerd Oswald avec John Wayne
CM Dylan Thomas – de Jack Howells
1962Le concierge ( the caretaker / the guest ) de Clive Donner avec Alan Bates
    Seulement production – Non crédité
1963Cléopâtre ( Cleopatra ) de Joseph L. Mankiewicz avec Elizabeth Taylor
Hôtel International ( the V.I.P’s / International Hotel ) de Anthony Asquith avec Louis Jourdan
Zoulou ( Zulu ) de Cy Endfield avec Stanley Baker
    Seulement narration
Becket – de Peter Glenville avec Peter O’Toole
    Laurel d’Or de la meilleure interprétation masculine – Drame, USA

CM Inheritance – de John Irvin
    Seulement narration
1964La nuit de l’iguane ( the night of the iguana ) de John Huston avec Ava Gardner
CM On the trail of the iguana – de Ross Lowell avec John Huston
    Seulement apparition
Hamlet – de Bill Coleran & John Gielgud avec John Gielgud
Le chevalier des sables ( the sandpiper ) de Vincente Minnelli avec Eva Marie Saint
DO A statue for the sandpiper – de ? avec Robert Webber
    Seulement apparition
1965L’espion qui venait du froid ( the spy who came in from the cold ) de Martin Ritt avec Claire Bloom
    BAFTA du meilleur acteur anglais aux British Academy Awards Grande-Bretagne

    Laurel d’Or de la meilleure interprétation masculine – Drame, USA

    David du meilleur acteur étranger, Italie

DO The big sur – de ? avec Charles Bronson
    Seulement narration & apparition
Quoi de neuf Pussycat ? ( what’s new Pussycat ? ) de Clive Donner avec Romy Schneider
    Seulement apparition
Qui a peur de Virginia Woolf ? ( who’s afraid of Virginia Woolf ? ) de Mike Nichols avec Sandy Dennis
    BAFTA du meilleur acteur anglais aux British Academy Awards Grande-Bretagne

    Laurel d’Or de la meilleure interprétation masculine – Drame, USA

CM Eulogy to 5.02 – de ?
    Seulement narration
CM The days of Wilfred Owen – de
    Seulement narration
1966La mégère apprivoisée ( la bisbetica domata / the taming of the shrew ) de Franco Zeffirelli avec Michael York
    David du meilleur acteur étranger, Italie

Docteur Faust ( doctor Faustus ) de Richard Burton & Nevil Coghill avec Elizabeth Taylor
Casino Royale – de John Huston, Ken Hughes, Robert Parrish, Val Guest & Joe McGrath avec Ursula Andress
1967Les comédiens ( the comedians ) de Peter Glenville avec Lillian Gish
DO Un mur à Jérusalem – de Frédéric Rossif & Albert Knobler
    Seulement commentaires
DO The comedians in Africa – de ? avec Peter Ustinov
    Seulement apparition
DO Mondo Hollywood – de Robert Carl Cohen avec Julie Andrews
    Seulement apparition
1968Boom ! – de Joseph Losey avec Noel Coward
Candy – de Christian Marquand avec Marlon Brando
Quand les aigles attaquent ( where eagles dare ) de Brian G. Hutton avec Clint Eastwood
DO On location : Where eagles dare – de ? avec Mary Ure
    Seulement apparition
1969L’escalier ( staircase ) de Stanley Donen avec Rex Harrison
Anne des mille jours ( Anne of the thousand days / Anne of a thousand days ) de Charles Jarrott avec Geneviève Bujold
1970Le prix d’un alibi / Salaud ( villain ) de Michael Tuchner avec Ian McShane
Le cinquième commando ( raid on Rommel ) de Henry Hathaway avec John Colicos
1971Au bois lacté ( under milk wood ) de Andrew Sinclair avec Glynis Johns
    Seulement voix
L’assassinat de Trotsky ( the assassination of Trotsky ) de Joseph Losey avec Alain Delon
1972La cinquième offensive ( sutjeska / the fifth offensive ) de Stipe Delic avec Irene Papas
Liberté provisoire ( Hammersmith is out ) de Peter Ustinov avec George Raft
Barbe Bleue ( Bluebeard / Barbablù ) de Edward Dmytryk & Luciano Sacripanti avec Raquel Welch
Divorce ( divorce his, divorce her ) de Warris Hussein avec Elizabeth Taylor
1973Représailles S.S. ( rappresaglia / massacre in Rome ) de George Pan Cosmatos avec Marcello Mastroianni
Le voyage ( il viaggio ) de Vittorio De Sica avec Ian Bannen
1974L’homme du clan ( the klansman / the burning cross / KKK ) de Terence Young avec Lee Marvin
Jackpot – de Terence Young avec Capucine
    Inachevé
Brève rencontre ( brief encounter ) de Alan Bridges avec Sophia Loren
1976L’exorciste II : L’hérétique ( exorcist II : The heretic ) de John Boorman avec Louise Fletcher
DO Le volcan : Une réflexion sur la vie et la mort de Malcolm Lowry ( Volcano : An inquiry into the life and death of Malcolm Lowry / Volcano ) de Donald Brittain & John Kramer
    Seulement narration
1977Equus – de Sidney Lumet avec Joan Plowright
    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie drame, USA

La grande menace ( the medusa touch ) de Jack Gold avec Lee Remick
Les oies sauvages ( the wild geese ) de Andrew V. McLaglen avec Roger Moore
1978Absolution ( murder by confession ) de Anthony Page avec Dominic Guard
1979La percée d’Avranches ( breakthrough / Steiner: Das eiserne kreuz, 2.Teil / Sergeant Steiner ) de Andrew V. McLaglen avec Robert Mitchum
Tristan et Iseult ( Lovespell / Tristan and Iseult / Tristan and Isolde ) de Tom Donovan avec Geraldine Fitzgerald
1980Obsession ( circle of two ) de Jules Dassin avec Tatum O’Neal
19841984 ( nineteen eighty-four) de Michael Radford avec John Hurt
    Meilleur acteur au festival international du cinéma de Valladolid, Espagne
Fiche créée le 17 octobre 2005 | Modifiée le 31 janvier 2016 | Cette fiche a été vue 10007 fois
PREVIOUSJackie Burroughs || Richard Burton || Tony BurtonNEXT