CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Paul Frankeur
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Richard Dix



Date et Lieu de naissance : 18 juillet 1893 (Saint Paul, Minnesota, USA)
Date et Lieu de décès : 20 septembre 1949 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Ernest Carlton Brimmer

ACTEUR

Richard Dix, de son vrai nom Ernest Carlton Brimmer, naît le 18 juillet 1893 à Saint Paul, dans le Minnesotta. Il étudie à l’université Saint Paul tout en prenant des cours de théâtre le soir. Son père souhaite le voir devenir médecin et non acteur mais Richard est déterminé. Un jour, alors que James Neill et Edythe Chapman passent en ville pour jouer «The college widow», le duo a besoin d’un figurant pratiquant du football. Il vient auditionner et décroche le rôle. Bien que mineur, sa performance est applaudit par le public. Après avoir obtenu son diplôme, il obtient un nouveau rôle au théâtre dans «The man of the hour». Après avoir économisé, il s’envole pour New York. Une fois sur place il déchante. Nombreux sont les jeunes acteurs qui auditionnent pour un rôle aussi petit soit il. Résigné, il travaille dans une banque pour arrondir ses fins de mois et finit par décrocher un nouveau rôle dans la pièce «Tennis, anyone?». Richard est pris à l’essai, mais, finalement, la troupe le garde car le public l’acclame à chacun de ses passages. Ils parcourent l’Amérique et Richard rentre finalement à New York. Entre temps, il s’est fait un nom parmi les professionnels du théâtre et n’a plus de problèmes pour obtenir ce qu’il souhaite. Il joue dans plusieurs pièces de théâtre telles que «Night’s lodging» et «The song of songs».

Olivier Morosco, agent recruteur des futurs studios Paramount, le voit sur scène. Impressionné par ses performances, il lui propose un contrat avec les studios sans aucune hésitation. L’acteur débute une carrière prestigieuse au cinéma dès 1917. Il apparait dans près d’une centaine de films et courts métrages jusqu’en 1947. Parmi ses plus grands films, on retrouve «Dangerous curve ahead» (1921) avec Helene Chadwick, «The poverty of riches» (1921) avec Leatrice Joy, «The glorious fool» (1921) avec Vera Lewis et «Ames à vendre» (1923) avec Eleanor Boardman, Barbara La Marr et Mae Busch. Ce dernier film fit de lui une star nationale. Après un tel succès, les réalisateurs et producteurs lui font une confiance absolue. Peu après, Richard Dix travaille avec Cecil B. DeMille sur l’important projet de l’adaptation écrite par Jeanie Macpherson des «Dix commandements» (1923) avec Theodore Roberts, Leatrice Joy et Nita Naldi, puis «The quaterback» (1926) avec Esther Ralston (ce film demanda à l’acteur un entraînement physique important) et «Pan ! dans le mille» (1928) avec Jean Arthur.

L’arrivée du parlant fut un point positif pour Richard Dix, la transition se passe à merveille contrairement à nombreux de ses collègues. Il quitte la Paramount pour la RKO, alors considéré comme studio de prestige, et décroche un rôle en or dans le film «Seven keys to Baldpate» (1929) avec Margaret Livingston. En 1931, il est nominé pour l’unique fois de sa carrière à l’Oscar du meilleur acteur dans le western «La ruée vers l’Ouest» (1930) de Wesley Ruggles avec Irene Dunne. Bien qu’il n’ait pas remporté la statuette, le film obtient néanmoins l’Oscar du meilleur film de l’année. Il quitte la RKO pour tourner avec les studios Republic. Le 20 octobre 1931, il épouse Winifred Coe jusqu’en 1933. Ils ont un enfant: Martha Mary Ellen. Le 29 juin 1934, il se marie avec Virginia Webster jusqu’à son décès. Ils ont trois enfants: Richard Jr et Robert (jumeaux) nés le 8 mai 1935 et adoptent Sara Sue. Richard Dix aime tellement son métier, si passionnément que peu importe les rôles qu’il peut interpréter, il joue toujours avec le même plaisir. Sa dernière apparition est dans le film de William Clemens «The thirteenth hour» (1947). Richard Dix décède d’une crise cardiaque le 20 septembre 1949 à Los Angeles, en Californie.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1917One of many – de Christy Cabanne avec Frances Nelson
1921Not guilty – de Sidney Franklin avec Sylvia Breamer
    + production
All’s fair in love – de E. Mason Hopper avec May Collins
Dangerous curve ahead – de E. Mason Hopper avec Helene Chadwick
The poverty of riches – de Reginald Barker avec Leatrice Joy
The glorious fool – de E. Mason Hopper avec Vera Lewis
1922Le flot qui descend ( the sin flood ) de Frank Lloyd avec Ralph Lewis
Yellow men and gold – de Irvin Willat avec Rosemary Theby
Fools first – de Marshall Neilan avec Claire Windsor
The wall flower – de Rupert Hughes avec Laura La Plante
La caution ( the bonded woman ) de Phil Rosen avec Betty Compson
Calvaire d’apôtre ( the christian ) de Maurice Tourneur avec Mae Busch
Quicksands – de Jack Conway avec Alan Hale
1923Ames à vendre ( souls for sale ) de Rupert Hugues avec Eleanor Boardman
La femme aux quatre masques ( the woman with four faces ) de Herbert Brenon avec Betty Compson
Racing hearts – de Paul Powell avec Agnes Ayres
Jusqu’au dernier homme ( to the last man ) de Victor Fleming avec Lois Wilson
Les dix commandements ( the ten commandments ) de Cecil B. DeMille avec Estelle Taylor
L’appel de la vallée ( the call of the canyon ) de Victor Fleming avec Noah Beery
L’étranger ( the stranger ) de Joseph Henabery avec Lewis Stone
Cœurs de glace ( icebound ) de William C. DeMille avec Edna May Oliver
1924L’obsession du devoir ( unguarded woman ) de Alan Crosland avec Mary Astor
Sinners in heaven – de Alan Crosland avec Bebe Daniels
Gentleman Georges, cambrioleur ( Manhattan ) de R.H. Burnside avec Jacqueline Logan
Le diable au corps ( too many kisses ) de Paul Sloane avec Harpo Marx
A man must live – de Paul Sloane avec Edna Murphy
L’intrépide amoureux ( the shock punch ) de Paul Sloane avec Frances Howard
1925Men and women – de William C. DeMille avec Claire Adams
The lucky devil – de Frank Tuttle avec Esther Ralston
La race qui meurt ( the vanishing american / the vanishing race ) de George B. Seitz avec Gary Cooper
Papa spécule ( womanhandled ) de Gregory La Cava avec Cora Williams
Let’s get married – de Gregory La Cava avec Lois Wilson
1926Say it again – de Gregory La Cava avec Alyce Mills
The quaterback – de Fred C. Newmeyer avec David Butler
Fascination youth – de Sam Wood avec Josephine Dunn
    Seulement apparition
Un mariage à forfait ( paradise for two ) de Gregory La Cava avec Betty Bronson
1927Knockout Reilly – de Malcolm St. Clair avec Mary Brian
Man power – de Clarence G. Badger avec Charles Hill Mailes
Shanghai bound – de Luther Reed avec Mary Brian
Caballero ( the gay defender ) de Gregory La Cava avec Thelma Todd
Sporting goods – de Malcolm St. Clair avec Gertrude Olmstead
1928Easy come, easy go – de Frank Tuttle avec Nancy Carroll
Pan ! dans le mille ( warning up ) de Fred C. Newmeyer avec Jean Arthur
Moran of the marines – de Frank R. Strayer avec Ruth Elder
Le docteur Amour ( the love doctor ) de Melville W. Brown avec June Collyer
Le réprouvé ( Redskin ) de Victor Schertzinger avec Jane Novak
1929Nothing but the truth – de Victor Schertzinger avec Ned Sparks
La roue éternelle ( the wheel of life ) de Victor Schertzinger avec Myrtle Stedman
Seven keys to Baldpate – de Reginald Barker avec Miriam Seegar
CM A Ziegfeld midnight frolic – de Joseph Santley avec Eddie Cantor
    Seulement apparition
1930Lovin’ the ladies – de Melville W. Brown avec Lois Wilson
    + chansons – Non crédité
Le geste révélateur ( shooting straight / dead game ) de George Archainbaud avec Mary Lawlor
La ruée vers l’Ouest ( Cimarron ) de Wesley Ruggles avec Irene Dunne
1931Son gosse ( Young Donovan’s kid / Donovan’s kid ) de Fred Niblo avec Jackie Cooper
The public defender / Million dollar swindle / The reckoner – de J. Walter Ruben avec Boris Karloff
Secret service – de J. Walter Ruben avec Shirley Grey
CM Les bijoux volés ( slippery pearls / the stolen jools ) de William McGann avec Buster Keaton
    Seulement apparition
1932Quatre de l’aviation / L’escadron perdu ( the lost squadron ) de George Archainbaud avec Erich von Stroheim
    + chansons
Le démon jaune / Le cri du dragon ( roar of the dragon ) de Wesley Ruggles avec Gwili Andre
Hell’s highway – de Rowland Brown avec Rochelle Hudson
Les conquérants ( the conquerors / pioneer builders ) de William A. Wellman avec Ann Harding
The great jasper – de J. Walter Ruben avec Bruce Cabot
1933No marriage ties / The public be sold / The ad man – de J. Walter Ruben avec Elizabeth Allan
Ace of aces – de J. Walter Ruben avec Ralph Bellamy
Day of reckoning – de Charles Brabin avec Madge Evans
CM Hollywood on parade No. B-1 – de ? avec Claudette Colbert
    Seulement apparition
1934Stingaree – de William A. Wellman avec Irene Dunne
His greatest gamble – de John S. Robertson avec Shirley Grey
À l’Ouest du Pecos ( West of the Pecos ) de Phil Rosen avec Martha Sleeper
1935The Arizonian – de Charles Vidor avec Louis Calhern
    + chansons
Le tunnel ( the tunnel / Transatlantic tunnel ) de Maurice Elvey avec Leslie Banks
Yellow dust – de Wallace Fox avec Leila Hyams
    + chansons – Non crédité
1936Special investigator – de Louis King avec Margaret Callahan
Escadrille du diable ( devil’s squadron ) de Erle C. Kenton avec Karen Morley
La danseuse de San Diego ( the devil’s playground ) de Erle C. Kenton avec Dolores del Rio
1937Les fous du volant ( the devil is driving ) de Harry Lachman avec Joan Perry
Idole d’un jour ( it happened in Hollywood ) de Harry Lachman avec Fay Wray
1938Blind alibi – de Lew Landers avec Whitney Bourne
Les géants du ciel ( sky giant ) de Lew Landers avec Harry Carey
Twelve crowded hours – de Lew Landers avec Lucille Ball
1939La charge de la liberté ( man of conquest ) de Georges Nicholls Jr. avec Joan Fontaine
Le père prodique ( here I am a stranger ) de Roy Del Ruth avec Brenda Joyce
Reno, ville des divorces / Liberté sans joie ( Reno ) de John Farrow avec Anita Louise
1940The marines fly high – de George Nichols Jr. & Benjamin Stoloff avec Chester Morris
À l’assaut des cieux ( men against the sky ) de Leslie Goodwins avec Wendy Barrie
Cherokee strip / Fighting Marshal – de Lesley Selander avec Florence Rice
1941The roundup – de Lesley Selander avec Patricia Morison
L’enfer du Dakota / La brigade fantôme du Dakota ( Badlands of Dakota ) de Alfred E. Green avec Ann Rutherford
1942Tombstone, the town too tough to die – de William C. McGann avec Edgar Buchanan
Far West ( american empire / my son alone ) de William C. McGann avec Frances Gifford
Les yeux des bas-fonds ( eyes of the underworld / criminals of the underworld ) de Roy William Neill avec Lon Chaney Jr.
1943La vallée infernale ( buckskin frontier / the iron road ) de Lesley Selander avec Jane Wyatt
Le vaisseau fantôme ( the ghost ship / ghost ship ) de Mark Robson avec Edith Barrett
Le cavalier du Kansas ( the Kansan / wagon wheels ) de George Archainbaud avec Albert Dekker
Place aux jeunes ( top man ) de Charles Lamont avec Suzanna Foster
1944The whistler – de William Castle avec Gloria Stuart
The mark of the whistler / The marked man – de William Castle avec Janis Carter
1945The power of the whistler – de Lew Landers avec Jeff Donnell
Voice of the whistler – de William Castle avec Gigi Perreau
1946Mysterious intruder – de William Castle avec Nina Vale
The secret of the whistler – de George Sherman avec Leslie Brooks
1947La treizième heure / La 13ème heure ( the thirteenth hour / the 13th hour ) de William Clemens avec Karen Morley
Fiche créée le 15 avril 2008 | Modifiée le 4 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 4148 fois
PREVIOUSDivine || Richard Dix || Youssouf DjaoroNEXT