CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Helma Sanders-Brahms
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Richard Johnson



Date et Lieu de naissance : 30 juillet 1927 (Upminster, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 6 juin 2015 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Richard Johnson

ACTEUR
Image
1963 La maison du diable (the haunting) de Robert Wise avec Julie Harris, Claire Bloom & Russ Tamblyn
Image
1964 Les aventures amoureuses de Moll Flanders (Moll Flanders) de Terence Young avec Kim Novak
Image
1967 Peyrol le boucanier (l’avventuriero) de Terence Young avec Anthony Quinn & Rita Hayworth
Image
1974 Le démon aux tripes (chi sei?) de Ovidio G. Assonitis & Robert Barrett avec Juliet Mills & Gabriele Lavia

Richard Johnson est né le 30 juillet 1927 à Upminster, dans l’Essex. Attiré par la scène, il suit les cours de la fameuse Royal Academy of Dramatic Arts de Londres et intègre bientôt la prestigieuse compagnie de John Gielgud, qui l’initie aux grands textes de Shakespeare. Doté du physique séduisant d’un James Bond qui serait passé par Eton, et le visage bientôt barré d’une fine moustache qui lui donne l’air d’un fonctionnaire de Whitehall, Richard Johnson commence, au début des années 1950, une modeste carrière au cinéma et surtout à la télévision.

Mais la reconnaissance et même le succès viennent à lui peu à peu, grâce à quelques rôles marquants: Richard Johnson est par exemple le capitaine britannique de Mortimer qui, avec le capitaine Reynolds, Frank Sinatra, de l’OSS, tâchent d’armer les Kachin birmans contre l’occupation japonaise dans «La proie des vautours» (1959) de John Sturges, avant d’incarner un scientifique intéressé par les phénomènes paranormaux dans «La maison du diable» (1963), le subtil et très efficace film de Robert Wise. Dans l’épopée de Basil Dearden, «Khartoum» (1966), il interprète un colonel anglais, chargé d’aider le général Gordon, incarné par Charlton Heston, le fameux Gordon Pacha, gouverneur du Soudan, à évacuer la ville de Khartoum, menacée par les troupes du Mahdi.

Richard Johnson a refusé le rôle du fameux agent OO7 que lui proposait Terence Young et il essaye de se rattraper en incarnant le privé Bulldog Drummond, l’ex capitaine réactionnaire et xénophobe imaginé par l’écrivain britannique Herman Cyril McNeile. Il lui prête vie dans des films de Ralph Thomas comme «Plus féroces que les mâles» (1967), ou «Dieu pardonne, elles jamais!» (1969). Il joue aussi les agents secrets dans «Danger route» (1967) avec Carol Lynley, où, revenant d’une mission dans les Caraïbes, il aimerait bien goûter une retraite bien méritée. Il affectionne d’ailleurs les films d’aventures, puisqu’on le trouve aux côtés de Anthony Quinn dans «Peyrol le boucanier» (1967) de Terence Young, avec une Rita Hayworth vieillissante, avant d’interpréter un ancien officier de la Navy reconverti dans la contrebande dans «Une poignée de sable» (1968) de Don Chaffey, avec Honor Blackman.

Mais, à l’opposé de ces rôles de héros populaires, Richard Johnson ne dédaigne pas les rôles de personnages littéraires, comme celui de Créon, roi de Thèbes, dans «Le roi Œdipe» (1968) de Philip Saville, ou de grands hommes, tels l’amiral Nelson, amoureux de Lady Hamilton, alias Michèle Mercier, dans «Les amours de Lady Hamilton» (1968) de Christian-Jaque, ou encore Caius Cassius, dans «Jules César» (1970) de Stuart Burge, avec John Gielgud dans le rôle titre. La télévision, qui l’absorbe de plus en plus, lui réserve aussi de tels emplois, comme celui de Rembrandt dans un téléfilm du même nom, sorti en 1971, ou celui de Marc Antoine dans «Anthony and Cleopatra» (1974), mais également une place de choix dans des séries horrifiques comme «Murder most horrid» (1996) ou, la même année, «Les contes de la crypte». Sur le grand écran aussi, l’horreur lui sied: le voilà, en fin de carrière, dans la peau d’un médecin dans «L’enfer des zombies» (1979) de Lucio Fulci, ou, la même année, aux prises avec un crocodile géant dans «Alligator» de Sergio Martino. Richard Johnson, qui a aussi incarné Lord Mountbatten et même le docteur Watson, le célèbre adjoint de Sherlock Holmes, s’est éteint à Londres le 6 juin 2015.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1950Capitaine sans peur ( captain Horatio Hornblower / Captain Horatio Hornblower, R.N. ) de Raoul Walsh avec Gregory Peck
1951Le retour de Bulldog Drummond ( calling Bulldog Drummond ) de Victor Saville avec Walter Pidgeon
1952Scotland Yard inspecteur ( Scotland Yard inpector / lady in the fog ) de Sam Newfield avec Lois Maxwell
1953Saadia – de Albert Lewin avec Cornel Wilde
1959La proie des vautours ( never so few / campaign Burma ) de John Sturges avec Gina Lollobrigida
196180,000 suspects – de Val Guest avec Claire Bloom
1962Les bijoux du pharaon ( Cairo ) de Wolf Rilla avec Faten Hamama
1963La maison du diable ( the haunting ) de Robert Wise avec Julie Harris
L’autre femme – de François Villiers avec Annie Girardot
1964Le mangeur de citrouilles ( the pumpkin eater ) de Jack Clayton avec Anne Bancroft
Les aventures amoureuses de Moll Flanders ( the amourous adventures of Moll Flanders / Moll Flanders ) de Terence Young avec Kim Novak
Opération Crossbow ( operation Crossbow / code name : Operation Crossbow / the great spy mission ) de Michael Anderson avec Sophia Loren
1966Khartoum – de Basil Dearden avec Laurence Olivier
La sorcière amoureuse ( la strega in amore /aura / creatura del diavolo ) de Damiano Damiani avec Rosanna Schiaffino
Plus féroce que les mâles / Les tueuses ( deadlier than the male ) de Ralph Thomas avec Sylva Koscina
1967Peyrol le boucanier ( l’avventuriero / the rover ) de Terence Young avec Rita Hayworth
Le coup du lapin ( danger route ) de Seth Holt avec Diana Dors
À l’aube du cinquième jour ( dio è con noi / gott mit uns / crime of defeat / die im dreck krepieren / the fifty day of peace / god with us / the last five days of peace ) de Giuliano Montaldo avec Franco Nero
Œdipe roi ( Œdipus the king ) de Philip Saville avec Lilli Palmer
1968Du sable et des diamants ( a twist of sand ) de Don Chaffey avec Honor Blackman
Le tyran ( columna / die säule des Trajan / the column / columna lui Trajan / Trajan’s column / Trajans säule / der tyrann ) de Mircea Dragan avec Antonella Lualdi
Lady Hamilton / Les amours de Lady Hamilton ( Lady Hamilton – Zwischen schmach und avec Michèle Mercier
Dieu pardonne, elles jamais ( some girls do ) de Ralph Thomas avec Daliah Lavi
1969Jules César ( Julius Caesar ) de Stuart Burge avec Charlton Heston
1970Le péché ( the beloved / restless / sin ) de George Pan Cosmatos avec Raquel Welch
1971Antoine et Cléopâtre ( Antony and Cleopatra ) de Charlton Heston avec Carmen Sevilla
1974Le démon aux tripes ( chi sei ? ) de Ovidio G. Assonitis & Robert Barrett avec Juliet Mills
1975Emilie, l’enfant des ténèbres / Le médaillon maudit ( il medaglione insanguinato / perché ? / the night child / the cursed medallion ) de Massimo Dallamano avec Lila Kedrova
Le grand défi / Dieu sauve la reine ( Hennessy ) de Don Sharp avec Lee Remick
    + sujet & scénario
Le tigre du ciel / Le septième jour ( aces high ) de Jack Gold avec Malcolm McDowell
Le message ( the message / Al-Risalah / Mohammed, messenger of god / الرسالة ) de Mustapha Akkad avec Anthony Quinn
    Seulement voix & narration
1976Passion violente ( dedicato a una stella ) de Luigi Cozzi avec Maria Antonietta Beluzzi
1977Le retour / Hallucinations ( the comeback ) de Pete Walker avec Pamela Stephenson
1978Le continent des hommes poissons ( l’isola degli uomini pesce / screamers / the fish men / island of mutations / island of the fishmen / something waits in the dark ) de Sergio Martino avec Barbara Bach
DO Fureur sauvage ( brutes and savages ) de Arthur Davis
    Seulement voix & narration
1979L’enfer des zombies ( zombies 2 / zombi 2 / island of the flesh-eaters / island of the living dead / gli ultimi zombi / zombie / zombie 2 : The dead are among us / zombie flesh- eaters ) de Lucio Fulci avec Tisa Farrow
Alligator ( il fume del grande caimano / alligators / big alligator river / the big caimano river / great alligator river / the great alligator ) de Sergio Martino avec Mel Ferrer
Le casse de Berkeley Square ( a nightingale sang in Berkeley Square / the big scam / the biggest bank robbery / the mayfair bank carper ) de Ralph Thomas avec Gloria Grahame
1980Le club des monstres ( the monster club ) de Roy Ward Baker avec Vincent Price
1984Turtle ( turtle diary ) de John Irvin avec Glenda Jackson
    + production
What waits below / Secrets of the phantom caverns – de Don Sharp avec Robert Powell
1985Lady Jane – de Trevor Nunn avec Helena Bonham Carter
1986Castaway – de Nicholas Roeg avec Oliver Reed
    Seulement producteur exécutif
1987The lonely passion of Judith Hearne – de Jack Clayton avec Maggie Smith
    Seulement production
1990Driving in – de Strathford Hamilton avec Kristy Swanson
1998A kind of hush – de Brian Stirner avec Marcella Plunkett
    Seulement scénario
1999Milk – de William Brookfield avec Phyllida Law
2000Lara Croft : Tomb raider ( tomb raider ) de Simon West avec Angelina Jolie
2001 DA The dark – de Gareth Love
    Seulement voix
2002 CM The birthday – de Kal Weber avec Frank Middlemass
2005Scoop – de Woody Allen avec Scarlett Johansson
2006Two families – de Romano Scavolini avec Susie Amy
2007Jump ! – de Joshua Sinclair avec Patrick Swayze
    + production
2008Le garçon au pyjama rayé ( the boy in the striped pyjamas ) de Mark Herman avec David Thewlis
2009 DO An englishman in Italy: An interview with Richard Johnson – de ?
DO Beyond the door, 35 years later – de ? avec Juliet Mills
    Seulement apparition
2011 DO Zombie Wasteland – de ? avec Ian McCulloch
    Seulement apparition
2012 DO Fantasm – de Kyle Kuchta avec Heather Langenkamp
    Seulement apparition
2013 CM The man on the moor – de Steven Rosam avec Zara Symes
2014Radiator – de Tom Browne avec Julia Ford
Fiche créée le 6 juin 2015 | Modifiée le 11 juin 2015 | Cette fiche a été vue 1359 fois
PREVIOUSNoble Johnson || Richard Johnson || Van JohnsonNEXT