CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Dan Dailey
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rita Hayworth



Date et Lieu de naissance : 17 octobre 1918 (Brooklyn, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 14 mai 1987 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Margarita Carmen Cansino

ACTRICE
Image
1942 O toi, ma charmante (you were never lovelier) de William A. Seiter avec Fred Astaire & Adolphe Menjou
Image
1945 Gilda – de Charles Vidor avec Glenn Ford, George McReady, Joseph Calleia & Gerald Mohr
Image
1947 La dame de Shanghai (the lady from Shanghai) de Orson Welles avec Orson Welles & Ted de Corsia
Image
1953 Salomé (Salome) de William Dieterle avec Stewart Granger, Charles Laughton & Judith Anderson

Margarita Carmen Cansino naît le 17 octobre 1918 à Brooklyn, aux Etats-Unis. Elle fait son entrée dans l’univers du spectacle comme danseuse aux côtés de son père. Elle débute officiellement à l’écran à Hollywood dans «L’enfer» (1935), sous le nom de Rita Cansino. Elle est alors employée par la Fox qui, après quelques autres films, ne renouvelle pas son contrat. Très vite, elle échoue dans des firmes de seconde catégorie où elle apparaît dans des westerns à petit budget. En 1937, elle signe avec la Columbia, qui la rebaptise Rita Hayworth et qui la cantonne durant quelque temps dans des séries B. Mais Ed Judson, le premier des cinq maris de Rita, a d’autres ambitions pour son épouse. Ayant vite compris que le type hispanique assez prononcé de la jeune femme constitue un handicap pour sa carrière, il décide d’y remédier. Lorsque la métamorphose est terminée et que Rita s’est transformée en éclatante beauté hollywoodienne, Harry Cohn, le patron de la Columbia, se rend compte qu’elle a tout pour devenir un des joyaux de sa compagnie. Elle obtient alors le second rôle féminin d’une production de qualité, «Seuls les anges ont des ailes» (1939) de Howard Hawks et s’y fait remarquer.

Elle poursuit son ascension en 1940 et devient une grande star en 1941. En août de la même année, une photo de la vedette, parue dans le magazine «Life», lui vaudra une popularité considérable auprès des G.I.s combattant durant la seconde guerre mondiale. Parmi ses premiers succès, on peut citer, entre autres, «Arènes sanglantes» (1941), aux côtés de Tyrone Power, et les comédies musicales «L’amour vient en dansant» (1941), «O toi ma charmante» (1942) et «La reine de Broadway» (1944), les deux premières avec Fred Astaire et la troisième avec Gene Kelly. «Gilda», le film qui cimente sa légende, sort en 1946. Personne n’a oublié la scène où Rita interprète «Put the blame on Mame» et ôte de manière suggestive ses longs gants noirs. Après «L’étoile des étoiles» (1947) de Alexander Hall, elle est, sous la direction de son deuxième époux, Orson Welles, l’héroïne du brillant film noir «La dame de Shanghai» (1947) qui est, à l’époque, un gros échec commercial. Après avoir renoué avec le succès en tournant «Les amours de Carmen» (1948) de Charles Vidor, elle interrompt sa carrière et épouse en 1949 le prince Ali Khan, dont elle divorcera en janvier 1953.

Elle fait son retour en 1952 dans «L’affaire de Trinidad». Sa popularité est toujours importante mais sa grande période est passée. Après «Salomé» (1953) de William Dieterle et «La belle du Pacifique» (1953) de Curtis Bernhardt, elle se retire à nouveau durant quelques années, qui seront notamment marquées par un quatrième mariage désastreux avec le chanteur Dick Haymes. Elle revient au cinéma dans «L’enfer des tropiques» (1957). Malheureusement, sa cote a baissé. Elle remporte encore des succès grâce à «La blonde ou la rousse» (1957) ou encore «Tables séparées» (1958) mais cela ne freine que provisoirement son déclin. Les années soixante voient en outre son penchant pour l’alcool se répercuter fâcheusement sur son physique. Elle disparaît des écrans après «La colère de Dieu» (1972).

En 1980, un médecin diagnostique chez la star la maladie d’Alzheimer. En 1981, elle est placée sous la tutelle d’une de ses deux filles, la princesse Yasmina Aga Khan. Rita Hayworth s’éteint à New York le 14 mai 1987.

© Marlène PILAETE

copyright
1926 CM La fiesta – de ? avec Eduardo Cansino
    Participation non confirmée
CM Dancing Cansino ( Anna Case with the dancing Cansinos ) de ? avec Anna Case
    Participation non confirmée
1934Cruz Diablo ( the devil’s cross ) de Fernando de Fuentes avec Emilio Fernández
1935L’enfer ( Dante’s inferno ) de Harry Lachman avec Spencer Tracy
Nuits de la Pampa ( under the Pampas moon ) de James Tinling avec Warner Baxter
Charlie Chan en Egypte ( Charlie Chan in Egypt ) de Louis King avec Warner Oland
A caliente ( in caliente ) de Lloyd Bacon avec Dolores del Rio
Silk legs / Piernas de seda – de John Boland, Enrique de Rosas & Miguel de Zárraga avec Francisco Moreno
Paddy O’Day – de Lewis Seiler avec Jane Withers
Le gaucho ( hi, gaucho ) de Thomas Atkins avec Ann Codee
CM Rose de Francia – de ?
1936Un message pour Garcia / Message à Garcia ( a message to Garcia ) de George Marshall avec Wallace Beery
    Scènes coupées au montage
Cargaison humaine ( human cargo ) de Allan Dwan avec Claire Trevor
Meet nero wolf – de Herbert Biberman avec Edward Arnold
Rébellion ( lady from Frisco / treason ) de Lynn Shores avec Tom Keene
Le danseur pirate / Valses bleues ( dancing pirate ) de Lloyd Corrigan avec Frank Morgan
Trouble in Texas – de Robert N. Bradbury avec Tex Ritter
Révolte en Louisiane ( old Louisiana / Louisiana Gal ) de Irvin Willat avec Tom Keene
1937Hit the saddle – de Mark W. Wright avec Ray Corrigan
Criminels de l’air ( criminals of the air / honeymoon pilot ) de Charles C. Coleman avec Rosalind Keith
Girls can play – de Lambert Hillyer avec Julie Bishop
Le fantôme du cirque ( the shadow / the circus shadow ) de Charles C. Coleman avec Charles Quigley
The game that kills – de D. Ross Lederman avec Charles Quigley
Paid to dance / Hard to hold – de Charles C. Coleman avec Don Terry
Life begins with love – de Ray McCarey avec Douglass Montgomery
1938Who killed Gail Preston ? – de Leon Bouska avec Robert Paige
There’s always a woman – de Alexander Hall avec Joan Blondell
Convicted – de Leon Bouska avec Charles Quigley
Juvenile court – de D. Ross Lederman avec Paul Kelly
Police montée ( the renegade ranger ) de David Howard avec George O’Brien
1939Homicide bureau – de Charles C. Coleman avec Bruce Cabot
L’empreinte du loup solitaire ( the lone wolf spy hunt / the lone wolf’s daughter ) de Peter Godfrey avec Warren William
Special inspector – de Leon Bouska avec Charles Quigley
Seuls les anges ont des ailes ( only angels have wings ) de Howard Hawks avec Cary Grant
Musique dans mon cœur / Sourire ne coûte rien ( music in my heart ) de Joseph Stanley avec Tony Martin
CM Screen snapshots series 18, No. 8 – de Ralph Staub avec Don Ameche
    Seulement apparition
1940Suzanne et ses idées ( Susan and god / the gay Mrs. Trexel ) de George Cukor avec Joan Crawford
Blondie on a budget – de Frank R. Strayer avec Arthur Lake
The lady in question – de Charles Vidor avec Brian Aherne
L’ange de Broadway ( angels over Broadway ) de Ben Hetch & Lee Garmes avec Douglas Fairbanks Jr.
Ma femme se marie demain ( affectionately yours ) de Lloyd Bacon avec Merle Oberon
Un dimanche après-midi / La blonde Framboise ( the strawberry blonde ) de Raoul Walsh avec James Cagney
CM Screen snapshot series 19, No. 6 – de Ralph Staub avec Gary Cooper
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 19, No. 9: Sports in Hollywood – de Ralph Staub avec Ken Murray
    Seulement apparition
CM Meet the stars #1: Chinese Garden Festival – de Harriet Parsons avec William Bakewell
    Seulement apparition
1941Arènes sanglantes ( blood and sand ) de Rouben Mamoulian avec Tyrone Power
L’amour vient en dansant / L’amour vint en dansant ( you’ll never get rich ) de Sidney Lanfield avec Fred Astaire
CM Breakdowns of 1941 – de ? avec Bette Davis
    Seulement apparition
CM Meet the stars #6: Stars at play – de Harriet Parsons avec Gene Autry
    Seulement apparition
1942Mon amie Sally / New York folies ( my gal Sal ) de Irving Cummings avec Victor Mature
Six destins / Histoires de Manhattan ( tales of Manhattan ) de Julien Duvivier avec Charles Boyer
O toi, ma charmante ( you were never lovelier ) de William A. Seiter avec Fred Astaire
1943 DO Show business at war / The march of time volume IX, issue 10 – de Louis de Rochemont avec Darryl F. Zanuck
    Seulement apparition
1944La reine de Broadway ( cover girl ) de Charles Vidor avec Gene Kelly
1945Cette nuit et toujours ( tonight and every night ) de Victor Saville avec Lee Bowman
Gilda – de Charles Vidor avec George McReady
1947L’étoile des étoiles ( down to earth ) de Alexander Hall avec Larry Parks
La dame de Shanghai ( the lady from Shanghai ) de Orson Welles avec Orson Welles
1948Les amours de Carmen ( the loves of Carmen ) de Charles Vidor avec Glenn Ford
1952 DO Champagne safari / Safari so good – de Jackson Leighter avec Ali Khan
L’affaire de Trinidad ( affair in Trinidad ) de Vincent Sherman avec Glenn Ford
1953Salomé ( Salome / Salome : The dance of the seven veils ) de William Dieterle avec Stewart Granger
La belle du Pacifique ( Miss Sadie Thompson ) de Curtis Bernhardt avec José Ferrer
1954 CM Screen snapshots : Hollywood grows up – de Ralph Staub avec George Burns
    Seulement apparition
1957L’enfer des tropiques ( fire down below ) de Robert Parrish avec Robert Mitchum
La blonde ou la rousse ( Pal Joey ) de George Sidney avec Frank Sinatra
1958Tables séparées ( separate tables ) de Delbert Mann avec David Niven
1959Ceux de Cordura / Les héros de Cordura ( they came to Cordura ) de Robert Rossen avec Gary Cooper
Du sang en première page / Crime en première page ( the story on page one ) de Clifford Odets avec Gig Young
1961Les joyeux voleurs ( the happy thieves ) de George Marshall avec Rex Harrison
1964Le plus grand cirque du monde ( circus world / the magnificent showman / the Samuel Bronston’s circus world ) de Henry Hathaway avec John Wayne
1965Piège au grisbi ( the money trap ) de Burt Kennedy avec Joseph Cotten
1966Opération opium ( the poppy is also a flower / opium connection / poppies are also flowers / danger grows wild ) de Terence Young avec Stephen Boyd
1967Peyrol le boucanier ( l’avventuriero / the rover ) de Terence Young avec Anthony Quinn
1968Le bâtard ( i bastardi / i gatti / the cats / sons of Satan ) de Duccio Tessari avec Klaus Kinski
1969La route de Salina / Sur la route de Salina ( road to Salina / quando il sole scotta ) de Georges Lautner avec Marc Porel
1971The naked zoo / The grove / The hallucinators – de William Grefe avec Fay Spain
1972La colère de dieu ( the wrath of god ) de Ralph Nelson avec Frank Langella
AUTRES PRIX :
      
    Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA ( 1948 )

    Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA ( 1952 )
Fiche créée le 16 mai 2006 | Modifiée le 16 mars 2017 | Cette fiche a été vue 9973 fois
PREVIOUSSusan Hayward || Rita Hayworth || Edith HeadNEXT