CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Inge Keller
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Donat



Date et Lieu de naissance : 18 mars 1905 (Withington, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 9 juin 1958 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Friedrich Robert Donath

ACTEUR

Né dans une famille d’origines polonaises, Friedrich Robert Donath voit le jour le 18 mars 1905 à Withington, en Angleterre. Parallèlement à sa scolarité, le jeune garçon suit des cours de diction et de comédie. Au début des années vingt, il débute sa carrière artistique sur les scènes de plusieurs théâtres du Royaume Britannique. Il adopte définitivement le nom de Robert Donat, et interprète tous les grands personnages du répertoire classique. Après dix ans d’apprentissage théâtral, il devient l’un des plus grands acteurs des planches londoniennes.

Remarqué par Alexander Korda, Robert Donat entame sa carrière cinématographique en 1932, dans «Les hommes de demain» aux cotés de Merle Oberon. L’année suivante, dans le rôle du jeune homme romantique Thomas Culpeper dans «La vie privée de Henry VIII» réalisé par Alexander Korda avec aussi Charles Laughton et Merle Oberon, il devient immédiatement une grande vedette de l’écran. En 1934, Robert tourne à Hollywood «Le Comte de Monte Cristo » avec Elissa Landi. Malgré le succès, il refuse de signer un contrat à long terme avec les studios américains et préfère retourner dans son pays natal. À cette époque, il est pourtant pressenti par la Warner Bros. pour incarner le rôle principal de «Capitaine Blood», dirigé par Michael Curtiz. Le rôle échoit finalement au débutant Errol Flynn, ce qui fera de lui une star internationale.

Les années suivantes, Robert Donat interprète cinq grands rôles sous la direction de cinéastes importants. Il est l’intrépide Robert Hannay dans «Les trente-neuf marches» (1935) de Alfred Hitchcock, puis Murdock et Donald Glourie dans «Fantômes à vendre» (1935) de René Clair, Pierre Ouronoff alias A.J. Fothergill dans «Le chevalier sans armure» (1937) de Jacques Feyder, le docteur Andrew Manson dans «La citadelle» (1938) de King Vidor, et enfin Monsieur Chipping alias Mr Chips dans «Au revoir Monsieur Chips» (1939) de Sam Wood. Pour ce dernier film, il remporte l’Oscar du meilleur acteur, coiffant au poteau les autres nominés: Mickey Rooney, Clark Gable, James Stewart et Laurence Olivier.

Durant les années quarante, Robert Donat alterne le théâtre et le cinema. Victime de fréquentes crises d’asthme, il ne peut accepter tous les rôles qui lui sont proposés. Après une dernière grande interprétation, en 1948 dans «Winslow contre le roi» de Anthony Asquith, il décide de ralentir le rythme de ses tournages. En 1949, très malade, il réalise pourtant le petit film «Cure for love», une œuvre émouvante et très personnelle, qui raconte les dernières semaines d’un homme condamné par la maladie. En 1951, il interprète le rôle de William Friese-Greene (pionnier du cinéma anglais et inventeur de la caméra) dans «La boite magique», réalisé par John Boulting.

En 1958, aux côtés de Ingrid Bergman, il campe le Mandarin de Yang Cheng dans «L’auberge du sixième bonheur». Ce sera son dernier rôle au cinéma. À la fin du tournage, il est emmené d’urgence dans un hôpital londonien suite à de graves problèmes respiratoires. Trois semaines plus tard, après un courageux combat contre la maladie, Robert Donat décède au cours d’une violente crise d’asthme chronique. C’était le 9 juin 1958, à Londres en Angleterre, il avait cinquante-trois ans.

© Philippe PELLETIER

copyright
1932That night in London / Over-night / Overnight – de Rowland V. Lee avec Pearl Argyle
Les hommes de demain ( men of tomorrow ) de Leontine Sagan & Zoltan Korda avec Merle Oberon
1933La vie privée de Henry VIII ( the private life of Henry VIII ) de Alexander Korda avec Charles Laughton
Cash ( for love or money / if I were rich ) de Zoltan Korda avec Wendy Barrie
1934Le comte de Monte Cristo ( the count of Monte Cristo ) de Rowland V. Lee avec Elissa Landi
1935Les trente-neuf marches / L’homme au doigt coupé ( the thirty-nine steps ) de Alfred Hitchcock avec Madeleine Carroll
Fantômes à vendre ( the ghost goes west ) de René Clair avec Elsa Lanchester
1937Le chevalier sans armure ( knight without armour / knight without armor ) de Jacques Feyder avec Marlene Dietrich
1938La citadelle ( the citadel ) de King Vidor avec Rosalind Russell
1939Au revoir monsieur Chips ( goodbye, Mr. Chips ) de Sam Wood avec Greer Garson
    Oscar du meilleur acteur, USA
1942Le jeune monsieur Pitt ( the young Mr. Pitt ) de Carol Reed avec Phyllis Calvert
CM The new lot – de Carol Reed avec Kathleen Harrison
1943Tartu ( sabotage agent / adventures of Tartu ) de Harold S. Bucquet avec Valerie Hobson
1945Entracte au mariage ( perfect strangers / vacation from marriage ) de Alexander Korda avec Deborah Kerr
1947Capitaine Boycott ( captain Boycott ) de Frank Launder avec Kathleen Ryan
1948Winslow contre le roi / L’affaire Winslow ( the Winslow boy ) de Anthony Asquith avec Margaret Leighton
1949Cure for love – de Robert Donat avec Marjorie Rhodes
    + scénario
1951La boite magique ( the magic box ) de John Boulting avec Laurence Olivier
1954Lease of life – de Charles Frend avec Denholm Elliott
1956 DO The sained glass of Fairford – de Basil Wright
    Seulement narration
1958L’auberge du sixième bonheur ( the inn of the sixth happiness ) de Mark Robson avec Ingrid Bergman
    Citation Spéciale par la National Board of Review, USA
Fiche créée le 19 octobre 2005 | Modifiée le 24 juillet 2014 | Cette fiche a été vue 7622 fois
PREVIOUSTroy Donahue || Robert Donat || Stanley DonenNEXT