CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Van Heflin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Hardy



Date et Lieu de naissance : 29 october 1925 (Cheltenham, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 3 août 2017 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Timothy Sydney Robert Hardy

ACTEUR
Image
1971 Psychomania (the death wheelers) de Don Sharp avec George Sanders, Beryl Reid, Nicky Henson & Mary Larkin
Image
1993 Frankenstein (Mary Shelley’s Frankenstein) de Kenneth Branagh avec Robert De Niro & Ian Holm
Image
1997 Mrs. Dalloway (Virginia Woolf’s Mrs. Dalloway) de Marleen Gorris avec Vanessa Redgrave & Alan Cox
Image
2005 Harry Potter et la coupe de feu (Harry Potter and the goblet of fire) de Mike Newell avec Daniel Radcliffe

Avec sa personnalité typiquement britannique, l’acteur Robert Hardy s’est forgé une carrière plurielle et prolifique, enrichie de ses passions pour la langue, la littérature, la musique et l’histoire. Robert Hardy nait le 29 octobre 1925 à Cheltenham dans le sud de l’Angleterre. De famille aisée, il fait de solides études avant de rejoindre le «Shakespeare Memorial Theatre» pour se couler dans des personnages historiques qu’il se plaira à incarner tant sur les planches que sur grand et petit écran. C’est sur fond de guerre et d’espionnage qu’il aborde le cinéma à l’âge de 33 ans. Après «La dernière torpille» (1958) de Joseph Pevney auprès de Glenn Ford et Ernest Borgnine, il plonge au cœur de la Guerre Froide avec le film adapté du roman de John Le Carré «L’espion qui venait du froid» (1965) de Martin Ritt, aux côtés de Richard Burton. «Comment j’ai gagné la guerre» (1967) de Richard Lester avec John Lennon, «L’étrangleur de Rellington Place» (1970) de Richard Fleischer, «Les griffes du lion» (1971) de Richard Attenborough, autant de titres et de réalisateurs chevronnés qui, sans le placer en haut de l’affiche, lui ouvrent des portes dans le Septième Art.

C’est en inspecteur chassant des motards métamorphosés en morts-vivants qu’il est mis en vedette dans le film d’horreur de Don Sharp «Psychomania» (1971), aux côtés de George Sanders. Le genre du thriller associé à l’épouvante lui sied tant qu’il récidive dans «Les démons de l’esprit» (1972) de Peter Sykes, avec le rôle titre du baron Zorn, puis dans «Le manoir des fantasmes» (1973) de Don Sharp et jusqu’au célèbre «Frankenstein» (1993) de Kenneth Branagh, lequel tient lui-même le rôle de Victor Frankenstein auprès de Robert De Niro, sa «créature». Le scénariste français Claude Pinoteau lui offre de figurer au casting de deux grands films, aux côtés de Lino Ventura, «Le silencieux» (1972) et «La gifle» (1974). Dans son pays natal, Robert Hardy imprègne de son charisme et de sa distinction naturelle des films d’époque, tels les célèbres «Raison et sentiments» (1995) de Ang Lee, d’après le roman de Jane Austen, avec Emma Thompson, et «Mrs. Dalloway» (1997) de Marleen Gorris, adapté de l’œuvre de Virginia Woolf, avec Vanessa Redgrave. Parallèlement, la télévision le courtise et il enchaîne séries et téléfilms outre-Manche, qu’il revête le costume d’hommes illustres, comme Franklin Delano Roosevelt et l’imposant Winston Churchill, interprété à diverses reprises, ou qu’il campe un vétérinaire irascible dans une série à succès «All creatures great and small » (1978/90).

Son talent à mille facettes lui ouvre les portes du roman culte de J.K. Rowling «Harry Potter». Robert Hardy y incarne le méchant ministre de la magie Cornelius Fudge dans quatre volets de la série de films consacrés à la saga: «Harry Potter et la chambres des secrets» (2002) de Chris Colombus, «Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban» (2003) de Alfonso Cuarón, «Harry Potter et la coupe de feu» (2005) de Mike Newell, et enfin «Harry Potter et l’ordre du Phénix» (2006) de David Yates. L’acteur a savouré ce dernier grand rôle, témoignant que grâce à lui, il reçut «le plus grand nombre de messages de fans du monde entier, même de Chine»! Marié deux fois, père de trois enfants, nommé commandeur de l’ordre de l’Empire britannique, Robert Hardy meurt à l’âge de 91 ans le 3 août 2017 à Londres. Cet artiste raffiné, aimé de tous ceux qui l’ont côtoyé, encensé pour son éclectisme et la profondeur de ses performances, était aussi un homme épris de culture, doublé d’un expert en tir à l’arc... Une vie magique en somme!

© Isabelle MICHEL

copyright
1958La dernière torpille ( torpedo run ) de Joseph Pevney avec Glenn Ford
1965L’espion qui venait du froid ( the spy who came from the cold ) de Martin Ritt avec Richard Burton
1966La ronde sanglante / Le cercle de sang ( Berseck ! / circus of terror ) de Jim O’Connolly avec Joan Crawford
1967Comment j’ai gagné la guerre ( how I won the war ) de Richard Lester avec John Lennon
1970L’étrangleur de Rellington Place ( 10 Rillington Place ) de Richard Fleischer avec Richard Attenborough
1971Les griffes du lion ( young Winston ) de Richard Attenborough avec Simon Ward
Psychomania ( the death wheelers / the frog / the living dead ) de Don Sharp avec George Sanders
1972Les démons de l’esprit ( demons of the mind / blood evil / nightmare of terror / blood will have blood ) de Peter Sykes avec Yvonne Mitchell
Le silencieux – de Claude Pinoteau avec Lino Ventura
1973Le manoir de fantasmes ( dark places ) de Don Sharp avec Joan Collins
Gawain and the green knight / Sir Gawain and the green knight – de Stephen Weeks avec Murray Head
Yellow dog – de Terence Donovan avec Carolyn Seymour
1974La gifle – de Claude Pinoteau avec Isabelle Adjani
1976 CM Meetings, bloody meetings – de Peter Robinson avec John Cleese
1984La partie de chasse ( the shooting party ) de Alan Bridges avec James Mason
1987Paris by night – de Davis Hare avec Charlotte Rampling
1993Frankenstein ( Mary Shelley’s Frankenstein ) de Kenneth Branagh avec Robert De Niro
1994A feast at midnight – de Justin Hardy avec Christopher Lee
1995Raison et sentiments ( sense and sensibility ) de Ang Lee avec Emma Thompson
DO Castle ghosts of England – de Alexandra Beazley
    + voix & narration
1996 DO Castle ghosts of Scotland – de Alexandra Beazley
    + voix & narration
DO Castle ghosts of Ireland – de Gary Birch
    + voix & narration
1997Mrs. Dalloway ( Virginia Woolf’s Mrs. Dalloway ) de Marleen Gorris avec Vanessa Redgrave
Le barbier de Sibérie ( sibirskij tsiryulnik / Сибирский цирюльник / the barber of Siberia ) de Nikita Mikhalkov avec Julia Ormond
DO Castle ghosts of Wales – de ?
    + voix & narration
1998The Tichborne claimant – de David Yates avec John Gielgud
1999An ideal husband – de William P. Cartlidge avec James Wilby
2001L’incroyable histoire de Patrick Smash / Plein gaz ( thunderpants ) de Peter Hewitt avec Ned Beatty
Les témoins ( the gathering ) de Brian Gilbert avec Christina Ricci
2002Harry Potter et la chambres des secrets ( Harry Potter and the chamber of secrets ) de Chris Colombus avec Richard Harris
2003Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban ( Harry Potter and the prisoner of Azkaban ) de Alfonso Cuarón avec Maggie Smith
Making waves – de Nicolas van Pallandt avec Craig Henderson
2005Harry Potter et la coupe de feu ( Harry Potter and the goblet of fire ) de Mike Newell avec Daniel Radcliffe
Lassie – de Charles Sturridge avec Peter O’Toole
2006Harry Potter et l’ordre du Phénix ( Harry Potter and the order of the Phoenix ) de David Yates avec Emma Watson
CM Goodbye Mr. Snuggles – de Jonathan Hopkins avec Tony Bluto
2007Framed – de Jon Kirby avec Lara Cazalet
2009 DO Building sandal’s castles – de John Fox avec Richard Dodd
    Seulement apparition
CM Old Harry – de Benjamin Johns avec Michael Dixon
2015 CM Joseph’s reel – de Michael Lavers avec Alice Lowe
Fiche créée le 3 août 2017 | Modifiée le 3 décembre 2017 | Cette fiche a été vue 759 fois
PREVIOUSOliver Hardy || Robert Hardy || Marte HarellNEXT