CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Bertrand Tavernier
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert J. Flaherty



Date et Lieu de naissance : 16 février 1884 (Iron Mountain, Michigan, USA)
Date et Lieu de décès : 23 juillet 1951 (Dummerston, Vermont, USA)
Nom Réel : Robert Joseph Flaherty

REALISATEUR

Né à Iron Mountain, petite ville de la péninsule supérieure du Michigan, Robert J. Flaherty est l’un des sept enfants de Robert Henry Flaherty, un prospecteur d’origine protestante irlandaise, et de son épouse, Susan, née Klockner (allemande catholique). Adolescent, il est envoyé en Ontario pour étudier à l’Upper Canada College de Toronto. Il commence à travailler comme prospecteur de minerai de fer pour une compagnie de chemin de fer dans la région canadienne de la baie d’Hudson.

En 1913, Robert J. Flaherty part dans le Grand Nord pour des recherches minéralogiques. Son employeur, William Mackenzie, l’incite à se munir d’une caméra pour filmer l’expédition, mais c’est vers la vie quotidienne des Inuits que le jeune prospecteur dirige l’œil de son objectif. De retour à Toronto, une cigarette mal éteinte provoque un incendie, détruisant les bobines. Très affecté par cette perte, il reste malgré tout déterminé pour faire un nouveau film. Il persuade le fourreur Français Victor Révillon de financer un séjour sur la banquise. Il arrive au Nord-est de la Baie d’Hudson au cours de l’été 1920. Pendant quinze mois, il filme la vie de «Nanouk, l’esquimau» et de sa famille. Il réalise un documentaire-fiction dont la plupart des scènes on été reconstituées avec la complicité de leurs protagonistes.

Le film remporte un tel succès que Robert J. Flaherty signe un contrat avec la Paramount. Il part alors pour l’île polynésienne de Samoa où il tourne «Moana» d’avril 1923 à décembre 1924, un documentaire autour du rituel initiatique vers la vie d’adulte d’un jeune garçon. Il réalise ensuite deux courts-métrages à New York, avant que Irving Thalberg de la MGM l’engage pour diriger avec W.S. Van Dyke «Ombres blanches» (1928), un drame exotique avec Raquel Torres et Monte Blue. Mais, la collaboration entre les deux cinéastes se passe mal, Flaherty démissionne de la production. Invité par la Fox, il passe huit mois en 1929 à travailler sur «Acoma the Sky City» un projet sur les indiens d’Amérique qui ne verra jamais le jour. Il accepte alors de travailler avec Friedrich Wilhelm Murnau sur «Tabou» un nouveau drame tourné en Polynésie, mais encore une fois, les relations entre les deux hommes tournent court. Flaherty quitte le film qui sera finalement attribué à Murnau seul.

Indésirable à Hollywood, Robert J. Flaherty part en Angleterre, invité par le documentaliste John Grierson où il travaille sur plusieurs documentaires. Il réalise notamment «L’homme d’Aran» qui dépeint le dur quotidien des habitants d’une île au large de la côte ouest de l’Irlande. Sa carrière en Grande-Bretagne prend fin quand le producteur Alexander Korda lui retire la réalisation d’«Elephant Boy» (1936), un film d’aventure avec Sabu qui sera terminé par Zoltan Korda. Il revient alors en Amérique et réalise des documentaires jusqu’à la fin des années 1940.

En 1950, Robert J. Flaherty dirige, avec Richard Lyford et Curt Oertel, un film sur Michel-Ange qui est sera récompensé par l’oscar du meilleur documentaire en 1952. Le cinéaste n’assistera pas à la cérémonie, il est décédé huit mois plus tôt, le 23 juillet 1951, à Dummerston dans le Vermont, emporté par une thrombose veineuse cérébrale à l’âge de 67 ans. Il était marié depuis 1914 avec Frances H. Flaherty, la mère des ses trois enfants, qui fût sa fidèle assistante sur bon nombre ses films.

© Pascal DONALD

copyright
1913 DO Eskimo – de Robert J. Flaherty
    Film détruit
1921 DO Nanouk, l’esquimau ( Nanook of the North ) de Robert J. Flaherty avec Allakariallak
    + montage, directeur de la photographie, scénario & production
1924 DO Histoire d’un potier ( the potterymaker / story of a potter ) de Robert J. Flaherty
    + montage, directeur de la photographie, scénario & production
DO Moana ( Moana : A romance of the golden age / Moana : A story of the South Seas ) de Robert J. Flaherty avec Fa’amgase
    + montage, directeur de la photographie, scénario & production
1927 DO L’île aux vingt-quatre dollars ( the Twenty-Four-Dollar Island ) de Robert J. Flaherty
    + montage, directeur de la photographie, scénario & production
1928Ombres blanches ( white shadows in the south seas ) de W. S. Van Dyke avec Raquel Torres
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1930Tabou ( Tabu / Tabu, a story of the south seas ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Anna Chevalier
    Seulement directeur de la photographie, scénario & production
1932 DO The glassmakers of England – de Robert J. Flaherty
    + directeur de la photographie & scénario
DO The english potter – de Robert J. Flaherty
    + directeur de la photographie & scénario
1933 DO Industrial Britain – de Robert J. Flaherty & John Grierson
    + directeur de la photographie, scénario & production
DO Art of the english craftman – de Robert J. Flaherty
    + directeur de la photographie & scénario
DO L’homme d’Aran ( man of Aran ) de Robert J. Flaherty avec Colman Tiger King
    + directeur de la photographie, scénario & production
    Coupe Mussolini du meilleur film en langue étrangère au festival du cinéma de Venise, Italie

DO The country comes to town – de ?
    Seulement conseiller technique
1936Elephant boy / Toomaï, le grand cornac/ L’enfant de la jungle ( Elephant boy ) de Robert J. Flaherty & Zoltan Korda avec Sabu
    Coupe du meilleur réalisateur au festival du cinéma de Venise, Italie
1938 TV The last voyage of Captain Grant – de ? avec John Laurie
    Seulement nouvelle, voix & narration
1941 DO La terre ( the land ) de Robert J. Flaherty
    + directeur de la photographie, scénario, voix, narration & production
1942 DO Prelude to war / Why we fight, 1 – de Frank Capra & Anatole Litvak avec Bobby Anderson
    + directeur de la photographie – Non crédité
1945 DO Gift of green – de David Flaherty
    Seulement production
1946 DO Calligraphy – de ?
    Seulement scénario & production
1947 DO Guernica – de Robert J. Flaherty
    + directeur de la photographie, scénario & production
1948 DO Louisiana story, notre Louisiane ( Louisiana story ) de Robert J. Flaherty avec Joseph Boudreaux
    + directeur de la photographie, scénario & production
    BAFTA du meilleur documentaire aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix international au festival du cinéma de Venise, Italie
1949 DO La passion selon Saint Matthieu ( passione secondo S. Matteo ) de Ernst Marischka avec Elisabeth Schwarzkopf
    Seulement montage
1950 DO Le titan : L’histoire de Michel-Ange ( the Titan: Story of Michelangelo / il Titano, storia di Michelangelo ) de Robert J. Flaherty, Richard Lyford & Curt Oertel
    + scénario & production
    Oscar du meilleur documentaire, USA
Fiche créée le 6 juillet 2013 | Modifiée le 9 juin 2016 | Cette fiche a été vue 1871 fois
PREVIOUSOlaf Fjord || Robert J. Flaherty || Georges FlamantNEXT