CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Frédéric Duvallès
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Le Béal



Date et Lieu de naissance : 2 mars 1915 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 8 mai 1996 (Paris, France)
Nom Réel : Robert Albert Le Béalle

ACTEUR

Robert Le Béal, né le 2 mars 1915 à Paris, intègre le Conservatoire d’art dramatique après ses études. Cette formation lui permet d’enchaîner les rôles sur scène dans «Arsenic et vieilles dentelles» (1945) de Joseph Kesselring avec Berthe Bovy et Jane Marken, «Dix petits nègres» (1946) de Agatha Christie ou «Les mains sales» (1948) de Jean-Paul Sartre avec André Luguet et François Périer. Pièce dont il obtient le rôle principal l’année suivante avant de participer à l’adaptation cinématographique sous la direction de Fernand Rivers avec Pierre Brasseur et Daniel Gélin en 1951.

Après des débuts discrets comme figurant dans le chef d’œuvre «Les visiteurs du soir» (1942) de Marcel Carné, Robert Le Béal se fait remarquer dans le rôle d’un banquier ruiné poussé au suicide dans «Erreur judiciaire» (1947) de Maurice de Canonge. Dès lors, il devient une figure incontournable du cinéma de l’après-guerre qui peut se targuer d’une filmographie composée d’une centaine de titres. Il est souvent cantonné dans des rôles de militaires, médecins ou avocats comme l’officier des «Grandes manœuvres» (1955) de René Clair. Il participe à des comédies plus légères comme, entres-autres, dans «Papa, maman, la bonne et moi» (1954) de Jean-Paul Le Chanois avec Robert Lamoureux ou «Le Baron de l’Ecluse» (1959) de Jean Delannoy avec Jean Gabin. Dans les années soixante, il est dirigé à plusieurs reprises par Robert Hossein au cinéma dans «La nuit des espions» (1958), «Le vampire de Düsseldorf» (1964) ou «J’ai tué Raspoutine» (1967) ainsi qu’au théâtre dans «Vous qui nous jugez» (1957) ou «Six hommes en question» (1963). Toujours sur scène, il est le partenaire de Edwige Feuillère dans «La liberté est un dimanche» (1951) ou Jacqueline Maillan dans «Madame Sans-Gêne» (1973) et participe à plusieurs comédies de boulevard de Barillet et Grédy ou Robert Thomas.

Pour les inconditionnels de Louis de Funès, Robert Le Béal demeure le Ministre de l’Intérieur dans «Fantômas se déchaîne» (1965) de André Hunebelle. Il côtoie encore Louis de Funès à plusieurs reprises, le temps de courtes scènes, dans «Hibernatus» (1969) de Edouard Molinaro, «Le gendarme en ballade» (1970) de Jean Girault, «La folie des grandeurs» (1971) et «Les aventures de Rabbi Jacob» (1973) de Gérard Oury. Abonné aux rôles d’homme de pouvoir, Robert Le Béal est dirigé par Luis Buñuel dans «Le charme discret de la bourgeoisie» (1972) ou Claude Sautet dans «César et Rosalie» (1972) et «Vincent, François, Paul… et les autres» (1974). Bilingue (français et anglais), il sollicité pour des productions étrangères tournées en France comme «Voyage à deux» (1967) de Stanley Donen, «Le serpent» (1972) de Henri Verneuil ou «Chacal» (1973) de Fred Zinnemann. À la fin de sa carrière, il intègre le casting de comédies produites par la «Gaumont»: «Opération Lady Marlène» (1974) de Robert Lamoureux, «La boum» (1980) et «La boum 2» (1982) de Claude Pinoteau ou «Le cadeau» (1981) de Michel Lang.

Après la pièce «Joyeuses Pâques» (1983) de et avec Jean Poiret au Théâtre Edouard VII et une courte scène dans «Les rois du gag» (1984) de Claude Zidi avec Michel Serrault, Robert Le Béal se retire du monde du spectacle. Epoux de la comédienne Jacqueline Dufranne, il décède à l’âge de 81 ans à l’Hôpital Tenon de Paris le 8 mai 1996. Incinéré au crématorium du cimetière du Père-Lachaise, ses cendres sont dispersées au large de Royan.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1942Les visiteurs du soir – de Marcel Carné avec Arletty
1943Mermoz – de Louis Cuny avec Robert Hugues-Lambert
1944 DO Médecins de France – de René Lucot
1945Le jugement dernier – de René Chanas avec Michèle Martin
Mission spéciale : 1ère époque, l’espionne – de Maurice de Canonge avec Pierre Renoir
Mission spéciale : 2ème époque, réseau clandestin – de Maurice de Canonge avec Jany Holt
1946Rêves d’amour – de Christian Stengel avec Annie Ducaux
Coïncidences – de Serge Debecque avec Andrée Clément
L’idiot – de Georges Lampin avec Edwige Feuillère
DO La cigogne a rebâti son nid – de René Lucot
1947Erreur judiciaire – de Maurice de Canonge avec Michèle Alfa
Clochemerle – de Pierre Chenal avec Saturnin Fabre
Les jeux sont faits – de Jean Delannoy avec Micheline Presle
Monsieur Vincent – de Maurice Cloche avec Pierre Fresnay
1948Du Guesclin – de Bernard de La Tour avec Fernand Gravey
1949Occupe-toi d’Amélie – de Claude Autant-Lara avec Danielle Darrieux
Rendez-vous de juillet – de Jacques Becker avec Brigitte Auber
La belle que voilà – de Jean-Paul Le Chanois avec Michèle Morgan
La soif des hommes – de Serge de Poligny avec Dany Robin
Le jugement de dieu – de Raymond Bernard avec Andrée Debar
1950Fusillé à l’aube – de André Haguet avec Renée Saint-Cyr
Méfiez-vous des blondes – de André Hunebelle avec Martine Carol
Quai de Grenelle – de Emil Edwin Reinert avec Françoise Arnoul
L’aiguille rouge – de Emil Edwin Reinert avec Michèle Philippe
Une histoire d’amour – de Guy Lefranc avec Louis Jouvet
CM Coups de chapeau – de Christian Stengel avec Judith Magre
1951Boite de nuit – de Alfred Rode avec Claudine Dupuis
Les mains sales – de Fernand Rivers avec Daniel Gélin
Duel à Dakar – de Claude Orval & Georges Combret avec Lysiane Rey
Les mousquetaires du roi – de Marcel Aboulker & Michel Ferry avec Jacqueline Delubac
    Inachevé
Agence matrimoniale – de Jean-Paul le Chanois avec Bernard Blier
1952Son dernier Noël – de Jacques Daniel-Norman avec Tino Rossi
Le rideau rouge / Les rois d’une nuit / Ce soir on joue Macbeth – de André Barsacq avec Michel Simon
Suivez cet homme – de Georges Lampin avec Suzy Prim
La rose et l’épée ( the sword and the rose / when knighthood was in flower ) de Ken Annakin avec Glynis Johns
CM Le huitième art et la manière – de Maurice Régamey avec André Claveau
CM Numéro spécial – de Maurice Régamey
1953Week-end à quatre / Un jour à ne pas oublier ( a day to remember ) de Ralph Thomas avec Odile Versois
Mam’zelle Nitouche – de Yves Allégret avec Pier Angeli
Les révoltés de Lomanach – de Richard Pottier avec Amedeo Nazzari
Crainquebille – de Ralph Habib avec Yves Deniaud
1954Le fils de Caroline chérie – de Jean Devaivre avec Jean-Claude Pascal
Papa, maman, la bonne et moi – de Jean-Paul Le Chanois avec Gaby Morlay
Interdit de séjour – de Maurice de Canonge avec Yoko Tani
Cherchez la femme – de Raoul André avec George Marchal
1955La rue des bouches peintes – de Robert Vernay avec Paul Bernard
Le crâneur – de Dimitri Kirsanoff avec Marina Vlady
Les grandes manœuvres – de René Clair avec Gérard Philipe
Une fille épatante – de Raoul André avec Sophie Desmarets
Ces sacrées vacances – de Robert Vernay avec Lucien Baroux
Les pépées au service secret – de Raoul André avec Louise Carletti
Les indiscrètes – de Raoul André avec Nicole Berger
1956Ce soir les jupons volent / Princesses de Paris – de Dimitri Kirsanoff avec Jean Chevrier
Elena et les hommes – de Jean Renoir avec Ingrid Bergman
L’énigmatique monsieur D ( foreign intrigue ) de Sheldon Reynolds avec Robert Mitchum
Mitsou – de Jacqueline Audry avec Danièle Delorme
Les lumières du soir – de Robert Vernay avec Etchika Choureau
Miss Catastrophe – de Dimitri Kirsanoff avec Philippe Nicaud
1957Quelle sacrée soirée / Nuit blanche et rouge à lèvres – de Robert Vernay avec Jean Bretonnière
Comme un cheveu sur la soupe – de Maurice Regamey avec Nadine Tallier
C’est la faute d’Adam – de Jacqueline Audry avec Mijanou Bardot
Le dos au mur – de Edouard Molinaro avec Jeanne Moreau
Chaque jour a son secret – de Claude Boissol avec Jean Marais
Filles de nuit / Les filles de nuit – de Maurice Cloche avec Georges Marchal
1958Une balle dans le canon – de Charles Gérard & Michel Deville avec Pierre Vaneck
Les fruits du péché / Secret professionnel – de Raoul André avec Dawn Addams
La nuit des espions – de Robert Hossein avec Michel Etcheverry
1959La corde raide – de Jean-Charles Dudrumet avec Annie Girardot
Le baron de l’écluse – de Jean Delannoy avec Jean Gabin
Préméditation / Crime prémédité – de André Berthomieu avec Pascale Roberts
Katia / Une jeune fille, un seul amour ( Katja, die ungekrönte kaiserin ) de Robert Siodmak avec Curd Jürgens
1960La princesse de Clèves – de Jean Delannoy avec Marina Vlady
Les bras de la nuit – de Jacques Guymont avec Roger Hanin
Les hommes veulent vivre / Le crime du docteur Chardin – de Léonide Moguy avec Valéry Inkijinoff
1961Le pavé de Paris – de Henri Decoin avec Danièle Gaubert
Le capitaine Fracasse – de Pierre Gaspard-Huit avec Anna-Maria Ferrero
Auguste – de Pierre Chevalier avec Fernand Raynaud
L’affaire Nina B. ( affäre Nina B. / the Nina B. affair ) de Robert Siodmak avec Nadja Tiller
1962Le glaive et la balance – de André Cayatte avec Anthony Perkins
Le masque de fer – de Henri Decoin avec Claudine Auger
Le Diable et les dix commandements – de Julien Duvivier avec Charles Aznavour
    Segment « Tes père et mère honoreras »
La salamandre d’or – de Maurice Régamey avec Madeleine Robinson
1963Une ravissante idiote – de Edouard Molinaro avec Brigitte Bardot
CM La bonne route – de Jean Bélanger avec Paul Cambo
1964Le vampire de Düsseldorf – de Robert Hossein avec Marie-France Pisier
1965Fantômas se déchaîne / Fantômas revient /Fantômas contre Interpol – de André Hunebelle avec Mylène Demongeot
1966Sale temps pour les mouches / Commissaire San Antonio – de Guy Lefranc avec Gérard Barray
À belles dents – de Pierre Gaspard-Huit avec Peter van Eyck
La fantastique histoire vraie d’Eddie Chapman ( triple cross ) de Terence Young avec Christopher Plummer
Voyage à deux ( two for the road ) de Stanley Donen avec Audrey Hepburn
1967Ces messieurs de la famille – de Raoul André avec Jean Yanne
Les risques du métier – de André Cayatte avec Jacques Brel
J’ai tué Raspoutine – de Robert Hossein avec Geraldine Chaplin
1968Bruno, l’enfant du dimanche – de Louis Grospierre avec Mary Marquet
Sous le signe de Monte-Cristo / Le révolté – de André Hunebelle avec Pierre Brasseur
1969Hibernatus – de Edouard Molinaro avec Yves Vincent
Ces messieurs de la gâchette – de Raoul André avec Francis Blanche
1970Le mur de l’Atlantique – de Marcel Camus avec Bourvil
Un beau monstre – de Sergio Gobbi avec Virna Lisi
Le temps d’aimer ( time for loving / Paris was made for lovers ) de Christopher Miles avec Mel Ferrer
Le gendarme en balade – de Jean Girault avec Christian Marin
Le distrait – de Pierre Richard avec Marie-Christine Barrault
1971La folie des grandeurs / Les sombres héros – de Gérard Oury avec Yves Montand
Chacal ( the day of the jackal ) de Fred Zinnemann avec Edward Fox
1972Le serpent ( the serpent / night flight from Moscow ) de Henri Verneuil avec Henry Fonda
César et Rosalie – de Claude Sautet avec Romy Schneider
Le charme discret de la bourgeoisie – de Luis Buñuel avec Delphine Seyrig
1973Les aventures de Rabbi Jacob – de Gérard Oury avec Louis de Funès
1974Vincent, François, Paul et les autres… – de Claude Sautet avec Serge Reggiani
1975Opération Lady Marlène – de Robert Lamoureux avec Bernard Menez
Blondy ( germicide / vortex ) de Sergio Gobbi avec Bibi Andersson
Flic story – de Jacques Deray avec Alain Delon
1977Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine – de Coluche & Marc Monnet avec Gérard Lanvin
1980La boum – de Claude Pinoteau avec Sophie Marceau
1981Le cadeau – de Michel Lang avec Clio Goldsmith
Le bourgeois gentilhomme – de Roger Coggio avec Michel Galabru
1982La boum 2 – de Claude Pinoteau avec Brigitte Fossey
1983Si elle dit oui… je ne dis pas non ! – de Claude Vital avec Mireille Darc
Les parents ne sont pas simples cette année – de Marcel Jullian avec Jacques François
1985Les rois du gag – de Claude Zidi avec Michel Serrault
1991Une étoile pour deux ( a star for two ) de Jim Kaufman avec Lauren Bacall
Fiche créée le 8 novembre 2011 | Modifiée le 8 octobre 2015 | Cette fiche a été vue 2315 fois
PREVIOUSJean-Pierre Lazzerini || Robert Le Béal || André Le GallNEXT