CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Tino Rossi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Lynen



Date et Lieu de naissance : 24 mai 1920 (Nermier, France)
Date et Lieu de décès : 1er avril 1944 (Karlsruhe , Allemagne)
Nom Réel : Robert Henri Lynen

ACTEUR
Image
1932 Le petit roi – de Julien Duvivier avec Arlette Marchal, Jean Toulout & Robert Le Vigan
Image
1937 Le fraudeur – de Leopold Simons avec Ginette Leclerc, Félicien Tramel, Léopold Simons & Jacques Varennes
Image
1938 Le petit chose – de Maurice Cloche avec Arletty, Janine Darcey, Gabrielle Fontan & Fernand Charpin
Image
1941 Espoirs – de Willy Rozier avec Pierre Larquey, Constant Rémy, Sinoël & Gaston Jacquet

Fils d’un artiste peintre, Robert Lynen voit le jour le 24 mai 1920, à Nermier, petit village du Jura Français. L’enfant passe les premières années de sa vie dans sa province natale, où ses parents élèvent des animaux. En 1923, la famille s’installe à Paris où le père devient dessinateur industriel.

Au début des années trente, Madame Lynen inscrit le petit Robert à l’école artistique pour enfants de Gaston Baty, qui est alors directeur et metteur en scène du Théâtre Montparnasse à Paris. En 1932, le jeune garçon est très vite remarqué par Julien Duvivier qui cherche un jeune acteur capable d’interpréter le rôle titre dans le film «Poil de Carotte», qu’il s’apprête à tourner. Le succès est phénoménal. Le réalisateur lui confie alors un nouveau premier rôle dans «Le petit roi» (1932) aux côtés de Arlette Marchal. Les années suivantes, Duvivier, qui pourtant n’a pas la réputation d’être un cinéaste facile, offre au jeune garçon, des rôles secondaires dans: «La belle équipe» (1935) avec Jean Gabin et Viviane Romance, «L’homme du jour» (1936) avec Maurice Chevalier et «Un carnet de bal» (1937) avec Marie Bell. Entre-temps, Marc Allégret lui fait revêtir les habits du jeune et pauvre nomade Rémy, héros du populaire roman de Hector Malot dans «Sans famille» (1933).

En 1936, aux premiers tourments de l’adolescence, Robert Lynen tente une fugue en s’engageant comme mousse sur un bateau rouennais, au moment où un premier rôle au théâtre lui est proposé. Mais l’aventure reste inachevée et Robert s’oriente alors vers le théâtre. Il se produit, entre autres, dans des pièces classiques et participe à des tournées en province. Devenu un enfant vedette très populaire, on le voit notamment dans «Juliette» avec Lucienne Bogaert et «Trois en une» avec Jean-Pierre Aumont. Par la suite, Robert Lynen reprend le chemin des studios. Il incarne notamment le fils de Harry Baur dans «Mollenard» (1937) de Robert Siodmak ; Théo, fils de douanier qui se fait trafiquant de drogue pour les beaux yeux d’une belle étrangère, dans «Le fraudeur» (1937) de Leopold Simons; le petit Prince Sacha héritier d’un royaume imaginaire dans «Education de Prince» (1938) de Alexandre Esway; et Daniel Esseytte, héros du roman de Alphonse Daudet dans «Le petit chose» (1938) de Maurice Cloche.

En 1940, Robert Lynen entre dans un réseau de Résistance de la région de Marseille, groupe qui sera démantelé en décembre 1941. Cette année-là, il est appelé à travailler aux Chantiers de Jeunesse, puis se décide à faire partie des tournées théâtrales organisées par Jean-Pierre Aumont. En 1941, pour le grand écran, il interprète le fils de Pierre Larquey dans «Espoirs» de Willy Rozier.

En 1942, Robert Lynen compose une ultime prestation dans «Cap au large» de Jean-Paul Paulin, puis devient agent du réseau Alliance, fondé par Marie-Madeleine Fourcade. Il effectue de nombreuses missions avant d’être arrêté à Cassis, le 7 février 1943. Torturé, il est déporté en Allemagne. Le 1er avril 1944, le jeune acteur à l’avenir prometteur est fusillé par les nazis, à Karlsruhe en Allemagne, avec quatorze autres membres de son réseau de résistance. Il allait avoir vingt-quatre ans. Enterré dans une fosse commune, son corps sera seulement rapatrié en France en 1947 et repose dans le carré militaire de Gentilly, dans le Val-de-Marne.

© Christian GRENIER – http://www.encinematheque.net

copyright
1932Poil de carotte – de Julien Duvivier avec Harry Baur
Le petit roi – de Julien Duvivier avec Arlette Marchal
1933Sans famille – de Marc Allégret avec Aimé Clariond
1935La belle équipe – de Julien Duvivier avec Viviane Romance
1936L’homme du jour – de Julien Duvivier avec Maurice Chevalier
1937Un carnet de bal – de Julien Duvivier avec Marie Bell
Le fraudeur / Ceux de la douane – de Leopold Simons avec Ginette Leclerc
Mollenard – de Robert Siodmak avec Gabrielle Dorziat
1938Education de prince – de Alexandre Esway avec Louis Jouvet
La vie est magnifique – de Maurice Cloche avec Jean Servais
Le petit chose – de Maurice Cloche avec Arletty
1941Espoirs / Champs maudit – de Willy Rozier avec Pierre Larquey
1942Cap au large – de Jean-Paul Paulin avec Janine Darcey
Fiche créée le 15 octobre 2005 | Modifiée le 13 août 2008 | Cette fiche a été vue 7031 fois
PREVIOUSRichard Lynch || Robert Lynen || Diana LynnNEXT