CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Charles Vanel
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Mulligan



Date et Lieu de naissance : 23 août 1925 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 20 décembre 2008 (Old Lyme, Connecticut, USA)
Nom Réel : Robert Patrick Mulligan

REALISATEUR

Fils de Robert Edward Mulligan, policier, et de Elizabeth Gingell, Robert Mulligan voit le jour le 23 août 1923 dans le quartier new-yorkais du Bronx. À quatorze ans, après des études primaires à l’école publique du Bronx, il obtient une bourse du «New York Art Institute», mais décide de suivre une formation religieuse chez les séminaristes de l’Ordre de Mayknoll. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il sert comme opérateur-radio dans le corps de l’U.S. Marine. Son service militaire terminé, il est employé pendant six mois au département de la rédaction du «New York Times», puis entre à l’Université de Fordham. Il étudie la littérature et le journalisme puis s’oriente vers la communication au département radio. Il trouve ensuite un emploi de coursier chez CBS et devient l’assistant du réalisateur Robert Stevens qu’il remplace après son départ. Il met alors en scène plusieurs épisodes de séries produites pour le réseau de la chaîne et se fait remarquer pour son habile direction d’acteurs.

Cette progression rapide et exemplaire, entamée au plus bas de l’échelle, l’amène tout naturellement au cinéma. Associé avec Alan J. Pakula à la production, Robert Mulligan réalise, en 1957, «Prisonnier de la peur», la montée en puissance vers la dépression et la folie d’un joueur de Base-ball interprété par Anthony Perkins. Trois ans plus tard, il remporte un Emmy pour son adaptation télévisée du roman de W. Somerset Maugham, «The moon and sixpence» (1959) avec Laurence Olivier en vedette. Désormais considéré comme le cinéaste le plus en vue, les studios lui confie la direction de films plus ambitieux, parmi lesquels: «Les pièges de Broadway» (1960), comédie dramatique avec Debbie Reynolds et Tony Curtis, et «Le rendez-vous de septembre» (1961), avec Rock Hudson et Gina Lollobrigida.

En 1962, Robert Mulligan signe «Du silence et des ombres» seconde collaboration avec Alan J. Pakula, tiré du roman de Harper Lee. La critique est unanime, le film rempote un beau succès et se voit nommé dans plusieurs catégories aux Academy Awards et au Golden Globes, dont celles du meilleur film et du meilleur réalisateur. Gregory Peck, en avocat sudiste défendant un Noir accusé à tort de viol, est récompensé d’un Oscar. L’année suivante, il réunit Natalie Wood et Steve McQueen dans «Une certaine rencontre». En 1968, Robert Mulligan retrouve Gregory Peck, en sauveteur d’une femme blanche enlevée par les indiens, pour «L’homme sauvage», un western aux échos de film-noir. En 1971, il réalise «Un été 42», les premiers émois sexuels et de la perte de l’innocence d’un adolescent fébrile, interprété par Gary Grimes, son plus grand succès public qui doit beaucoup au talent et à la beauté de son héroïne Jennifer O’Neill. L’année suivante, il s’atèle au fantastique avec «L’autre», évocation du thème des jumeaux et des rapports entre le bien et le mal.

Par la suite, Robert Mulligan réalise encore six longs métrages qui ne font guère recette, parmi lesquels: «Les chaines de sang» (1977), un drame familiale avec Richard Gere, et «Le secret de Clara» (1987), l’un des meilleurs rôles de Whoopi Goldberg. Après le tournage de «Un été en Louisiane» en 1991, le cinéaste se retire dans sa propriété du Connecticut de Old Lyme. C’est chez lui auprès de sa femme, la comédienne Jane Lee Sutherland épousé en 1952, qu’il meurt le 20 décembre 2008, des suites d’une maladie cardiaque. Il avait quatre-vingt-trois ans.

© Philippe PELLETIER

copyright
1951 TV Goodyear Television Playhouse – de Robert Mulligan avec E.G. Marshall
    Série
1952 TV Suspense – de Robert Mulligan avec Rex Marshall
    Série – Réalisation de 13 épisodes + scénario
1955 TV The Philco Television Playhouse – de Robert Mulligan avec Bert Lytell
    Série – Réalisation de 3 épisodes
TV The Aloca hour – de Robert Mulligan avec Ed Begley
    Série – Réalisation de 1 épisode
1956 TV Playhouse 90 – de Robert Mulligan avec Richard Joy
    Série – Réalisation de 2 épisodes
1957Prisonnier de la peur ( fear strikes out ) de Robert Mulligan avec Anthony Perkins
TV Rendez-vous – de Robert Mulligan avec Peter O’Toole
    Série
TV Studio One – de Robert Mulligan avec Robert Loggia
    Série – Réalisation de 3 épisodes
1958 TV The DuPont show of the month – de Robert Mulligan avec Roddy McDowall
    Série – Réalisation de 6 épisodes
1959 TV The moon and sixpence – de Robert Mulligan avec Laurence Olivier
    Emmy pour la réalisation d’un téléfilm dramatique, USA
1960Les pièges de Broadway ( the rat race ) de Robert Mulligan avec Debbie Reynolds
Le roi des imposteurs ( the great impostor ) de Robert Mulligan avec Tony Curtis
1961Le rendez-vous de septembre ( come september ) de Robert Mulligan avec Gina Lollobrigida
L’homme de Bornéo / Mission à Bornéo ( the spiral road ) de Robert Mulligan avec Rock Hudson
1962Du silence et des ombres ( to kill a mockingbird ) de Robert Mulligan avec Gregory Peck
    Prix Gary Cooper au festival du cinéma de Cannes, France
1963Une certaine rencontre ( love with the proper stranger ) de Robert Mulligan avec Natalie Wood
1964Le sillage de la violence / La rage au corps ( baby the rain must fall ) de Robert Mulligan avec Steve McQueen
1965Daisy Clover / Daisy Clover la jeune rebelle ( inside Daisy Clover ) de Robert Mulligan avec Christopher Plummer
1967Escalier interdit ( up the down staircase ) de Robert Mulligan avec Sandy Dennis
1968L’homme sauvage / Le traquenard ( the stalking moon ) de Robert Mulligan avec Eva Marie Saint
1970The poursuit of happiness – de Robert Mulligan avec Michael Sarrazin
1971Un été 42 ( summer of ’42 ) de Robert Mulligan avec Jennifer O’Neill
    + narration
    Coquille d’Argent au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne
1972L’autre ( the other ) de Robert Mulligan avec Diana Muldaur
    + production
    Médaille de Sitges en Or de Ley du meilleur réalisateur au festival Catalan international du cinéma de Sitges, Espagne
1974La chute d’un caïd / Nickel ride ( the nickel ride ) de Robert Mulligan avec Jason Miller
    + production
1977Les chaînes de sang ( bloodbrothers / a father’s love ) de Robert Mulligan avec Richard Gere
1978Même heure, l’année prochaine ( same time, next year ) de Robert Mulligan avec Ellen Burstyn
1982Embrasse-moi, je te quitte ( kiss me goodbye ) de Robert Mulligan avec Sally Field
    + production
1987Le secret de Clara ( Clara’s heart ) de Robert Mulligan avec Whoopi Goldberg
1991Un été en Louisiane ( the man in the moon ) de Robert Mulligan avec Sam Waterston
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’association des critiques de cinéma de Los Angeles, USA ( 2006 )
Fiche créée le 23 décembre 2008 | Modifiée le 28 décembre 2008 | Cette fiche a été vue 4157 fois
PREVIOUSRenate Müller || Robert Mulligan || Herbert MundinNEXT