CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Eebra Tooré
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Pizani



Date et Lieu de naissance : 26 avril 1896 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 17 juin 1965 (Paris, France)
Nom Réel : Robert André Louis Pizani

ACTEUR
Image
1933 L’héritier du Bal Tabarin – de Jean Kemm avec Frédéric Duvallès, Marcel Lévesque & Simone Mareuil
Image
1937 Hercule – de Alexander Esway avec Fernandel, Gaby Morlay, Pierre Brasseur & Henri Crémieux
Image
1940 Le président Haudecœur – de Jean Dréville avec Harry Baur, Betty Stockfeld & Marguerite Deval
Image
1953 J’y suis… j’y reste – de Maurice Labro avec Jane Sourza, Marguerite Pierry & Jeannette Batti

Robert Pizani est né à Paris le 26 avril 1896. Mince et élégant, l’œil qui frise, il évoque les aristocrates fin de race et les noceurs décavés qui, en frac sombre et chapeau claque, hantent les mauvais lieux de la capitale. On l’imagine caracolant dans les coulisses des beuglants et troussant les jupes de quelque gourgandine. C’est bien sûr au théâtre que débute Robert Pizani, qui remporte un premier prix au Conservatoire. Puis il fait partie de la troupe de l’Odéon et se frotte au répertoire classique, ce qui ne l’empêche pas d’amuser la galerie en se livrant à de facétieuses imitations, comme celle du célèbre clown Grock. Dressé à la rude école du music-hall, il sait aussi chanter et danser et remporte un triomphe dans «Le passage des princes» (1934), une reprise de l’opérette d’Offenbach, qui évoque la vie et la carrière d’Hortense Schneider. Robert Pizani y incarne le maestro lui-même, grande silhouette dégingandée, le lorgnon à l’œil et les favoris mousseux, déchaînant sous sa baguette fougueuse des cancans endiablés.

Au cinéma, où il débute au temps du muet, Robert Pizani incarne encore le maître de l’opérette dans «Remontons les Champs Elysées» (1938) de Sacha Guitry, qui lui offre, dans le même film, un autre rôle de musicien, celui de l’ombrageux Wagner, coiffé de son éternel béret de velours. On le voit aussi dans des opérettes filmées, comme «La chauve souris» (1931) de Pierre Billon et Carl Lamac, ou encore «Miss Helyett» (1932) de Hubert Bourlon et Jean Kemm. Robert Pizani a l’occasion de graver à l’eau-forte d’autres silhouettes célèbres, comme celle du claudicant Talleyrand dans «Les perles de la couronne» (1937) de Guitry, ou celle encore d’un espiègle Voltaire dans le «Mandrin» (1946) de René Jayet. Sa distinction naturelle le voue aux personnages d’aristocrates, auxquels il confère toujours une scintillante fantaisie: Michel de Romeuil dans «Une fille sur la route» (1951) de Jean Stelli, un baron dans «Le couturier de ces dames» (1956) de Jean Boyer, avec Fernandel, qu’il retrouve dans «Sénéchal le magnifique» (1957) du même réalisateur, où il campe le prince Alexandre. Il glisse aussi, dans certaines de ses compositions, une touche d’onctuosité ecclésiastique qui lui est naturelle et lui permet de prêter vie à l’abbé Margot dans «Le Président Haudecœur» (1940) de Jean Dréville, avec Harry Baur, ou au cardinal de Tramone dans «J’y suis... j’y reste» (1953) de Maurice Labro.

Robert Pizani enchaîne les compositions de notables: d’aimables diplomates, comme l’ambassadeur Cambon, un des artisans de l’Entente Cordiale, dans le film du même nom de Marcel L’Herbier (1938), le consul de «L’éventail» (1946) de Emil Edwin Reinert, ou encore l’ambassadeur dans «Une Parisienne» (1957) de Michel Boisrond, mais aussi un chef de la police dans «Quartier chinois» (1945) de René Sti ou un Président dans «Voici le temps des assassins» (1955) de Julien Duvivier. Et comment oublier Illusio, le cabriolant magicien de «Monsieur coccinelle» (1938) de Dominique Bernard-Deschamps. Parfois ses manières doucereuses et les arabesques de ses mains confèrent à ses personnages le charme équivoque d’un poète efféminé, dans «L’homme du jour» (1936) de Julien Duvivier, ou de quelques couturiers, dans «Paradis perdu» (1938) de Abel Gance ou «Face au destin» (1940) de Henri Fescourt. Et il y a encore le producteur du «Silence est d’or» (1947) de René Clair, qui couve de ses yeux un peu fardés l’ingénue Dany Robin ou le vieux cabot Blazius, du «Capitaine Fracasse» (1960) de Pierre Gaspard-Huit, son dernier film. C’est dans à Paris que s’éteint Robert Pizani, le 17 juin 1965.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1924Un gentleman neurasthénique – de Henri Brasier & Emile Poncet avec Maurice Escande
1926La grande amie – de Max de Rieux avec Eliane de Creus
1928J’ai l’noir / Le suicide de Dramen – de Max de Rieux avec Dramen
1930Azaïs – de René Hervil avec Henriette Delannoy
1931Une nuit au paradis – de Carl Lamac & Pierre Billon avec Anny Ondra
Ma tante d’Honfleur – de D.B. Maurice avec Florelle
La chauve-souris – de Carl Lamac & Pierre Billon avec Louise Lagrange
1932Le petit écart – de Henri Chomette & Reinhold Schünzel avec Lucien Baroux
Les amours de Pergolèse – de Guido Brignone avec Pierre Richard-Willm
Miss Helyett – de Hubert Bourlon & Jean Kemm avec Josette Day
Je vous aimerai toujours – de Henri Decoin & Mario Camerini avec Lisette Lanvin
T’amerò sempre – de Mario Camerini avec Pina Renzi
    Version italienne de « Je vous aimerai toujours »
CM Une petite bonne sérieuse – de Richard Weisbach & Marguerite Veil avec Colette Darfeuil
CM Arrêtez-moi ! – de Charles-Félix Tavano & Christian Matras avec Albert Broquin
CM Le supplice de Tantale – de Jean-Louis Bouquet avec Robert Darthez
1933Une fois dans la vie – de Max de Vaucorbeil avec Renée Saint-Cyr
L’héritier du Bal Tabarin – de Jean Kemm avec Simone Mareuil
Le billet de mille – de Marc Didier avec Gaby Morlay
Les hommes de la côte – de André Pellenc avec Pauline Carton
Prince de minuit – de René Guissart avec Monique Rollan
Un tour de cochon – de Joseph Tzipine avec Mona Goya
Le malade imaginaire – de Jaquelux & Marc Mérenda avec Armand Dranem
1935L’auberge du Petit Dragon – de Jean de Limur avec Paulette Dubost
Son excellence Antonin – de Charles-Félix Tavano avec Jeanne Helbling
Coup de vent – de Jean Dréville avec Yvette Lebon
CM La figurante – de Charles-Félix Tavano avec Emile Saint-Ober
1936L’homme du jour – de Julien Duvivier avec Maurice Chevalier
Les petites alliées – de Jean Dréville avec Madeleine Renaud
La loupiote – de Jean Kemm avec Pierre Larquey
Rigolboche – de Christian-Jaque avec Mistinguett
La reine des resquilleuses – de Marco de Gastyne avec Suzanne Dehelly
La pocharde – de Jean-Louis Bouquet & Jean Kemm avec Jacqueline Daix
1937Les perles de la couronne – de Sacha Guitry & Christian-Jaque avec Jacqueline Delubac
Hercule / L’incorruptible – de Alexander Esway avec Fernandel
L’amour veille – de Henry Roussel avec Léon Bélières
La belle revanche – de Paul Mesnier avec Roger Karl
1938Entrée des artistes – de Marc Allégret avec Odette Joyeux
Remontons les Champs-Élysées – de Sacha Guitry & Robert Bibal avec Lucien Baroux
Monsieur Coccinelle – de Bernard-Deschamps avec Marcel Pérès
Café de Paris – de Yves Mirande avec Jules Berry
Alerte en Méditerranée – de Léo Joannon avec Fernand Ledoux
Paradis perdu – de Abel Gance avec Elvire Popesco
Entente cordiale – de Marcel L’Herbier avec Victor Francen
CM Cocktail – de ? avec Ginette d’Yd
1939La boutique aux illusions – de Jacques Séverac avec Jim Gérald
Angelica ( rosa di sangue ) de Jean Choux avec Viviane Romance
Jeunes filles en détresse – de George Wilhelm Pabst avec Marcelle Chantal
CM Descendons l’Avenue de la Grande Armée – de Max Joly avec Jean Chevrier
1940Le président Haudecœur – de Jean Dréville avec Harry Baur
Face au destin – de Henri Fescourt avec Josseline Gaël
1943Coup de tête – de René Le Hénaff avec Gisèle Casadesus
Béatrice devant le désir – de Jean de Marguenat avec Renée Faure
Les petites du Quai aux Feurs – de Marc Allégret avec André Lefaur
1944La boîte aux rêves – de Yves Allégret & Jean Choux avec Mathilde Casadesus
1945Quartier chinois – de René Sti avec Sessue Hayakawa
1946L’éventail / L’île aux nuages / Mademoiselle modiste – de Emil Edwin Reinert avec Marguerite Moreno
1947Mandrin – de René Jayet avec José Noguéro
    Film en 2 parties
    1 : Le libérateur
    2 : La tragédie du siècle
Le silence est d’or – de René Clair avec Dany Robin
Le dolmen tragique – de Léon Mathot avec Michèle Philippe
Une grande fille toute simple – de Jacques Manuel avec Gabrielle Dorziat
1948L’armoire volante – de Carlo Rim avec Fernandel
La femme que j’ai assassinée – de Jacques Daniel-Norman avec Micheline Francey
Tête blonde – de Maurice Cam avec Marcel Mouloudji
Rome Express – de Christian Stengel avec Jean Debucourt
1949Miquette et sa mère / Miquette – de Henri-Georges Clouzot avec Danièle Delorme
Drame au Vel’ d’Hiv’ – de Maurice Cam avec Claude Farell
Prélude à la gloire – de Georges Lacombe avec Roberto Benzi
1951Le plus joli péché du monde – de Gilles Grangier avec Georges Marchal
Une fille sur la route – de Jean Stelli avec Georges Guétary
1952La danseuse nue – de Pierre Louis & Robert Florat avec Elisa Lamotte
1953Boum sur Paris – de Maurice de Canonge avec Juliette Gréco
Les révoltés de Lomanach – de Richard Pottier avec Carla Del Poggio
J’y suis… j’y reste – de Maurice Labro avec Jane Sourza
1955Honoré de Marseille – de Maurice Régamey avec Andrex
Les carottes sont cuites – de Robert Vernay avec Raymond Souplex
Voici le temps des assassins – de Julien Duvivier avec Jean Gabin
1956Le couturier de ces dames – de Jean Boyer avec Suzy Delair
Paris Palace Hôtel – de Henri Verneuil avec Charles Boyer
Folies-Bergères / Un soir au music-hall – de Henri Decoin avec Zizi Jeanmaire
C’est arrivé à Aden – de Michel Boisrond avec Elina Labourdette
1957Sénéchal le magnifique – de Jean Boyer avec Nadia Gray
Le grand bluff – de Patrice Dally avec Dominique Wilms
Une parisienne – de Michel Boisrond avec Brigitte Bardot
1958Premier mai / Le père et l’enfant – de Luis Saslavsky avec Yves Montand
La Violetera ( la bella fioraia di Madrid ) de Luis César Amadori avec Sara Montiel
1960Boulevard – de Julien Duvivier avec Jean-Pierre Léaud
Le capitaine Fracasse – de Pierre Gaspard-Huit avec Anna-Maria Ferrero
Fiche créée le 4 mai 2009 | Modifiée le 3 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 3852 fois
PREVIOUSZaSu Pitts || Robert Pizani || Nilla PizziNEXT