CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Sabine Azéma
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Siodmak



Date et Lieu de naissance : 8 août 1900 (Dresde, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 10 mars 1973 (Locarno, Suisse)
Nom Réel : Robert Siodmak

REALISATEUR

Issu d’une famille de banquiers d’origines juives polonaises, Robert Siodmak naît le 8 août 1900, à Dresde, ville de Saxe, dans l’Empire Allemand(certaines sources le font naître à Memphis aux Etats-Unis). Après des études universitaires à Marburg, il dirige une troupe de théâtre de 1919 à 1921. Sans le sou, il abandonne la scène pour travailler dans le milieu bancaire.

Dans la seconde moitié des années vingt, Robert Siodmak débute dans le septième art par la rédaction des intertitres de quelques films muets. En 1929, il quitte la banque pour coréaliser avec Edgar G. Ulmer et son frère Curt Siodmak, le très remarquable: «Les hommes, le dimanche», scénarisé par un certain Billy Wilder et photographié par Eugen Schüfftan, lui-même assisté du jeune Fred Zinnemann. Le film reçoit un accueil chaleureux et la UFA lui signe un contrat.

Au début des années trente, Robert Siodmak dirige six productions pour le prestigieux studio et participe souvent à leur adaptation française. En 1933, après le tournage de «Fin de saison», Robert Siodmak et son frère fuient la montée du nazisme et, comme beaucoup d’autres artistes germaniques juifs, rejoignent Wilder et Schüfftan à Paris. Il entame alors une seconde carrière en France avec «Le sexe faible» (1934), une sympathique comédie avec Victor Boucher et Mireille Balin, qui sera suivie par: «La crise est finie» (1934) avec Danielle Darrieux, «La vie parisienne» (1936) avec Max Dearly, «Mr. Flow» (1937) avec Louis Jouvet, «Le chemin de Rio» (1937) avec Käthe von Nagy, «Mollenard» (1937) avec Harry Baur et «Pièges» (1939) avec Erich von Stroheim.

Lorsque la guerre éclate, il rejoint les Etats-Unis (toujours accompagné de son frère) et s’intalle à Hollywood. Robert Siodmak y réalise quelques films de série B avant de se voir confier «Le fils de Dracula» (1943) avec Lon Chaney Jr. pour les Studios Universal. Epaté par les prouesses techniques et le succès de ce film à petit budget, le studio lui offre un contrat de sept ans. En 1944, il dirige Maria Montez dans «Le signe du cobra», puis il enchaîne avec une série d’excellents thrillers. En 1946, il connaît la consécration avec «Les tueurs», interprété par deux jeunes comédiens: Burt Lancaster et Ava Gardner. Le film fait un triomphe au box-office et Robert décroche une nomination aux Oscars. Il réalise encore plusieurs films noirs, dont: «La proie» (1948) avec Victor Mature et «Pour toi, j’ai tué» (1949) avec Yvonne De Carlo.

Par la suite, Robert Siodmak se partage en l’Europe et l’Amérique. Il fait tourner les plus grandes vedettes du vieux continent: Gina Lollobrigida, Romy Schneider, Maria Schell et Heinz Rühmann. En 1954, il remporte l’Ours d’Or au Festival de Berlin pour «Les rats» avec Curd Jürgens. En 1968, il réalise une fresque historique en deux parties: «La bataille de Rome» avec un pléiade de stars internationales. L’échec de cette production l’incite à se retirer en Suisse.

En 1971, l’Académie du cinéma allemand l’honore pour l’ensemble de sa carrière. Robert Siodmak disparaît le 10 mars 1973, victime d’une crise cardiaque dans sa propriété helvète de Locarno.

© Philippe PELLETIER

copyright
1928Les fugitifs ( die durchgängerin ) de Hanns Schwarz avec Jean Dax
    Seulement intertitres
1929Les hommes, le dimanche ( mennschen am sontag ) de Edgar G. Ulmer, Robert Siodmak & Curt Siodmak avec Kurt Gerron
    + scénario
1930Adieux ( abschied / so sind die menschen ) de Robert Siodmak avec Brigitte Horney
CM Der kampf mit dem drachen / Die tragödie des untermeiers – de Robert Siodmak avec Hedwig Wangel
    + scénario
1931L’homme qui cherche son assassin ( der mann , der seinen mörder sucht / Jim, der mann mit der Narbe ) de Robert Siodmak avec Heinz Rühmann
Autour d’une enquête ( voruntersuchung ) de Robert Siodmak avec Charlotte Ander
    + scénario
Autour d’une enquête – de Robert Siodmak & Henri Chomette avec Annabella
    Version française de « Voruntersuchung »
Tumultes ( stürme der leidenschaft ) de Robert Siodmak avec Emil Jannings
Tumultes – de Robert Siodmak & André Daven avec Florelle
    Version française de « Stürme der leidenschaft »
1932Quick – de Robert Siodmak avec Lilian Harvey
Quick – de Robert Siodmak & André Daven avec Jules Berry
    Version française de « Quick »
1933Fin de saison ( brennendes geheimnis ) de Robert Siodmak avec Alfred Abel
Le sexe faible – de Robert Siodmak avec Marguerite Moreno
Girls will be boys – de Marcel Varnel avec Dolly Haas
    Seulement sujet & scénario
1934Le roi des Champs-Élysées – de Max Nosseck avec Buster Keaton
    Seulement supervision
La crise est finie / Finie la crise – de Robert Siodmak avec Danielle Darrieux
1935Le grand refrain – de Yves Mirande avec Fernand Gravey
    Seulement supervision
1936La vie parisienne ( parisian life ) de Robert Siodmak avec Eva Moore
La vie parisienne – de Robert Siodmak avec Conchita Montenegro
    Version française de « Parisienne life »
Le chemin de Rio / Cargaison blanche – de Robert Siodmak avec Käthe von Nagy
1937Mr. Flow / Les amants traqués – de Robert Siodmak avec Louis Jouvet
Mollenard – de Robert Siodmak avec Harry Baur
1938Ultimatum – de Robert Wiene avec Dita Parlo
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1939Pièges – de Robert Siodmak avec Erich von Stroheim
1941West Point widow – de Robert Siodmak avec Richard Carlson
Le meurtrier s’est échappé ( fly-by-night / secret of G32 ) de Robert Siodmak avec Nancy Kelly
1942The night before the divorce – de Robert Siodmak avec Nils Asther
My heart belongs to Daddy – de Robert Siodmak avec Martha O’Driscoll
1943La dame aux cheveux blancs ( someone to remember ) de Robert Siodmak avec Peter Lawford
Vacances de Noël / Prends-moi dans tes bras ( Christmas holiday ) de Robert Siodmak avec Deanna Durbin
Le fils de Dracula ( son of Dracula ) de Robert Siodmak avec Lon Chaney Jr.
Les mains qui tuent / La femme fantôme ( phantom lady ) de Robert Siodmak avec Franchot Tone
1944Le signe du cobra ( cobra woman ) de Robert Siodmak avec Maria Montez
Le suspect ( the suspect ) de Robert Siodmak avec Charles Laughton
1945L’oncle Harry ( the strange affair of uncle Harry / guilty of murder ? / uncle Harry ) de Robert Siodmak avec George Sanders
La mort n’était pas au rendez-vous ( conflict ) de Curtis Bernhardt avec Humphrey Bogart
    Seulement sujet & scénario
Deux mains, la nuit / L’escalier tournant ( the spiral staircase ) de Robert Siodmak avec Dorothy McGuire
1946Les tueurs ( the killers / a man alone ) de Robert Siodmak avec Ava Gardner
    Edgar du meilleur film de cinéma aux Edgar Allan Poe Awards, USA

La double énigme / Le miroir des ténèbres ( the dark mirror ) de Robert Siodmak avec Olivia de Havilland
1947Désir de bonheur ( time out of mind ) de Robert Siodmak avec Phyllis Calvert
1948La proie ( cry of the city ) de Robert Siodmak avec Victor Mature
Passion fatale ( the great sinner ) de Robert Siodmak avec Gregory Peck
1949Pour toi, j’ai tué ( criss cross ) de Robert Siodmak avec Yvonne De Carlo
La femme à l’écharpe pailletée ( Thelma Jordon / the file of Thelma Jordon ) de Robert Siodmak avec Barbara Stanwyck
1950Le déporté ( deported ) de Robert Siodmak avec Marta Toren
1951Quand la foule gronde ( the whistle at Eaton Falls / richer than the earth ) de Robert Siodmak avec Dorothy Gish
1952Le corsaire rouge ( the crimson pirate ) de Robert Siodmak avec Burt Lancaster
1953Le grand jeu ( il grande gioco / card of fate / flesh and the woman ) de Robert Siodmak avec Gina Lollobrigida
1954Les rats ( die ratten ) de Robert Siodmak avec Curd Jürgens
    Ours d’Or au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1956Mon père était un acteur ( mein vater, der schauspieler ) de Robert Siodmak avec O.W. Fischer
1957Les S.S. frappent la nuit / La nuit où le diable est venu / L’assassin frappe la nuit ( nachts, wenn der teufel kam ) de Robert Siodmak avec Mario Adorf
    + production
    Prix d’Or du cinéma pour la réalisation aux prix du cinéma germanique, Allemagne
1959Dorothéa, la fille du pasteur ( Dorothea Angermann ) de Robert Siodmak avec Ruth Leuwerik
Les seins de glace ( the rough and the smooth / portrait of a sinner ) de Robert Siodmak avec William Bendix
Katia / Une jeune fille, un seul amour ( Katja, die ungekrönte kaiserin ) de Robert Siodmak avec Romy Schneider
1960Mon ami d’école ( mein schulfreund / der schulfreund ) de Robert Siodmak avec Heinz Rühmann
1961L’affaire Nina B. ( affäre Nina B. / the Nina B. affair ) de Robert Siodmak avec Nadja Tiller
1962Tunnel 28 ( escape from East Berlin ) de Robert Siodmak avec Don Murray
1964Le prince noir / A la poursuite de Schut / Au pays des Skipétars ( der schut / una carabina per schut / the shoot / sut / yellow devil ) de Robert Siodmak avec Lex Barker
    + scénario
1965Les mercenaries de Rio Grande I ( der schatz der Azteken / the treasure of the Aztecs / i violenti di Rio Bravo ) de Robert Siodmak avec Gérard Barray
Les mercenaires de Rio Grande II ( die pyramide des Sonnengottes / pyramid of the sun god / i violenti di Rio Bravo II ) de Robert Siodmak avec Gustavo Rojo
1966Custer, l’homme de l’Ouest / Général Custer de l’Ouest ( Custer of the West / a good day for fighting ) de Robert Siodmak avec Robert Shaw
1968La bataille de Rome I ( kampf um Rom I / the fight for Rome / la guerra per Roma – La prima parte / the last roman / truggle for Rome / lupta pentru Roma 1 ) de Robert Siodmak avec Orson Welles
La bataille de Rome II ( kampf um Rom II – Der verrat / la guerra per Roma – La seconda parte / lupka pentru Roma II ) de Robert Siodmak avec Laurence Harvey
1970Ein großer graublauer Vogel – de Thomas Schamoni avec Umberto Orsini
    Seulement interprétation
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1971 )
Fiche créée le 10 juin 2005 | Modifiée le 24 avril 2016 | Cette fiche a été vue 10998 fois
PREVIOUSSinoël || Robert Siodmak || Douglas SirkNEXT