CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Yasujiro Ozu
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Vattier



Date et Lieu de naissance : 2 octobre 1906 (Rennes, France)
Date et Lieu de décès : 9 décembre 1982 (Nanterre, France)
Nom Réel : Robert Alfred Marie Arthur Vattier

ACTEUR
Image
1931 Marius – de Alexander Korda & Marcel Pagnol avec Pierre Fresnay, Raimu, Orane Demazis & Fernand Charpin
Image
1937 Le Schpountz – de Marcel Pagnol avec Fernandel, Orane Demazis, Léon Bélières & Fernand Charpin
Image
1947 Si jeunesse savait – de André Cerf avec Jules Berry, Suzet Maïs, Jean Tissier & Saturnin Fabre
Image
1958 Ni vu, ni connu – de Yves Robert avec Louis de Funès, Noëlle Adam, Moustache & Claude Rich

Affublé d’un visage anguleux et cassant, d’un ton péremptoire et d’une voix haut perchée, Robert Vattier reste dans la mémoire des cinéphiles pour ses apparitions dans les films de Marcel Pagnol. Né à Rennes le 20 octobre 1906, après une adolescence passée au Maroc, il incarne assez vite le rôle d’un vérificateur des douanes, «Monsieur Brun» au sein de la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol («Marius» 1931, «Fanny» 1932, «César» 1936), personnage au ton caustique qui parvient à s’intégrer à une équipe de copains sudistes unis par l’amour du soleil, du ciel bleu, du mistral et du pastis.

Monsieur Brun consacre définitivement Robert Vattier et lui ouvre les portes du cinéma. Il tourne dans les studios berlinois d’abord dans des doubles versions puis dans des coproductions franco-allemandes comme «Vers l’abîme» (1934) de Hans Steinhoff, «Le cœur dispose» (1936) de Georges Lacombe ou encore «La chanson du souvenir» (1936) du futur Douglas Sirk. Il alterne théâtre et cinéma. Ainsi, au théâtre, il joue dans des vaudevilles ou des pièces de boulevard dont certaines écrites par lui («Le homard à l’américaine», «Oncle Job», «Gonzalo sent la violette») ou encore par Jean Anouilh, Jean Bernard-Luc, Marcel Aymé ou André Roussin.

Au cinéma, Robert Vattier retrouve, et ce, tout au long de sa carrière, le ciel bleu marseillais dans des films dirigés par Marcel Pagnol qui apprécie son sens de la composition. Il apparaît ainsi dans «Le Schpountz» (1937) aux côtés de Fernandel et «La femme du boulanger» (1938), avec Raimu et Ginette Leclerc, puis dans «Manon des sources» (1953) et «Les lettres de mon moulin» (1954). Il croise également la route de André Hugon pour «Gaspard de Besse» en 1935. Il alterne cependant le meilleur et l’honorable : «Madame Sans-Gêne» (1941) avec Arletty, «Le couple idéal» (1945), «Si jeunesse savait» (1947) avec Jules Berry, «La Marie du port» (1949) de Marcel Carné avec Jean Gabin, «Obsession» (1954) avec Michèle Morgan et le moins bon dans des productions courantes des années 1950 , parmi lesquelles «Ces sacrées vacances» (1955) de Robert Vernay, «Vacances explosives» (1956) de Christian Stengel ou encore «C’est la faute d’Adam» (1957) de Jacqueline Audry. En 1950, il côtoie même le couple de comiques américains, Stan Laurel et Oliver Hardy, dans «Atoll K» tourné en France par Léo Joannon.

On voit Robert Vattier dans «La ronde» (1950) de Max Ophuls dans lequel il apporte sa personnalité fantasque et décalée. Il se retire progressivement des plateaux de cinéma et fait une de ses dernières apparitions dans le film policier de Georges Franju «Pleins feux sur l’assassin» en 1960. Il écrit alors «Les souvenirs de monsieur Brun», publié aux éditions Robert Laffont en 1961, composant de savoureux portraits d’acteurs et réalisateurs, Raimu et Pagnol en tête. Pour son dernier rôle à l’écran, en 1977, il incarne le vieux Topa dans «Nuova colonia» auprès de Silvia Monfort et Valérie Quennessen, une adaptation de la pièce de Luigi Pirandello. Robert Vattier aura joué avec bonheur de son physique banal voire peu avenant, donnant leurs lettres de noblesse aux fonctionnaires pointilleux et rabat joie, aux technocrates arrogants, en somme à tous les petits messieurs, n’hésitant pas à utiliser divers accessoires (paraffine, grosses lunettes, chapeau). Il décède le 9 décembre 1992 à Nanterre. Il est inhumé au cimetière de Bazoches-sur-Guyonne, en région parisienne.

© Daniel CHOCRON

copyright
1931Marius – de Alexander Korda & Marcel Pagnol avec Pierre Fresnay
1932Fanny – de Marc Allégret avec Orane Demazis
1934Vers l’abîme – de Hans Steinhoff avec Françoise Rosay
Minuit place Pigalle – de Roger Richebé avec Ginette Leclerc
Jeanne – de Georges Marret avec Gaby Morlay
1935Gaspard de Besse – de André Hugon avec Milly Mathis
CM Le piment – de André Hugon avec Ginette Leclerc
1936César – de Marcel Pagnol avec Raimu
La chanson du souvenir – de Douglas Sirk & Serge de Poligny avec Martha Eggerth
Les amants terribles – de Marc Allégret avec Marie Glory
Le cœur dispose – de Georges Lacombe avec Raymond Rouleau
Aventure à Paris – de Marc Allégret avec Arletty
1937L’appel de la vie – de Georges Neveux avec Victor Francen
Le Schpountz – de Marcel Pagnol avec Fernandel
1938La femme du boulanger – de Marcel Pagnol avec Fernand Charpin
Les trois valses – de Ludwig Berger avec Yvonne Printemps
Le moulin dans le soleil – de Marc Didier avec Jean Aquistapace
1939Le club des fadas – de Émile Couzinet avec Alida Rouffe
Monsieur Brotonneau – de Alexander Esway avec Josette Day
1941Le dernier des six – de Georges Lacombe avec Michèle Alfa
Madame Sans-Gêne – de Roger Richebé avec Arletty
Andorra ou les hommes d’Airain / Andorra – de Émile Couzinet avec Jany Holt
1942Le lit à colonnes – de Roland Tual avec Odette Joyeux
La main du diable – de Maurice Tourneur avec Josseline Gaël
Lettres d’amour – de Claude Autant-Lara avec Simone Renant
1943Un seul amour – de Pierre Blanchar avec Micheline Presle
Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs – de Roland Tual avec Julien Carette
1945L’aventure de Cabassou – de Gilles Grangier avec Henri Vilbert
Le couple idéal – de Bernard-Roland & Raymond Rouleau avec Denise Grey
1947Si jeunesse savait – de André Cerf avec Saturnin Fabre
CM Coup de soleil – de Marcel Martin avec Jacqueline Pierreux
1948Entre onze heures et minuit – de Henri Decoin avec Madeleine Robinson
La belle meunière – de Marcel Pagnol avec Jacqueline Pagnol
1949La Marie du port – de Marcel Carné avec Jean Gabin
Le roi – de Marc-Gilbert Sauvajon avec Maurice Chevalier
CM À la culotte de zouave – de Henri Verneuil avec Jeanne Fusier-Gir
1950La ronde – de Max Ophüls avec Anton Walbrook
La dame de chez Maxim’s – de Marcel Aboulker avec Colette Ripert
Bille de clown – de Jean Wall avec Jean Carmet
Atoll K ( escapade / Robinson Crusoeland / Utopia ) de Léo Joannon avec Stan Laurel
Pas de pitié pour les femmes – de Christian Stengel avec Simone Renant
1951La vie est un jeu – de Raymond Leboursier avec Jacqueline Delubac
L’étrange madame X – de Jean Grémillon avec Michèle Morgan
La plus belle fille du monde – de Christian Stengel avec Françoise Arnoul
Le crime du Bouif – de André Cerf avec Champi
1952Massacre en dentelles – de André Hunebelle avec Tilda Thamar
Les femmes sont des anges – de Marcel Aboulker avec Viviane Romance
Au diable la vertu – de Jean Laviron avec Liliane Bert
1953Les enfants de l’amour – de Léonide Moguy avec Lucienne Bogaert
Manon des sources – de Marcel Pagnol avec Charles Blavette
1954Obsession – de Jean Delannoy avec Michèle Morgan
Les lettres de mon moulin – de Marcel Pagnol avec Rellys
1955Trois de la Cannebière – de Maurice de Canonge avec Mischa Auer
Ces sacrées vacances – de Robert Vernay avec Lucien Baroux
Les truands – de Carlo Rim avec Eddie Constantine
DO Magirama – de Abel Gance & Nelly Kaplan avec Maurice Baquet
1956Miss Catastrophe – de Dimitri Kirsanoff avec Sophie Desmarets
L’irrésistible Catherine – de André Pergament avec Marie Daëms
Vacances explosives – de Christian Stengel avec Andrex
1957L’amour est un jeu / Ma femme, mon gosse et moi – de Marc Allégret avec Robert Lamoureux
C’est la faute d’Adam – de Jacqueline Audry avec René Lefèvre
À pied, à cheval et en voiture – de Maurice Delbez avec Noël-Noël
Isabelle a peur des hommes – de Jean Gourguet avec Junie Astor
Fumée blonde – de Robert Vernay avec Suzet Maïs
1958Ni vu, ni connu / L’affaire Blaireau / Vive Monsieur Blaireau – de Yves Robert avec Louis de Funès
L’école des cocottes – de Jacqueline Audry avec Dany Robin
Madame et son auto – de Robert Vernay avec Jean Tissier
Les jeux dangereux – de Pierre Chenal avec Pascale Audret
Houla-houla – de Robert Darène avec Noël Roquevert
La p… sentimentale / La putain sentimentale – de Jean Gourguet avec Maria Vincent
Péché de jeunesse / Amour, mon cher amour – de Louis Duchesne & René Thévenet avec Gil Vidal
Le train de huit heures quarante-sept – de Jacques Pinoteau avec Pierre Mondy
1959Soupe au lait – de Pierre Chevalier avec Geneviève Kervine
DA Le crabe aux pinces d’or ( de krab met de gulden scharen ) de Ray Goossens
    Seulement voix française
1960Le mouton – de Pierre Chevalier avec Fernand Raynaud
Les jeux de l’amour – de Philippe de Broca avec Geneviève Cluny
Pleins feux sur l’assassin – de Georges Franju avec Marianne Koch
1961Le président – de Henri Verneuil avec Jean Gabin
La traversée de la Loire – de Jean Gourguet avec Pierre Larquey
1963 CM Tante Aurore viendra ce soir – de Claude Pierson avec Ginette Letondal
1964La corde au cou – de Joseph Lisbona avec Jean Richard
Une souris chez les hommes / Un drôle de caïd – de Jacques Poitrenaud avec Dany Saval
1965Le petit monstre – de Jean-Paul Sassy avec Michel Serrault
1967 DA Astérix, le gaulois – de Raymond Leblanc
    Seulement voix
1971L’œuf – de Jean Herman avec Guy Bedos
1972Far from Dallas – de Philippe Toledano avec Alexandra Stewart
1975 CM La mise en mains – de Sylvain Dhomme avec Monique Mélinand
1977Nuova colonia – de Patrick Bureau avec Silvia Monfort
Fiche créée le 30 mai 2009 | Modifiée le 25 juin 2014 | Cette fiche a été vue 4400 fois
PREVIOUSNicole Vattier || Robert Vattier || Simone VaudryNEXT