CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean-Pierre Jorris
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Vaughn



Date et Lieu de naissance : 22 novembre 1932 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 11 novembre 2016 (Danbury, Connecticut, USA)
Nom Réel : Robert Francis Vaughn

ACTEUR
Image
1964 Duo de mitraillettes (to trap a spy) de Don Medford avec David McCallum & Luciana Paluzzi
Image
1965 Un de nos espions a disparu (one of our spy is missing) de E. Darrell Hallenbeck avec Vera Miles
Image
1969 Le pont de Remagen (the bridge at Remagen) de John Guillermin avec George Segal & Ben Gazzara
Image
1985 Sans issue (black moon rising) de Harley Cokliss avec Tommy Lee Jones, Linda Hamilton & Bubba Smith

Robert Vaughn est né le 22 novembre 1932 à New-York dans une famille d’artistes, son père Gerald Walter Vaughn est comédien de série radio, sa mère Marcella Frances est comédienne de théâtre. Son enfance se passe au gré des tournées de ses parents. Après la séparation de ses parents, il suit sa mère qui s’installe à Minneapolis dans le Minnesota où il poursuit ses études secondaires tout en débutant sur les planches au cours de vacances d’été. Diplômé en journalisme de l’Université du Minnesota, il poursuit des études en arts et sciences appliquées à Los Angeles.

À partir de 1955, Robert Vaughn débute au théâtre avant de faire une apparition dans «Les dix commandements» (1956) de Cecil B. DeMille. Pour la télévision, il enchaîne les petits rôles dans «Alfred Hitchcock présente», «Bonanza» ou «Les incorruptibles». En 1958, il se fait remarquer dans le rôle de Chet Gwynn accusé d’avoir assassiné son oncle dans «Ce monde à part» de Vincent Sherman avec Paul Newman qui assure sa défense en avocat arriviste. Sa composition lui permet de décrocher une nomination à l’Oscar du meilleur second rôle et d’être remarqué par le réalisateur John Sturges. Il lui propose le rôle de Lee le plus ambigu des «Sept mercenaires» (1959), western inspiré du film japonais «Les sept samouraïs» (1954) de Akira Kurosawa. La distribution est notamment composée de Yul Brynner, Steve McQueen ou Charles Bronson qui deviennent des vedettes. Sollicité par la télévision, il accepte le rôle de Napoléon Solo dans la série d’espionnage culte «Des agents très spéciaux» (1964/68) associé à Illya Kuryakin composé par David McCallum pour lutter contre une organisation criminelle internationale. Dès lors, il s’éloigne du cinéma à l’exception d’hommes politiques dans «Bullitt» (1968) de Peter Yates et «La tour infernale» (1974) de John Guillermin.

Installé à Londres dès les années 70, Robert Vaughn joue l’un des personnages principaux d’une série policière d’aventures «Poigne de fer et séduction» (1972/74) conçue par le créateur Brian Clemens. Pendant son séjour, il rencontre la comédienne Linda Staab qu’il épouse le 29 juin 1974. En dépit d’une filmographie foisonnante composée de 200 titres, il n’accède jamais au statut de star. Dans les années 80, il obtient des seconds rôles dans des œuvres mineures. Il apparaît dans la comédie «S.O.B.» (1980) de Blake Edwards avec Julie Andrews, «Superman 3» (1983) de Richard Lester avec Christopher Reeve ou le film d’action «Delta Force» (1985) de Menahem Golan avec Chuck Norris. Sur le petit écran, il est invité dans des épisodes de «La croisière s’amuse», «Arabesque», «Rick Hunter» ou «Perry Mason» et obtient un rôle récurrent dans la saison 5 de «L’Agence tous risques» (1985) avec George Peppard.

De retour à Londres, Robert Vaughn intègre la distribution «Les arnaqueurs VIP» (2004) qui met en scène un groupe d’arnaqueurs professionnels qui a pour règle de n’escroquer que ceux qui le méritent. Méconnue en France, cette série comique policière fait l’objet de huit saisons jusqu’en 2012. Les téléspectateurs français le retrouvent dans des épisodes de «Walker, Texas ranger», «New-York, Police judiciaire» ou «New-York, Unité spéciale». En 2014, il joue «Douze hommes en colère » de Reginald Rose sur les planches londoniennes. Âgé de 83 ans, Robert Vaughn, le dernier survivant des «Sept mercenaires», décède des suites d’une leucémie à Danbury dans le Connecticut le 11 novembre 2016.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1956Les dix commandements ( the ten commandments ) de Cecil B. DeMille avec Yul Brynner
Le carrefour de la vengeance ( hell’s crossroads ) de Franklin Adreon avec Peggie Castle
1957No time to be young / The big day / Teenage delinquents – de David Lowell Rich avec Kathleen Nolan
1958Teenage cave man / Teenage caverman / Out of the darkness / Prehistoric world – de Roger Corman avec Leslie Bradley
Unwed mother – de Walter Doniger avec Norma Moore
Terre de violence ( good day for a hanging ) de Nathan Juran avec Fred MacMurray
1959Ce monde à part ( the young philadelphians / the city jungle ) de Vincent Sherman avec Paul Newman
1960Les sept mercenaires ( the magnificent seven ) de John Sturges avec Steve McQueen
Les rois du cirque ( the big show ) de James B. Clark avec Esther Williams
1962La cage aux femmes / Tout ou rien ( the caretakers / borderlines ) de Hal Bartlett avec Joan Crawford
1964Duo de mitraillettes ( to trap a spy ) de Don Medford avec Luciana Paluzzi
Le mystère de la chambre forte ( the spy with my face ) de John Newland avec Senta Berger
CM Chevrolet’s bewitching Bonanza – de ? avec Lorne Greene
1965Un espion de trop ( one spy too many ) de Joseph Sargent avec Rip Torn
Blonde défie le FBI ( the glass bottom boat / the spy in lace panties ) de Frank Tashlin avec Doris Day
Un de nos espions a disparu ( one of our spy is missing ) de E. Darrell Hallenbeck avec David McCallum
1966Minuit sur le grand canal ( the venitian affair ) de Jerry Thorpe avec Elke Sommer
Tueurs au karaté ( the karate killers / the five daughters affair ) de Barry Shear avec Joan Crawford
L’espion au chapeau vert ( the spy in the green hat ) de Joseph Sargent & Henry W. George avec Jack Palance
1967Espions en hélicoptère ( the helicopter spies ) de Boris Sagal avec Carol Lynley
CM Italy’s in season – de ? avec Sylva Koscina
    Seulement apparition
1968Le maître du monde ( how to steal the world ) de Sutton Rolley avec Eleanor Parker
Bullitt – de Peter Yates avec Steve McQueen
DO Bullitt : Steve McQueen’s commitment to reality – de Ronald Saland avec Jacqueline Bisset
    Seulement apparition
1969Mardi, c’est donc la Belgique ( if it’s Tuesday, this must be Belgium ) de Mel Stuart avec Suzanne Pleshette
Le pont de Remagen ( the bridge at Remagen ) de John Guillermin avec George Segal
Jules César ( Julius Caesar ) de Stuart Burge avec Charlton Heston
1970The mind of Mr. Soames – de Alan Cooke avec Terence Stamp
Le plaisir des dames / La statue nue ( the statue ) de Rodney Amateau avec Virna Lisi
1971Le pigeon d’argile ( clay pigeon / trip to kill ) de Tom Stern & Lane Slate avec Burgess Meredith
1973The man from independence – de Jack Smight avec Martha Scott
TV Poigne de fer et séduction ( the protectors ) de Robert Vaughn avec Linda Staab
    Série – + réalisation de l’épisode « It could be practically anywhere on the island »
1974La tour infernale ( the towering inferno ) de John Guillermin avec Jennifer Jones
TV Sergent Anderson ( police woman ) de Robert Vaughn avec Angie Dickinson
    Série – Seulement réalisation de l’épisode « The melting point of ice »
1975Jeune fille libre le soir / La baby-sitter ( the babysitter / L.A. babysitter / the raw edge / wanted : Babysitter ) de René Clément avec Maria Schneider
1976Dynamite et blue-jeans ( atraco en la jungla / blue jeans and dynamite / dynamite and blue jeans / Double cross ) de Gordon Hessler avec Katia Christine
Génération Proteus ( demon seed / Proteus generation ) de Donald Cammell avec Julie Christie
    Seulement voix – Non crédité
1977L’invasion des soucoupes volantes ( starship invasions / alien encounter / project genocide / war of the aliens ) de Ed Hunt avec Christopher Lee
The Lucifer complex – de Kenneth Hartford & David L. Hewitt avec Keenan Wynn
DO Linus Pauling, crusading scientist – de Robert Richter avec Linus Pauling
    Seulement apparition
1978La cible étoilée ( brass target ) de John Hough avec Sophia Loren
Good luck, miss Wyckoff / Secret yearnings / The shaming / The sin – de Marvin Chomsky avec Anne Heywood
1979Cuba crossing / Assignment : Kill Castro / Key West crossing / Kill Castro / Sweet dirty Tony / The mercenaries / Sweet violent Tony – de Chuck Workman avec Stuart Whitman
Virus ( fukkatsu no hi / day of resurrection / the end / 复活之日 ) de Kinji Fukasaku avec Glenn Ford
1980Space connection ( hangar 18 / invasion force ) de James L. Conway avec Darren McGavin
Les mercenaires de l’espace ( battle beyond the stars ) de Jimmy T. Murakami avec George Peppard
Opération sauvetage ( S.O.B. ) de Blake Edwards avec Julie Andrews
1982Superman III – de Richard Lester avec Christopher Reeve
Le grand transport ( veliki transport / heroes / the courageous ) de Veljko Bulajic avec James Franciscus
1985Sans issue ( black moon rising ) de Harley Cokliss avec Linda Hamilton
Delta force ( the delta force ) de Menahem Golan avec Lee Marvin
1986L’heure du massacre / L’heure du crime ( hour a the assassin ) de Luis Llosa avec Erik Estrada
1987Renegade ( they call me Renegade / Renegade, un osso troppo duro / you call me Trinity, they call me renegade ) de Enzo Barboni avec Terence Hill
L’attaque des morts-vivants / Rapaces ( killing birds, uccelli assassini / dark eyes of the zombie / raptors / zombie 5 : Killing birds ) de Claudio Lattanzi avec Laura Wendel
Skeleton Coast ( coast of Skeleton ) de John Bud Cardos avec Ernest Borgnine
Captive rage / Fair trade – de Cedric Sundstrom avec Oliver Reed
1988L’émissaire ( the emissary ) de Jan Scholtz avec Jonathan Taylor
That’s adequate – de Harry Hurwitz avec Robert Downey Jr.
C.H.U.D. II ( C.H.U.D. II : Bud the chud ) de David Irving avec Brian Robbins
Brutal glory – de Koos Roets avec Leah Pinsent
L’emmuré vivant ( buried alive / Edgar Allan Poe’s buried alive ) de Gérard Kikoïne avec John Carradine
1989La rivière de la mort ( river of death / Alistair MacLean’s river of death ) de Steve Carver avec Michael Dudikoff
Transylvania twist – de Jim Wynorski avec Teri Copley
Personne n’est parfaite ( nobody’s perfect ) de Robert Kaylor avec Chad Lowe
1990Going under – de Mark W. Travis avec Ned Beatty
1991Visions troubles ( blind vision ) de Shuki Levy avec Louise Fletcher
1993Dust to dust – de Gerald Cain avec Cindy Curtis
1994Witch academy / Little devils – de Fred Olen Ray avec Priscilla Barnes
1995Bienvenue chez Joe ( Joe’s apartment ) de John Payson avec Megan Ward
1996Milk & money – de Michael Bergmann avec Sarah Winkler
Power.com ( Menno’s mind ) de Jon Kroll avec Bruce Campbell
Liaisons scandaleuses / L’enjeu ( an american affair ) de Sebastian Shah avec Maryam d’Abo
1997Visions ( blind sight ) de David L. Stanton avec Derek Bond
Motel Blue – de Sam Firstenberg avec Sean Young
Vulcan – de Cirio H. Santiago avec Diana Barton
Le trésor de McCinsey ( McCinsey’s Island ) de Sam Firstenberg avec Grace Jones
L’armée du silence ( the sender ) de Richard Pepin avec Michael Madsen
1998The company man / Deadly reckoning – de Art Camacho avec Don Stroud
BASEketball – de David Zucker avec Matt Stone
2000Pootie Tang – de Louis C.K. avec Chris Rock
2001Cottonmouth / Lethal force / Silent justice – de James Dalthorp avec Richard Tyson
2002Happy hour – de Mike Bencivenga avec Eric Stoltz
2003Hoodlum & son – de Ashley Way avec Mia Sara
Scene stealers – de Craig Mowry avec Sonia Braga
2BPerfectlyHonest – de Randel Cole avec Andrew McCarthy
2004Gang warz – de Chris McIntyre avec Coolio
2005The warrior class – de Alan Hruska avec Dan Hedaya
2011The magnificent eleven – de Jeremy Wooding avec Sean Pertwee
CM Patrimony – de Donald Marcus avec Melissa Errico
2012Excuse me for living – de Ric Klass avec Christopher Lloyd
2013Sébastien ( a cry from within ) de Zach Miller & Deborah Twiss avec Eric Roberts
DO I am Steve McQueen – de Jeff Renfroe avec Ali MacGraw
    Seulement apparition
2015The american side – de Jenna Ricker avec Matthew Broderick
2016Gold star – de Victoria Negri avec Katie Maguire
AUTRES PRIX :
      
    Prix de la star masculine la plus populaire par les Photoplay Awards, USA ( 1966 )
Fiche créée le 12 novembre 2016 | Modifiée le 12 février 2017 | Cette fiche a été vue 875 fois
PREVIOUSPeter Vaughan || Robert Vaughn || Georges VaultierNEXT