CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Alma Muriel
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Young



Date et Lieu de naissance : 22 février 1907 (Chicago, Illinois, USA)
Date et Lieu de décès : 21 juillet 1998 (Westlake Village, Californie, USA)
Nom Réel : Robert George Young

ACTEUR
Image
1938 Honolulu – de Edward Buzzell avec Eleanor Powell, Gracie Allen, George Burns & Rita Johnson
Image
1940 La tempête qui tue (the mortal storm) de Frank Borzage avec Margaret Sullavan & James Stewart
Image
1941 Les pionniers de la Western Union (Western Union) de Fritz Lang avec Randolph Scott & Dean Jagger
Image
1947 Feux croisés (crossfire) de Edward Dmytryk avec, Robert Mitchum, Robert Ryan & Gloria Grahame

Robert Young est né le 22 février à Chicago. D’un milieu modeste, orphelin de père de surcroît, il commence à travailler très tôt, tout en poursuivant ses études. Il fait aussi du théâtre en amateur et suit des cours à la Pasadena Playhouse. De prime abord, Robert Young ne paie pas de mine. Avec son visage d’employé de banque, il a un peu l’air de tout le monde. Mais ne vous y fiez pas trop. Regardez son œil malicieux et son sourire en coin. Il pourrait vous réserver des surprises. En attendant, remarqué par un «talent scout» de la MGM, il débute au cinéma en 1931, tournant quelque cent films jusqu’en 1954. Travaillant aussi pour la Fox ou la RKO, Robert Young, comme tous les acteurs sous contrat, doit accepter ce qu’on lui propose dont, une brassée de comédies légères, où l’acteur semble à l’aise. On peut le voir ainsi dans «Le roi de l’arène» (1932) de Leo McCarey, où il est l’ami facétieux de Eddie Cantor, «Annie la batelière» (1933) de Mervyn LeRoy, où il incarne le fils d’un couple de mariniers tonitruants, campé par les truculents Wallace Beery et Marie Dressler, «À Paris tous les trois» (1937) de Wesley Ruggles, comédie mousseuse qui lui permet de côtoyer Claudette Colbert et Melvyn Douglas.

Il arrive aussi à Robert Young d’apparaître dans des «musicals», où son talent n’est guère mis en évidence. Il accompagne ainsi Jessie Matthews, dans «Jessie vedette» (1936) de Victor Saville et rencontre Eleanor Powell, la reine des claquettes, dans «Honolulu» (1938) de Edward Buzzell. Mais Robert Young peut aussi composer des personnages plus nuancés, loin de la gentillesse un peu fade qui était sa marque de fabrique. Et d’abord dans plusieurs films de Frank Borzage, ce génie poétique égaré à Hollywood. Dans «Trois camarades» (1938), il partage avec Margaret Sullavan, Robert Taylor et Franchot Tone une amitié miraculeuse, qui transcende l’amour et même la mort. Il a aussi, dans «La tempête qui tue» (1940), un rôle majeur, celui de Fritz, qui épouse les théories haineuses des nazis. Robert Young figure aussi dans des westerns aussi prestigieux que «Le grand passage» (1939) de King Vidor ou «Les pionniers de la Western Union» (1940) de Fritz Lang. Le voilà en diplomate dans «The searching wind» (1946) de William Dieterle, puis dans «Feux croisés» (1947) de Edward Dmytryk, il interprète un policier ferme et déterminé, décidé à confondre le soldat antisémite incarné par Robert Ryan. Dans «La dynastie des Forsythe» (1949) de Compton Bennett, Robert Young campe un artiste qui séduit June Forsythe, interprétée par Janet Leigh, et entre ainsi dans la fameuse famille, symbolisée par le couple Soames-Irene, autrement dit Errol Flynn et la rousse flamboyante Greer Garson. Les rôles peu gratifiants l’emportent cependant et, en 1954, Robert Young décide d’abandonner le cinéma, pour tenter une nouvelle carrière à la télévision. Il est tête d’affiche dans des séries très prisées des Américains, qui lui apportent une grande popularité. Il est ainsi représentant de commerce dans «Papa a raison» (1954/60), chronique des heurs et malheurs d’une famille de la classe moyenne, et médecin généraliste dans «Marcus Welby» (1969/76).

Robert Young souffrit beaucoup des pratiques d’Hollywood et des rôles inconsistants qu’on lui imposa. Pour cette raison, et d’autres sans doute, il eut, toute sa vie, des accès de dépression, faisant même une tentative de suicide. Il fut marié durant plus de soixante ans à Betty Henderson et en eut quatre filles. Il est décédé des suites de problèmes respiratoires, le 21 juillet 1998, à son domicile de Westlake Village, en Californie. Il est inhumé au Forest Lawn Memorial Park de Glendale.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1928 CM The campus vamp – de Harry Edwards avec Daphne Pollard
1931Le chameau noir / Charlie Chan : Le chameau noir ( the black camel / Charlie Chan in the black camel ) de Hamilton MacFadden avec Dorothy Revier
La faute de Madeleine Claudet / Sa faute ( the sin of Madelon Claudet / the lullaby ) de Edgar Selwyn avec Helen Hayes
The guilty generation – de Rowland V. Lee avec Constance Cummings
Les titans du ciel ( hell divers ) de George Hill avec Dorothy Jordan
1932The wet parade – de Victor Fleming avec Walter Huston
New morals for old – de Charles Brabin avec Myrna Loy
    + chansons
Unashamed – de Harry Beaumont avec Helen Twelvetrees
Le roi de l’arène / Le kid d’Espagne ( the kid from Spain ) de Leo McCarey avec Eddie Cantor
Etrange interlude ( strange interlude / strange interval ) de Robert Z. Leonard avec Norma Shearer
Men must fight – de Edgar Selwyn avec Diana Wynyard
1933Après nous le déluge ( today we live ) de Howard Hawks & Richard Rosson avec Gary Cooper
Conflits ( hell below ) de Jack Conway avec Madge Evans
    + chansons
Annie la batelière ( Tugboat Annie ) de Mervyn LeRoy avec Marie Dressler
Saturday’s millions – de Edward Sedgwick avec Leila Hyams
Désir d’amour / Son premier amour ( the right to romance ) de Alfred Santell avec Ann Harding
Carolina ( the house of Connelly ) de Henry King avec Janet Gaynor
Louisiane ( Lazy River ) de George B. Seitz avec Jean Parker
1934Mademoiselle Hicks ( Spitfire ) de John Cromwell avec Katharine Hepburn
La maison des Rothschild ( the house of Rothschild ) de Alfred Werker avec Loretta Young
Naufrage ( whom the gods destroy ) de Walter Lang avec Doris Kenyon
Paris interlude – de Edwin L. Marin avec Una Merkel
Death on the diamond – de Edward Sedgwick avec Madge Evans
The band plays on – de Russell Mack avec Betty Furness
La ciudad de carton / Cardboard City / Hollywood, ciudad de carton – de Louis King avec Antonio Moreno
    Seulement apparition
Hollywood party – de Roy Rowland avec Stan Laurel
    Seulement apparition
1935Tel père, tel fils ( West Point of the air ) de Richard Rossen avec Wallace Beery
    + chansons
Une femme à bord ( vagabond lady / the girl is mine ) de Sam Taylor avec Evelyn Venable
    + chansons
Calm yourself – de George B. Seitz avec Ralph Morgan
Mexico et retour ( red salute / Arms and the girl / her enlisted man / runaway daughter / her uncle Sam ) de Sidney Lanfield avec Barbara Stanwyck
Cocktails et homicides ( remember last night ? ) de James Whale avec Edward Arnold
Je veux me marier ( the bride come home ) de Wesley Ruggles avec Claudette Colbert
Quatre de l’espionnage / Agent secret ( secret agent ) de Alfred Hitchcock avec Madeleine Carroll
CM Screen snapshots series 14, No. 11 – de Ralph Staub avec Charles Laughton
    Seulement apparition
1936Carolyn veut divorcer ( the bride walks out ) de Leigh Jason avec Helen Broderick
Sworn enemy – de Edwin L. Marin avec Florence Rice
The longest night – de Errol Taggart avec Julie Haydon
Tchin-tchin ( stowaway ) de William A. Seiter avec Shirley Temple
    + chansons
Three wise guys – de George B. Seitz avec Bruce Cabot
Jessie vedette / Amour quand tu nous tiens ( it’s love again ) de Victor Saville avec Jessie Matthews
Dangerous number – de Richard Thorpe avec Ann Sothern
1937Married before Christmas / Married by noon – de Edwin L. Marin avec June Clayworth
    + chansons
Les chandeliers de l’empereur / Le secret des chandeliers ( the emperor’s candlesticks ) de George Fitzmaurice avec Luise Rainer
À Paris tous les trois ( I met him in Paris ) de Wesley Ruggles avec Melvyn Douglas
L’inconnue du palace ( the bride wore red ) de Dorothy Arzner avec Joan Crawford
Les cadets de la mer ( navy blue and gold ) de Sam Wood avec Billie Burke
Paradis à trois / Sans tambour ni trompette / Trois hommes dans la neige ( paradise for three / romance for three ) de Edward Buzzell avec Mary Astor
DO The Candid Camera Story [very candid] of the Metro-Goldwyn-Mayer Pictures 1937 convention – de ? avec Louis B. Mayer
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 17, No. 5 – de Ralph Staub avec Johnny Weissmuller
    Seulement apparition
1938Trois camarades ( three comrades ) de Frank Borzage avec Margaret Sullavan
Frou-frou ( the toy wife ) de Richard Thorpe avec Luise Rainer
Rich man, poor girl – de Reinhold Schünzel avec Ruth Hussey
Josette et compagnie ( Josette ) de Allan Dwan avec Simone Simon
L’ensorceleuse ( the shining hour ) de Frank Borzage avec Fay Bainter
    + chansons
Honolulu – de Edward Buzzell avec Eleanor Powell
CM Hollywood goes to town – de Herman Hoffman avec John Barrymore
    Seulement apparition
1939Aventure au ranch ( Maisie ) de Edwin L. Marin avec Ann Sothern
Miracles à vendre ( miracles for sales ) de Tod Browning avec Henry Hull
Bridal suite / Maiden voyage – de Wilhelm Thiele avec Annabella
    + chansons
Le grand passage ( Northwest Passage ) de King Vidor avec Spencer Tracy
    + chansons
CM Hollywood hobbies – de George Sidney avec Joyce Compton
    Seulement apparition
CM Screen snapshot series 18, No. 9 – de Ralph Staub avec William Boyd
    Seulement apparition
CM Screen snapshot series 19, No. 3 : Outdoor party – de Ralph Staub avec Harriet Parsons
    Seulement apparition
1940La tempête qui tue ( the mortal storm ) de Frank Borzage avec Bonita Granville
Sporting blood / Sterling metal – de S. Sylvan Simon avec Maureen O’Sullivan
Florian, le cheval de l’archiduc ( Florian ) de Edwin L. Marin avec Charles Coburn
Dr. Kildare’s crisis – de Harold S. Bucquet avec Lionel Barrymore
Les pionniers de la Western Union ( Western Union ) de Fritz Lang avec Randolph Scott
1941Le procès de Mary Dagan ( the trial of Mary Dagan ) de Norman Z. McLeod avec Laraine Day
Divorce en musique ( Lady be good ) de Norman Z. McLeod avec Rose Hobart
    + chansons
Le célibataire marié / Un célibataire marié ( married bachelor ) de Edward Buzzell avec Ruth Hussey
Souvenirs ( H.M. Pulham Esq. ) de King Vidor avec Hedy Lamarr
    + chansons
1942Un américain pur sang ( Joe Smith, american / highway to freedom ) de Richard Thorpe avec Marsha Hunt
Cairo – de W.S. Van Dyke avec Jeanette MacDonald
    + chansons
Voyage pour Margaret ( journey for Margaret ) de W.S. Van Dyke avec Margaret O’Brien
1943L’amour travesti / Jeux dangereux ( slightly dangerous ) de Wesley Ruggles avec Lana Turner
Rosie l’endiablée ( sweet Rosie O’Grady ) de Irving Cummings avec Betty Grable
Claudia – de Edmund Goulding avec Dorothy McGuire
1944Le fantôme des Canterville ( the Canterville ghost ) de Jules Dassin avec Charles Laughton
    + chansons
Le cottage enchanté ( the enchanted cottage ) de John Cromwell avec Herbert Marshall
1945Le charme de l’amour ( those endearing young charms ) de Lewis Allen avec Anne Jeffreys
Tout ou rien ( Lucky Lady ) de Edwin L. Marin avec Barbara Hale
1946Un fils accuse ( the searching wind ) de William Dieterle avec Sylvia Sidney
Claudia et David ( Claudia and David ) de Walter Lang avec Gail Patrick
1947Ils ne voudront pas me croire / Son dernier crime ( they won’t believe me ) de Irving Pichel avec Susan Hayward
Feux croisés ( crossfire ) de Edward Dmytryk avec Gloria Grahame
CM Screen snapshots series 27, N° 1 : Hollywood cowboys – de Ralph Staub avec William Boyd
    Seulement apparition
1948Du sang dans la Sierra ( relentless ) de George Sherman avec Marguerite Chapman
Bonne à tout faire ( sitting pretty ) de Walter Lang avec Maureen O’Hara
1949C’est moi le papa ( and baby makes three ) de Henry Levin avec Barbara Hale
La dynastie des Forsythe ( that Forsythe’s woman / the Forsythe saga ) de Compton Bennett avec Greer Garson
Fiancée à vendre / L’amour est une bonne affaire ( bride for sale ) de William D. Russell avec George Brent
Un délicieux scandale ( adventure in Baltimore / bachelor bait ) de Richard Wallace avec Shirley Temple
DO Some of the best – de Frank Whitbeck avec Lionel Barrymore
    Seulement apparition
1950La deuxième femme ( the second woman / Ellen / here lies love / twelve miles out ) de James V. Kern avec Betsy Drake
1951La flamme du passé / Au revoir, mon amour ( goodbye, my fancy ) de Vincent Sherman avec Joan Crawford
1952La peur du scalp / Apaches sur le sentier de la guerre / La charge des Apaches ( the half- reed ) de Stuart Gilmore avec Janis Carter
1954Le secret des Incas ( the secret of the Incas ) de Jerry Hooper avec Nicole Maurey
Fiche créée le 18 janvier 2010 | Modifiée le 12 août 2017 | Cette fiche a été vue 4927 fois
PREVIOUSLoretta Young || Robert Young || Roland YoungNEXT