CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Walter Giller
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Roger Dumas



Date et Lieu de naissance : 9 mai 1932 (Annonay, France)
Date et Lieu de décès : 3 juillet 2016 (Paris, France)
Nom Réel : Roger Adrien Dumas

ACTEUR
Image
1957 Isabelle a peur des hommes – de Jean Gourguet avec Cathia Caro, Michel François & Simone Paris
Image
1959 Rue des Prairies – de Denys de La Patellière avec Jean Gabin, Marie-José Nat & Claude Brasseur
Image
1988 Bunker Palace Hôtel – de Enki Bilal avec Jean-Louis Trintignant, Carole Bouquet & Maria Schneider
Image
2009 L’autre Dumas – de Safy Nebbou avec Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde & Dominique Blanc

Né le 9 mai 1932 à Annonay, Roger Dumas passe son enfance à Neuilly-sur-Seine où sont ses parents tiennent une boulangerie. Pendant l’occupation allemande, les enfants du couple sont envoyés en Auvergne avant de regagner Paris à la Libération. À 17 ans, il intègre le Cours Simon où se lie d’amitié avec Roger Hanin avant d’intégrer la troupe de Michel de Ré. En 1954, il joue la pièce «Responsabilité limitée» de Robert Hossein au sein de la Compagnie Grenier-Hussenot au Théâtre Fontaine.

Au cinéma, Roger Dumas débute dans la comédie dramatique «Les fruits sauvages» (1953) de Hervé Bromberger avec Estella Blain. Par la suite, il tourne à trois reprises sous la direction de Jean Gourguet dans «Les premiers outrages» (1955), «Les promesses dangereuses» (1956) et «Isabelle a peur des hommes» (1957) où, marqué par son physique juvénile, il est cantonné dans des emplois de bon copain. Il se fait véritablement remarquer dans «Rue des prairies» (1959) de Denys de la Patellière où il interprète avec Claude Brasseur et Marie-José Nat l’un des trois enfants de Jean Gabin. Ce rôle lui vaut d’être le seul homme à recevoir le Prix Suzanne-Bianchetti. À l’issue de ce tournage, il devient l’époux de Marie-José Nat dont il divorce deux années plus tard. En 1963, il compose le fils de Louis de Funès dans «Pouic-Pouic» de Jean Girault et apparaît en camarade de chambrée de Jean-Paul Belmondo dans «L’homme de Rio» de Philippe de Broca. Il devient l’un des interprètes fétiches de Claude Chabrol qui le dirige dans «Le Tigre aime la chair fraîche» (1963) et «Le Tigre se parfume à la dynamite» (1964) avec Roger Hanin ainsi que «La ligne de démarcation» (1965) avec Jean Seberg.

Avec les années 70, Roger Dumas connaît une traversée du désert qu’il comble en devenant parolier à succès. Il s’associe à Jean-Jacques Debout pour écrire le titre «Comme un garçon» (1967) pour Sylvie Vartan, des chansons originales pour les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier et des comédies musicales pour Chantal Goya. Il est un des auteurs des paroles du générique du dessin animé «Capitaine Flam». En 1983, il fait un retour remarqué dans deux films à succès «Le marginal» de Jacques Deray avec Jean-Paul Belmondo et «La femme publique» de Andrzej Zulawski qui révèle Valérie Kaprisky. Dès lors, il se spécialise dans des personnages ignobles en dépit de son physique sympathique. Il est dirigé par Alain Corneau ou Claude Zidi et retrouve Claude Chabrol. Il est sollicité par de jeunes cinéastes: Enki Bilal, Olivier Assayas, Rémi Besançon ou Safy Nebbou. Dans «J’ai toujours rêvé d’être un gangster» (2006) de Samuel Benchetrit, il compose l’un des cinq papys flingueurs qui envisagent de reprendre du service.

Parallèlement, Roger Dumas renoue avec la scène dans des pièces mises en scène par Jacques Weber ou Bernard Murat. En 2006, «Moins deux» de Samuel Benchetrit avec Jean-Louis Trintignant lui vaut le Molière du comédien dans un second rôle. Pendant deux saisons à Paris et en province, il interprète «L’étudiante et Monsieur Henri» (2012) de Ivan Calbérac. Sur le petit écran, il devient un visage familier des téléspectateurs. Il est dirigé par Hervé Baslé dans des sagas familiales ou Josée Dayan dans des téléfilms de prestige et participe à des épisodes de séries à succès. Père de deux enfants d’un deuxième mariage, il partage sa vie avec la plasticienne et peintre Hélène Delprat. Il décède le 3 juillet 2016 à l’hôpital Saint-Antoine à Paris à l’âge de 84 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1953Les fruits sauvages – de Hervé Bromberger avec Estella Blain
Avant le déluge – de André Cayatte avec Isa Miranda
1955Les premiers outrages – de Jean Gourguet avec Danik Patisson
Si tous les gars du monde – de Christian-Jaque avec Hélène Perdrière
Paris canaille / Paris coquin / La soupe à la grimace / Oh, la-la chéri ! – de Pierre Gaspard- Huit avec Tilda Thamar
1956Pardonnez nos offenses – de Robert Hossein avec Marina Vlady
Les promesses dangereuses – de Jean Gourguet avec Françoise Vatel
La mariée est trop belle – de Pierre Gaspard-Huit avec Brigitte Bardot
O.S.S. 117 n’est pas mort – de Jean Sacha avec Marie Déa
1957Isabelle a peur des hommes – de Jean Gourguet avec Junie Astor
Escapade – de Ralph Habib avec Lise Delamare
1958Mimi Pinson – de Robert Darène avec Dany Robin
Asphalte – de Hervé Bromberger avec Françoise Arnoul
1959Rue des Prairies – de Denys de La Patellière avec Jean Gabin
    Prix Suzanne Bianchetti de la meilleure révélation de l’année, France

Signé Arsène Lupin – de Yves Robert avec Alida Valli
1961La croix des vivants – de Yvan Govar avec Madeleine Robinson
Carillons sans joie – de Charles Brabant avec Dany Carrel
1962Le gorille a mordu l’archevêque – de Maurice Labro avec Roger Hanin
1963Pouic-Pouic – de Jean Girault avec Louis de Funès
L’homme de Rio – de Philippe de Broca avec Françoise Dorléac
Le tigre aime la chair fraîche – de Claude Chabrol avec Maria Mauban
1964La chance et l’amour – de Charles L. Bitsch, Eric Schlumberger, Bertrand Tavernier & Claude Berri avec Francis Blanche
    Segment « La chance du guerrier » de Claude Berri
Le tigre se parfume à la dynamite – de Claude Chabrol avec Margaret Lee
1966La ligne de démarcation – de Claude Chabrol avec Jean Seberg
1967Caroline Chérie – de Denys de La Patellière avec France Anglade
1968Bruno, l’enfant du dimanche – de Louis Grospierre avec Mary Marquet
Du blé en liasses – de Alain Brunet avec Arlene Dahl
1973La balançoire à minouches / Un tueur, un flic, ainsi soit-il... – de Jean-Louis van Belle avec Jean Servais
La rage au poing – de Eric Le Hung avec Pascale Roberts
1974Dédé la tendresse – de Jean-Louis van Belle avec Marcel Dalio
Le bougnoul – de Daniel Moosmann avec Mohamed Zinet
1975Le faux-cul – de Roger Hanin avec Bernard Blier
1977Tendre poulet – de Philippe de Broca avec Annie Girardot
1978Général… nous voilà ! – de Jacques Besnard avec Darry Cowl
1983Le marginal – de Jacques Deray avec Jean-Paul Belmondo
Fort Saganne – de Alain Corneau avec Catherine Deneuve
La femme publique – de Andrzej Zulawski avec Valérie Kapriski
1984L’amour en douce / Une amie de passage – de Edouard Molinaro avec Emmanuelle Béart
CM Lift show – de Christian Le Hémonet avec Sacha Briquet
1985Suivez mon regard – de Jean Curtelin avec Andréa Ferréol
Le débutant – de Daniel Janneau avec Francis Perrin
1986Masques – de Claude Chabrol avec Philippe Noiret
Association de malfaiteurs – de Claude Zidi avec François Cluzet
1987Les chouans ! – de Philippe de Broca avec Sophie Marceau
Les années sandwiches – de Pierre Boutron avec Wojciech Pszoniak
1988Bunker Palace Hôtel – de Enki Bilal avec Carole Bouquet
1991Conte d’hiver – de Eric Rohmer avec Danièle Lebrun
Loulou Graffiti – de Christian Lejalé avec Anémone
1992Pétain – de Jean Marbœuf avec Jacques Dufilho
Une nouvelle vie – de Olivier Assayas avec Judith Godrèche
1994Le nouveau monde – de Alain Corneau avec James Gandolfini
1995Tykho Moon – de Enki Bilal avec Michel Piccoli
1997Soleil – de Roger Hanin avec Sophia Loren
Les visiteurs 2 / Les couloirs du temps : Les visiteurs 2 – de Jean-Marie Poiré avec Jean Reno
CM La belle bleue – de Frédéric Bal avec Jérôme Robert
1999 CM Monsieur le député – de Christian Carion avec Marc Berman
2000Les destinées sentimentales – de Olivier Assayas avec Isabelle Huppert
2001Inch’Allah dimanche – de Yamina Benguigui avec Marie-France Pisier
2003 CM Précipitations – de Michel Tavarès avec Francine Bergé
2005L’ivresse du pouvoir – de Claude Chabrol avec François Berléand
Le grand Meaulnes – de Jean-Daniel Verhaeghe avec Nicolas Duvauchelle
CM Comme un lundi – de Ivan Radkine avec Nicolas Taïeb
2006Ensemble, c’est tout – de Claude Berri avec Audrey Tautou
J’ai toujours rêvé d’être un gangster – de Samuel Benchetrit avec Jean Rochefort
2007Ca$h – de Eric Besnard avec Jean Dujardin
Le premier jour du reste de ta vie – de Rémi Bezançon avec Zabou Breitman
2008Erreur de la banque en votre faveur – de Gérard Bitton & Michel Munz avec Gérard Lanvin
La différence, c’est que c’est pas pareil – de Pascal Laëthier avec Clémentine Célarié
2009Le concert ( concertul ) de Radu Mihaileanu avec Miou-Miou
L’autre Dumas – de Safy Nebbou avec Gérard Depardieu
CM Le lit près de la fenêtre – de Michaël Barocas avec Michel Duchaussoy
CM Cavalier seul – de Vincent Mariette avec Bernard Le Coq
2010Derrière les murs – de Julien Lacombe & Pascal Sid avec Laetitia Casta
2011 DA Zarafa – de Rémi Bezançon & Jean-Christophe Lie
    Seulement voix
CM Le nid – de Aurélien Drach avec Isabelle Vitari
2014Premiers crus – de Jérôme Le Gris avec Gérard Lanvin
Fiche créée le 11 mai 2014 | Modifiée le 12 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 2426 fois
PREVIOUSCharles Dullin || Roger Dumas || Jacques DumesnilNEXT