CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Dirk Bogarde
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Roger Pierre



Date et Lieu de naissance : 30 août 1923 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 23 janvier 2010 (Le Port-Marly, France)
Nom Réel : Roger Jean Louis Pierre

ACTEUR

Né le 30 août 1923 à Paris, Roger Pierre rencontre après la guerre Jean-Marc Thibault à la radio: tandis que Jean-Marc Thibault est speaker publicitaire, Roger Pierre en écrit les textes. L’entente est immédiate, les deux compères s’associent et forment dès lors un duo qui fait les beaux soirs des cabarets.

En 1947, Roger Pierre et Jean-Marc Thibault débutent au «Caveau de la Terreur» avec la complicité d’un pianiste et chanteur Jacques Pruvost sous le nom du «Trio». Au début des années cinquante, ils sont rejoints par Jean Richard sur la scène de «L’Amiral» qui les abandonne pour créer le personnage de personnage de Champignol. Outre les cabarets, le duo se produit dans les émissions de télévision où ils interprètent des sketches ou des chansons comme «Joinville-le-Pont» mais également à la radio d’Europe 1 puis de Radio Luxembourg avec «La grande cavalcade» adaptée à la télévision sous le titre «La grande farandole» (1961). Toujours pour le petit écran, Roger Pierre et Jean-Marc Thibault s’illustrent dans des émissions de variétés comme «Les grands enfants» (1967) de Maritie et Gilbert Carpentier ainsi que dans des séries comico-historiques comme «Les maudits rois fainéants» (1973) ou «Les z’heureux rois z’Henri» (1974) qui leur permettent d’acquérir une grande popularité. En 1975, après vingt-huit ans de collaboration, ils se séparent professionnellement mais le duo se reforme deux fois pour «Nos premiers adieux» au Théâtre Antoine en 1984 et «Nouveaux adieux» à l’Olympia en 1990.

Même s’il débute dans «Le père tranquille» (1946) de René Clément et apparait dans «Le trou normand» (1952) de Jean Boyer avec Bourvil et Brigitte Bardot alors débutante, Roger Pierre acquiert une légitimité sur le grand écran lorsque le cinéma s’accapare de la notoriété du duo comique. De «Belle mentalité» (1952) de André Berthomieu à «En grandes pompes» (1974) de André Teisseire, ils enchaînent des comédies franchouillardes avec les vedettes comiques de l’époque: Jean Richard, Louis de Funès, Jean Poiret, Michel Serrault, Francis Blanche ou Darry Cowl. Ils réalisent eux-mêmes un film qu’ils interprètent «La vie est belle» (1956), Roger Pierre est dirigé à deux reprises par Jean-Marc Thibault dans «Vive les vacances» (1957) et «Un cheval pour deux» (1961).

À la séparation du duo, Roger Pierre se consacre au théâtre en interprétant avec succès des pièces de boulevard à Paris ou dans le cadre de tournées comme «Le divan» (1981) de Rémo Forlani, «La Présidente» (1989) adapté par Jean Poiret, «Le vison voyageur» (1996) où il retrouve Jean-Marc Thibault, «La soupière» (2001) et «La taupe» (2005) de Robert Lamoureux. Au cinéma, seul Alain Resnais lui offre lui offre un rôle à sa mesure dans «Mon oncle d’Amérique» (1979) avec Gérard Depardieu et Nicole Garcia. Malheureusement, ce contre-emploi est sans lendemain, il va s’égarer dans des comédies indignes de son talent. Ironie du sort, c’est Alain Resnais qui lui offre son dernier rôle au cinéma dans «Les herbes folles» (2008). Néanmoins, la télévision lui offre des rôles plus conséquents dans: la sitcom «L’appart» (1988), la saga «Orages d’été» (1989) avec Annie Girardot ou un épisode des «Maigret» avec Bruno Cremer en 2002. Quel que peut oublié à la fin de sa carrière, même s’il apparaît en tant que chroniqueur dans «Les grosses têtes» de Philippe Bouvard sur RTL ou «Incroyable mais vrai!» sur TF1, Roger Pierre décède le 23 janvier 2010, en région parisienne au Port-Marly, des suites d’une longue maladie.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1946Le père tranquille – de René Clément & Noël-Noël avec Noël-Noël
1949Je n’aime que toi – de Pierre Montazel avec Martine Carol
CM Désordre – de Jacques Baratier avec Juliette Gréco
    Seulement apparition
1951 CM Pompon rouge – de Claude André Lalande avec Jean-Marc Thibault
    + scénario
1952Le trou normand – de Jean Boyer avec Bourvil
Deux de l’escadrille – de Maurice Labro avec Magali Noël
Belle mentalité – de André Berthomieu avec Michèle Philippe
    + dialogues
Femmes de Paris – de Jean Boyer avec Michel Simon
1953Une vie de garçon – de Jean Boyer avec Geneviève Kervine
Le portrait de son père – de André Berthomieu avec Brigitte Bardot
    + dialogues
1954Les deux font la paire / Le mort en fuite – de André Berthomieu avec Jean Richard
    Seulement dialogues
1955La Madelon – de Jean Boyer avec Line Renaud
La bande à Papa – de Guy Lefranc avec Fernand Raynaud
    Seulement sujet & scénario
M’sieur la Caille – de André Pergament avec Jeanne Moreau
Paris canaille / Paris coquin / La soupe à la grimace / Oh, la-la chéri ! – de Pierre Gaspard- Huit avec Dany Robin
1956La vie est belle – de Jean-Marc Thibault & Roger Pierre avec Michel Serrault
    + dialogues & scénario
Nous autres à Champignol – de Jean Bastia avec Milly Mathis
    + dialogues & scénario
1957Sans famille – de André Michel avec Gino Cervi
C’est arrivé à trente-six chandelles – de Henri Diamant-Berger avec Jane Sourza
    Seulement apparition
Vive les vacances ! – de Jean-Marc Thibault avec Michèle Girardon
    + dialogues & scénario
1958Le gendarme de Champignol – de Jean Bastia avec Noël Roquevert
    + adaptation, dialogues & scénario
Les motards – de Jean Laviron avec Jacqueline Maillan
    + adaptation, dialogues & scénario
1959Les tortillards – de Jean Bastia avec Louis de Funès
Les héritiers – de Jean Laviron avec Jean-Marc Thibault
    + adaptation, dialogues & scénario
1960La Française et l’amour – de Christian-Jaque, Henri Decoin, René Clair, Michel Boisrond, Jean Delannoy, Henri Verneuil & Jean-Paul Le Chanois avec Sophie Desmarets
    Segment « L’adolescence » de Jean Delannoy
1961La belle américaine – de Robert Dhéry avec Jacques Charrier
Un cheval pour deux – de Jean-Marc Thibault avec Louisette Rousseau
    + adaptation, dialogues & scénario
1962Virginie – de Jean Boyer avec Mireille Darc
Comment réussir en amour ? – de Michel Boisrond avec Dany Saval
Tartarin de Tarascon – de Francis Blanche avec Michel Galabru
Nous irons à Deauville – de Francis Rigaud avec Claude Brasseur
1963Les durs à cuire / Comment supprimer son prochain sans perdre l’appétit – de Jacques Pinoteau avec Stéphane Audran
    + adaptation & scénario
Les gros bras – de Francis Rigaud avec Darry Cowl
1964Les baratineurs – de Francis Rigaud avec Pascale Roberts
1965Les malabars sont au parfum – de Guy Lefranc avec Henri Salvador
1967 DO Le désordre à vingt ans – de Jacques Baratier avec Orson Welles
    Seulement apparition
1968Faites don plaisir aux amis / Prête-moi ta femme ! – de Francis Rigaud avec Christiane Minazzoli
1969Le débutant – de Daniel Daërt avec Sophie Agacinski
Des vacances en or – de Francis Rigaud avec André Pousse
1973Gross Paris – de Gilles Grangier avec Claude Piéplu
1974En grandes pompes – de André Teisseire avec Ginette Leclerc
    + adaptation, dialogues & scénario
Toute une vie – de Claude Lelouch avec Marthe Keller
    Seulement chansons
1976Comme sur des roulettes – de Nina Companeez avec Evelyne Buyle
    Seulement apparition
1979Mon oncle d’Amérique / Les somnambules – de Alain Resnais avec Gérard Depardieu
1980Chambre d’hôtel ( camera d’albergo ) de Mario Monicelli avec Monica Vitti
1983Le braconnier de dieu – de Jean-Pierre Darras avec Annie Cordy
1997Bingo ! – de Maurice Illouz avec Daniel Russo
2005Olé ! – de Florence Quentin avec Gad Elmaleh
2007Enfin veuve – de Isabelle Mergault avec Michèle Laroque
    Seulement chansons
2009Les herbes folles – de Alain Resnais avec Sabine Azéma
Fiche créée le 23 janvier 2010 | Modifiée le 29 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 5262 fois
PREVIOUSGuy Piérauld || Roger Pierre || Pierre-LouisNEXT