CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Pierre Bertin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Roland Blanche



Date et Lieu de naissance : 31 décembre 1943 (Choisy-le-Roi, France)
Date et Lieu de décès : 13 septembre 1999 (Thiais, France)
Nom Réel : Roland Lucien Blanche

ACTEUR
Image
1972 R.A.S. – de Yves Boisset avec Jacques Spiesser Jacques Villeret, Jacques Weber & Claude Brosset
Image
1985 Le pactole – de Jean-Pierre Mocky avec Richard Bohringer, Patrick Sébastien & Pauline Lafont
Image
1988 L’otage de l’Europe (jeniec Europy) de Jerzy Kawalerowicz avec François Berléand & Vernon Dobtcheff
Image
1996 Bernie – de Albert Dupontel avec Claude Perron, Hélène Vincent, Roland Bertin & Paul Le Person

Issu d’une famille modeste, Roland Blanche naît le 31 décembre 1943, à Choisy-le-Roi (à l’époque département de la Seine, aujourd’hui Val-de-Marne), au sud de Paris. Son père, un chaudronnier passionné de théâtre, l’inscrit très tôt au «Théâtre pour Enfant» de la ville voisine de Thiais. À dix-neuf ans Roland joue une pièce du dramaturge espagnol engagé Fernando Arrabal puis il suit brièvement un enseignement d’art dramatique dispensé à Paris au Cours Simon. Après une brève figuration en voyou dans «Cent briques et des tuiles» (1965), il abandonne la vie artistique pendant dix ans et travaille pour la paroisse de l’église réformée de Boulogne-Billancourt où il anime notamment une équipe de scouts.

Au début des années soixante-dix, Roland Blanche revient sur scène pour jouer Arlequin dans la «La double inconstance» de Marivaux. À cette époque, il fait la connaissance de Jean-Michel Ribes qui devient l’un de ses meilleurs soutiens et amis dans la profession et le fera participer à plusieurs de ses spectacles tout au long de sa carrière. Puis Yves Boisset le remarque et l’engage pour un petit rôle dans «L’attentat» (1971) auprès de Jean-Louis Trintignant et Jean Seberg. Son physique particulier va bientôt faire de lui l’un des meilleurs seconds rôles de sa génération. Il excelle dans ses compositions de personnages ambigus ou d’ordures notoires. il incarne notamment le «Grec» qui tourmente les jockeys dans «Le mors aux dents» (1979) de Laurent Heynemann; l’un des violeurs de Véronique Jannot dans «Tir groupé» (1981) de Jean-Claude Missiaen; un chômeur meurtrier dans «La comédie du travail» (1987) de Luc Moullet; l’abjecte assassin Galine dans «Justinien Trouvé, ou le bâtard de dieu» (1992) de Christian Fechner et le clochard à la pelle tueuse dans «Bernie» (1996) de Albert Dupontel. Mais il est aussi le citoyen Lacroix, martyre de la Terreur, dans «Danton» (1982) de Andrzej Wajda avec Gérard Depardieu dans le rôle titre ou le PDG de journal dans «Le quatrième pourvoir» (1985) de Serge Leroy avec Philippe Noiret et Nicole Garcia. Il tourne également pour Michel Drach, Alain Corneau, Jean-Pierre Mocky, Francis Veber, Jean-Luc Godard, Edouard Molinaro et Bertrand Blier. Il interprète même un étonnant Napoléon Bonaparte en exile à Sainte-Hélène, pour «L’otage de l’Europe» (1988) du réalisateur polonais Jerzy Kawalerowicz, avec Vernon Dobtcheff dans le rôle de Hudson Law.

Au théâtre, Roland Blanche aura notamment comme metteurs en scène, Patrice Chéreau, Jacques Weber et Luc Bondy. En 1994, il est le partenaire de Guy Bedos dans la pièce de Bertolt Brecht, mise en scène par Jérôme Savary au Théâtre de Chaillot: «La résistible ascension d’Arturo UI». À cette occasion, il reçoit le Molière du meilleur comédien dans un second rôle. La télévision lui offre aussi de belles compositions et on l’aperçoit entre autres dans des épisodes de «Julien Fontanes, Magistrat» (1980), «Le chef de famille» (1982), «Médecins de nuit» (1983), «Allô Béatrice» (1984), «Série noire» (1984/87).

Roland Blanche meurt d’une crise cardiaque dans la nuit du 12 au 13 septembre 1999, à son domicile de Thiais, à quelques kilomètres de sa ville natale. Il devait interpréter «Teddy», psychopathe sous les verrous, tueur en série travesti en femme, dans une pièce du même nom de Jean-Louis Bourdon, mis en scène par Jean-Michel Ribes: un rôle au long monologue dans lequel il s’était illustré lors de la création de l’œuvre.

© Philippe PELLETIER

copyright
1965Cent briques et des tuiles – de Pierre Grimblat avec Marie Laforêt
1971L’attentat – de Yves Boisset avec Jean Seberg
1972 R.A.S. – de Yves Boisset avec Jacques Spiesser
1973Vous intéressez-vous à la chose ? – de Jacques Baratier avec Nathalie Delon
1975French connection II – de John Frankenheimer avec Gene Hackman
Mort d’un guide – de Jacques Ertaud avec Victor Lanoux
1976Le juge Fayard dit « le Shérif » – de Yves Boisset avec Patrick Dewaere
La première fois – de Claude Berri avec Charles Denner
92 minutter af i går – de Carsten Brandt avec Jean-Michel Ribes
La question – de Laurent Heynemann avec Nicole Garcia
1977Aurais dû faire gaffe… le choc est terrible – de Jean-Henri Meunier avec Michael Lonsdale
Le passé simple – de Michel Drach avec Marie-José Nat
Lâche-moi les valseuses !… – de Alain Nauroy avec Philippe Khorsand
Le dernier amant romantique – de Just Jaeckin avec Thierry Lhermitte
1978Mais où est donc Ornicar ? – de Bertrand Van Effenterre avec Geraldine Chaplin
Collections privées – de Just Jaeckin, Walerian Borowczyk & Shuji Terayama avec Laura Gemser
    Segment « L’île aux sirènes » de Just Jaeckin
Ils sont grands, ces petits / C’est la faute à papa / Si je suis comme ça c’est la faute à papa – de Joël Santoni avec Catherine Deneuve
Démons de midi – de Christian Paureilhe avec Micheline Presle
1979I… comme Icare – de Henri Verneuil avec Yves Montant
Le mors aux dents – de Laurent Heynemann avec Jacques Dutronc
Le pull-over rouge – de Michel Drach avec Roland Bertin
Rien ne va plus – de Jean-Michel Ribes avec Jacques Villeret
La femme flic – de Yves Boisset avec Miou-Miou
La bande du Rex – de Jean-Henri Meunier avec Jacques Higelin
CM Fred Nauer préfère la bière – de Pierre Wallon avec Joe Dallesandro
1980Le choix des armes – de Alain Corneau avec Gérard Lanvin
CM Le rat – de Elisabeth Huppert avec Jean-Luc Bideau
CM Marcello – de Manuel Boursinhac avec Roland Amstutz
1981Il faut tuer Brigitte Haas – de Laurent Heynemann avec Liza Kreuzer
Tir groupé – de Jean-Claude Missiaen avec Michel Constantin
Transit – de Takis Candilis avec Geneviève Fontanel
1982Danton – de Andrzej Wajda avec Gérard Depardieu
En cas de guerre mondiale, je file à l’étranger – de Jacques Ardouin avec Denise Grey
La femme ivoire – de Dominique Cheminal avec Dora Doll
CM Privé de femme – de Anne Bocrie avec Smaïn
CM Le dernier jour – de Jacques Cortal avec Sylvie Granotier
1983Equateur – de Serge Gainsbourg avec Barbara Sukowa
Les compères – de Francis Veber avec Anny Duperey
CM Bluff – de Philippe Bensoussan avec Jean Bouise
1984La triche – de Yannick Bellon avec Victor Lanoux
Ça n’arrive qu’à moi – de Francis Perrin avec Bernard Blier
Signé : Charlotte – de Caroline Huppert avec Isabelle Huppert
Visage de chien – de Jacek Gasiorowski avec Hugues Quester
Diesel – de Robert Kramer avec Laurent Terzieff
CM Cinémaon n° 616 – de Gérard Courant
1985Le quatrième pouvoir – de Serge Leroy avec Philippe Noiret
Le pactole – de Jean-Pierre Mocky avec Pauline Lafont
Paulette, la pauvre petite milliardaire / Paulette – de Claude Confortès avec Mylène Demongeot
CM Incognito – de Jean Sacuto avec Patrick Catalifo
1986La galette du roi – de Jean-Michel Ribes avec Jean Rochefort
Twist again à Moscou – de Jean-Marie Poiré avec Marina Vlady
Yiddish connection – de Paul Boujenah avec Ugo Tognazzi
Les fugitifs – de Francis Veber avec Pierre Richard
Le miraculé – de Jean-Pierre Mocky avec Jeanne Moreau
CM Le goûter chez Niels – de Didier Martiny avec Niels Arestrup
1987La comédie du travail – de Luc Moullet avec Sabine Haudepin
Saxo – de Ariel Zeitoun avec Jany Holt
Les saisons du plaisir – de Jean-Pierre Mocky avec Charles Vanel
CM 36-15 – de Frédéric de Nexon avec Geneviève Omini
1988Une nuit à l’Assemblée Nationale – de Jean-Pierre Mocky avec Michel Blanc
La soûle – de Michel Sibra avec Marianne Basler
L’otage de l’Europe ( jeniec Europy / the hostage of Europe ) de Jerzy Kawalerowicz avec Vernon Dobtcheff
CM Mon premier acte – de Yannick Saillet avec Lucas Belvaux
1989Trop belle pour toi – de Bertrand Blier avec Carole Bouquet
Cherokee – de Pascal Ortega avec Bernadette Lafont
1990Lune froide – de Patrick Bouchitey avec Jean-François Stévenin
Nikita – de Luc Besson avec Anne Parillaud
Le cri des hommes – de Okacha Touita avec Jean Benguigui
CM La méthode Barnol – de Jean-Pierre Mocky avec Jean Poiret
1991Une époque formidable – de Gérard Jugnot avec Victoria Abril
Loulou Graffiti – de Christian Lejale avec Anémone
CM Blood runners – de Steven Vidler avec Patrick Dell’Isola
1992Hélas pour moi – de Jean-Luc Godard avec Gérard Depardieu
Justinien Trouvé, ou le bâtard de dieu – de Christian Fechner avec Ticky Holgado
Chacun pour toi – de Jean-Michel Ribes avec Jean Yanne
Hélas pour moi – de Jean-Luc Godard avec Gérard Depardieu
1993Bonsoir ! / Bonsoir ou le visiteur du soir – de Jean-Pierre Mocky avec Marie-Christine Barrault
Chacun pour toi / La triple Carpathe – de Jean-Michel Ribes avec Jean Yanne
Elles ne pensent qu’à ça… – de Charlotte Dubreuil avec Claudia Cardinale
1995Le jaguar – de Francis Veber avec Jean Réno
Beaumarchais, l’insolent – de Edouard Molinaro avec Fabrice Luchini
Les caprices d’un fleuve – de Bernard Giraudeau avec Thierry Frémont
1996 Bernie – de Albert Dupontel avec Paul Le Person
Hercule et Sherlock – de Jeannot Szwarc avec Christophe Lambert
1997Robin des mers – de Jean-Pierre Mocky avec Dominique Zardi
1998Salsa – de Joyce Buñuel avec Michel Aumont
Fiche créée le 27 janvier 2008 | Modifiée le 19 août 2010 | Cette fiche a été vue 8647 fois
PREVIOUSFrancis Blanche || Roland Blanche || Cate BlanchettNEXT