CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Laurette Luez
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Roland Toutain



Date et Lieu de naissance : 18 octobre 1905 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 16 octobre 1977 (Argenteuil, France)
Nom Réel : Roland Albert Toutain

ACTEUR
Image
1930 Le mystère de la chambre jaune – de Marcel L’Herbier avec Huguette Duflos, Léon Bélières & Marcel Vibert
Image
1939 La règle du jeu – de Jean Renoir avec Marcel Dalio, Nora Gregor, Paulette Dubost & Jean Renoir
Image
1943 Les mystères de Paris – de Jacques de Baroncelli avec Marcel Herrand, Yolande Laffon & Alexandre Rignault
Image
1956 L’inspecteur aime la bagarre – de Jean Devaivre avec Paul Meurisse, Nicole Courcel & Louis Velle

Acteur, auteur de chansons, mais surtout cascadeur émérite, Roland Albert Toutain est né à Paris le 18 octobre 1905. Fils d’un normand, éleveur de chevaux, et d’une artiste corse, il montre très jeune une forte propension aux acrobaties les plus fantasques. Adolescent, il grimpe sur les toits des voitures ou des trains, joue les funambules, escalade la tour Eiffel. À 20 ans, il a déjà une belle réputation de cascadeur, capable au cours d’un meeting aérien de décrocher des fanions, alors qu’il est suspendu par les pieds sous la carlingue d’un avion! Casse-cou inné ou devenu à cause de son père qui le jette dans un lac, à l’âge de 2 ans, pour voir s’il saura nager, Roland Toutain le reste tout au long de sa vie. Ce talent servira sa carrière cinématographique, car il est très tôt attiré par le Septième Art, vouant une grande admiration à l’acteur américain Douglas Fairbanks. Sa rencontre avec le cinéaste Marcel L’Herbier va le propulser sur le grand écran. Les débuts ne sont que de simples figurations, avec un premier film, «La galerie des monstres» (1923), où il côtoie Michel Simon. Mais c’est en remportant le rôle du fameux journaliste Rouletabille qu’il accède à la célébrité. Avec «Le mystère de la chambre jaune», «Le parfum de la dame en noir» (1930), de Marcel L’Herbier, puis «Rouletabille aviateur» (1932) de Steve Sekely, d’après les romans de Gaston Leroux, il gagne ses galons d’acteur, aviateur et acrobate, sans jamais être doublé. Et se lie d’amitié avec les notoriétés de l’époque, Joseph Kessel, Jean Mermoz, Jean Cocteau.

Succès oblige, Roland Toutain tourne beaucoup au cours des années 1930, de trois à cinq films par an. En exploitant ses prouesses de voltigeur, mais pas seulement, capable d’aborder bien d’autres registres, comme dans «Les beaux jours» (1934) de Marc Allégret, ou «Yoshiwara» (1937), drame de Max Ophüls. Dans «La règle du jeu» (1939), l’un des plus grands films du cinéaste Jean Renoir, il incarne sans peine l’aviateur André Jurieux. Il est Scapin dans «Le capitaine Fracasse» (1942), film historique de Abel Gance. Il enchaîne les succès, avec «L’éternel retour» (1943) de Jean Delannoy, où il incarne Lionel le garagiste, auprès de Jean Marais et Madeleine Sologne. Dans «Les mystères de Paris» (1943) de Jacques de Baroncelli, il campe Cabrion. Tous ces rôles, il les personnifie avec aisance, liberté, charme, humour. Sans effort apparent. «À l’écran, je ne joue pas, je m’amuse à jouer. C’est le secret de ma réussite». Il compose aussi des chansons, dont «Je suis fauché» est l’une des plus connues.

Insatiable cascadeur, Roland Toutain fonde en 1949 le «club des casse-cou», publie deux ans plus tard son autobiographie «Les quatre cents coups» et initie Jean Marais à ce sport périlleux. Maintes fois accidenté, il est amputé d’une jambe en 1951 et doit progressivement renoncer à sa carrière. Il n’en résiste pas moins à une énième acrobatie pour son dernier film «L’inspecteur aime la bagarre» (1956) de Jean Devaivre. Après s’être hissé d’une vedette jusqu’à un hélicoptère par une échelle de corde, il se retrouve agrippé par les mains à 60 mètres au-dessus de la mer. Mais cette fois il lui faut lâcher prise... Dès lors, loin de se retirer de toute activité, il œuvre pour une association dédiée aux comédiens nécessiteux, «La Roue Tourne ». Simple, joyeux, altruiste, désintéressé,… ceux qui l’ont connu n’ont pas assez de qualificatifs pour faire l’éloge d’un homme qui, marié et divorcé trois fois, aura vécu ardemment jusqu’à se retrouver ruiné à la fin de sa vie. Roland Toutain meurt le 16 octobre 1977 à Argenteuil près de Paris. C’est Jean Marais qui prend en charge ses obsèques, ami fidèle d’une personnalité hors normes.

© Isabelle MICHEL

copyright
1923La galerie des monstres – de Jaque Catelain & Marcel L’Herbier avec Michel Simon
1924L’inhumaine – de Marcel L’Herbier avec Georgette Leblanc
1930Le mystère de la chambre jaune – de Marcel L’Herbier avec Marcel Vilbert
Le parfum de la dame en noir – de Marcel L’Herbier avec Huguette Duflos
Amours viennoises – de Jean Choux & Robert Land avec Janie Marèse
CM Dramen au dancing / Bonsoir M’sieurs dames – de Jean Choux avec Armand Dramen
1931Blanc comme neige – de Francisco Elías, Camille Lemoine & Jean Choux avec Betty Stockfeld
La femme de mes rêves – de Jean Bertin avec Suzy Vernon
Prisonnier de mon cœur – de Jean Tarride avec Pierre Larquey
1932La bonne aventure – de Henri Diamant-Berger avec Blanche Montel
Rouletabille aviateur – de Steve Sekely avec Lisette Lanvin
CM Un coup manqué – de Marco de Gastyne avec Claudie Clèves
CM Le chimpanzé – de Marco de Gastyne avec Monique Rolland
CM Tout à la joie – de ? avec Odette Talazac
CM Et avec ça Papa ? – de Marco de Gastyne avec Claudie Clèves
1933C’était un musicien – de Frederic Zelnik & Maurice Gleize avec Lucien Baroux
Miquette et sa mère – de Henri Diamant-Berger avec Michel Simon
CM Le passager clandestin – de Henri Diamant-Berger avec Blanche Montel
CM La nuit des dupes – de Pierre Weill & Maurice Labro avec Simone Bourday
1934Cessez le feu – de Jacques de Baroncelli avec Annie Ducaux
Les beaux jours – de Marc Allégret avec Simone Simon
Liliom – de Fritz Lang avec Charles Boyer
1935L’équipage – de Anatole Litvak avec Annabella
Haut comme trois pommes – de Pierre Ramelot avec Jean Tissier
Veille d’armes / Sacrifice d’honneur – de Marcel L’Herbier avec Victor Francen
1936Jenny – de Marcel Carné avec Françoise Rosay
La porte du large – de Marcel L’Herbier avec Jean-Pierre Aumont
Trois…six…neuf… – de Raymond Rouleau avec André Luguet
Le mensonge de Nina Petrovna – de Victor Tourjansky avec Paulette Dubost
Trois artilleurs au pensionnat – de René Pujol avec Pierre Larquey
1937Yoshiwara – de Max Ophüls avec Sessue Hayakawa
Barnabé – de Alexandre Esway avec Fernandel
Prince de mon cœur – de Jacques Daniel-Norman avec Colette Darfeuil
Un scandale aux galeries – de René Sti avec Pierre Larquey
1938Trois artilleurs à l’opéra – de André Chotin avec Denise Grey
Trois artilleurs en vadrouille – de René Pujol avec Pierre Larquey
Trois de Saint-Cyr – de Jean-Paul Paulin avec Jean Chevrier
Cas de conscience – de Walter Kapps avec Jules Berry
1939Le chemin de l’honneur – de Jean-Paul Paulin avec Renée Saint-Cyr
Macao, l’enfer du jeu / L’enfer du jeu – de Jean Delannoy avec Erich von Stroheim
Le paradis des voleurs / Escapade / Avec les chevaux de bois – de L.C. Marsoulet avec Paulette Dubost
La règle du jeu – de Jean Renoir avec Jean Renoir
1940Documents secrets – de Léo Joannon avec Marie Déa
L’irrésistible rebelle / Une idée à l’eau – de Jean-Paul Le Chanois avec Winna Winfried
Faut ce qu’il faut / Monsieur Bibi – de René Pujol avec Pierre Larquey
1942Le capitaine Fracasse – de Abel Gance avec Fernand Gravey
Forte tête – de Léon Mathot avec Paul Azaïs
La vie de Bohême – de Marcel L’Herbier avec Louis Jourdan
1943Les mystères de Paris – de Jacques de Baroncelli avec Germaine Kerjean
L’aventure est au coin de la rue – de Jacques Daniel-Norman avec Suzy Carrier
L’éternel retour – de Jean Delannoy avec Jean Marais
1945Nous ne sommes pas mariés – de Bernard Roland avec Louise Carletti
1947Halte… police ! – de Jacques Séverac avec Suzy Carrier
1948Hans le marin ( Hans the sailor / wicked city ) de François Villiers avec Maria Montez
Un certain monsieur – de Yves Ciampi avec Junie Astor
1950Dakota 308 / L’étrange aventure du Dakota 308 – de Jacques Daniel-Norman avec Louis Seigner
1951Capitaine Ardant – de André Zwoboda avec Yves Vincent
Les mousquetaires du roi – de Michel Aboulker & Michel Ferry avec Jacqueline Delubac
    Inachevé
1952La caraque blonde – de Jacqueline Audry avec Orane Demazis
1953Sidi-Bel-Abbès – de Jean-Alden Delos avec Noël Roquevert
CM Stock car à tour casser – de Jacques Dupont avec Gil Delamare
1956L’inspecteur aime la bagarre – de Jean Devaivre avec Jean Tissier
Fiche créée le 28 avril 2009 | Modifiée le 19 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 6665 fois
PREVIOUSMaurice Tourneur || Roland Toutain || Lupita TovarNEXT