CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de André Pousse
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Roland Young



Date et Lieu de naissance : 11 novembre 1887 (Londres, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 5 juin 1953 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Roland Young

ACTEUR
Image
1932 Maria Draga (a woman commands) de Paul L. Stein avec Pola Negri & Basil Rathbone
Image
1938 Fantômes en croisière (Topper takes a trip) de Norman Z. McLeod avec Constance Bennett
Image
1940 Qui est l’assassin? (Topper returns) de Roy Del Ruth avec Joan Blondell, Billie Burke & Carole Landis
Image
1947 Bond Street – de Gordon Parry avec Jean Kent, Kathleen Harrison, Hazel Court & Derek Farr

Fils d’un architecte réputé, Roland Young voit le jour le 11 novembre 1887, à Londres, capitale de l’Empire Britannique. Après une scolarité dans les plus grandes écoles, il est formé à l’Académie d’Art Dramatique de Londres. Le jeune acteur débute en amateur sur les planches en 1908 et décroche son premier contrat pour la pièce «Find the woman» en 1911.

En 1912, Roland Young traverse l’Atlantique et joue dans toutes les grandes salles de la Côte Est. Durant la première guerre mondiale, il choisit de rester sur le nouveau continent et s’engage dans l’armée américaine. Après son service, acteur aux talents multiples et au caractère facétieux, il se spécialise à Broadway dans la comédie de boulevard. Il est alors une vedette reconnue de la scène new-yorkaise. Parmi ses plus grands succès, nous pouvons citer: «La mouette» (1916) de Anton Chekhov, «The gypsy trail» (1917-1918) de Robert Housum, «La maison de poupée» (1919) de Henrik Ibsen, «Rollo’s wild oat» (1920-1921) de Clare Kummer et «The devil’s disciple» (1923) de George Bernard Shaw.

En 1921, Roland Young entame sa carrière au cinéma aux côtés de l’immense John Barrymore dans une version muette de «Sherlock Holmes». Il y joue un Dr. Watson très convaincant. Deux ans plus tard, dans «Grit», il partage l’affiche avec la débutante Clara Bow. Frustré de ne pouvoir s’exprimer pleinement, il se consacre uniquement à la scène en attendant l’arrivée du cinéma sonore.

Dans les années trente, Roland Young reste l’un des comédiens les plus sollicités par les producteurs de théâtre. Pour l’écran, peu disponible, il se spécialise dans les grands rôles de composition. Il interprète notamment: le Roi Alexandre dans «Maria Draga» (1932) avec Pola Negri, le Professeur Olivier dans «Une heure avec vous» (1932) avec la française Lili Damita, le Comte de Burnstead dans «L’extravagant Monsieur Ruggles» (1934) avec Charles Laughton, le fourbe et râleur Uriah Heep dans «David Copperfield» (1935) avec W.C. Fields et Cosmo Topper dans «Le couple invisible» avec Cary Grant et Constance Bennett. Ce dernier rôle lui vaut une nomination aux Oscars. Il reprendra ce personnage dans les deux suites en 1939 et en 1941.

La décennie suivante, Roland Young reste un acteur de second plan très populaire. Les plus grands cinéastes le sollicitent pour apparaître dans leur production, notamment: George Cukor pour «Indiscrétions» (1940) et pour «La femme aux deux visages» (1941), René Clair pour «La belle ensorceleuse» (1941) et pour «Les dix petits indiens» (1945) sans oublier Julien Duvivier pour «Six destins» (1942). Il prête aussi sa voix à plusieurs émissions hertziennes dont la célèbre version radiophonique de «Topper» et la série «William et Mary» où il donne la réplique à Cornelia Otis Skinner, un des plus gros succès des ondes de l’Amérique en guerre.

Au début des années cinquante, il apparaît encore dans trois films dont «Maman est à la page» (1950) avec la jolie Betty Hutton. Acteur modeste, discret mais toujours impeccable, Roland Young meurt dans son sommeil le 5 juin 1953 à son domicile de New York (USA).

© Philippe PELLETIER

copyright
1921Sherlock Holmes contre Moriarty ( Sherlock Holmes / Moriaty ) de Albert Parker avec John Barrymore
1923Grit – de Frank Tuttle avec Clara Bow
1928 CM Walls tell tales – de Edmund Lawrence avec Madge Kennedy
1929Le spectre vert ( the unholy night / the green ghost ) de Lionel Barrymore avec Dorothy Sebastian
Wise girls – de E. Mason Hopper avec Elliott Nugent
Her private life – de Alexander Korda avec Billie Dove
The bishop murder case – de Nick Grinde avec Leila Hyams
1930Madame Satan ( madam Satan ) de Cecil B. DeMille avec Kay Johnson
Robert le pirate ( new moon ) de Jack Conway avec Adolphe Menjou
Don’t bet on women / More than a kiss – de William K. Howard avec Jeanette MacDonald
The prodigal / The southerner – de Harry A. Pollard avec Hedda Hopper
1931Les amours d’Annabelle ( Annabelle’s affairs / the affairs of Annabelle / good gracious Annabelle / two can play ) de Alfred L. Werker avec Victor McLaglen
The pagan lady – de John Francis Dillon avec Evelyn Brent
L’Indienne / Le mari de l’indienne ( the squaw man / the white man ) de Cecil B. DeMille avec Lupe Velez
The guardsman – de Sidney Franklin avec Ann Dvorak
Amours courageuses / Courage ( lovers courageous ) de Robert Z. Leonard avec Madge Evans
1932Maria Draga ( a woman commands ) de Paul L. Stein avec Pola Negri
Une heure avec vous / Une heure près de toi ( one hour with you ) de Ernst Lubitsch & George Cukor avec Lili Damita
Belle nuit ( this is the night ) de Frank Tuttle avec Lili Damita
Street of women – de Archie Mayo avec Kay Francis
Maryrose et Rosemary / Répétition de mariage ( wedding rehearsal ) de Alexander Korda avec Wendy Barrie
Ils devaient se marier ( they just had to get married ) de Edward Ludwig avec ZaSu Pitts
1933Dans la purée de Londres ( blind adventure ) de Ernest B. Schoedsack avec Ralph Bellamy
Une croisière de plaisir / Croisère de plaisir ( pleasure cruise ) de Frank Tuttle avec Genevieve Tobin
A lady’s profession – de Norman Z. McLeod avec Sari Maritza
CM Hollywood on parade No. A-7 – de Louis Lewyn avec Maurice Chevalier
    Seulement apparition
1934Sa double vie ( his double life ) de Arthur Hopkins & William C. DeMille avec Lillian Gish
La grande-duchesse et le garçon d’étage ( here is my heart ) de Frank Tuttle avec Bing Crosby
David Copperfield ( the personal history, adventure, experience & observation of David Copperfield the younger ) de George Cukor avec W.C. Fields
L’extravagant monsieur Ruggles ( Ruggles of the Red Gap ) de Leo McCarey avec Charles Laughton
1936L’homme qui faisait des miracles ( the man who could work miracles ) de Lothar Mendes avec Ralph Richardson
L’heure mystérieuse ( the unguarded hour ) de Sam Wood avec Loretta Young
Sa vie secrète / La vie secrète ( give me your heart / sweet aloes ) de Archie Mayo avec Patric Knowles
Gypsy – de Roy William Neill avec Hugh Williams
1937One rainy afternoon – de Rowland V. Lee avec Ida Lupino
Une journée de printemps ( call it a day ) de Archie Mayo avec Olivia de Havilland
Les mines du roi Salomon ( king Solomon’s mines ) de Robert Stevenson avec Cedric Hardwicke
Le couple invisible ( Topper ) de Norman Z. McLeod avec Constance Bennett
Nuits d’Arabie ( Ali Baba goes to town ) de David Butler avec Eddie Cantor
1938La famille Sans-Souci ( the young in heart ) de Richard Wallace avec Paulette Goddard
Sailing along – de Sonnie Hale avec Alastair Sim
Fantômes en croisière ( Topper takes a trip ) de Norman Z. McLeod avec Billie Burke
Le printemps de la vie ( yes, my darling daughter ) de William Keighley avec Priscilla Lane
1939Le père prodique ( here I am a stranger ) de Roy Del Ruth avec Richard Dix
The night of nights – de Lewis Milestone avec Pat O’Brien
1940Indiscrétions ( the Philadelphia story ) de George Cukor avec Katharine Hepburn
Irène ( Irene ) de Herbert Wilcox avec Anna Neagle
Private affairs – de Albert S. Rogell avec Nancy Kelly
La rançon de la gloire / Le chemin des étoiles ( star dust ) de Walter Lang avec Linda Darnell
No, no, Nanette – de Herbert Wilcox avec Victor Mature
He married his wife – de Roy Del Ruth avec Joel McCrea
Dulcy – de S. Sylvan Simon avec Ann Sothern
Qui est l’assassin ? / Le retour de Topper / La dernière enquête de Mr. Topper ( Topper returns ) de Roy Del Ruth avec Joan Blondell
La belle ensorceleuse ( the flame of New Orleans ) de René Clair avec Marlene Dietrich
1941La femme aux deux visages ( two-faced woman ) de George Cukor avec Greta Garbo
1942Six destins / Histoires de Manhattan ( tales of Manhattan ) de Julien Duvivier avec Rita Hayworth
The lady has plans – de Sidney Lanfield avec Paulette Goddard
Embrassons la mariée ( they all kissed the bride ) de Alexander Hall avec Joan Crawford
1943Et la vie recommence ( forever and a day ) de René Clair, Edmund Goulding, Frank Lloyd, Cedric Hardwicke, Victor Saville, Robert Stevenson & Herbert Wilcox avec Charles Laughton
1944L’amour cherche un toit ( standing room only ) de Sidney Lanfield avec Edward Arnold
1945Les dix petits indiens ( and then there were none / ten little niggers ) de René Clair avec June Duprez
1947Bond Street – de Gordon Parry avec Hazel Court
1948Monsieur propose, madame dispose ( you gotta stay happy ) de H.C. Potter avec Joan Fontaine
1949Le don Juan de l’Atlantique ( the great lover ) de Alexander Hall avec Rhonda Fleming
1950Maman est à la page ( let’s dance ) de Norman Z. McLeod avec Betty Hutton
Aquel hombre de Tánger / That man from Tanger – de Luis María Delgado & Robert Elwyn avec Nils Asther
1951St. Benny the dip / Escape if you can – de Edgar G. Elmer avec Nina Foch
Fiche créée le 13 octobre 2005 | Modifiée le 29 août 2016 | Cette fiche a été vue 5833 fois
PREVIOUSRobert Young || Roland Young || Marie-Josèphe YoyotteNEXT