CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Francisco Elías
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rosa Albach-Retty



Date et Lieu de naissance : 26 décembre 1874 (Hanau, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 26 août 1980 (Baden, Autriche)
Nom Réel : Rosa Clara Franziska Helene Retty

ACTRICE
Image
1935 Episode – de Walter Reisch avec Paula Wessely, Karl Ludwig Diehl, Otto Treßler & Walter Janssen
Image
1939 Hotel Sacher – de Erich Engel avec Willy Birgel, Sybille Schmitz, Wolf Albach-Retty & Hedwig Bleibtreu
Image
1942 Aimé des dieux (wen die götter lieben) de Karl Hartl avec Hans Holt, Irene von Meyendorff & Winnie Markus
Image
1955 Le congrès s’amuse (der kongreß tanzt) de Franz Antel avec Johanna Matz, Rudolf Prack & Hans Moser

Fille de comédiens ambulants d’origine hongroise, Rosa Clara Franziska Helene Retty naît le 26 décembre 1874, à Hanau en Hesse, province de l’Empire Allemand. C’est en compagnie de ses parents que la jeune fille apprend l’art de la comédie, au gré de leurs tournées. En 1891, elle obtient son premier engagement stable au Deutches Theater de Berlin. À vingt ans, elle signe un contrat avec le Théâtre du Peuple de Vienne. Durant une dizaine d’années, elle y joue tous les plus grands rôles du répertoire classique et devient une des vedettes incontournables de la scène viennoise.

Au début du vingtième siècle, Rosa Retty épouse un officier nommé Karl Albach. Elle prend alors le double nom d’Albach-Retty. En 1903, déjà très célèbre, elle rentre au fameux Burgtheater de Vienne comme membre permanent. Elle restera cinquante-cinq années dans cette grande maison, au service des plus grands auteurs. Elle triomphe notamment dans le rôle de Rachel dans la «La juive de Tolède», puis elle incarne successivement Delphine dans «Das konzert» une comédie de Hermann Bahr, Léonore Sanvitale dans «Torquato Tasso» de Goethe, Nerissa dans «Le marchand de Venise» de Shakespeare, Roxane dans «Cyrano de Bergerac» d’Edmond Rostand et les rôles titres de «Mademoiselle Julie» de Strindberg et de «Comtesse Mizzi» de Arthur Schnitzler.

En 1930, Rosa, star de la scène, se frotte inévitablement au cinéma dans «Geld auf der Straße», sous la direction Georg Jacoby, où elle donne la réplique à Georg Alexander et Hans Moser. Très accaparée par son activité théâtrale, Rosa Albach-Retty reste cantonnée dans des rôles de composition et ne tourne que huit films en deux décennies. On notera la qualité de son jeu, particulièrement dans «Hotel Sacher» (1939) aux côtés de son fils Wolf Albach-Retty et dans «Wien 1910» (1942) auprès de Heinrich George. En 1942, elle incarne la mère de Mozart pour «Wen die götter lieben», un film biographique sur le célèbre compositeur interprété par Hans Holt et réalisé par Karl Hartl. Sur scène, les succès s’enchaînent avec «Faust» de Goethe, «Peer Gynt» d’Ibsen et «Le verre d’eau» d’Eugène Scribe.

Dans les années cinquante, Rosa Albach-Retty revient devant les caméras et compose des seconds rôles remarquables dans quelques comédies sentimentales ou musicales. En 1951, elle interprète notamment la Comtesse Fuchs dans «Maria Theresia» avec Paula Wessely et donne la réplique à Paul Hörbiger dans «Der alte sünder» de Franz Antel. Elle apparaît une dernière fois à l’écran en 1955, dans «Le congrès s’amuse», une nouvelle fois dirigée par Franz Antel. En 1958, Rosa, figure légendaire des scènes germaniques, est la première lauréate de la médaille «Josef Kainz». Ce prix est décerné par la ville de Vienne aux artistes les plus méritants de l’année. La même année, elle prend congé de sa vie artistique avec la pièce «Eine etwas sonderbare Dame», une comédie de John Patrick puis se retire dans son château de Berchtesgaden.

Actrice comblée par son métier et par la vie, Rosa Albach-Retty meurt paisiblement dans sa cent cinquième année, le 26 août 1980, à Baden en Autriche. Sa petite-fille, Romy Schneider, fille de Wolf et de Magda Schneider, la suivra dans l’éternité à peine deux ans plus tard.

© Philippe PELLETIER

copyright
1930Geld auf der Srtaße – de Georg Jacoby avec Georg Alexander
1935Episode – de Walter Reisch avec Karl Ludwig Diehl
1939Hotel Sacher – de Erich Engel avec Wolf Albach-Retty
Maria Ilona – de Géza von Bolváry avec Willy Birgel
1941L’ironie du sort ( dreimal hochzeit ) de Géza von Bolváry avec Willy Fritsch
Comtesse Incognito ( die heimliche gräfin ) de Géza von Bolváry avec Paul Hörbiger
1942Aimé des dieux ( wen die götter lieben ) de Karl Hartl avec Hans Holt
Wien 1910 – de E.W. Emo avec Heinrich George
1950Wenn eine wienerin walzer tanzt – de Sándor Szlatinay avec Fritz Imhoff
Le vieux pécheur ( der alte sünder ) de Franz Antel avec Paul Hörbiger
1951L’impératrice Marie-Thérèse ( Maria Theresia ) de Emil Edwin Reinert avec Adrian Hoven
1952Aventures à Vienne ( abenteuer in Wien / gefährliches abenteuer / ich war Jack Mortimer ) de Emil Edwin Reinert avec Francis Lederer
1953Le prodigue ( der verschwender / sieg des lebens ) de Leopold Hainisch avec Attila Hörbiger
1955Le congrès s’amuse ( der kongreß tanzt ) de Franz Antel avec Hans Moser
Fiche créée le 27 juin 2005 | Modifiée le 8 juin 2015 | Cette fiche a été vue 6763 fois
PREVIOUSNadine Alari || Rosa Albach-Retty || Wolf Albach-RettyNEXT