CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Creighton Hale
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rossano Brazzi



Date et Lieu de naissance : 18 septembre 1916 (Bologne, Italie)
Date et Lieu de décès : 24 décembre 1994 (Rome, Italie)
Nom Réel : Rossano Brazzi

ACTEUR
Image
1941 Le grand homme de Venise (il bravo di Venezia) de Carlo Campogalliani avec Valentina Cortese
Image
1949 Vulcano (volcano) de William Dieterle avec Anna Magnani, Geraldine Brooks & Eduardo Ciannelli
Image
1953 La chair et le diable – de Jean Josipovici avec Viviane Romance, Peter van Eyck & Titina De Filippo
Image
1957 Le scandale Costello (the story of Esther Costello) de David Miller avec Joan Crawford & Fay Compton

Rossano Brazzi est né le 18 septembre 1916, à Bologne en Italie. Le jeune garçon grandit dans la capitale d’Emilie-Romagne, puis il étudie le droit à l’Université San Marco de Florence. Parallèlement, il suit des cours de comédie, et excellent sportif, envisage une carrière de footballeur. Son diplôme d’avocat en poche, il débute une petite carrière à la Cour de Rome, mais décidément, préfère la scène au tribunal. En 1937, il entame sa carrière artistique dans la pièce de Eugene O’Neill : «Strange interlude» et abandonne le prétoire ainsi que ses ambitions sportives.

En 1940, Rossano Brazzi effectue ses premiers pas au cinéma dans «Procès et mort de Socrate» de Corrado d’Erico. Très vite, il devient le jeune premier idéal de plusieurs comédies romantiques italiennes. En 1946, dirigé par Riccardo Freda, il obtient son premier grand succès personnel avec «L’aigle noir» aux côtés de la très belle Yvonne Sanson. Il enchaîne alors les films dramatiques et les productions historiques où il acquiert une très grande popularité, particulièrement auprès de la gente féminine. Remarqué par David O. Selznick, il part pour Hollywood et y tourne plusieurs productions. Il incarne notamment le Professeur Bhaer dans «Les quatre filles du Docteur March» (1948) avec Elizabeth Taylor, June Allyson et Janet Leigh, puis il est le charmant Donato dans «Vulcano» (1949) auprès de Geraldine Brooks et de sa compatriote Anna Magnani.

Au début des années cinquante, déçu par l’inconsistance des rôles proposés, Rossano Brazzi retourne en Italie. Il reprend alors des rôles qui l’ont rendu célèbre dans des films en costume ou d’aventure. En 1954, Jean Negulesco le rappelle aux Etats-Unis et lui offre le rôle principal dans «La fontaine des amours» avec Jean Peters. Il gagne enfin le cœur de millions d’américaines et le film (médiocre reconnaissons-le !) est un triomphe. Aujourd’hui, seule subsiste dans nos cœurs l’excellente mélodie de cette comédie sentimentale : «Three coins in the fountain», chantée par Frank Sinatra. Sacré latin lover, les studios lui offrent des rôles importants, ce qui lui permet de serrer dans ses bras plusieurs grandes stars féminines, telles que: Ava Gardner dans «La comtesse aux pieds nus» (1954), Katharine Hepburn dans «Vacances à Venise» (1955) et Joan Crawford dans «Le scandale Costello» (1957).

Dans les années soixante, les aspirations du public évoluent et le charme un peu désuet de Rossano Brazzi ne déplace plus les foules. Après les succès mitigés de «Lumière sur la Piazza» (1961) aux côtés de Olivia de Havilland et «Le scandale de la Villa Fiorita» (1964) avec Maureen O’Hara, il revient en Europe et tourne dans des dizaines de productions d’une banalité accablante, parfois sous la direction de son frère Oscar Brazzi. À partir des années quatre-vingt, Rossano Brazzi s’éloigne des plateaux, n’effectuant que quelques apparitions sur le grand ou petit écran. Il préfère travailler dans des entreprises commerciales. D’ailleurs, en 1984, il se remettra difficilement de son implication dans un scandale financier suite à une vente illégale d’armes.

Après une ultime prestation dans «Fatal frames» (1994) face à Donald Pleasence, Rossano Brazzi décède le 24 décembre 1994, à Rome, victime d’un étrange virus qui détruit le système nerveux.

© Philippe PELLETIER

copyright
1938Il destino in tasca – de Gennaro Righelli avec Laura Solari
1939Procès et mort de Socrate ( processo e morte di Socrate ) de Corrado d’Erico avec Luigi Almirante
1940Le retour / Musique de rêve ( riturno ) de Géza von Bolváry & Giuseppe Fatigati avec Marte Harell
Le pont de verre ( il ponte di vetro ) de Goffredo Alessandrini avec Isa Paola
Kean – de Guido Brignone avec Mariella Lotti
La forza bruta – de Carlo Ludovico Bragaglia avec María Mercader
1941Le grand homme de Venise / Le bourreau de Venise ( il bravo di Venezia ) de Carlo Campogalliani avec Valentina Cortese
E caduta una donna – de Alfredo Guarini avec Isa Miranda
La Tosca ( Tosca ) de Carl Koch avec Michel Simon
Le roi s’amuse ( il re si diverte ) de Mario Bonnard avec Doris Duranti
1942La dame de l’Ouest ( signora dell’ovest ) de Carl Koch avec Valentina Cortese
Addio Kira ! / We the living / Ayn Rand’s we the living – de Goffredo Alessandrini avec Alida Valli
Piazza San Sepolcro / Cronaca di due secoli / Cronache di due secoli – de Giovacchino Forzano avec Osvaldo Valenti
Dans les catacombes de Venise / Les deux Foscari ( i due Foscari ) de Enrico Fulchignoni avec Régina Bianchi
Nous les vivants ( noi vivi ) de Goffredo Alessandrini avec Fosco Giachetti
Maria Malibran – de Guido Brignone avec Maria Cebotari
Le foyer perdu ( damals ) de Rolf Hansen avec Zarah Leander
La gorgone ( la gorgona ) de Guido Brignone avec Tina Lattanzi
1943Il treno crociato – de Carlo Campogalliani avec Beatrice Mancini
Paese senza pace / Le baruffe chiozotte – de Leo Menardi avec Paola Veneroni
Silence on tourne ( silenzio, si gira ! ) de Carlo Campogalliani avec Mariella Lotti
Cronaca di due secoli – de Giovacchino Forzano avec Osvaldo Valenti
1944La casa senza tempo – de Andrea Forzano avec Vivi Gioi
1945Malia – de Giuseppe Amato avec Gino Cervi
La resa di Titì – de Giorgio Bianchi avec Clara Calamai
I dieci comandamenti – de Giorgio Walter Chili avec Massimo Girotti
1946L’aigle noir ( aquila nera ) de Riccardo Freda avec Yvonne Sanson
La grande aurore ( la grande aurora ) de Giuseppe Maria Scotese avec Yvonne Sanson
Furia – de Goffredo Alessandrini avec Isa Paola
1947Le courrier du roi / Le rouge et le noir ( il corriere del re ) de Gennaro Righelli avec Valentina Cortese
Eleonora Duse – de Filippo Walter Ratti avec Elisa Cegani
Le passeur / Brigand par amour ( il passatore ) de Duilio Coletti avec Alberto Sordi
Le diable blanc ( il diavolo bianco ) de Nunzio Malasomma avec Lea Padovani
La religieuse de Monza / Le chevalier maudit ( la monaca di Monza ) de Raffaello Pacini avec Paola Barbara
1948Les contrebandiers de la mer ( i contrabbandieri del mare ) de Roberto Bianchi Montero avec Rossana Martini
Les quatre filles du docteur March ( little women ) de Mervyn LeRoy avec Elizabeth Taylor
1949Vulcano ( volcano ) de William Dieterle avec Geraldine Brooks
Plus fort que la haine ( gli inesorabili ) de Camillo Mastrocinque avec Claudine Dupuis
1950Toselli ( romanzo d’amore ) de Duilio Coletti avec Danielle Darrieux
La vengeance de l’aigle noir ( la vendetta di aquila nera ) de Riccardo Freda avec Gianna Maria Canale
1951La couronne noire ( la corona nera ) de Luis Saslavsky avec Maria Félix
Trésor maudit / La fille des hautes collines ( incantesimo tragico / hechizo trágico / Oliva ) de Mario Sequi avec Charles Vanel
Geneviève de Brabant / Le chevalier des croisades ( la leggenda di Genoveffa ) de Arthur Maria Rabenalt avec Anne Vernon
1952La prisonnière de la tour de feu ( la prigioniera della torre di fuoco ) de Giorgio Walter Chili avec Nino Manfredi
L’injuste condamnation ( ingiusta condanna / quelli che non muoiono ) de Giuseppe Masini avec Gaby André
Ils étaient trois cents ( eran trecento / la spigolatrice di Spari ) de Gian Paolo Callegari avec Myriam Bru
Le fils de Lagardère ( il figlio di Lagardere ) de Fernando Cerchio avec Simone Renant
Milady et les mousquetaires ( il boia di Lilla / la vita avventurosa di Milady ) de Vittorio Cottafavi avec Yvette Lebon
La femme qui inventa l’amour ( la donna che inventò l’amore ) de Ferruccio Cerio avec Silvana Pampanini
1953C’era una volta Angelo Mosco – de Giorgio Walter Chili avec Nino Manfredi
La charge infernale ( carne de horca / Sierra Morena / il terrore dell’ Andalusia ) de Ladislas Vajda avec Juan Calvo
La barriera della legge – de Piero Costa avec Jacques Sernas
La chair et le diable – de Jean Josipovici avec Viviane Romance
1954La fontaine des amours ( three coins in the fountain ) de Jean Negulesco avec Jean Peters
La Castiglione ( la contessa di Castiglione / the contessa’s secret ) de Georges Combret avec Yvonne De Carlo
La comtesse aux pieds nus ( the barefoot contessa ) de Joseph L. Mankiewicz avec Ava Gardner
Angela, femme ou démon / La souris déclenche la bagarre ( Angela ) de Edouardo Anton & Dennis O’Keefe avec Mara Lane
1955Vacances à Venise ( summertime / summer madness ) de David Lean avec Katharine Hepburn
Faccia da mascalzone – de Raffaelle Andreassi & Lance Comfort avec Marina Berti
Les cinq dernières minutes ( gli ultimi cinque minuti ) de Giuseppe Amato avec Linda Darnell
Il conte Aquila – de Guido Salvini avec Mario Ferrari
1956Qui perd gagne ( loser takes all ) de Ken Annakin avec Glynis Johns
1957Les amants de Salzburg ( interlude ) de Douglas Sirk avec June Allyson
La cité perdue / La cité disparue ( legend of the lost / Timbuctù ) de Henry Hathaway avec Sophia Loren
Le scandale Costello ( the story of Esther Costello / the golden virgin ) de David Miller avec Joan Crawford
1958South Pacific – de Joshua Logan avec Mitzi Gaynor
Un certain sourire ( a certain smile ) de Jean Negulesco avec Joan Fontaine
1959J’ai épousé un français / A quoi rêve les filles ( count your blessing ) de Jean Negulesco avec Maurice Chevalier
Le siège de Syracuse / La charge de Syracuse ( l’assedio di Siracusa ) de Pietro Francisci avec Tina Louise
1960Austerlitz – de Abel Gance & Roger Richebé avec Orson Welles
1961Lumière sur la piazza ( light in the piazza ) de Guy Green avec Olivia de Havilland
La femme rousse ( die rote / redhead / la possa ) de Helmut Käutner avec Ruth Leuwerik
DO Cette chienne de vie ( mondo cane ) de Paolo Cavara, Gualtiero Jacopetti & Franco Prosperi
    Seulement apparition
1962L’amour à l’italienne / Vacances à l’Italienne ( Rome adventure / lovers must learn ) de Delmer Daves avec Suzanne Pleshette
Les quatre vérités ( las cuatro verdades / le quattro verità / three fables of love ) de Alessandro Blasetti, René Clair, Luis García Berlanga & Hervé Bromberger avec Monica Vitti
1963Meurtre par accident ( dark purpose / l’intrigo ) de George Marshall & Vittorio Sala avec George Sanders
Une garce inconsciente ( un amore ) de Gianni Vemuccio avec Gérard Blain
Pão de Açúcar – de Paul Sylbert avec Rhonda Fleming
1964Le scandale de la Villa Fiorita ( the battle of the Villa Fiorita / affair at the Villa Fiorita ) de Delmer Daves avec Maureen O’Hara
1965Une femme disponible ( la ragazza in prestito ) de Alfredo Giannetti avec Annie Girardot
Il natale che quasi non fu / The Christmas that almost wasn’t – de Rossano Brazzi avec Mischa Auer
1966Le bobo ( the bobo ) de Robert Parrish avec Peter Sellers
La fiancée du soldat ( la ragazza del bersagliere ) de Alessandro Blasetti avec Tanya Lopert
1967Est-ce amour ou est-ce magie ? ( per amore… per magia ) de Duccio Tessari avec Sandra Milo
    + voix & narration
One step to hell / Caccia ai violenti / King of Africa / El rey de Africa – de Sandy Howard avec Pier Angeli
Sept fois femme ( woman times seven ) de Vittorio De Sica avec Shirley MacLaine
Sette uomini e un cervello / Criminal affair / Criminal synphony / Seven men and one brain – de Rossano Brazzi avec Ann-Margret
    + production & scénario
Gli altri, gli altri e noi – de Maurizio Arena avec Gino Cervi
CM Flash 02 – de Félic Martialay avec Candice Bergen
    Seulement apparition
1968Krakatoa, à l’est de Java ( Krakatoa , east of Java / volcano ) de Bernard L. Kowalski avec Maximilian Schell
La scandaleuse ( salvare la faccia / psychout for murder ) de Rossano Brazzi avec Nino Castelnuovo
    + scénario
Il diaro segretto di una minorenne / E nata una donna – de Oscar Brazzi avec Mimma Biscardi
1969L’or se barre ( the Italian job ) de Peter Collinson avec Michael Caine
Vita segreta di una diciottene / The eyes – de Oscar Brazzi avec Donatella Fossi
    + sujet & scénario
1970Les mâles ( the adventurers ) de Lewis Gilbert avec Candice Bergen
Intimità proibite di una giovane sposa – de Oscar Brazzi avec Valérie Lagrange
Morir por amar / Vivi ragazza vivi – de Lorenzo Artale avec Victoria Zinni
1971Il sesso del diavolo / Trittico – de Oscar Brazzi avec Sylva Koscina
Le jour du jugement ( il giorno del giudizio / day of judgment / drummer of vengeance / doomsday ) de Mario Gariazzo avec Gordon Mitchell
1972Toute la ville danse ( the great waltz ) de Andrew L. Stone avec Mary Costa
De aire y fuego – de Angelino Fons
Racconti proibiti… di niente vestiti / Master of love / Maestro d’amore – de Brunello Rondi avec Magali Noël
1973Mr. Kingstreet’s war / Heroes die hard – de Percival Rubens avec Tippi Hedren
Le château de la terreur ( terror ! il castello delle donne maledette / Dr. Frankenstein’s castle of freaks / Frankenstein’s castle / Frankenstein’s castle of freaks / the house of freaks / the monsters of Dr. Frankenstein / monsters of Frankenstein / terror / terror castle / il castello della paura ) de Ramiro Oliveros avec Edmund Purdom
Cappuccetto rosso , cenerentolla… e voi ci credette – de Rossano Brazzi
1975Il cav. Costante Nicosia demoniaco ovvero Dracula in Brianza – de Lucio Fulci avec Sylva Koscina
Giro giro tondo… con il sesso è bello il mondo – de Oswaldo Braga avec Tina Vinci
Gli angeli dalle mani bendatte – de Oscar Brazzi avec Patricia Webley
La saison des assassins ( il tempo degli assassini / season for assassins / the time of the assassins ) de Marcello Andrei avec Martin Balsam
1976La carrière d’une femme de chambre ( telefoni bianchi ) de Dino Risi avec Ugo Tognazzi
Destras de esa puerta / Derecho de asilo / Political asylum – de Manuel Zecena Diéguez avec Cameron Mitchell
La farina del diavolo – de Luigi Valenzano
1978Mr. Too Little – de Stuart E. McGowan avec Mindy Doranne
1980Moi, et Catherine ( io e Caterina ) de Alberto Sordi avec Edwige Fenech
Anche i ladri hanno un santo – de Giampietro Tartagni avec Roberto Benigni
1981La malédiction finale ( the final conflict / omen III : The final conflict ) de Graham Baker avec Sam Neill
Il paramedico – de Sergio Nasca avec Edwige Fenech
1982La voce – de Brunello Rondi avec Marisa belli
Pavillons lointains ( the far pavilions ) de Peter Duffel avec Omar Sharif
1983Formule pour un meurtre ( 7 Hyden Park : La casa maledetta ) de Alberto De Martino avec Carroll Blumenberg
1984New York deux heures du matin ( fear city / broder / ripper ) de Abel Ferrara avec Melanie Griffith
Final justice – de Greydon Clark avec Joe Don Baker
1987La collina del diavolo – de Vittorio Sindoni avec Francisco Rabal
1988Russicum ( Russicum – I giorni del diavolo / the third solution ) de Pasquale Squitieri avec F. Murray Abraham
1994Fatal frames / Fotogrammi mortali – de Al Festa avec Donald Pleasence
Fiche créée le 11 octobre 2005 | Modifiée le 1 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 11286 fois
PREVIOUSHans Brausewetter || Rossano Brazzi || Jacques BrelNEXT