CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Philippe Nicaud
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rosy Varte



Date et Lieu de naissance : 22 novembre 1923 (Istanbul, Turquie)
Date et Lieu de décès : 13 janvier 2012 (Neuilly-sur-Seine, France)
Nom Réel : Nevarte Manouelian

ACTRICE

Née le 22 novembre 1923 à Istanbul, Rosy Varte, de son vrai nom Nevarte Manouelian, quitte la Turquie dès son enfance pour rejoindre la France. Dans l’immédiate après-guerre, elle se fait connaître en jouant dans les cabarets parisiens où elle rencontre Yves Robert qu’elle épouse en 1948.

Dès 1946 avec «Des souris et des hommes» de John Steinbeck au Théâtre Hébertot, Rosy Varte entame une brillante carrière sur les scènes des théâtres parisiens avec la Compagnie de Jacques Fabbri ce qui lui vaut d’intégrer la troupe du Théâtre National Populaire dirigée par Jean Vilar. Elle participe à la création de «Ubu roi» (1958) de Alfred Jarry avec Georges Wilson et joue Frosine dans «L’avare» (1966) avec Jean Vilar. Elle est également à l’affiche dans des pièces de boulevard comme «Pieds nus dans le parc» (1964) de Neil Simon, «La famille écarlate» (1967) de Jean-Loup Dabadie ou «Le grand zèbre» (1968) avec Pierre Doris. Consécration suprême, elle intègre la troupe de la Comédie-Française en 1971 où elle joue «Le malade imaginaire» (1971) avec Jacques Charon, «Œdipe Roi» (1972) au Festival d’Avignon, «L’avare» (1973) avec Michel Aumont ou «Périclès» (1974) de Shakespeare.

Dès le début des années soixante, Rosy Varte enchaîne les seconds rôles dans des films populaires. Elle est la partenaire de Bourvil dans «Fortunat» (1960), «Le tracassin» (1961) et «Trois enfants dans le désordre» (1966) ou de Fernand Raynaud dans «Salut Berthe !» (1968). Elle incarne la mère de Marie-France Pisier dans le sketch «Antoine et Colette» (1962) de François Truffaut puis dans «L’amour en fuite» (1978) avec Jean-Pierre Léaud. Elle interprète successivement la sœur de Jacques Brel dans «Mon oncle Benjamin» (1969) de Edouard Molinaro, la mère de Guy Bedos dans «Le pistonné» (1969) de Claude Berri, l’épouse de Jean-Pierre Darras dans «Le viager» (1971) de Pierre Tchernia, une des victimes du tueur de «Peur sur la ville» (1974) de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo qu’elle retrouve dans «Joyeuses Pâques» (1984) de Georges Lautner. Elle est aussi l’ancienne maîtresse de Yves Montand dans «Garçon!» (1983) de Claude Sautet.

En 1985, Rosy Varte accepte le rôle principal de «Maguy», adaptation d’un soap américain des années 70 «Maud». Dans cette sitcom diffusée chaque dimanche soir sur Antenne 2 à 19h30, elle est entourée de Jean-Marc Thibault qui incarne son mari et de Marthe Villalonga qui interprète la femme de ménage du couple installé au Vézinet. Lorsque le premier épisode est diffusé le 8 septembre 1985, elle est loin de se douter du succès considérable. 333 épisodes sont réalisés pour la série et, en 1987, Rosy est couronnée du 7 d’Or de la meilleure comédienne remis par sa compatriote Alice Sapritch. Après l’arrêt de «Maguy» en 1993, Rosy Varte renoue avec le théâtre. Elle enchaîne trois pièces: «La source bleue» (1994) de Pierre Laville avec Marina Vlady, «La Mama» (1996) de André Roussin avec Maurice Barrier et «Le sexe faible» (1999) de Edouard Bourdet avec Philippe Clay. On la retrouve également dans quelques productions télévisées dont «Hubert et son chien» en 2006, sa dernière apparition à l’écran. Hospitalisée pour une bronchite qui dégénère en infection pulmonaire, Rosy Varte décède le 13 janvier 2012 à l’Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine. Son décès est annoncé par son deuxième époux, le réalisateur Pierre Badel, qui la dirigea dans plusieurs téléfilms.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1948Manon – de Henri-Georges Clouzot avec Cécile Aubry
1949Vendetta en Camargue – de Jean Devaivre avec Jean Pâqui
1951Trois femmes / Trois femmes, trois âmes – de André Michel avec Marcel Mouloudji
1952Minuit… Quai de Bercy – de Christian Stengel avec Erich von Stroheim
Lettre ouverte / Lettre ouverte à un mari / Jaloux comme un tigre – de Alex Joffé avec Robert Lamoureux
1953Virgile – de Carlo Rim avec Fernand Sardou
CM À nous deux, Paris – de Pierre Kast avec Ivan Desny
1954Les hommes ne pensent qu’à ça – de Yves Robert avec Louis de Funès
Casse-cou, mademoiselle – de Christian Stengel avec Albert Préjean
French Cancan – de Jean Renoir avec Jean Gabin
Gueule d’ange – de Marcel Blistène avec Maurice Ronet
1955Les hussards – de Alex Joffé avec Bourvil
1956Les assassins du dimanche / Chaque minute compte ! – de Alex Joffé avec Paul Frankeur
Pardonnez nos offenses – de Robert Hossein avec Pierre Vaneck
1958En légitime défense – de André Berthomieu avec Bernard Blier
Le petit prof – de Carlo Rim avec Darry Cowl
1960Le gigolo – de Jacques Deray avec Jean-Claude Brialy
Fortunat – de Alex Joffé avec Michèle Morgan
1961Le tracassin / Les plaisirs de la ville – de Alex Joffé avec Armand Mestral
1962La vendetta – de Jean Chérasse avec Francis Blanche
L’amour à vingt ans – de François Truffaut, Shintarô Ishihara, Renzo Rossellini, Yvon Samuel & Jerzy Stefan Stawinski avec Jean-Pierre Léaud
    Segment « Antoine et Colette » de François Truffaut
1963 CM Suzanne et le cambrioleur – de Jean Bacqué avec Christian Méry
1964Un monsieur de compagnie – de Philippe de Broca avec Jean-Pierre Cassel
Thomas l’imposteur – de Georges Franju avec Jean Servais
1965Les sultans – de Jean Delannoy avec Louis Jourdan
1966Trois enfants dans le désordre – de Léo Joannon avec Jean Lefebvre
Le voyage du père – de Denys de La Patellière avec Fernandel
1968Salut Berthe ! – de Guy Lefranc avec Fernand Raynaud
1969Le pistonné – de Claude Berri avec Guy Bedos
Mon oncle Benjamin / Mon oncle Benjamin, l’homme en habit rouge – de Edouard Molinaro avec Jacques Brel
La honte de la famille – de Richard Balducci avec Noël Roquevert
1970 DA Lucky Luke – de René Gosciny & Morris
    Seulement voix
1971Le viager – de Pierre Tchérnia avec Michel Serrault
1972Le Bar de la Fourche – de Alain Levent avec Jacques Brel
La belle affaire – de Jacques Besnard avec Michel Galabru
1973La grande nouba – de Christian Caza avec Sim
1974Peur sur la ville – de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo
1977 DA La ballade des Dalton – de René Goscinny, Henri Gruel & Pierre Waltrin
    Seulement voix
1978L’amour en fuite – de François Truffaut avec Jean-Pierre Léaud
1980T’inquiète pas, ça se soigne – de Eddy Matalon avec Jean-Michel Dupuis
1981Le bourgeois gentilhomme – de Roger Coggio avec Jean-Pierre Darras
1982Le braconnier de dieu – de Jean-Pierre Darras avec Pierre Mondy
Rock and torah / Le préféré – de Marc-André Grynbaum avec Charles Denner
1983Garçon ! – de Claude Sautet avec Yves Montand
Chère canaille / Tango – de Stéphane Kurc avec Jean-Pierre Bacri
1984Joyeuses Pâques – de Georges Lautner avec Jean-Paul Belmondo
Monsieur de Pourceaugnac – de Michel Mitrani avec Jean-Paul Roussillon
Fiche créée le 15 janvier 2012 | Modifiée le 29 avril 2015 | Cette fiche a été vue 3466 fois
PREVIOUSDiane Varsi || Rosy Varte || Elena VarziNEXT