CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Geraldine Fitzgerald
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ruby Keeler



Date et Lieu de naissance : 25 août 1910 (Dartmouth, Nouvelle-Ecosse, Canada)
Date et Lieu de décès : 28 février 1993 (Rancho Mirage, Californie, USA)
Nom Réel : Ethel Hilda Keeler

ACTRICE

Ethel Hilda Keeler est née le 25 août 1910 à Darmouth, en Nouvelle-Ecosse au Canada. Issue d’une famille irlandaise catholique, la jeune fille a six frères et sœurs. Peu après sa naissance, les Keeler s’installent à New York où sont père, camionneur, se voit proposé un meilleur salaire. Ses professeurs l’encouragent à devenir danseuse, après avoir vu son potentiel et sa rapidité à apprendre. Adolescente, Ruby Keeler se passionne pour les claquettes et passe de nombreuses auditions pour devenir Chorus Girl. En décembre 1923, elle fait ses débuts professionnels à Broadway dans la troupe de danseuses de la comédie musicale «The rise of Rosie O’Reilly» auprès de George Bancroft et Patsy Delaney.

À cette époque, elle est la protégée de Nils Granlund, chef de la publicité de la société des salles de cinéma de Markus Loew et également producteur de spectacle pour un bar clandestin fréquenté par des gangsters. Elle est alors remarquée par le producteur Charles B. Dillingham, qui lui propose un joli rôle dans la pièce «Bye bye Bonnie» début 1927, puis c’est Flo Ziegfeld qui l’engage pour sa revue «Whoopee» l’année suivante. En septembre 1928, la nouvelle Reine de Broadway épouse Al Jolson, devenu une immense star de cinéma grace au succès du premier film parlant «Le chateur de Jazz» (1927). Le couple adoptera un enfant. Après une lune de miel en Californie, elle revient à Broadway pour être Dixie Dugan dans «Show girl» le nouveau spectacle produit par Ziegfeld.

Vedette de la scène à New York, Ruby Keeler s’installe en Californie en 1933 et débute à l’écran en tête d’affiche de la comédie musicale «42ème Rue» réalisée par Lloyd Bacon avec Dick Powell, Ginger Rogers et Bebe Daniels. Le film est l’un des plus grands succès de l’année. Toujours en 1933, elle rencontre Joan Blondell qui deviendra l’une de ses amies les plus proches. Toutes deux triomphent dans «Prologue» et «Chercheuses d’or». Ses talents de chanteuse, de danseuse et de comédienne font d’elle la plus grande vedette de la Warner Bros. de la décennie. Avec ses grands yeux bleus et son visage candide, Ruby interprète souvent des personnages ingénus et innocents. En 1934, elle retrouve Dick Powell pour «Dames» de Busby Berkeley et Ray Enright et pour «Mademoiselle Générale» de Frank Borzage. Elle tourne avec son mari dans «Casino de Paris» (1935) et croise Jack Oakie dans «Colleen» (1936). Elle tourne son dernier film musical en 1941 sous la direction du jeune Edward Dmytryk.

En 1939, Ruby Keeler divorce de Al Jolson et épouse le businessman John Homer Lowe en 1941. Après leur mariage, la comédienne met sa carrière entre parenthèses pour s’occuper de son mari et de leurs quatre enfants. Le couple sera séparé par la mort de John en 1969. Elle fait encore quelques apparitions à la télévision, puis retourne a Broadway en 1971, pour triompher dans la pièce «No, no Nanette» avec Helen Gallagher, Bobby Van et Patsy Kelly. En 1989 elle fait une dernière et brève apparition dans le film «Beverly Hills Brats» aux côtés de Whoopi Goldberg et Martin Sheen.

Ruby Keeler est emportée par un cancer le 28 février 1993 à Rancho Mirage. Elle avait 82ans. Elle repose désormais au cimetière d’Holy Sepulchre dans le Comté d’Orange en Californie. Elle est aujourd’hui considérée comme l’une des plus grandes actrices américaines de comédies musicales.

© Mickael EPITALON & Pascal DONALD

copyright
1929 CM Ruby Keeler – de ?
    + chansons
1930Show girl in Hollywood – de Mervyn LeRoy avec Jack Mulhall
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 9, No. 20 – de Ralph Staub avec Al Jolson
    Seulement apparition
193342ème rue ( 42nd street ) de Lloyd Bacon avec Ginger Rogers
    + chansons
Chercheuses d’or ( gold diggers of 1933 ) de Mervyn LeRoy avec Joan Blondell
    + chansons
Prologues ( footlight parade ) de Lloyd Bacon avec James Cagney
    + chansons
1934Dames – de Ray Enright & Busby Berkeley avec Dick Powell
    + chansons
Mademoiselle Générale ( flirtation walk ) de Frank Borzage avec Pat O’Brien
    + chansons
CM And she learned about dames – de ? avec Lyle Talbot
    Seulement apparition
1935Casino de Paris ( go in to your dance / Casino de Paree ) de Archie Mayo avec Al Jolson
    + chansons
Amis pour toujours ( shipmates forever ) de Frank Borzage avec Lewis Stone
    + chansons
1936Colleen – de Alfred E. Green avec Jack Oakie
    + chansons
1937Ready, willing and able – de Ray Enright avec Ross Alexander
    + chansons
CM Screen snapshots series 16, No. 7 – de Ralph Staub avec Gene Autry
    Seulement apparition
CM A day at Santa Anita – de Bobby Connolly avec Bette Davis
    Seulement apparition
1938Bonheur en location / Tendresse ( mother Carey’s chickens ) de Rowland V. Lee avec Walter Brennan
CM Hollywood handicap – de Buster Keaton avec Warner Baxter
    Seulement apparition
1940 CM Screen snapshot series 19, No. 6 : Hollywood recreations – de Ralph Staub avec Gary Cooper
    Seulement apparition
1941Sweetheart of the campus / Broadway ahead – de Edward Dmytryk avec Gordon Olivier
    + chansons
1969Le sphinx ( the sphynx ) de Lee H. Katzin avec Johnny Weissmuller
1984That’s dancing ! – de Jack Haley Jr. avec Gene Kelly
    Seulement chansons
1989Beverly Hills brats – de Jim Sotos avec Martin Sheen
AUTRES PRIX :
      
    Femme de l’année par le Hasty Pudding Theatricals, USA (1972 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma international de Palm Springs, Californie, USA ( 1991 )
Fiche créée le 22 novembre 2009 | Modifiée le 24 février 2012 | Cette fiche a été vue 3331 fois
PREVIOUSHoward Keel || Ruby Keeler || William KeighleyNEXT