CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de George Nader
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rudolf Klein-Rogge



Date et Lieu de naissance : 24 novembre 1885 (Cologne, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 30 avril 1955 (Graz, Autriche)
Nom Réel : Friedrich Rudolf Klein-Rogge

ACTEUR

Fils d’un conseiller militaire, Friedrich Rudolf Klein-Rogge voit le jour à Cologne, ville de l’Empire Allemand, le 24 novembre 1885 (certaines sources mentionnent 1888). La mort de son père interrompt sa formation militaire au Corps des Cadets Prussien. Il passe alors son baccalauréat, puis il étudie l’histoire de l’art à Bonn et à Berlin et suit des cours d’art dramatique chez Hans Siebert. En 1909, il fait ses premiers pas au théâtre, dans le rôle de Cassius, dans «Jules César» de Shakespeare, au Stadttheater d’Halberstadt.

Au cours des années dix, Rudolf Klein-Rogge, acteur au physique impressionnant et à la voix puissante, s’impose comme l’un des principaux tragédiens des scènes allemandes. Les plus grands théâtres se l’arrachent. Il joue sur les scènes de Kiel, d’Aix-la-Chapelle, en passant par Düsseldorf et Nuremberg. En 1914, il épouse l’auteur Thea von Harbou. Ils divorceront sept ans plus tard. En 1918, il s’installe au Théâtre Lessing de Berlin, où pendant six ans, il accumule les triomphes dans des pièces souvent mises en scène par son ami Victor Barnowsky. Entre temps, il fait quelques apparitions au cinéma, dont une courte apparition, en meurtrier, dans «Le cabinet du Docteur Caligari» (1919) de Robert Wiene.

En 1920, Rudolf Klein-Rogge tourne pour le jeune réalisateur Fritz Lang dans «Das wanderndebild» et dans «Kämpfende herzen». Les deux hommes se lient d’amitié et Rudolf devient le protagoniste privilégié de Lang pour les années à venir, et ce malgré son divorce d’avec Thea et le remariage de celle-ci avec le cinéaste. Il incarne successivement Girolamo, le noble vénitien dans «Les trois lumières» (1921); Mabuse, le docteur assoiffé de pouvoir dans «Docteur Mabuse» (1922); le Roi Etzel dans «Les Nibelungen» (1923); Rotwang, le savant fou dans «Metropolis» (1926) et enfin l’hypnotiseur Haghi dans «Les espions» (1927).

À la charnière du cinéma muet avec le cinéma parlant, Rudolf Klein-Rogge interprète plusieurs productions franco-germaniques, telles que: «Casanova» (1927) de Alexandre Volkoff, «Tu m’appartiens!» (1928) de Maurice Gleize, «Tarakanova» (1930) de Raymond Bernard et «Le testament du Docteur Mabuse» (1932) sa dernière collaboration avec Fritz Lang avant le départ de celui-ci vers l’Amérique. En 1932, il retrouve Thea von Harbou en réalisatrice pour «Elisabeth und der narr», et l’année suivante pour «Hanneles himmelfahrt».

Par la suite, Rudolf Klein-Rogge fait le choix de rester en Allemagne nazie et cesse d’être une vedette de cinéma. Il se contente de rôles de composition, dans des productions ambitieuses aux côtés des plus grands acteurs, parmi lesquels: Emil Jannings dans «Les deux rois» (1934), «Crépuscule» (1937) et «La lutte héroïque» (1939); Pola Negri dans «Madame Bovary» (1937); Marika Rökk dans «Cora Terry» (1940) et Zarah Leander dans «Marie Stuart» (1940). En 1942, après sa participation au film de Carl Froelich «Hochzeit auf Bärenhof» avec Heinrich George, il abandonne définitivement sa carrière cinématographique et se consacre essentiellement à la scène. Rudolf Klein-Rogge s’éteint discrètement le 30 avril 1955, à Graz en Autriche.

© Philippe PELLETIER

copyright
1912Der film von der Königin Luise : 1. Abteilung : Die märtyrerin auf dem königsthron – de Franz Porten avec Hanni Reinwald
Der film von der Königin Luise : 2. Abteilung : Aus preussens schwerer zeit – de Franz Porten avec Walter Steinbeck
Der film von der Königin Luise : 3. Abteilung : Die königin der schmerzen – de Franz Porten avec Hansi Arnstaedt
1919Das geheimnis des Irren – de Emmerich Hanus avec Dagny Servaes
Die launen eines milliardärs – de Arthur Wellin avec Margarethe Schön
Morphine ( morphium ) de Bruno Ziener avec Margarete Kupfer
Flitter-Dörtje – de Robert Leffler avec Martha Novelli
Die schreckensnacht im Irrenhaus Ivoy – de Arzen von Cserépy & Otz Tollen avec Carmen Marah
Das licht am fenster – de Bruno Ziener
Le cabinet du docteur Caligari ( das kabinett des doktor Caligari / das cabinet des Dr. Caligari ) de Robert Wiene avec Lil Dagover
1920Wildes blut – de Emmerich Hanus avec Colette Corder
Le comte noir ( der schwarze graf ) de Otz Tollen avec Alfred Abel
Das wandernde bild – de Fritz Lang avec Hans Marr
Quatre hommes pour une femme ( vier um die frau / kämffende herzen ) de Fritz Lang avec Carola Toelle
1921Les trois lumières ( der müde tode ) de Fritz Lang avec Bernhardt Goetzke
Die nächte des Cornelis Brouwer – de Reinhard Bruck avec Margarete Ress
Le cirque de la vie ( zirkus des lebens ) de Johannes Guter avec Werner Krauss
Sur le métier à tisser du temps ( am webstuhl der zeit ) de Holger-Madsen avec Käthe Haack
1922Docteur Mabuse, 1ère partie ( Dr. Mabuse, der spieler. 1. Teil, der große spieler – Ein bild unserer zeit ) de Fritz Lang avec Paul Richter
Docteur Mabuse, 2ème partie ( Dr. Mabuse, der spieler. 2. Teil, inferno, ein spiel von menschen unserer zeit ) de Fritz Lang avec Lydia Potechina
Der steinerne reiter – de Fritz Wendhausen avec Lucie Mannheim
1923Le montreur d’ombres ( schatten / schatten – Eine nächtliche halluzination ) de Arthur Robison avec Lilli Herder
La princesse Suwarin ( die prinzessin Suwarin ) de Johannes Guter avec Xenia Desni
Les Nibelungen, la mort de Siegfried ( die Nibelungen. 1. Teil: Siegfried / Siegfrieds tod ) de Fritz Lang avec Paul Richter
Les Nibelungen, la vengeance de Kriemhild ( die Nibelungen. 2. Teil : Kriemhilds rache ) de Fritz Lang avec Theodor Loos
1924Pietro le corse ( Pietro der korsar ) de Arthur Robison avec Paul Richter
1925Le diamant rose ( der rosa diamant ) de Rochus Gliese avec Xenia Desni
Le mari de sa femme ( der mann seiner frau ) de Felix Basch avec Nils Asther
1926Metropolis – de Fritz Lang avec Brigitte Helm
La traite des blanches ( mädchenhandel / eine internationale gefahr ) de Jaap Speyer avec Wera Engels
Caprices du destin / La calandre souriante ( die lachende grille ) de Frederic Zelnik avec Alfred Abel
Le seigneur de la nuit ( der herr der nacht ) de Carl Heinz Wolff avec Erich Kaiser-Titz
La nuit nuptiale ( die letzte nacht / the queen was in the parlour / forbidden love ) de Graham Cutts avec Harry Liedtke
1927Der zigeunerbaron – de Frederik Zelnik avec Lya Mara
Casanova – de Alexandre Volkoff avec Ivan Mosjoukine
La femme la plus raffinée de Berlin ( die raffinierteste frau Berlins ) de Franz Osten avec André Mattoni
La fille de Frisco ( das mädchen aus Frisco ) de Wolfgang Neff avec Erna Morena
Die sandgräfin – de Hans Steinhoff avec Jack Trevor
Café chantant ( Tingel-Tangel / das mädchen vom Tingel-Tangel / trommelfeuer der liebe ) de Gustav Ucicky avec Dolly Davis
Wolga Wolga – de Victor Tourjansky avec Max Schreck
Celle qu’on renie … / Voleurs de jeunesse ( mädchenschicksal ) de Richard Löwenbein avec Gina Manès
Les espions ( spione ) de Fritz Lang avec Lupu Pick
1928Die schönste frau der welt / Die schönste frau von Paris – de Luise Fleck & Jacob Fleck avec Elga Brink
Tu m’appartiens ! – de Maurice Gleize avec Francesca Bertini
Eine nacht in Yoshiwara – de Emmerich Hanus avec Alfred Abel
La faute de Monique / Monique, poupée française – de Maurice Gleize avec Esther Lekain
1929Le requin – de Henri Chomette avec Gina Manès
Meineid – de Georg Jacoby avec Alice Roberts
La maison des hommes vivants – de Marcel Dumont & Gaston Roudès avec Simone Vaudry
1930Tarakanova – de Raymond Bernard avec Camille Bert
1931Der weiße gott – de George Schnéevoigt avec Paul Richter
1932Le testament du docteur Mabuse ( das testament des Dr. Mabuse / das tagebuch des Dr. Mabuse ) de Fritz Lang avec Jim Gérald
Le testament du docteur Mabuse – de Fritz Lang & René Sti avec Thomy Bourdelle
    Version française de « Das testament des Dr. Mabuse »
1933Le Judas du Tirol ( der Judas von Tirol ) de Franz Osten avec Camilla Spira
Paganini ( gern hab’ich die frau’n geküßt ) de E.W. Emo avec Maria Beling
Hanneles himmelfahrt – de Thea von Harbou avec Käthe Haack
Grenzfeuer / Die schmuggler vom watzmann – de Hanns Beck-Gaden avec Else Krüger
Elisabeth et le fou ( Elisabeth und der narr / Elisabeth, die weiße schwester von St. Veith / weiße schwester ) de Thea von Harbou avec Hertha Thiele
1934Le monde sans masque / La découverte mortelle ( die welt ohne maske ) de Harry Piel avec Charly Berger
Entre elle et lui ( zwischen himmel und erde / liebe lässt sich nicht erzwingen ) de Frank Seitz avec Karin Hardt
Der fall brenken / Überfall im hotel – de Carl Lamac avec Veit Harlan
Les femmes de Tannhof ( die frauen vom Tannhof ) de Franz Seitz avec Ursula Grabley
Les deux rois ( der alte und der junge könig / der alte und der junge könig – Friedrichs des grossen jugend ) de Hans Steinhoff avec Emil Jannings
Das einmaleins der liebe – de Carl Hoffmann avec Luise Ullrich
Barcarole – de Gerhardt Lamprecht avec Lida Baarova
1935Der kosak und die nachtigall – de Piel Jutzi avec Rudolf Carl
Die un-erhörte frau / Ich kenne dich nicht mehr – de Nunzio Malasomma avec Ellen Frank
Le roi des nourrices / La vallée de la vie ( der ammenkönig / das tal des lebens ) de Hans Steinhoff avec Fita Benkhoff
Ein seltsamer gast – de Gerhardt Lamprecht avec Johanna Blum
1936Moral – de Hans H. Zerlett avec Roma Bahn
L’empereur de Californie ( der kaiser von Kalifornien ) de Luis Trenker avec Marcella Albani
L’heure de la tentation ( die stunde der versuchung ) de Paul Wegener avec Lida Baarova
Interlude ( Intermezzo ) de Josef von Báky avec Hilde Sessak
Le saut de la mort ( Truxa ) de Hans H. Zerlett avec Rudi Godden
La chanson du souvenir ( das hofkonzert ) de Douglas Sirk avec Johannes Heesters
1937Madame Bovary – de Gerhardt Lamprecht avec Pola Negri
Crépuscule ( der herrscher ) de Veit Harlan avec Marianne Hoppe
Die göttliche jette – de Erich Waschneck avec Grethe Weiser
Son propre enfant ? ( streit um den knaben Jo ) de Erich Waschneck avec Bruno Harprecht
Le drapeau jaune ( die gelbe flagge ) de Gerhardt Lamprecht avec Lissy Arna
La passerelle aux chats ( der katzensteg ) de Fritz Peter Buch avec Brigitte Horney
Ab mitternacht – de Carl Hoffmann avec René Deltgen
Abenteuer in Marokko / Die frau und der tod – de Leo Lapaire avec Katherina Merker
1938Zwei frauen – de Hans H. Zerlett avec Olga Tschechowa
Sergeant Berry – de Herbert Selpin avec Hans Albers
    Seulement dialogues & scénario
Menschen vom varieté – de Josef von Báky avec Bella Bordy
1939La lutte héroïque ( Robert Koch, der bekämpfer des todes / Robert Koch ) de Hans Steinhoff avec Werner Krauss
Rue du Parc N° 13 ( Parkstrasse 13 / verhör um mitternacht ) de Jürgen von Alten avec Hilde Hildebrand
Schneider wibbel – de Viktor de Kowa avec Erich Ponto
Kennwort machin – de Erich Waschneck avec Lotte Spira
Rheinische brauthfahrt / Im rebeloch rumort’s – de Alois Johannes Lippl avec Lucie Englisch
1940Cora Terry ( Kora Terry ) de Georg Jacoby avec Marika Rökk
Christine ( die unvollkommene liebe ) de Erich Waschneck avec Liane Haid
Marie Stuart / Coeur de reine ( das herz der königin ) de Carl Froelich avec Zarah Leander
1942Hochzeit auf Bärenhof – de Carl Froelich avec Heinrich George
Fiche créée le 23 mai 2005 | Modifiée le 26 août 2017 | Cette fiche a été vue 7098 fois
PREVIOUSJohn Kitzmiller || Rudolf Klein-Rogge || Jack KlugmanNEXT