CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Berta Drews
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Sabu



Date et Lieu de naissance : 27 janvier 1924 (Karapur, Karnataka, Empire des Indes Britanniques)
Date et Lieu de décès : 2 décembre 1963 (Chatsworth, Californie, USA)
Nom Réel : Selar Shaik Sabu

ACTEUR

Sabu naît Selar Shaik Sabu le 27 janvier 1924 à Karapur près de Mysore (aujourd’hui Mysooru dans l’état de Karnataka), au sud-ouest de l’Inde, alors sous administration britannique. Orphelin de mère, Sabu est élevé par son père, guide d’éléphants sur les propriétés du Maharajah de Mysore. À sa mort, le jeune Sabu reprend ses fonctions de cornac. En 1935, il est remarqué par Robert J. Flaherty qui lui donne le rôle principal du film «Elephant boy» qui sortira deux ans plus tard et qu’il réalise avec Alexander Korda, patron de la «London films», à partir d’un épisode du «Livre de la jungle» de Rudyard Kipling. Le naturel de Sabu, son sourire éclatant, son extraordinaire relation avec le pachyderme Kala Nag, vont le transformer en l’espace d’un seul film, en vedette à la renommée planétaire. En 1938, accueilli triomphalement en Grande-Bretagne, il retrouve Korda pour jouer le prince Azim dans le premier film en couleur du cinéaste «Alerte aux Indes», une production toute à la gloire de l’empire britannique, avec Roger Livesey en sympathique capitaine Carruthers. Le jeune homme succède ensuite à Douglas Fairbanks dans une nouvelle version du «Voleur de Bagdad» (1940). L’Allemand Conrad Veidt y incarne le méchant Jaffar!

En 1942, Sabu, qui réside désormais à Hollywood, signe un contrat avec les studios «Universal» pour jouer Mowgli dans un autre épisode du «Livre de la jungle» (1942). Puis il devient l’un des partenaire de Maria Montez dans des films exotiques en technicolor: «Les mille et une nuits» (1942), «La sauvagesse blanche» (1943) et «Le signe du cobra» (1944) de Robert Siodmak. Naturalisé nord-américain en 1944, l’acteur est incorporé dans l’US Air Force et combat dans le Pacifique. Démobilisé il retrouve Maria Montez dans le peu crédible «Tanger» (1946) de George Waggner. La même année il regagne l’Angleterre et fait équipe avec Michael Powell et Emeric Pressburger pour «Le Narcisse Noir» où il incarne un jeune général qui aide aux confins du Cachemire, Deborah Kerr, religieuse d’un couvent catholique recréé dans les studios de Pinewood. Mais l’émotion est au rendez-vous! Puis il se montre excellent dans le rôle de Manoel, un indien d’Amazonie accusé de meurtre dans «Au bout du fleuve» (1947), de Derek N. Twist. Il repart ensuite aux Etats-Unis où il épouse, en 1948, la jeune actrice Marilyn Cooper rencontrée sur le tournage de «La révolte des fauves». Le couple s’installe en Californie. Ils aurons deux enfants: Jasmine et Paul.

L’acteur, tout en se lançant dans les affaires, tourne encore une dizaine de films dont Baghdad (1952), production indienne de Nanabhai Bhatt. Dans «Bonjour éléphant» (1952) de Gianni Franciolini, il donne à Vittorio De Sica, maître d’école peu fortuné, un éléphanteau très affectueux. Il participe également au film d’espionnage de William Diertele «Les mystères d’Angkor» (1959) avec Gino Cervi et Lino Ventura, puis à «Massacre pour un fauve» (1962) de Phil Karlson avec Robert Mitchum et Elsa Martinelli, chasseurs de panthères en Malaisie. Alors que l’acteur s’apprête à tourner une production de Walt Disney, il est terrassé, à l’âge de trente-neuf ans, par une crise cardiaque le 2 décembre 1963. Mais pourrons-nous un jour oublier Sabu ! Cet extraordinaire petit maître des éléphants qui, devant les yeux émerveillés de tous les enfants du monde, a fait découvrir et aimer son fabuleux pays: l’Inde.

© Caroline HANOTTE

copyright
1936Elephant boy / Toomaï, le grand cornac/ L’enfant de la jungle ( Elephant boy ) de Robert J. Flaherty & Zoltan Korda avec W.E. Holloway
1937Alerte aux Indes ( the drum / drums ) de Zoltan Korda avec Valerie Hobson
1940Le voleur de Bagdad ( the thief of Bagdad ) de Michael Powell, Ludwig Berger & Tim Whelan avec John Justin
1942Le livre de la jungle ( jungle book / Rudyard Kipling’s jungle book ) de Zoltan Korda avec Joseph Calleia
1943Les mille et une nuits ( arabian nights ) de John Rawlins avec Jon Hall
Princesse des îles / La sauvagesse blanche ( white savage / white captive ) de Arthur Lubin avec Maria Montez
1944Sous le signe du cobra ( cobra woman ) de Robert Siodmak avec Lon Chaney Jr.
1945Tanger ( Tangier ) de George Waggner avec Robert Paige
1946 CM Screen snapshots series 25, Nos. 7: Hollywood victory show – de Ralph Staub avec Frances Langford
    Seulement apparition
Le narcisse noir ( black narcissus ) de Michael Powell & Emeric Pressburger avec Jean Simmons
1947Au bout du fleuve / Kanaïma ( the end of the river ) de Derek N. Twist avec Robert Douglas
Le mangeur d’hommes de Kumaon ( man-eater of Kumaon ) de Byron Askin avec Joanne Page
1949La révolte des fauves ( song of India ) de Albert S. Rogell avec Gail Russell
1951Les tambours sauvages ( savage drums ) de William A. Berke avec Lita Baron
1952Bonjour éléphant ( buongiorno, elefante ! ) de Gianni Franciolini avec Vittorio de Sica
Baghdad – de Nanabhai Bhatt avec Begum Para
1953Le trésor du Bengale ( il tresoro del Bengala ) de Gianni Venuccio avec Georges Poujouly
CM The black panther – de Ron Ormond avec Carol Verga
1955Jungle hell / Jungle boy – de Norman A. Cerf avec David Bruce
Jaguar – de George Blair avec Barton MacLane
1957Sabu et l’anneau magique ( Sabu and the magic ring ) de George Blair avec William Marshall
1959Les mystères d’Angkor ( herrin der welt – Teil I / die formel des todes – Teil I / il mistero dei tre continenti / mistress of the world ) de William Dieterle avec Martha Hyer
1962Massacre pour un fauve ( rampage ) de Phil Karlson avec Robert Mitchum
1963Les pas du tigre ( a tiger walks ) de Norman Tokar avec Vera Miles
Fiche créée le 16 décembre 2006 | Modifiée le 28 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 7072 fois
PREVIOUSJean Sablon || Sabu || Leonard SachsNEXT