CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lawrence Gray
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Salah Abou Seif



Date et Lieu de naissance : 10 mai 1915 (Le Caire, Egypte)
Date et Lieu de décès : 22 juin 1996 (Le Caire, Egypte)
Nom Réel : Salah Abu Sayf (صلاح ابو سيف)

REALISATEUR
Image
1950 Le faucon (el sakr / لصقر) de Salah Abou Seif & Giacomo Gentilomo avec Samia Gamal & Imad Hamdi
Image
1954 Le monstre (el wahsh / لوحش) de Salah Abou Seif avec Mahmoud El-Meliguy, Abbas Fares & Anwar Wagdi
Image
1977 Le porteur d’eau est mort (al-saqqa mat / السقا مات) de Salah Abou Seif avec Hassan Hussein & Amina Rizk
Image
1990 Le citoyen Masry (al-moaten Masry / المواطن مصري) de Salah Abou Seif avec Omar Sharif

Salah Abou Seif naît la 10 mai 1915 au Caire. La Grande-Bretagne vient de faire rompre les derniers liens qui reliaient l’Egypte à l’empire Ottoman, en plaçant à la tête du pays le Sultan Hussein Kemal et en instaurant un protectorat. En 1934, le jeune homme muni d’un diplôme de commerce, entre comme employé administratif aux usines textiles de Mehallah Al-Kobra propriétés du groupe cinématographique Misr. Passionné de cinéma, il se fait embaucher par les Studios Misr, à l’occasion du passage, dans les usines, du réalisateur Niazzi Mostafa, venu tourner un documentaire. D’abord monteur, notamment sur des films de Ahmed Badrakhan, il complète sa formation en Europe. L’Égypte produit en effet, essentiellement en studios, de nombreux mélodrames et comédies, ponctuées de séquences chantées, avec notamment la grande Oum Kalsoum. Mais un cinéaste nommé Kamal Selim décide de promener sa caméra dans les rues cairotes ou le long des quais d’Alexandrie. De retour au pays, Abou Seif devient l’assistant de ce réalisateur innovant qui filme, en 1939, «La volonté ».

Au début des années quarante, Salah Abou Seif réalise des courts métrages et documentaires puis dirige sa première fiction «Toujours dans mon cœur» (1945). En 1950 «Le faucon» avec Samia Gamal, est son premier grand succès. «Ton jour viendra» (1951) avec la célèbre Faten Hamama, sur un scénario coécrit avec le jeune romancier Naguib Mahfouz, à partir du «Thérèse Raquin» de Emile Zola, lui apporte une renommée internationale. Le réalisateur affirme son parti-pris réaliste alors que le dernier roi d’Egypte Fouad II est remplacé à la tête de la toute nouvelle république par le général Mohammed Naguib puis en 1954 par un lieutenant-colonel de trente six ans, Gamal Abdel Nasser. Salah Abou Seif poursuit avec Naguib Mahfouz une fructueuse collaboration à l’origine de sept autres films dont deux présentés à Cannes: «Le monstre» (1954) où il retrouve Samia Gamal et «La sangsue» (1956) avec Taheya Cariocca. En 1956, année de la nationalisation par le Président Nasser du canal de Suez conçu par Ferdinand de Lesseps près de cent ans plus tôt, il présente «Le costaud» au Festival de Berlin. Abou Seif est aussi un découvreurs d’acteurs: Samira Ahmed et Berlanti Abdel Hamid («Raya et Sekina» 1953), et Omar Sharif partenaire de son épouse Faten Hamama dans «Nuit sans lendemain» (1958)

En 1960, Salah Abou Seif retrouve Omar Sharif pour «Mort parmi les vivants», d’après un roman de Naguib Mahfouz, sur la vie d’une famille bourgeoise du Caire tombée dans la misère à la mort du père. C’est un succès public et critique international et le cinéaste se retrouve une nouvelle fois en compétition au Festival de Moscou. Par la suite, Abou Seif réalise encore une vingtaine de productions généralement de grands succès commerciaux comme «Le Caire 30» (1966), «Le porteur d’eau est mort» (1977) et «Le citoyen Masry» (1990). Il a en outre fondé un institut du scénario dans les années soixante. Salah Abou Seif a su porter à l’écran, un œil lucide sur les contradictions politiques et sociales de la société égyptienne avant et après la révolution de 1952, en prenant toujours parti pour les classes défavorisées. Il met en scène avec aisance la vie du Caire populaire, ses ruelles, ses petits métiers, et évoque les trafics, le statut de la femme, les incompréhensions. Salah Abou Seif meurt le 22 juin 1996, dans sa ville natale. Depuis des rétrospectives dans le monde entier sont régulièrement consacrées à ce réalisateur égyptien de talent malheureusement peu connu du grand public.

© Philippe PELLETIER

copyright
1939La volonté ( al-azimah / el azima / لعزيمة ) de Kamal Selim avec Fatma Rouchdi
    Seulement assistant réalisateur & montage
DO Tarik al mowassalt – de Salah Abou Seif
DO Méthodes de transports à Alexandrie ( torok al naql fi Alaskandria ) de Salah Abou Seif
DO Journal d’un camp indien ( vawmoun fi muaskar hindy ) de Salah Abou Seif
1942Sur la scène la vie ( ala masra el hayat / على مسرح الحياة ) de Ahmed Badrakhan avec Samia Gamal
    Seulement montage
Aïda, chanteuse du Nil ( Aydah / عايدة ) de Ahmed Badrakhan avec Oum Kalsoum
    Seulement montage
DO Symphonie du Caire ( simfuniyyat al Kahir ) de Salah Abou Seif
DO Nemra seita – de Salah Abou Seif
CM Samira ( Samira 6 / نمره 6 ) de Salah Abou Seif avec Hassan Kamel
    + scénario
1943L’appel du cœur ( نداء القلب ) de Hassan Helmy avec Ismail Yassine
    Seulement montage
La question du jour (قضية اليوم ) de Kamal Selim avec Ahmed Allam
    Seulement montage
1944L’amour et la vengeance ( gharam wa intiqam / غرام وأنتقام ) de Youssef Wahby avec Asmahane
    Seulement montage
L’épée du bourreau ( saif el jallad / سيف الجلاد ) de Youssef Wahby avec Aqila Ratib
    Seulement montage
1945Lune de miel ( shahr el asal / شهر العسل ) de Ahmed Badrakhan avec Farid El Atrache
    Seulement montage
Toujours dans mon cœur ( dai’iman fi qalbi / دائماً في قلبي ) de Salah Abou Seif avec Imad Hamdi
1947Le vengeur ( al-muntaqim / لمنتقم ) de Salah Abou Seif avec Nour Al Hoda
1948Les aventures de Antar et Abla ( mughamarat Antar wa Abla / مغامرات عنتر و عبلة ) de Salah Abou Seif avec Seraj Munir
    + scénario
1949La rue du polichinelle ( shari al-bahlawan / شارع البهلوان ) de Salah Abou Seif avec Kamal Al-Shennawi
    + scénario
DO Lutte contre le mal ( zal el sharr ) de Salah Abou Seif
DO Vers une nouvelle société ( nahwa mogtamaa gadidi ) de Salah Abou Seif
1950Le faucon ( el sakr / لصقر ) de Salah Abou Seif & Giacomo Gentilomo avec Samia Gamal
    + scénario
Esprits lumineux ( el akl zina / العقل زينة ) de Hassan Reda avec Zeinat Sedki
    Seulement scénario
1951Ton jour viendra ( laka tom ya zalem / لك يوم يا ظالم ) de Salah Abou Seif avec Faten Hamama
    + scénario & production
1952Le contremaître Hassan ( el osta Hassan / لأسطى حسن ) de Salah Abou Seif avec Hoda Soltan
    + scénario
L’amour est un scandal ( el hub bahdala / لحب بهدلة ) de Salah Abou Seif avec Mohamed Hamine
    + scénario
1953Raya et Sekina ( Raya wa Sekina / ري وسكينة ) de Salah Abou Seif avec Samira Ahmed
    + scénario
DO Notre marché quotidien ( souk baladna ) de Salah Abou Seif
1954Le monstre ( el wahsh / لوحش ) de Salah Abou Seif avec Mahmoud El-Meliguy
    + scénario
DO Pétrole en Egypte ( al bitrul fi Misr ) de Salah Abou Seif
1956La sangsue ( shabah imra’a / شباب امرأة ) de Salah Abou Seif avec Taheya Cariocca
    + scénario
Le costaud ( el fatawa / لفتوة ) de Salah Abou Seif avec Mohamed Reda
    + scénario
1957L’oreiller vide / Illusions d’amour ( el wessada el khalia / لوسادة لخالية ) de Salah Abou Seif avec Abdel Halim Hafez
    + scénario
Nuit sans lendemain / Nuits sans sommeil ( la anam / لا أنام ) de Salah Abou Seif avec Omar Sharif
    + scénario
1958Criminel en vacances ( mugarem fi ijaza / مجرم فى إجازة ) de Salah Abou Seif avec Farid Shawqi
    + scénario
Je suis libre ( ana hurra / انا حرة ) de Salah Abou Seif avec Hussein Riad
    + scénario
L’impasse ( el tarik el masdud / الطريق المسدود ) de Salah Abou Seif avec Faten Hamama
    + scénario
C’est ça l’amour ( hadha houwa al houbb / هذا هو الحب ) de Salah Abou Seif avec Yehia Chahine
    + scénario
1959Entre ciel et terre ( bayn el samaa wa el ard / بين السماء والأرض ) de Salah Abou Seif avec Abdel Moneim Ibrahim
    + scénario
Une fille de dix-sept ans ( bint sabatashar ) de Salah Abou Seif
    + scénario
Les filles et l’été ( el banat waal saif / البنات و الصيف ) de Salah Abou Seif, Fatin Abdel Wahab & Ezzel Dine Zoulficar avec Magda El-Khatib
    Seulement réalisation du deuxième segment
1960Angoisse d’amour / Slpendeur de l’amour ( lawet el hub / لوعة الحب ) de Salah Abou Seif avec Shadia
    + scénario
Mort parmi les vivants / Le commencement et la fin ( bidaya wa nihaya / بداية و نهاية ) de Salah Abou Seif avec Omar Sharif
    + scénario
1961N’éteint pas le soleil ( la tutfi el shams / لا تطفئ الشمس ) de Salah Abou Seif avec Faten Hamama
    + scénario
1962Lettre d’une inconnue ( ressalah min emraa maghoula / رسالة من امرأة مجهولة ) de Salah Abou Seif avec Farid El Atrache
    + scénario
1963Pas de temps pour l’amour ( la wakta lil hub / لا وقت للحب ) de Salah Abou Seif avec Rushdy Abaza
    + scénario
1966Le Caire 30 ( al-kahira thalatin / القاهرة 30 ) de Salah Abou Seif avec Souad Hosni
    + scénario
1967La seconde épouse ( al-zawja al-thaniya / لزوجة الثانية ) de Salah Abou Seif avec Sanaa Gamil
    + scénario
1968Le procès 68 ( al-qadia 68 / لقضية 68 ) de Salah Abou Seif avec Mervat Amin
    + scénario
1969Un peu de souffrance / La fille du music-hall / Un certain pain ( chay’ min al-adhab / شىء من العذاب ) de Salah Abou Seif avec Souad Hosni
    + scénario
Trois Femmes ( thalath nisa ) Salah Abou Seif, Mahmoud Zoulficar & Henri Bakarat avec Marvat Amine
    + scénario
DO Le retour de l’esprit ( awdit el roh ) de Salah Abou Seif
1970 DO Mon pays, mon pays ( belady, belady ) de Salah Abou Seif
DO Sois sage, Egypte ( islamy ya Misr ) de Salah Abou Seif
DO Dieu est grand ( Allah akbar ) de Salah Abou Seif
DO Remplit les verres ( mala al kassat ) de Salah Abou Seif
DO Retour ( aedoun ) de Salah Abou Seif
1971La naissance de l’Islam ( fagr al-Islam / فجر الإسلام ) de Salah Abou Seif avec Mahmoud Morsi
    + scénario
1973Le bain de Malatil ( hammam al-Malatil / حمام الملاطيلى ) de Salah Abou Seif avec Shams El-Barudy
    + scénario & production
1975Le menteur ( al-kaddab / الكداب ) de Salah Abou Seif avec Mahmoud Yassine
    + scénario
1976Première année d’amour ( sana oula houb / سنة أولى حب ) de Salah Abou Seif, Atef Salem, Kamal Al Cheikh, Niazi Mostafa & Helmi Rafia avec Gamil Rateb
    + scénario
1977Elle tomba dans une mer de miel ( wa saqatat fi bahr al-asal / وسقطت فى بحر العسل ) de Salah Abou Seif avec Nabila Ebeid
    + scénario
Le porteur d’eau est mort ( al-saqqa mat / السقا مات ) de Salah Abou Seif avec Hassan Hussein
    + scénario
1978Le criminel ( al-mougrim / لمجرم ) de Salah Abou Seif avec Hassan Youssef
    + scénario
1981Qadisiya ( Al-qadisiya / لقادسية ) de Salah Abou Seif avec Mohamed Mansour
    + scénario
1986L’empire de Satan ( al-bidaya / لبداية ) de Salah Abou Seif avec Gamil Ratib
    + scénario
1990Le citoyen Masry ( al-moaten Masry / المواطن مصري ) de Salah Abou Seif avec Omar Sharif
    + scénario
1994Monsieur K ( al-sayyed kaf / لسيد كاف ) de Salah Abou Seif avec Sherif Mounir
    + scénari
Fiche créée le 26 novembre 2006 | Modifiée le 29 décembre 2016 | Cette fiche a été vue 13333 fois
PREVIOUSIan Abercrombie || Salah Abou Seif || Marcel AchardNEXT