CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Van Heflin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Sam Edwards



Date et Lieu de naissance : 26 mai 1915 (Macon, Georgie, USA)
Date et Lieu de décès : 28 juillet 2004 (Durango, Colorado, USA)
Nom Réel : Samuel Edwards

ACTEUR

Fils des comédiens Jack Edwards et Edna Parks, le petit Samuel voit le jour le 26 mai 1915, à Macon en Georgie (Etats-Unis). Elevé au sein de la compagnie théâtrale de ses parents, il n’est encore qu’un nourrisson lorsqu’il débute dans les bras de sa mère pour les besoins de la pièce «Tess au pays des tempêtes». Le jeune garçon passe toute son enfance, ballotté au gré des tournées de la troupe ambulante familiale, à se produire dans des vaudevilles à travers tout le Sud des Etats-Unis.

Au cours des années trente, la famille Edwards s’établi au Texas. Sam, accompagné de ses parents de son frère Jack Jr. et de sa sœur Florida, délaisse le vaudeville pour se consacrer à l’art dramatique. À cette époque, la famille Edwards commence à se faire un nom en participant à des émissions de radios locales. Ils deviennent très populaires avec la série radiophonique «The adventures of Sonny and Buddy». En 1935, les Edwards s’installent définitivement en Californie et se produisent, avec succès, dans plusieurs shows hertziens. Dès 1937, ils obtiennent une renommée nationale en interprétant leurs propres rôles dans la série «The Edwards Family». Cette énorme popularité prend fin, en 1942, avec le départ de Sam Edwards pour l’armée. Entre temps, le jeune homme apparaît dans quelques productions cinématographiques et prête également sa voix à Pan-Pan, le petit lapin dans «Bambi» (1941), le célèbre dessin animé de Walt Disney.

Après trois ans de service militaire, Sam Edwards éprouve certaines difficultés à retrouver le chemin du succès. Il participe néanmoins à plusieurs émissions radiophoniques et joue quelques rôles secondaires au cinéma. Il interprète notamment le jeune Witney dans «La dernière rafale» (1848) avec Richard Widmark et le Lieutenant Birdwell dans «Un homme de fer» (1949) avec Gregory Peck. Au cours des années cinquante, Sam partage l’affiche avec quelques unes des plus grandes stars hollywoodiennes dans une demie douzaine de productions. Nous pouvons citer: James Stewart dans «Gare au porteur» (1950), John Wayne dans «Opération dans le Pacifique» (1950) et «Les diables de Guadalcanal» (1951), puis Barbara Stanwyck dans «Témoin de ce meurtre» (1954).

Par la suite, Sam Edwards oriente essentiellement sa carrière vers la télévision et retrouve une certaine notoriété. Il participe ainsi à une multitude de productions en tous genres. Il effectue notamment des apparitions dans des épisodes de célèbres séries, telles que: «Gunsmoke», «Le virginien», «The Andy Griffith show», «Cannon», «Mannix», etc… Sam n’en demeure pas moins actif à la radio et au cinéma. Pour le grand écran, on le retrouve occasionnellement dans quelques films, tels que: «Pas de lauriers pour les tueurs» (1963) avec Paul Newman et dans «Hello, Dolly !» (1969) avec Barbra Streisand.

La fin de sa vie professionnelle est surtout marquée par sa présence dans le film de Bob Rafelson «Le facteur sonne toujours deux fois» (1980) aux côtés de Jack Nicholson et Jessica Lange. Après soixante-cinq ans d’une carrière prolifique, Sam Edwards se retire dans sa propriété de Durango, dans le Colorado (Etats-Unis). Il y meurt le 28 juillet 2004, des suites d’un infarctus du myocarde. Il avait presque quatre-vingt-dix ans.

© Philippe PELLETIER

copyright
1940East Side kids – de Robert F. Hill avec Leon Ames
1942Rubber Racketeers – de Harold Young avec Rochelle Hudson
Le capitaine Minuit / Le pilote masqué ( Captain Midnight ) de James W. Horne avec Dave O’Brien
    Sérial en 15 épisodes
    1 : Mysterious pilot
    2 : The stolen range finder
    3 : The captured plane
    4 : Mistaken identity
    5 : Ambushed ambulance
    6 : Weird waters
    7 : Menacing fates
    8 : Shells of evil
    9 : The drop to doom
    10 : The hidden bomb
    11 : Sky terror
    12 : Burning bomber
    13 : Death in the cockpit
    14 : Scourge of revenge
    15 : The fatal hour
DA Bambi ( Walt Disney’s Bambi ) de David Hand
    Seulement voix
1943 DA The little broadcast – de George Pal
    Seulement voix
1948La dernière rafale ( the street with no name ) de William Keighley avec Richard Widmark
Haute pègre ( larceny ) de George Sherman avec Shelley Winters
1949Un homme de fer ( twelve o’clock high ) de Henry King avec Gregory Peck
The sun sets at dawn – de Paiul Sloane avec Sally Parr
1950Gare au percepteur / Roi d’un jour ( the jackpot ) de Walter Lang avec James Stewart
Opération dans le Pacifique ( operation Pacific ) de George Waggner avec John Wayne
1951Les diables de Guadalcanal ( flying leathernecks ) de Nicholas Ray avec Robert Ryan
1954Témoin de ce meurtre ( witness to murder ) de Roy Rowland avec Barbara Stanwyck
Gang busters – de Bill Karn avec Myron Healey
1957L’empire du crime ( guns don’t argue ) de Bill Karn & Richard C. Kahn avec Lash La Rue
1958La révolte est pour minuit / Révolte au bagne ( revolt in the big house ) de R.G. Springsteen avec Gene Evans
1960The beatniks – de Paul Frees avec Joyce Terry
1963Pas de lauriers pour les tueurs ( the prize ) de Mark Robson avec Paul Newman
1968Bullitt – de Peter Yates avec Steve McQueen
    Seulement voix – Non crédité
1969Hello, Dolly ! – de Gene Kelly avec Barbra Streisand
1970Un sacré baroud ( suppose they gave a war and nobody came ? / war games ) de Hy Averback avec Ernest Borgnine
1971Scandalous John – de Robert Butler avec Brian Keith
1974La montagne ensorcelée ( escape to witch mountain ) de John Hough avec Ray Milland
1980Le facteur sonne toujours deux fois ( the postman always rings twice ) de Bob Rafelson avec Jessica Lange
Fiche créée le 14 octobre 2005 | Modifiée le 22 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 4518 fois
PREVIOUSJames Edwards || Sam Edwards || Richard EganNEXT