CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Andrea Checchi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Serge Gainsbourg



Date et Lieu de naissance : 2 avril 1928 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 2 mars 1991 (Paris, France)
Nom Réel : Lucien Ginsburg

ACTEUR

Serge Gainsbourg naît Lucien Ginsburg le 2 avril 1928 à Paris, en même temps que sa jumelle Liliane. Ils ont une grande sœur Jacqueline. Leurs parents Joseph et Olia, d’origine juive, ont fuit la Russie bolchevique. Joseph, excellent musicien classique, gagne sa vie comme pianiste de variétés dans les lieux branchés de la capitale. Le jeune garçon étudie le piano avec son père, bercé dès l’enfance par les grands succès de Henri Garat, Fernandel, Damia, Fréhel, etc. Quand les troupes hitlériennes entrent dans Paris, Lucien est en cinquième au Lycée Condorcet. Mais les lois anti-juives sont bientôt instaurées. Joseph Ginsburg, qui n’est plus autorisé à travailler, passe en zone libre et obtient des engagements dans les casinos de la Côte d’Azur, avant de s’installer à Limoges, où il fait venir le reste de la famille. Les enfants sont cachés dans une institution catholique. Les Ginsburg retrouvent Paris en 1945. Lucien qui se passionne pour la peinture et la poésie est un médiocre élève. Il abandonne ses études et commence à gagner sa vie comme pianiste de bar. Il épouse, en 1951, Elisabeth Levitsky, fille d’émigrés russes. En 1956, il dépose ses premières compositions musicales à la SACEM et prend son nom de scène.

En 1958, Serge Gainsbourg a un premier petit rôle dans le très divertissant «Voulez-vous danser avec moi ?» de Michel Boisrond, aux côtés de l’adorable Brigitte Bardot qui joue l’épouse de Henri Vidal, tandis que résonne l’accent chantant de Dario Moreno. L’année suivante, Serge compose sa première musique de film pour «Les loups dans la bergerie» avec Françoise Dorléac. Suit «L’eau à la bouche» (1960) de Jacques Doniol-Valcroze.

Dans les années soixante, le compositeur interprète au cinéma des rôles très secondaires qui ont cependant le mérite de nous laisser un souvenir de Serge Gainsbourg, acteur, notamment dans des péplums ! Il se remarie en 1964 avec Françoise Pancrazzi dont il aura une fille et un garçon. Il continue à écrire de la musique de films dont celles du «Pacha» (1967) et de «La horse» (1970) avec Jean Gabin, mais aussi de «Ce sacré grand-père» (1967) avec Michel Simon. On l’aperçoit dans un épisode télévisé de «Vidocq» (1967) avec Bernard Noël. Il écrit pour Brigitte Bardot avec qui il a une liaison. Puis il rencontre Jane Birkin, sur le plateau de «Slogan» sorti en 1969. Il épouse cette jeune actrice britannique qu’il transforme en chanteuse. Il l’accompagne dans plusieurs films dont «Le roman d’un voleur de chevaux» (1971) avec Yul Brynner ou «Trop belles pour être honnêtes» avec Alfredo Mayo, dans son propre rôle. En 1971 naît leur fille Charlotte, pour laquelle il écrit des chansons mais aussi réalise «Charlotte for ever» (1986). En 1975, Gainsbourg est, en effet, passé à la mise en scène avec «Je t’aime, moi non plus», un drame poétique avec Jane Birkin et Joe Dallesandro, suivi de «Equateur» (1983) avec Francis Huster et «Stan the flasher» (1989) avec Claude Berri. Mais il reste avant tout un musicien et un poète.

Mais cet immense artiste abuse de la vie. Souvent ivre, il provoque des scandales sur les plateaux de télévision. Jane demande le divorce. Serge se remarie, en 1981, avec Caroline von Paulus surnommée Bambou, qui va lui donner un fils prénommé Lucien. Usé et très diminué, Serge Gainsbourg s’éteint victime d’une crise cardiaque, le 2 mars 1991, dans son hôtel particulier parisien de la rue Verneuil. Il laisse derrière lui une œuvre musicale de variété gigantesque que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

© Caroline HANOTTE

copyright
1958Voulez-vous danser avec moi ? – de Michel Boisrond avec Brigitte Bardot
1959Les loups dans la bergerie – de Hervé Bromberger avec Françoise Dorléac
    Seulement musique
1960L’eau à la bouche – de Jacques Doniol-Valcroze avec Françoise Brion
    Seulement chansons & musique
1961La révolte des esclaves ( la rivolta degli schiavi / la rebelión de los esclavos / die sklaven roms ) de Nunzio Malasomma avec Rhonda Fleming
Hercule se déchaîne / La fureur d’Hercule ( la furia di Ercole ) de Gianfranco Parolini avec Brad Harris
Samson contre Hercule ( Sansone / Samson ) de Gianfranco Parolini avec Luisella Boni
1962Strip-tease – de Jacques Poitrenaud avec Nico
    + musique
1963Comment trouvez-vous ma sœur ? – de Michel Boisrond avec Jacqueline Maillan
    Seulement musique
L’inconnue de Hong Kong – de Jacques Poitrenaud avec Dalida
Les plus belles escroqueries du monde – de Claude Chabrol, Jean-Luc Godard, Roman Polanski & Hiromichi Horikawa avec Jean-Pierre Cassel
    Seulement musique
CM Dix grammes d’arc-en-ciel – de Robert Ménégoz
    Seulement musique
CM Dans le vent – de William Rozier
    Seulement musique
1965Le jardinier d’Argenteuil / Le faussaire d’Argenteuil – de Jean-Paul Le Chanois avec Liselotte Pulver
    + musique
Carré de dames pour un as – de Jacques Poitrenaud avec Sylva Koscina
    Seulement musique
1966L’espion ( the defector / lautlose waffen ) de Raoul Lévy avec Montgomery Clift
    Seulement musique
Estouffade à la Caraïbe – de Jacques Besnard avec Jean Seberg
Les cœurs verts – de Edouard Luntz avec Gérard Zimmermann
    Seulement musique
L’horizon – de Jacques Rouffio avec Macha Méril
    Seulement musique
Manon 70 – de Jean Aurel avec Robert Webber
    Seulement musique
1967L’une et l’autre – de René Allio avec Françoise Prévost
    Seulement musique
Vivre la nuit – de Marcel Camus avec Estella Blain
Le pacha – de Georges Lautner avec Jean Gabin
    + musique
Toutes folles de lui – de Norbert Carbonnaux avec Sophie Desmarets
    + musique
L’inconnu de Shandigor – de Jean-Louis Roy avec Marie-France Boyer
    + musique
Ce sacré grand-père – de Jacques Poitrenaud avec Michel Simon
    + musique
Si j’étais un espion / Breakdown – de Bertrand Blier avec Bernard Blier
    Seulement musique
CM Anatomie d’un mouvement – de François Moreuil
    Seulement musique
CM Le lapin de Noël – de Georges Dumoulin avec Jean Rochefort
1968Paris n’existe pas – de Robert Benayoun avec Danièle Gaubert
    + musique
Erotissimo – de Gérard Pirés avec Annie Girardot
Mr. Freedom – de William Klein avec Delphine Seyrig
    + chansons & musique
CM Mini-midi – de Robert Freeman avec Geneviève Gilles
    Seulement musique
CM La naissance d’une chanson – de Yves Lefebvre
    + musique
1969Une veuve en or – de Michel Audiard avec Michèle Mercier
    Seulement musique
Slogan – de Pierre Grimblat avec Juliet Berto
    + musique
Cannabis – de Pierre Koralnik avec Curd Jürgens
    + musique
Les chemins de Katmandou – de André Cayatte avec Elsa Martinelli
    + musique
La horse – de Pierre Granier-Deferre avec Pierre Dux
    Seulement musique
Piggies – de Peter Zadek avec Anton Diffring
    Seulement musique & chansons
DA Un petit garçon nommé Charlie Brown ( a boy named Charlie Brown ) de Bill Melendez
    Seulement musique
1971Le roman d’un voleur de chevaux / Le voleur de chevaux ( romance of a horsethief ) de Abraham Polonsky & Fedor Hanzekovic avec Yul Brynner
    + musique
Ballade à Sarajevo / Dix-neuf jeunes filles et un matelot / Le traitre ( devetnaest djevojaka i jedan mornar) de Milan Kosovac avec Jane Birkin
    + musique
1972Trop jolies pour être honnêtes / Quatre souris pour un hold-up – de Richard Balducci avec Bernadette Lafont
    + musique
Elle court, elle court la banlieue – de Gérard Pirès avec Marthe Keller
CM La dernière violette – de André Hardellet avec René Marjac
    + musique
1973Le sex shop – de Claude Berri avec Jean Tissier
    Seulement musique
Projection privée – de François Leterrier avec Françoise Fabian
    Seulement musique
Les diablesses / Sept morts dans les yeux d’un chat / Corringa ( la morte negli occhi del gatto / cat’s murdering eye / seven deaths in the cat’s eye / sieben tote in den augen der katze ) de Antoni Margheriti avec Françoise Christophe
1974Sérieux comme le plaisir – de Robert Benayoun avec Michael Lonsdale
1975Je t’aime, moi non plus – de Serge Gainsbourg avec Joe Dallesandro
    Seulement musique, scénario & réalisation
1976Madame Claude – de Just Jaeckin avec Klaus Kinski
    Seulement musique
1977Aurais dû faire gaffe… le choc est terrible – de Jean-Henri Meunier avec Roland Blanche
    Seulement musique
Good-bye, Emmanuelle – de François Leterrier avec Sylvia Kristel
    Seulement musique
Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine – de Coluche & Marc Monnet avec Gérard Lanvin
    Seulement musique
1978Les bronzés – de Patrice Leconte avec Josiane Balasko
    Seulement chansons & musique
Tapage nocturne – de Catherine Breillat avec Dominique Laffin
    Seulement musique
1979Melancoly baby – de Clarisse Gabus avec Jean-Louis Trintignant
    Seulement musique
1980Je vous aime – de Claude Berri avec Catherine Deneuve
    + chansons & musique
1981Le grand pardon – de Alexandre Arcady avec Roger Hanin
    Seulement apparition
DO Reporters – de Raymond Depardon avec Richard Gere
    Seulement apparition
1981 CM Le physique et le figuré – de Serge Gainsbourg
    Seulement réalisation & musique
1982 CM Scarface – de Serge Gainsbourg avec Daniel Duval
    Seulement musique, scénario & réalisation
1983Équateur – de Serge Gainsbourg avec Barbara Sukowa
    Seulement musique, scénario & réalisation
Boy meets girl – de Leos Carax avec Denis Lavant
    Seulement musique & chansons
1984 DO Mode en France ( mode in France ) de William Klein avec Arielle Dombasle
    Seulement musique
CM Requiem pour un fumeur / Fumeurs de charme – de Frédéric Sojcher avec Bernard Lavilliers
1985Bubble gum – de Serge Gainsbourg
    Seulement réalisation
1986Charlotte for ever – de Serge Gainsbourg avec Charlotte Gainsbourg
    + scénario, chansons & musique
1987Tenue de soirée – de Bertrand Blier avec Gérard Depardieu
    Seulement musique
Jane B. par Agnès V. – de Agnès Varda avec Jane Birkin
    Seulement apparition & musique
TV Springtime in Bourges – de Serge Gainsbourg
    Seulement réalisation
1989Stan the flasher – de Serge Gainsbourg avec Elodie Bouchez
    + scénario & musique
AUTRES PRIX :
      
    César de la meilleure musique pour « Elisa » de Jean Becker à titre posthume aux Césars, France ( 1995 )
Fiche créée le 20 avril 2006 | Modifiée le 30 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 9962 fois
PREVIOUSJimmy Gaillard || Serge Gainsbourg || Michel GalabruNEXT