CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Goffredo Alessandrini
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Serge Marquand



Date et Lieu de naissance : 12 mars 1930 (Marseille, France)
Date et Lieu de décès : 4 septembre 2004 (Paris, France)
Nom Réel : Serge Paul Gabriel Marquand

ACTEUR

Serge Marquand, l’une des Gueules du cinéma français, naît le 12 mars 1930 à Marseille d’un papa arabe et d’une maman espagnol. Son histoire est presque un vrai conte de fées, issu d’une famille prestigieuse qui a fait les beaux jours du cinéma franco-italien, il est le frère de Nadine Trintignant et Christian Marquand, l’un des jeunes premiers des années cinquante, ex beau-frère de Jean-Louis Trintignant et oncle de Marie Trintignant. Il ne tarde pas à rejoindre les plateaux de cinéma, tout d’abord comme deuxième assistant à la réalisation auprès de Roger Vadim. En 1959, il finit par faire l’acteur dans «Les liaisons dangereuses» avec Jeanne Moreau et Gérard Philipe sous la direction de l’ami de la famille Marquand, Roger Vadim. Ce point de départ l’amène à tourner plus d’une centaine de films comme acteur et aussi comme producteur.

Amusé par le fait de jouer dans une bande dessinée Serge Marquand signe pour «Tintin et le mystère de la Toison d’Or» (1961) de Jean-Jacques Vierne. En 1964, il apparait dans «Compartiment Tueurs» de Costa-Gavras et dans la saga des «Angélique» de Bernard Borderie auprès de Michèle Mercier et Robert Hossein. Il ne cesse de tourner avec Roger Vadim notamment dans «Barbarella» (1967) et dans un sketch de «Histoires extraordinaires» (1967) deux films ou il donne la réplique à la belle Jane Fonda. Durant sa carrière, il rencontre les plus grands noms du cinéma, tels que Romy Schneider dans «Le train» (1972) de Pierre Granier-Deferre ou Lee Marvin dans «Au-delà de la gloire» (1979).

Et puis Serge Marquand s’installe en Italie, non loin des mythiques studios de Cinecittà ou il joue les cowboys dans des westerns spaghettis: «Un shérif à abattre» (1967) réalisé par Georgio Ferroni avec Giuliano Gemma ou encore «Le spécialiste» (1969) de Sergio Corbucci avec Johnny Hallyday et Françoise Fabian. Partagé entre l’Italie et la France, il travaille entre autres sous la direction de Alain Corneau dans «Police Python 357» (1976) aux côtés de Yves Montand et Simone Signoret. Certains rôles qu’il interprète sortent de l’ordinaire comme ce film d’horreur plus ou moins érotique de Jean Rollin «Les raisins de la mort» (1978) où il tient le rôle principal aux cotés de Félix Marten, Brigitte Lahaie, Paul Bisciglia et Marie-Georges Pascal. Il fait les beaux jours de la télévision dans une ambiance fêtarde, entouré de ses amis Claude Brasseur, Guy Marchand, André Pousse dans un volet de l’émission «Numéro Un» de Maritie et Gilbert Carpentier.

Acteur certes mais Serge Marquand prend un autre tournant en signant en tant que producteur son ex beau frère Jean-Louis Trintignant pour la mise en scène du film «Le maître-nageur» (1977) dont la vedette n’est autre que Jean-Claude Brialy. Il retrouve souvent sa sœur Nadine Trintignant qui l’emploie notamment dans «Le voyage de Noces» (1976) avec Stefania Sandrelli ou «La maison de Jade» (1987) avec Jacqueline Bisset et le téléfilm réalisé pour France 2 «Victoire ou la douleur des femmes». Son dernier tournage il le fait pour la télé et en famille car finalement c’est là qu’il a prit son envole avec talent, Nadine le dirige dans «L’île bleue» en 2001. Serge Marquand nous quitte le 4 septembre 2004, à Paris, terrassé par une leucémie aigue et ce n’est pas à Marseille qu’il sera enterré mais dans le calvados région qu’il a adopté après avoir souvent voyagé.

© Agnès SERVIEN

copyright
1959Les liaisons dangereuses / Les liaisons dangereuses 1960 – de Roger Vadim avec Gérard Philipe
    + assistant réalisateur
1960Et mourir de plaisir – de Roger Vadim avec Elsa Martinelli
La bride sur le cou – de Roger Vadim & Jean Aurel avec Brigitte Bardot
Plein feux sur l’assassin – de Georges Franju avec Pierre Brasseur
1961Ça c’est la vie – de Claude Choublier avec Juliette Mayniel
Les Parisiennes – de Marc Allégret, Claude Barma, Michel Boisrond & Jacques Poitrenaud avec Darry Cowl
    Segment « Ella » de Jacques Poitrenaud
Le reflux – de Paul Gégauff avec Michel Subor
Tintin et le mystère de la Toison d’Or – de Jean-Jacques Vierne avec Georges Wilson
Les trois mousquetaires – de Bernard Borderie avec Mylène Demongeot
    Film en 2 parties
    1 : Les ferrets de la reine
    2 : La vengeance de Milady
1962L’abominable homme des douanes – de Marc Allégret avec Francis Blanche
Les bricoleurs – de Jean Girault avec Elke Sommer
Les grands chemins – de Christian Marquand avec Anouk Aimée
Le vice et la vertu – de Roger Vadim avec Annie Girardot
1963Méfiez-vous, mesdames ! / Un monsieur bien sous tous rapports – de André Hunebelle avec Danielle Darrieux
La ronde – de Roger Vadim avec Jane Fonda
1964Angélique, marquise des anges / Angélique – de Bernard Borderie avec Michèle Mercier
Les chercheurs d’or de l’Arkansas ( die goldsucher von Arkansas / alla conquista dell’ Arkansas / massacre at Marble City / conquerors of Arkansas ) de Paul Martin avec Marianne Hoppe
Merveilleuse Angélique – de Bernard Borderie avec Giuliano Gemma
Compartiment tueurs – de Costa-Gavras avec Yves Montand
Les aigles noirs de Santa Fe ( die schwärzen ädler von Santa / i gringos non perdonano / the black eagle of Santa Fe / gringos do not forgive ) de Alberto Cardone & Ernst Hofbauer avec Brad Harris
1965Le chant du monde – de Marcel Camus avec Catherine Deneuve
1966Trois cavalier pour Fort Yuma / Les trois cavaliers de Fort Yuma ( per pochi dollari ancora ) de Giorgio Ferroni avec Sophie Daumier
Un shérif à abattre / Wanted le recherché ( wanted ) de Giorgio Ferroni avec Giuliano Gemma
1967Barbarella – de Roger Vadim avec Jane Fonda
Histoires extraordinaires ( tre passi nel delirio ) de Federico Fellini, Louis Malle & Roger Vadim avec Philippe Lemaire
    Segment « Metzengerstein » de Roger Vadim
Trahison à Stockholm ( rapporto Fuller, base Stoccolma / Fuller report / Fuller report, base Stockolm / svetlana uccidera il 28 settembre ) de Sergio Grieco avec Ken Clark
1968Une corde, un colt – de Robert Hossein avec Daniele Vargas
Le voleur de crimes – de Nadine Trintignant avec Florinda Bolkan
Le bâtard ( i bastardi / i gatti / the cats / sons of Satan ) de Duccio Tessari avec Rita Hayworth
Negresco ( Negresco**** – de Eine tödliche affäre ) de Klaus Lemke avec Gérard Blain
1969Dernier domicile connu – de José Giovanni avec Marlène Jobert
La maison de campagne – de Jean Girault avec Danielle Darrieux
Le spécialiste ( gli specialisti ) de Sergio Corbucci avec Françoise Fabian
1970Stances à Sophie – de Moshé Mizrahi avec Bernadette Lafont
1971Ça n’arrive qu’aux autres – de Nadine Trintignant avec Marcello Mastroianni
What a flash ! – de Jean-Michel Barjol avec Jean-Claude Dauphin
1972Les gants blancs du diable – de László Szabó avec Jean-Pierre Kalfon
Une journée bien remplie – de Jean-Louis Trintignant avec Luce Marquand
    Seulement assistant réalisateur
Le train – de Pierre Granier-Deferre avec Romy Schneider
1973Défense de savoir – de Nadine Trintignant avec Jean-Louis Trintignant
Le passager ( caravan to Vaccares ) de Geoffrey Reeve avec Charlotte Rampling
1974Le jeu avec le feu – de Alain Robbe-Grillet avec Philippe Noiret
Les lolos de Lola – de Bernard Dubois avec Jean-Pierre Léaud
Section spéciale – de Costa-Gavras avec Pierre Dux
Rosebud – de Otto Preminger avec Peter O’Toole
1975Attention les yeux ! – de Gérard Pirès avec Claude Brasseur
Il pleut sur Santiago – de Helvio Soto avec Bibi Andersson
Police python 357 – de Alain Corneau avec Simone Signoret
1976Le voyage de noces – de Nadine Trintignant avec Stefania Sandrelli
Une femme fidèle – de Roger Vadim avec Sylvia Kristel
1977Le maître nageur – de Jean-Louis Trintignant avec Guy Marchand
    + production
1978Les raisins de la mort / Pesticide – de Jean Rollin avec Brigitte Lahaie
Le soleil en face – de Pierre Kast avec Stéphane Audran
    Seulement production
Ville à prendre – de Patrick Brunie avec Rufus
1979Au-delà de la gloire ( the big red one / Samuel Fuller and the big red one ) de Samuel Fuller avec Lee Marvin
Une femme au bout de la nuit – de Daniel Treda avec Nelly Borgeaud
1980Quartet – de James Ivory avec Isabelle Adjani
1981Les îles – de Iradj Azimi avec Maximilian Schell
1982Boulevard des assassins – de Boramy Tioulong avec Marie-France Pisier
1983Premiers désirs – de David Hamilton avec Emmanuelle Béart
Chère canaille / Tango – de Stéphane Kurc avec Véronique Genest
1984Adieu Blaireau – de Bob Decout avec Annie Girardot
L’été prochain – de Nadine Trintignant avec Claudia Cardinale
Frankenstein 90 – de Alain Jessua avec Jean Rochefort
1987La maison de Jade – de Nadine Trintignant avec Jacqueline Bisset
1989 CM Antonin – de Yves Caumon avec Arnaud Larrieu
1992Krapatchouk ( Krapatchouk, al este del desdén ) de Enrique Gabriel avec Ángela Molina
1993 CM Aéroport – de Eric Magnan avec Jean-Pierre Castaldi
Fiche créée le 15 novembre 2009 | Modifiée le 12 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 6918 fois
PREVIOUSChristian Marquand || Serge Marquand || María Elena MarquésNEXT