CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michel Ardan
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Serge Reggiani



Date et Lieu de naissance : 2 mai 1922 (Reggio nell’Emilia, Italie)
Date et Lieu de décès : 22 juillet 2004 (Boulogne-Billancourt, France)
Nom Réel : Sergio Reggiani

ACTEUR
Image
1951 Casque d’or – de Jacques Becker avec Simone Signoret, Claude Dauphin, Raymond Bussières & Loleh Bellon
Image
1962 Le doulos – de Jean-Pierre Melville avec Jean-Paul Belmondo, Michel Piccoli & Jean Desailly
Image
1972 Les caïds – de Robert Enrico avec Juliet Berto, Michel Constantin, Jean Bouise & Jacques Rispal
Image
1975 Le chat et la souris – de Claude Lelouch avec Michèle Morgan, Philippe Léotard & Jean-Pierre Aumont

Sergio Reggiani naît le 2 mai 1922 à Reggio nell’Emilia, ville du Nord de l’Italie, entre Parme et Modène. Son père, fervent antifasciste, fuit le pays en 1930 et s’installe avec toute sa famille dans la petite ville d’Yvetot, en Normandie. L’année suivante, les Reggiani débarquent définitivement à Paris où le père ouvre un salon de coiffure pour dames.

Le jeune Reggiani entame sa vie professionnelle comme apprenti coiffeur dans le salon familial, qu’il délaisse très rapidement pour le Conservatoire des arts cinématographiques. Passionné de théâtre, il fréquente assidûment les coulisses des théâtres du Châtelet et de Mogador. En 1938, il entame sa carrière cinématographique dans «Conflit» de Léonide Moguy. Il enchaîne avec des rôles secondaires dans «Les disparus de Saint-Agil» (1938) de Christian-Jaque, «Nuit de décembre» (1939) de Curtis Bernhardt et «Saturnin de Marseille» (1939) de Yvan Noé.

Pendant la seconde guerre mondiale, Serge Reggiani tourne peu. Après le conflit, en 1946, c’est sous la direction de Marcel Carné que le public le redécouvre dans «Les portes de la nuit». Il se partage alors avec un égal plaisir entre le théâtre et le cinéma. Sur scène, il joue entre autres dans «Les justes» (1949) de Albert Camus. À l’écran, il apparaît dans: «Le dessous des cartes» (1947) et «Les amants de Vérone» (1948), tous deux de André Cayatte et dans «Manon» (1948) de Henri-Georges Clouzot. En 1951, il interprète Manda, l’amant de Simone Signoret dans «Casque d’or» de Jacques Becker. Le film est un succès et devient vite un classique du cinéma. Il est élevé au rang de vedette et s’impose notamment dans: «Un acte d’amour» (1953) de Anatole Litvak, «Les salauds vont en enfer» (1955) de Robert Hossein, «Les misérables» (1957) de Jean-Paul Le Chanois et «Marie-Octobre» (1958) de Julien Duvivier.

Dans les années soixante, Serge Reggiani reste très présent à l’écran et se lance, à quarante-deux ans, dans la chanson, sur les conseils du producteur Jacques Canetti. Il interprète les textes de Boris Vian et son premier album est un triomphe. Il remporte notamment le Grand Prix de l’Académie Charles Cros. En 1966, il fait la première partie du tour de chant de Barbara, à Bobino. Trois ans plus tard, il s’y produit en véritable vedette. En 1962, au cinéma, il compose deux prestations magnifiques: il incarne Don Francisco Ciccio Tumeo aux côtés de Burt Lancaster dans «Le guépard» de Luchino Visconti, puis il est Maurice Faugel, le gangster, dans «Le doulos» de Jean-Pierre Melville.

Tout au long de sa carrière, Serge Reggiani alterne le cinéma, la musique et le théâtre. En 1980, après le suicide de son fils Stéphane, il se réfugie dans l’alcool et sombre dans la dépression. Une nouvelle passion: la peinture, l’aide à s’en sortir. En 1985 il revient devant les caméras dans «L’apiculteur» de Theo Angelopoulos puis, l’année suivante, avec «Mauvais sang» de Léos Carax.

À l’hiver de sa vie, des alertes cardiaques l’obligent à s’éloigner peu à peu de la vie artistique. Une ultime crise cardiaque emporte le grand poète-acteur-chanteur, le 22 juillet 2004, à l’Hôpital Ambroise Paré de Boulogne-Billancourt (France).

© Philippe PELLETIER

copyright
1938 Conflit – de Léonide Moguy avec Corinne Luchaire
Les disparus de Saint-Agil – de Christian-Jaque avec Erich von Stroheim
1939Nuit de décembre – de Kurt Bernhardt avec Renée Saint-Cyr
Saturnin de Marseille / Saturnin – de Yvan Noé avec Denise Bosc
1942Le voyageur de la Toussaint – de Louis Daquin avec Assia Noris
1943Le carrefour des enfants perdus – de Léo Joannon avec Janine Darcey
1945François Villon – de André Zwobada avec Renée Faure
Etoile sans lumière – de Marcel Blistène avec Edith Piaf
1946Les portes de la nuit – de Marcel Carné avec Nathalie Nattier
Coïncidences – de Serge Debecque avec Denise Grey
1947Le dessous des cartes – de André Cayatte avec Madeleine Sologne
Le dessous des cartes ( Manù il contrabbandiere ) de Lucio De Caro avec Adriana Benetti
    Version italienne de « Le dessous des cartes »
La fleur de l’âge – de Marcel Carné avec Martine Carol
    Inachevé
1948Les amants de Vérone – de André Cayatte avec Anouk Aimée
Manon – de Henri-Georges Clouzot avec Cécile Aubry
Le mystère de la chambre jaune – de Henri Aisner avec Hélène Perdrière
1949Retour à la vie – de Henri-Georges Clouzot, André Cayatte, Jean Dréville & Georges Lampin avec Madeleine Barbulée
    Segment « Le retour de Louis » de Jean Dréville
Le parfum de la dame en noir – de Louis Daquin avec Marcel Herrand
Au royaume des cieux – de Julien Duvivier avec Juliette Gréco
DA La bergère et le ramoneur – de Pierre Grimault
    Seulement voix
1950La ronde – de Max Ophüls avec Simone Simon
Les anciens de Saint-Loup – de Georges Lampin avec Odile Versois
Une fille à croquer / Le petit chaperon rouge – de Raoul André avec Louise Carletti
1951Casque d’or – de Jacques Becker avec Simone Signoret
CM Vedettes sans maquillage – de Jacques Guillon avec Jany Holt
    Seulement apparition
Fille dangereuse ( bufere ) de Guido Brignone avec Silvana Pampanini
1952The secret people / Secret people – de Thorold Dickinson avec Valentina Cortese
Les chemises rouges ( camicie rosse ) de Goffredo Alessandrini avec Anna Magnani
Les anges déchus ( il mondo le condanna ) de Gianni Franciolini avec Alida Valli
1953Un acte d’amour / Quelque part dans le monde ( act of love ) de Anatole Litvak avec Kirk Douglas
1954Napoléon – de Sacha Guitry avec Daniel Gélin
1955Les salauds vont en enfer – de Robert Hossein avec Henri Vidal
1956La fille Elisa / Elisa – de Roger Richebé avec Dany Carrel
La femme du jour ( la donna del giorno ) de Francesco Maselli avec Virna Lisi
CM Paris à la manière de… – de Jean Thierry
    Seulement apparition
1957Les misérables – de Jean-Paul Le Chanois avec Jean Gabin
    Film en 2 parties
    1 : 1ère époque
    2 : 2ème époque
Le passager clandestin ( the stowaway ) de Ralph Habib & Lee Robinson avec Arletty
CM La Seine a rencontré Paris – de Joris Ivens
    Seulement apparition
CM Quand les fleurs changent de chemin – de Daniel Leconte
    Seulement narration
1958Echec au porteur – de Gilles Grangier avec Jeanne Moreau
Marie-Octobre – de Julien Duvivier avec Danielle Darrieux
1959 DO Les années folles – de Henri Torrent & Mirea Alexandresco
    Seulement narration
1960Quand la guerre finira / La grande pagaille ( tutti a casa ) de Luigi Comencini avec Alberto Sordi
1961Paris Blues – de Martin Ritt avec Paul Newman
DO Pueblo en armas – de Joris Ivens
    Seulement narration
À cheval sur le Tigre ( a cavallo della Tigre ) de Luigi Comencini avec Nino Manfredi
1962Le doulos – de Jean-Pierre Melville avec Jean-Paul Belmondo
    Etoile de Cristal du meilleur acteur aux prix de l’Académie du cinéma Français, France

Le guépard ( il gattopardo / the leopard ) de Luchino Visconti avec Burt Lancaster
1963La dernière attaque ( la guerra continua ) de Leopoldo Savona avec Jack Palance
DO Bestiaire d’amour – de Gérard Calderon
    Seulement narration
1964L’enfer – de Henri-Georges Clouzot avec Romy Schneider
    Inachevé
CM Aurélia / Aurélia ou la descente aux enfers – de Anne Déstrée avec Clotilde Joano
1965Marie-Chantal contre de docteur Kha – de Claude Chabrol avec Marie Laforêt
1966La vingt-cinquième heure ( the twenty-fifth hour ) de Henri Verneuil avec Anthony Quinn
Les aventuriers – de Robert Enrico avec Joanna Shimkus
1967I sette fratelli Cervi – de Gianni Puccini avec Carla Gravina
La mafia fait la loi ( il giorno della civetta / the day of the owl / mafia ) de Damiano Damiani avec Claudia Cardinale
1968 CM Les autres – de Maurice Cohen
    Seulement narration
L’armée des ombres – de Jean-Pierre Melville avec Lino Ventura
1969Comptes à rebours – de Roger Pigaut avec Charles Vanel
1970 CM The amusements – de Michel Lang
    Seulement apparition
1971Trois milliards sans ascenseur – de Roger Pigaut avec Françoise Rosay
1972Les caïds – de Robert Enrico avec Juliet Berto
1973Touche pas à la femme blanche – de Marco Ferreri avec Catherine Deneuve
1974Vincent, François, Paul et les autres… – de Claude Sautet avec Yves Montand
1975Le bon et les méchants – de Claude Lelouch avec Marlène Jobert
Le chat et la souris – de Claude Lelouch avec Michèle Morgan
1976 DO Sartre par lui-même – de Alexandre Astruc, Michel Contat & Guy Seligmann avec Jean-Paul Sartre
    Seulement apparition
Une fille cousue de fil blanc – de Michel Lang avec France Dougnac
1977La communion solennelle – de René Féret avec Marcel Dalio
    Seulement voix & chansons
Violette et François – de Jacques Rouffio avec Isabelle Adjani
1978La terrasse ( la terrazza ) de Ettore Scola avec Vittorio Gassman
1979L’empreinte des géants – de Robert Enrico avec Philippe Léotard
1980Fantastica – de Gilles Carle avec Claudine Auger
1985L’apiculteur ( o melissokomos / o mελισσοκόμος ) de Theo Angelopoulos avec Marcello Mastroianni
DO Enas Melissokonos petheni : O alles mythos – de Maria Hatzimichali Paliou avec Theo Angelopoulos
1986Mauvais sang – de Leos Carax avec Juliette Binoche
    + chansons
1988Ne réveillez pas un flic qui dort – de José Pinheiro avec Alain Delon
Coupe franche – de Jean-Pierre Sauné avec Julie Jézéquel
1989Il y a des jours… et des lunes – de Claude Lelouch avec Annie Girardot
1990Plein fer – de Josée Dayan avec François Négret
J’ai engagé un tueur ( I hired a contract killer ) de Aki Kaurismäki avec Jean-Pierre Léaud
1991De force avec d’autres – de Simon Reggiani avec Elsa Zylberstein
CM Zani – de Simon Reggiani
1992Emile des rose ( Rosenemil ) de Radu Gabrea avec Dominique Sanda
La vie de Bohème ( Boheemielämää ) de Aki Kaurismäki avec André Wilms
    Seulement chansons
1993Le petit Garçon – de Pierre Granier-Deferre avec Brigitte Roüan
1996Héroïnes – de Gérard Krawczyk avec Virginie Ledoyen
1997Le pianiste ( el pianista ) de Mario Gas avec Conchita Bardem
1998 CM Plus fort que tout – de Hugues Deniset avec Noëlle Adam
Fiche créée le 17 octobre 2005 | Modifiée le 3 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 9306 fois
PREVIOUSAldo Reggiani || Serge Reggiani || Charles RegnierNEXT