CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Lumière
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Simon de La Brosse



Date et Lieu de naissance : 9 octobre 1965 (Suresnes, France)
Date et Lieu de décès : 17 avril 1998 (Suresnes, France)
Nom Réel : Simon Jacques de La Brosse

ACTEUR
Image
1987 Travelling avant – de Jean-Charles Tacchella avec Thierry Frémont, Ann-Gisel Glass & Laurence Côte
Image
1988 La petite voleuse – de Claude Miller avec Charlotte Gainsbourg, Didier Bezace & Raoul Billerey
Image
1990 Les Arcandiers – de Manuel Sanchez avec Dominique Pinon, Charles Schneider & Yves Afonso
Image
Les innocents – de André Téchiné avec Sandrine Bonnaire, Abdel Kechiche & Jean-Claude Brialy

Né le 9 octobre 1965 à Suresnes, Simon de La Brosse passe son enfance et son adolescence à Montmartre. C’est d’ailleurs en travaillant dans un restaurant italien de ce quartier parisien que Dominique Besnehard, alors directeur de casting, le remarque et le présente à Eric Rohmer. Il a dix-sept ans, il fait ses premiers pas devant une caméra sous la direction de Rohmer dans «Pauline à la plage» (1983) avec Amanda Langlet, Arielle Dombasle et Pascal Greggory.

Encouragé par ces débuts cinématographiques convaincants, Simon de La Brosse s’inscrit au Conservatoire puis au Cours Florent. On l’aperçoit à peine dans «Garçon!» (1983) de Claude Sautet avec Yves Montand et dans «La vie de famille» (1984) de Jacques Doillon avec Sami Frey et on le retrouve aux génériques de séries télévisées américaines tournées en France («Nuits secrètes» avec Phoebe Cates en 1984 suivi de «Nuits secrètes 2» en 1985 , «L’amour en héritage» avec Stefanie Powers, Lee Remick et Stacy Keach en 1984 ou «La griffe du destin» avec Joan Collins en 1986). Mais c’est Claude Miller qui lui offre un rôle conséquent dans «L’effronté» (1985) où il interprète le petit ami de Charlotte Gainsbourg. La même année, il tourne dans le film-culte «37°2 le matin» de Jean-Jacques Beineix qui révèle Jean-Hugues Anglade et Béatrice Dalle, mais ses scènes sont coupées au montage dans la version sortie en 1986 avant d’être intégrées dans la version longue sortie en 1991.

Avec son physique de jeune premier ténébreux, Simon de La Brosse devient à la fin des années quatre-vingts l’un des acteurs prisé par le cinéma d’auteur: «Désordre» (1986) de Olivier Assayas avec Wadeck Stanczak ou «Buisson ardent» (1986) de Laurent Perrin avec Jessica Forde et Jean-Claude Adelin. En 1987, il partage l’affiche avec Thierry Frémont et Ann-Gisel Glass dans les souvenirs cinématographiques de Jean-Charles Tacchella pour «Travelling avant» mais ce film passe totalement inaperçu. En 1988, Claude Miller lui redonne un rôle similaire à celui de l’amant de «L’effronté» dans «La petite voleuse» avec de nouveau Charlotte Gainsbourg, couronné cette fois par un gros succès public. D’autres cinéastes exigeants font appel à lui, André Téchiné pour «Les innocents» (1987) avec Sandrine Bonnaire ou Gérard Frot-Coutaz pour «Après après-demain» (1989) avec Anémone dont les succès restent confidentiels.

Mais après un début de carrière éblouissant, les rôles se font plus rares à l’exception des «Arcandiers» (1990) de Manuel Sanchez avec Dominique Pinon, Géraldine Pailhas et Yves Afonso. Il erre dans des coproductions internationales restées inédites et n’obtient que des seconds rôles dans «L’ombre du doute» (1992) de Aline Issermann avec Mireille Perrier et Alain Bashung ou «Des feux mal éteints» (1993) de Serge Moati avec Manuel Blanc. Ainsi, dès 1994, Simon de La Brosse se trouve curieusement délaissé par le cinéma français et ne tourne plus que pour la télévision. Pour le petit écran, il est le frère du champion cycliste Fausto Coppi dans la mini-série «Fausto et la dame blanche» (1993) de Alberto Sorini avec Sergio Castellitto et est dirigé à trois reprises par Josée Dayan dans des téléfilms. Dépressif, alors qu’il venait d’achever le tournage de «Louise et les marchés» de Marc Rivière avec Line Renaud, Simon de La Brosse se donne la mort à Suresnes, à trente-deux ans, le 17 avril 1998.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1983Pauline à la plage – de Eric Rohmer avec Arielle Dombasle
Garçon ! – de Claude Sautet avec Yves Montand
1984La vie de famille – de Jacques Doillon avec Juliet Berto
Glamour – de François Merlet avec Gabriella Dufwa
1985L’effrontée – de Claude Miller avec Bernadette Lafont
37°2 le matin – de Jean-Jacques Beineix avec Béatrice Dalle
1986Désordre – de Olivier Assayas avec Ann-Gisel Glass
Buisson ardent – de Laurent Perrin avec Anne Brochet
1987Travelling avant – de Jean-Charles Tacchella avec Laurence Côte
Les innocents – de André Téchiné avec Sandrine Bonnaire
CM La leçon – de Patricia Bardon avec Amélie Gonin
1988La petite voleuse – de Claude Miller avec Charlotte Gainsbourg
1989Strike it rich ( loser takes all / money talks ) de James Scott avec Molly Ringwald
Après après-demain – de Gérard Frot-Coutaz avec Anémone
1990Les Arcandiers – de Manuel Sanchez avec Dominique Pinon
1991L’amour extrême ( ao fim da noite ) de Joaquim Leitão avec Laura Morante
1992L’ombre du doute – de Aline Issermann avec Mireille Perrier
1993Des feux mal éteints – de Serge Moati avec Maria de Medeiros
Fiche créée le 28 septembre 2009 | Modifiée le 1 octobre 2009 | Cette fiche a été vue 10619 fois
PREVIOUSMarc de Jonge || Simon de La Brosse || José Antonio de la LomaNEXT