CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Inge Keller
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Spencer Tracy



Date et Lieu de naissance : 5 avril 1900 (Milwaukee, Wisconsin, USA)
Date et Lieu de décès : 10 juin 1967 (Beverly Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Spencer Bonaventure Tracy

ACTEUR
Image
1937 Capitaine courageux (captains Courageous) de Victor Fleming avec Freddie Bartholomew
Image
1938 Des hommes sont nés (boys town) de Norman Taurog avec Mickey Rooney, Henry Hull & Leslie Fenton
Image
1954 Un homme est passé (bad day at Black Rock) de John Sturges avec Anne Francis, Dean Jagger & Lee Marvin
Image
1967 Devine qui vient dîner? (guess who’s coming to dinner?) de Stanley Kramer avec Katharine Hepburn

Fils d’un représentant de commerce, Spencer Bonaventure Tracy naît à Milwaukee (Wisconsin) le 5 avril 1900. Après une scolarité médiocre chez les Jésuites, qui le destine à la prêtrise, le jeune garçon profite de l’entrée en guerre des Etats-Unis, en 1917, pour s’engager dans la Navy. Démobilisé l’année suivante, il reprend des études de médecine et découvre le plaisir du théâtre à l’université. Au début des année vingt, il s’installe à New York et entame une carrière artistique dans une troupe de comédiens ambulants. En 1923, il rencontre la jeune actrice Louise Treadwell. Ils se marient quelques mois plus tard, auront deux enfants et resteront mariés jusqu’à la mort de Spencer.

En 1930, alors qu’il joue à Broadway «The last mile», une pièce de John Wexley, Spencer Tracy est remarqué par John Ford qui l’engage immédiatement pour «Up the river», un film policier, aux côtés d’un autre débutant Humphrey Bogart. La Twentieth Century Fox le prend sous contrat et l’emploie ou le prête à d’autres studios. Il donne ainsi la réplique aux plus grandes stars, telles que: Jean Harlow pour «Goldie» (1931), Bette Davis pour «20 000 ans sous les verrous» et Loretta Young pour «Ceux de la zone » (1933). En 1935, il signe un nouveau contrat avec la Metro Goldwyn Mayer qui sait d’avantage exploiter son talent, son physique massif et solide et son aisance naturelle. Parmi ses plus grands rôles de cette seconde partie des années trente, nous pouvons citer: Joe Wilson, le héros injustement accusé d’un kidnapping et menacé de lynchage dans «Furie» (1936) de Fritz Lang; Manuel Fidello, le marin portugais dans «Capitaines courageux» (1937) de Victor Fleming - ce qui lui vaut son premier Oscar - et le Père Edward J. Flanagan, prêtre qui tente de remettre des jeunes délinquants dans le droit chemin dans «Des hommes sont nés» (1938) de Norman Taurog et pour lequel il remporte une seconde statuette.

Dans les années quarante, Spencer Tracy, superstar hollywoodienne, impose le respect par la qualité de ses interprétations. Les plus grands cinéastes font appel à son génie. Il interprète souvent des figures paternelles et pleine d’humanité: King Vidor dans «Le grand passage» (1940), Clarence Brown dans «La vie de Thomas Edison» (1940), Fred Zinnemann dans «La septième croix» (1944), George Sidney dans «Eternel tourment» (1947), Elia Kazan dans «Le maître de la prairie» (1947) et Frank Capra dans «L’enjeu» (1948). En 1941, il fait une rencontre déterminante sur le tournage de «La femme de l’année» en la personne de Katharine Hepburn. Le couple vit alors une relation amoureuse. Ensemble, ils apparaissent dans neuf productions, réalisées par George Stevens ou George Cukor. Ces films rencontrent tous des succès considérables. Pour la petite histoire, ne négligeons pas de signaler que ces stars hollywoodiennes seront amants jusqu’à la disparition de Spencer.

Par la suite, Spencer Tracy tourne moins et alterne des comédies légères avec des films plus émouvants, tels que: «La lance brisée» (1954) de Edward Dmytryk; «Un homme est passé» (1955) et «Le vieil homme et la mer» tous deux de John Sturges; «La dernière fanfare» (1958) de John Ford. Dans les années soixante, abîmé par l’alcool et rongé par la maladie, il apparaît dans quatre films de Stanley Kramer, dont «Devine qui vient dîner?» (1967) où il partage l’affiche avec Miss Hepburn. Il meurt peu de temps après le tournage, le 10 juin 1967, à Beverly Hills (Californie), emporté par une crise cardiaque.

© Philippe PELLETIER

copyright
1930Up the river – de John Ford avec Humphrey Bogart
CM Taxi talks – de ? avec Vernon Wallace
CM The strong arm – de avec Paul Harvey
CM The tough guy / The hard guy – de Arthur Hurley avec Katharine Alexander
1931Fortunes rapides ( quick millions ) de Rowland Brown avec Sally Eilers
Amour et six cylindres / Six cylindres et un cœur ( six cylinder love ) de Thornton Freeland avec Ed Brendell
Goldie – de Benjamin Stoloff avec Jean Harlow
Elle veut un milliardaire ( she wanted a millionaire ) de John G. Blystone avec Joan Bennett
L’as malgré lui ( sky devils ) de A. Edward Sutherland avec Ann Dvorak
Conduite désordonnée / Corruption ( disorderly conduct ) de John W. Considine Jr. avec Ralph Morgan
1932Jeune Amérique ( young America / we humans ) de Frank Borzage avec Doris Kenyon
Society girl – de Sidney Lanfield & George King avec James Dunn
The painted woman – de John G. Blystone avec Irving Pichel
Mon amie et moi ( me and my gal ) de Raoul Walsh avec Joan Bennett
20 000 ans sous les verrous ( 20 000 years in Sing Sing ) de Michael Curtiz avec Bette Davis
Epouser un millionnaire ( face in the sky ) de Harry Lachman avec Marian Nixon
1933Shanghai madness – de John G. Blystone avec Fay Wray
Thomas Garner ( the power and the glory / power and glory ) de William K. Howard avec Colleen Moore
Les ravisseurs ( the mad game ) de Irving Cummings avec Claire Trevor
Ceux de la zone ( man’s castle ) de Frank Borzage avec Loretta Young
The show-off – de Charles Reisner avec Madge Evans
1934Tempête sur la ligne ( looking for trouble / trouble shooter ) de William A. Wellman avec Constance Cummings
Tu seras star à Hollywood ( bottoms up ) de David Butler avec Pat Paterson
Nuits de New York ( now I’ll tell / Now I’ll tell you / when New York sleeps ) de Edwin J. Burke avec Shirley Temple
Shoot the works – de Wesley Ruggles avec Jack Oakie
Marie Galante – de Henry King avec Ketti Gallian
CM Hollywood hobbies – de George Sidney avec Mary Pickford
    Seulement apparition
1935It’s a small world – de Irving Cummings avec Raymond Balburn
La double vengeance / L’homme aux meurtres ( the murder man ) de Tim Whelan avec Virginia Bruce
L’enfer ( Dante’s inferno ) de Harry Lachman avec Claire Trevor
On a volé les perles Koronoff ( whipsaw ) de Sam Wood avec Myrna Loy
La loi du plus fort ( riffraff ) de J. Walter Ruben avec Una Merkel
1936Une fine mouche ( libeled lady ) de Jack Conway avec William Powell
Furie ( fury ) de Fritz Lang avec Sylvia Sidney
San Francisco – de W.S. Van Dyke avec Jeanette MacDonald
1937On lui donna un fusil ( they gave him a gun ) de W.S. Van Dyke avec Franchot Tone
Capitaine courageux ( captains Courageous ) de Victor Fleming avec Freddie Bartholomew
    Oscar du meilleur acteur, USA

La grande ville ( big city / skyscraper wilderness ) de Frank Borzage avec Luise Rainer
Mannequin – de Frank Borzage avec Joan Crawford
1938Pilote d’essai ( test pilot ) de Victor Fleming avec Clark Gable
Des hommes sont nés ( boys town ) de Norman Taurog avec Mickey Rooney
    Oscar du meilleur acteur, USA

CM Hollywood goes to town – de Herman Hoffman avec Fanny Brice
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 17, No. 9 – de Ralph Staub avec Edgar Bergen
    Seulement apparition
CM Another romance of celluloid – de ? avec Fay Holden
    Seulement apparition
1939Stanley & Livingston, les conquérants pacifiques ( Stanley & Livingston ) de Henry King avec Nancy Kelly
Cette femme est mienne ( I take this woman / New York Cinderella ) de W.S. Van Dyke avec Hedy Lamarr
La jeunesse de Tom Edison ( young Tom Edison ) de Norman Taurog avec Mickey Rooney
    Seulement apparition
Le grand passage ( Northwest Passage ) de King Vidor avec Robert Young
CM Hollywood hobbies – de George Sidney avec Sally Payne
    Seulement apparition
CM For auld Lang Syne – de Burk Symon avec Deanna Durbin
    Seulement apparition
1940La vie de Thomas Edison ( Edison, the man ) de Clarence Brown avec Rita Johnson
La fièvre du pétrole ( Boom Town ) de Jack Conway avec Claudette Colbert
DO Northward, Ho ! – de Harry Loud avec King Vidor
    Seulement apparition
1941Docteur Jekyll et M. Hyde ( Dr. Jekyll and Mr. Hyde ) de Victor Fleming avec Ingrid Bergman
Des hommes vivront ( men of boys town ) de Norman Taurog avec Mickey Rooney
La femme de l’année ( woman of the year ) de George Stevens avec Fay Bainter
1942Tortilla flat – de Victor Fleming avec John Garfield
La flamme sacrée ( keeper of the flame ) de George Cukor avec Forrest Tucker
1943Un nommé Joe ( a guy named Joe ) de Victor Fleming avec Irene Dunne
DO Rind of steel – de Garson Kanin
    Seulement narration
DO His new world – de ?
    Seulement narration
1944La septième croix ( the seventh cross / the seven crosses ) de Fred Zinnemann avec Agnes Moorehead
Trente secondes sur Tokyo ( thirty seconds over Tokyo ) de Mervyn LeRoy avec Robert Mitchum
Sans amour ( without love ) de Harold S. Bucquet avec Katharine Hepburn
1946Le maître de la prairie ( the sea of grass ) de Elia Kazan avec Melvyn Douglas
1947Eternel tourment ( Cass Timberlane ) de George Sidney avec Lana Turner
1948L’enjeu ( state of the union / the world and his wife ) de Frank Capra avec Angela Lansbury
1949Edward, mon fils ( Edward, my son ) de George Cukor avec Deborah Kerr
Madame Porte-la-Culotte ( Adam’s rib ) de George Cukor avec Judy Holliday
Malaya ( Malaya / alien orders / east of the rising sun ) de Richard Thorpe avec James Stewart
1950Le père de la mariée ( father of the bride ) de Vincente Minnelli avec Joan Bennett
1951Allons donc papa ! ( father’s little dividend ) de Vincente Minnelli avec Elizabeth Taylor
Le peuple accuse O’Hara ( the people against O’Hara ) de John Sturges avec Diana Lynn
CM For defense for freedom for humanity – de ?
    Seulement apparition
1952Mademoiselle Gagne-Tout ( Pat and Mike ) de George Cukor avec Katharine Hepburn
Capitaine sans loi ( Plymouth adventure ) de Clarence Brown avec Gene Tierney
1953Gloire et fortune ( the actress ) de George Cukor avec Jean Simmons
    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie drame, USA
1954La lance brisée ( broken lance ) de Edward Dmytryk avec Jean Peters
Un homme est passé / Coup dur à Black Rock ( bad day at Black Rock ) de John Sturges avec Anne Francis
    Prix d’interprétation masculine au festival du cinéma de Cannes, France
1956La neige en deuil ( the mountain ) de Edward Dmytryk avec Robert Wagner
1957Une femme de tête ( desk set / his other woman ) de Walter Lang avec Gig Young
1958Le vieil homme et la mer ( the old man and the sea ) de John Sturges avec Felipe Pazos
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA

La dernière fanfare ( the last hurrah ) de John Ford avec Jeffrey Hunter
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA
1960Procès de singe / Le souffle de la haine ( inherit the wind ) de Stanley Kramer avec Fredric March
1961Le diable à quatre heures ( devil at four o’clock ) de Mervyn LeRoy avec Frank Sinatra
Jugement à Nuremberg ( judgment at Nuremberg / judgement at Nuremberg ) de Stanley Kramer avec Marlene Dietrich
    David du meilleur acteur étranger, Italie
1962Un monde fou, fou, fou, fou ( it’s a mad, mad, mad, mad world ) de Stanley Kramer avec Buster Keaton
1963La conquête de l’Ouest ( how the west was won ) de Henry Hathaway, George Marshall & John Ford avec Debbie Reynolds
    Seulement narration
1967Devine qui vient dîner ? ( guess who’s coming to dinner ? ) de Stanley Kramer avec Sidney Poitier
    BAFTA du meilleur acteur aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    David du meilleur acteur étranger, Italie
Fiche créée le 14 octobre 2005 | Modifiée le 15 février 2017 | Cette fiche a été vue 10979 fois
PREVIOUSLee Tracy || Spencer Tracy || Félicien TramelNEXT